Pensez-vous que les lois contre la délinquance routière devraient être renforcées ?



bibliotheque
Cette question a été posée par Bibliotheque, le 20/11/2007 à à 14h42.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Voiture.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 Toli a écrit [21/11/2007 - 15h47] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
Toli

En Belgique et en Allemagne il y a moins de réglementations...



[ Lire la suite de la réponse écrite par Toli ]



Réponses



 carlo511 a écrit [20/11/2007 - 17h52 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carlo511

Des contrôles routiers tous les week-end pendant une bonne période seraient appropriés cela rendrait plus sûr les routes de France et de Navarre.




carlo


 carter a écrit [20/11/2007 - 19h27 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter

Il faudrait plutôt accroitre les lois contre la délinquance policière (tabassage en règle, bavures, etc.)




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Toli a écrit [21/11/2007 - 11h34 ]  
Toli

Je ne pense pas que les lois contre la délinquance routière doivent être renforcées car elles sont déjà pour moi très strictes.

Je pense plutôt qu'ils devraient faire un effort pour que tout le monde ait accès au permis de conduire qui dans notre pays à l'heure actuelle coûte une fortune !

De plus l'obtention est très difficile dans les grandes villes et je comprends parfaitement les personnes qui sont découragées et qui en viennent à prendre le volant sans permis même si c'est dangereux.

En France nous avons la fâcheuse habitude de tout traiter en renforçant les lois alors qu'il est prouvé que cela ne marche JAMAIS. C'est comme essayer d'éteindre un incendie en visant le haut des flammes...

Je médite encore la dessus, mais comment se fait-il pour vous que dans les autres pays ou les lois sont beaucoup moins strictes, il y ait moins d'accidents et moins d'infractions ?




«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.»


 cochise_fr a écrit [21/11/2007 - 14h58 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Le problème n'est pas de renforcer les lois, mais déjà de faire appliquer celles qui existent.

Ensuite il faudrait que les lois soient cohérentes ainsi que tout le système judiciaire qui va avec..... et ce n'est pas gagné...je sais.

Ainsi, mettre un PV de 150 euros à un smicard, c'est 15% de ses revenus, mais le même PV à un revenu de 15000 euros, c'est 1% ..... alors mettons des sanctions financières en rapport avec les revenus (tous les revenus) comme cela existe déjà dans d'autre pays européens.
Ensuite, il faut faire les contrôles quand ils sont utiles....devant les discothèques par exemple, ou bien le matin entre 6h et 9h puis le soir entre 17h et 20h et en des lieux à risques de préférence.

Non, Toli, le permis ne coûte pas si cher que tu le dis (je n'ai pas dit que c'était cadeau non plus), mais ceux qui le passent le veulent tout de suite et en 1 mois....alors que l'on apprend pas à conduire dans ce laps de temps. Si on choisit à 17 ans la conduite accompagnée 16' onClick="correctionSuggest('reponse','16',this);">(on peut commencer à 16 ans), on fait ses 20 heures de conduite après le code, puis quelques heures aux évaluations, puis quelques heures juste avant le permis soit 30 heures maxi en tout et on a 1 an pour se former à la conduite et s'habituer aux autres usagers ainsi qu'aux intempéries.... donc avec 1500 euros, on devrait s'en sortir.
Non, Toli, les lois ailleurs ne sont pas moins strictes, c'est même exactement le contraire, et c'est peut-être pour cela que les gens respectent d'avantage les lois en vigueur. Quand le prix du PV est très élevé et à payer de suite, les gens réfléchissent avant de faire des bêtises, pour ne pas repartir à pied.

Il faudrait aussi que les contrôles soient faits quand cela est utile:
- juste après les repas de midi ou du soir.
- à proximité des écoles.
- à proximité et aux heures d'ouverture des lieux de loisirs.
- sur des sites connus pour être dangereux.
- aux heures de prise et de sortie de travail.
Je me doute bien que certains vont râler, mais pour vivre en société, il faut avoir des attitudes responsables.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Toli a écrit [21/11/2007 - 15h47 ]  
Toli

En Belgique et en Allemagne il y a moins de réglementations qu'en France. Cela dit elles sont toutes respectées.

Je me suis mal exprimé en disant que les lois étaient moins strictes, je voulais dire qu'il y avait moins de règlementations mais qu'en cas d'infractions les sanctions étaient appliquées à la lettre contrairement à la France.

Faire appliquer les lois déjà en vigueur, d'accord, mais les renforcer est pour moi tout à fait inutile si c'est pour continuer à les appliquer à moitié.

Pour les sanctions adaptées aux revenus, je crois qu'on peut toujours rêver. C'est pas du tout une manière " Française " de voir la répression.

Et enfin pour le permis si pour toi 1500 € n'est pas grand chose lorsqu'on est au lycée, pour moi c'est une somme.

J'aurais bien aimé faire la conduite accompagnée à 16 ans mais il n'y avait pas encore le permis à 1€ par jour et même payer en 3 fois était pour moi impossible.

J'ai du attendre mon premier job pour pouvoir m'inscrire à l'auto école et j'ai même du arrêter par la suite parce que je ne pouvais plus prendre d'heures, ce qui fait que j'y suis encore aujourd'hui...
Je pense sincèrement qu'il faut faire quelque chose pour faire baisser le prix du permis de conduire car cela handicape un nombre incroyable de jeunes.
Et quand je vois un jeune de 20 ans qui fait un prêt pour pouvoir passer son permis je trouve ça un peu abusé.

C'est sur avec papa et maman qui aident c'est pas la même chose...




«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.»


 cochise_fr a écrit [21/11/2007 - 16h23 ]  
cochise_fr

Bonjour,
D'accord comme cela, à l'étranger il y a moins de lois mais elles sont plus sévères et elles sont appliquées. Quand tu dis qu'en France elles sont appliquées à moitié, je te trouve généreux, je dirais quelles le sont à 10% et que les contrôles sont décidés un peut comme des envies de pisser, au coup par coup.

Pour le permis, 1500 euros sur un an..... ça fait moins de 150 euros par mois, donc on peut commencer à faire des économies un an avant, et quand on passe son permis, il est déjà en grande partie prévu dans les finances....beaucoup de jeunes le font encore ainsi, par petits boulots interposés pendant les études....et il y a plus de trente ans, j'ai fait pareil, c'est d'avoir à l'époque travailler sur les marchés le week-end qui me l'a payé. Je ne dis pas que c'est facile, mais c'est possible, il faut apprendre à faire des choix dans sa vie.
Vivre à crédit à 20 ans n'est pas à mon avis une bonne solution, mais si les jeunes veulent TOUT, ET TOUT DE SUITE, il faut assumer les ennuis qui vont avec.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 carter a écrit [21/11/2007 - 23h21 ]  
carter

"les jeunes veulent TOUT, ET TOUT DE SUITE, "

Les jeunes veulent tout, tout de suite parce qu'ils savent qu'ils n'auront pas d'economie florissante, pas d'âge d'Or, pas de travail, pas d'environnement sain,pas d'avenir, pas d'aides sociales, pas de retraite, comparé à leurs parents soixante-huitards qui monopolisent à eux tous les pouvoirs et les richesses!




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [22/11/2007 - 01h05 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Non Carter, les jeunes ne savent rien, ou tout au moins pas grand chose. Et bien que la vie ne soit pas toute rose pour beaucoup de gens, elle n'est pas si noire que tu la décris.

Demandez un peu aux habitants du Bengladesh ce qu'ils en pensent.

- pas d'économie florissante:
Personne n'est obligé de suivre le mouvement comme des moutons, si ton économie personnelle est bonne et suffisante, c'est le principal.
- pas d'âge d'or...:
L'âge d'or est réservé aux escrocs et aux malhonnêtes volontaires ou inconscients, car il se produit toujours au détriment de quelqu'un d'autre.
- pas de travail:
Il n'est pas interdit d'apprendre toute sa vie. Et au pire, il n'est pas interdit de créer son propre travail.
- pas d'environnement sain:
On oblige personne à venir s'entasser comme des bestiaux en ville. La campagne est pleine de vides qui ne demandent qu'à être comblés. Bien sur, il faut accepter la vie qui va avec, et ne pas vouloir sans cesse le beurre, l'argent du beurre et le sourire de la crémière en sus.
- pas d'avenir:
Tu n'es pas plus que moi madame soleil..... l'avenir sera ce que les générations actives en feront, à chacun de prendre ses responsabilités.
- pas d'aides sociales:
Il est tout à fait malsain de vivre de subventions, et cela est la preuve flagrante de la dérive et de la mauvaise gestion de la société. Cela permet aux dirigeants de garder la corde tendue pour te pendre au moindre écart d'activité ou de revendication. Que le travail soit justement rémunéré, que les travaux à domicile soient reconnus, que chacun puisse vivre dignement de son activité rendra l'honneur à tous ceux qui se laissent aller.
- pas de retraite:
En l'état actuel des choses, c'est vrai, mais ce n'est pas une fatalité. Si les revenus de base de chacun étaient suffisants, chacun pourrait sa vie durant préparer sa retraite dans la sérénité. C'est un ensemble de gestion gouvernementale qui doit être cohérent, bien évidemment.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 carter a écrit [22/11/2007 - 01h29 ]  
carter

Désolé, Cochise, mais je persiste et signe :
-pas d'économie florissante:
La génération soixante-huitarde a bénéficié des principes keynésiens, soit d’une économie inflationniste qui avantageait les salariés au détriment des rentiers. Ces mêmes salariés en vieillissant ont opté pour une économie déflationniste qui inverse le processus vers les rentiers. Apres avoir bénéficié des avantages d’un travail bien rémunéré ,il préfèrent désormais une économie qui avantage le capital qu’ils ont pu mettre de coté pour s’offrir une retraite dorée…
-pas d'âge d'or...:
En 68, on pouvait se casser dans le Larzac, dans la nerf des fous, devenir hippie pour fuir la société de consommation, car nous étions dans une société d’abondance. Du coup, il y avait -comme le critiquaient les élites qui ont par la suite en place le néolibéralisme- une « crise de la démocratie » ; à savoir une population qui s’investissaient dans les affaires d’Etat. Ce furent les vagues de féminismes, de hippies, de love and peace, etc. Vu comme on restreint les liberté du peuple actuellement, force est de constater que cette époque généreuse ne sera pas la notre…
-pas de travail:
la mondialisation, l’industrialisation, la rentabilité provoque mécaniquement une fin de la valeur travail. Et c’est justement parce que le Travail ne représente plus rien, que l’on emmerde les Rmistes pour qu’ils recherchent des introuvables, à la manière du la souris qui tourne en rond dans son cerceau pour le quitter…
-pas d'environnement sain: pesticide, développement des OGM, polluants. Jamais l’environnement humain n’a été aussi toxique. Tellement que certains scientifiques s’interrogent quant à une possible chute de la courbe de mortalité de la population (il se peut que ma génération n’atteigne pas les 80 ans)
-pas d'avenir:
les conséquences délétères du réchauffement climatique seront une réalité vers 2030…J’y serais encore pour voir un monde digne du « soleil vert »…

- pas d'aides sociales: Les aides sociales sont donnés aux pauvres pour qu’ils se tiennent tranquilles, tu l’as compris. C’est la fameuse devise du président américain MADISON : « quel rançon donnons aux pauvres pour qu’ils nous laissent tranquilles ? ». Le hic est avec un etat policier et une justice pour taper sur les pauvres ; le principe de retrustribution n’a plus forcement court : le gourdin de l’Etat suffira à calmer les ventres affamés…

- pas de retraite: No comment. Mondialisation égale dénivellement vers le bas des salaires égale manque à gagner pour l’Etat égale fin de l’Etat- providence…
Et merci qui ? Pas les soixante-huitards en tout cas pour s’engraisser de cette situation…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [22/11/2007 - 03h11 ]  
carter

Cher Cochise, avant d’aller me coucher, je me permets de raconter l’Histoire du Bangladesh (puisque tu l’évoques) car elle ne manque pas de sel…Si le Bangladesh est aujourd’hui même le symbole de la misère, il n’en fut pas toujours ainsi. Quand les anglais conquirent le Bengale, le pays était riche et prospère grâce à son coton, son textile et son riz ; tellement riche qu’il faisait baver d’envie les Occidentaux…
Le voyageur marocain Ibn Battura vers 1740 décrit le pays comme « un pays très étendu, ou le riz est extrêmement abondant. En vérité, je n’ai vu aucune région sur Terre ou il y’a une telle abondance de provision »

Mais les marchands anglais éliminèrent une partie de la population par répression et une autre par fatigue physique dans les champs qui passa vers 1840 de 150 000 habitants moins 30 000 habitants selon sir Treveylan…

Bref, un siècle plus tard suffirent pour rendre ce pays abondant en terre désolée ou « 3 ou 4 milles personne meurent de faim en une année » selon le couillon d’Adam Smith…Peu de gens ignore le rôle de l’Angleterre et des occidentaux dans la destruction de ce paradis Terrestre. D’ailleurs, si ces faits sont connus, c’est parce qu’une partie des anglais dont Sir Treveyland demandèrent une commission d’enquête sur les exactions commises dans ce pays afin d’expliquer comment en à peine un siècle, le Bengale fut ruiné…

Le Bangladesh serait bien couillon d’attendre quelque chose des occidentaux, vu là où on les a mis….

Source "l'an 501. La conquête continue" de Noam Chomsky. LIVRE INDISPENSABLE sur l'Histoire du monde...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


Répondre à Bibliotheque






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.