Comment soutenir psychologiquement une personne agée ?



nosati
Cette question a été posée par nosati, le 10/10/2010 à à 23h32.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Vieillissement.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 cochise_fr a écrit [11/10/2010 - 01h10 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Boooouuuhhhhh.!!! Il n'y a pas de recette miracle... hélas.!!
Chaque personne âgée a des besoins spécifiques auxquels il faut répondre au mieux.... quand c'est possible.

Il me semble que le plus important, quelle que soit la personne et ses problèmes propres, c'est de ne jamais laisser les personnes âgées dans la solitude. Le seul fait d'avoir une présence, de pouvoir échanger, de pouvoir parler, est déjà un grand réconfort, indépendamment des maladies, des accidents, ou simplement des affres de la vie.

Un autre point important est de retarder le plus possible le départ du chez soi pour les mouroirs organisés plus ou moins bien en fonction des moyens financiers (et encore, pas toujours).
Il n'est rien de plus démoralisant que se voir entourer de gens tout aussi mal en point que vous, voir pire.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 wisty1000 a écrit [11/10/2010 - 12h37 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
wisty1000

Bonjour, Je m'associe à la réaction de cochise dont les vérités sont réelles et que malheureusement ne sont bien souvent pas prises en considération, en voulant expédier la personnes âgée hors de ses habitudes traditionnelles. En vieillissant on demande une compréhension plus intense, et les contrariétés ont des effets néfastes sur le moral et dans son ensemble. La soutenir en ne lui faisant que des plaisirs et lui donner beaucoup de gentillesse, je pense que c'est le meilleur moyen de lui prouver qu'elle existe encore. La douceur est aussi très importante.




L'amitié est au monde, comme la pensée est à l"Amitié. wisty


 bougainvilliee a écrit [11/10/2010 - 13h04 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Bien sûr, la présence.
Laisser entendre que la personne âgée est toujours une personne, un être intéressant, qui a sa place dans la vie, dans notre ceur et notre pensée... et qui vous apporte quelque chose, ne serait-ce que sa vie passée ou les moeurs de son temps.

Mais, au-delà, la prendre un peu en charge (ou beaucoup).
Notre monde d'aujourd'hui, n'est plus celui qu'elle a connu, et son esprit et sa vivacité, d'antan, ne suit plus, pour s'y adapter.
Aussi est-elle un peu perdue, devant le moindre papier ou demande administrative.

Faire une demande d'aide ménagère est, pour elle, tout un monde.
Si on peut l'en décharger, gentiment, en lui disant que cela nous fait plaisir. Ce sera une vraie aide.
Lui dire : "Tiens, je vais m'occuper de ça..." la délivre de ses angoisses.
Mais il faut être patient... compréhensif et pédagogue, avec gentillesse.

Tout change et trop vite... rien que la Télévision numérique qui se met en place, aujourd'hui, la dépasse.

Lui téléphoner régulièrement... s'enquérir de ses besoins, si elle veut qu'on passe la voir... toutes ces attentions on un prix considérable pour elle.

La maison de retraite ?... un mourroir.

Elle s'y sent mise à la poubelle, avec comme seule perspective la mort.

Car une personne âgée existe encore, chez elle, avec ses souvenirs... le passage du facteur, les repas qu'on lui apporte ou fait apporter, un coup de fil, une lettre ou une carte postale.

On peut aussi s'enquérir d'une association bénévole qui a pour but de rendre des visites aux personnes isolées...
En tout cas, ne jamais laisser une personne seule... lui apporter compréhension et écoute... bref, l'aimer, pour ce qu'elle est, a été, et éventuellement pour ce qu'elle vous apporte...

Son vrai bonheur, c'est de sentir qu'elle vous apporte quelque chose.




Le doute est ma seule certitude


 symbol a écrit [11/10/2010 - 13h17 ]  
symbol

Comme cochise et wisty, je dirai accompagnement avec amour, présence, communication en tentant de continuer à occuper l'esprit (musique, peinture, lecture,jeux... tout ce que la personne est encore capable de faire, dans ses limites) dans son environnement de préférence et si ce n'est pas possible, pouvoir faire la même chose ailleurs.
Pas oublier qu'une personne n'a pas à être abandonnée dans une maison, car en effet cela devient ainsi un mouroir si en plus elle n'a plus de contacts.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 wisty1000 a écrit [11/10/2010 - 13h29 ]  
wisty1000

Bonjour symbol, Tu as raison, pourtant sans vouloir être pessimiste, les temps actuels ne présagent rien de bien pour les personnes âgées, n a tendance à les discriminer de plus en plus. La preuve, les manifestations que vous avez vécues en France, et chez nous, c'est pareil. Les politiciens ont tendance à oublier que la période de retraite, est une période de purgatoire. Mais eux, ont leurs compte en banque pour bien la vivre.....Cette retraite, ils le prouvent à la vue de tous.




L'amitié est au monde, comme la pensée est à l"Amitié. wisty


 cochise_fr a écrit [11/10/2010 - 13h45 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Bah oui, Wiwty1000, d'où l'utilité d'un revenu minimum garanti et digne tout au long de la vie jusqu'à la mort.

C'est vrai Bougainvillée, j'avais oublié le calme et la patience dans les aides à leur apporter. La patience étant sans doute ce qui manque le plus à la société actuelle et accompagnée de l'égoïsme ambiant, cela fait de gros dégâts chez les anciens.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 wisty1000 a écrit [11/10/2010 - 13h51 ]  
wisty1000

@ Oui cochise, on doit se contenter de cela, et encore, quant il ne faut pas se révolter, en ayant la chance de ne pas devenir sénile trop vite.




L'amitié est au monde, comme la pensée est à l"Amitié. wisty


 betinaweb a écrit [11/10/2010 - 22h20 ]  
betinaweb

La présence est la chose la plus importante.Les personnes âgées souffrent souvent de solitude,car les familles les oublient.

La meilleure des choses quand c'est possible,c'est de garder ses anciens chez soi.C'est une belle aventure.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [12/10/2010 - 03h02 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"La meilleure des choses quand c'est possible,c'est de garder ses anciens chez soi"
Chez soi ou chez eux.... je suis tout à fait d'accord, encore faut il avoir à la fois la place et les moyens financiers qui sont nécessaires ainsi que le temps libre suffisant pour s'occuper d'eux. Cela est évidemment plus facile quand on est riche, puisqu'on peut aussi se payer les services médicaux personnalisés à domicile autant que de besoin.

D'où l'utilité de revenus dignes pour tous, et particulièrement pour les anciens.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 symbol a écrit [12/10/2010 - 08h26 ]  
symbol

Oui cochise, pour se donner bonne conscience, tout un système d'aides à la personne favorisant le maintien à domicile, a été mis en place.
C'est le parcours du combattant : on rentre dans les conventions collectives de l'employeur à salarié. Soit, on passe par un type d'associations le gérant et l'on règle en plus du salaire et charges, des frais. Soit, on passe par des CESU, mais il ne faut pas dépasser un certain nombre d'heures et à ce moment, il n'y a plus qu'à éplucher ces fameuses conventions pour établir des contrats.

Les montants sont énormes, l'organisation pour trouver des assistants de vie, compétents, honnêtes, réguliers devient tout aussi monstrueuse. Malgré certains revenus dignes, cela ne passe pas. Là, il faut vraiment être plus riche que ce que l'on a été. Et le temps, il en faut au quotidien pour administrer, compléter les heures...

L'ancien dans l'ancienne structure familiale avait sa place. L'évolution fait qu'il n'y trouve plus sa place et nous sommes bien loin d'avoir intégré tout ceci. Pourtant un système qui fonctionne à coûts raisonnables, sans que chacun se gave au passage, devrait être possible.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 cochise_fr a écrit [12/10/2010 - 21h18 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais justement Symbol, le descriptif d'usage est correct, mais le (ou les) prix sont disproportionnés.

Il faut différencier les aides médicales qui nécessitent des personnels qualifiés et compétents (c'est la moindre des choses) avec l'aide de vie qui sont finalement des actions courantes que chacun est capable de faire correctement (en principe) pour soi, et que la personne âgée n'a plus les capacités de faire, que ce soit en raison de sa maladie, de ses handicaps physiques ou de la faiblesse de son organisme.
Hors, les actions de vie sont permanentes, les actions médicales sont temporaires et passagères (heureusement) même quand elles sont d'importance (elles le sont aussi dans les structures officielles payantes d'ailleurs).

Donc les membres de la famille vivant sous le même toit peuvent déjà assumer les aides de vie courante quand ils sont présents (évidemment) et entre autre la nuit, on peut compléter leur action par des aides de 'travaux d'intérêt général' le reste de la journée, et les acteurs médicaux interviennent quand ils ont à le faire en supplément, les acteurs d'aide de vie pouvant utilement leur prêter la main si nécessaire sous leur direction.

Une telle organisation n'est pas si onéreuse que cela, une fois planifiée et informatisée pour tous.... bien moins chère que des séjours à l'hôpital... moins chère que les séjours décents en maisons de retraite acceptable et de toute façon plus agréable pour la personne âgée dans tous les cas de figure.

Il reste à le mettre en place, ce qui ne relève QUE de décisions politiques.... et rien d'autre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 symbol a écrit [12/10/2010 - 22h10 ]  
symbol

Bonsoir cochise,
Je ne parlais que d'accompagnement à la personne âgée dépendante du fait d'un handicap, ne nécessitant pas d'aides médicales et de surcroît, sans enfants et vivant seule.

Le maintien à domicile me semble évident mais si difficile à organiser, si onéreux. L'expérience de ces derniers temps m'amène à dire cela.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 betinaweb a écrit [12/10/2010 - 23h34 ]  
betinaweb

Garder une personne âgée à domicile n'est pas une question de moyens financiers,j'en ai fait l'expérience.
J'ai gardé ma grand-mère chez moi,j'ai arrêté de travailler. avec mes trois enfants qui avaient entre 2 ans et 5 ans.
J'ai demandé des aides,elles m'ont été accordées alors que ma grand-mère avait quitté ce monde 6 mois auparavant donc rien du tout.J'ai du tout faire,personne de 89 ans alitée et incontinente,plus de sortie,plus de vacances en famille,sortie alternée avec mon époux mais expérience enrichissante pour tous.
Aujourd'hui,on a tendance à dire que tout est une question d'argent,ce n'est pas complètement vrai.Il faut surtout avoir de bonnes relations avec la personne que l'on accueille comme celle que l'on doit aller voir.
Il y a toujours des vieilles rancoeurs qui ressortent.Les parents sont vite oubliés.Regardez ce qui se passe autour de vous.Ça ne se passe pas ainsi chez les africains.Les parents sont sacrés.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [13/10/2010 - 00h15 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"La famille" n'est plus un moteur social, on peut, on doit le regretter.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 symbol a écrit [13/10/2010 - 09h34 ]  
symbol

betinaweb, si tu as pu te nourrir de l'air du temps à l'époque, tant mieux. J'imagine que tu avais un mari qui rapportait un salaire.
J'ai réfléchi au fait de pouvoir me simplifier la vie, soit en continuant mes activités qui me nourrissent, en accueillant cette personne de 88 ans, impossible au niveau accès.
J'ai beau avoir grand coeur, passer sur des rancoeurs, cela n'est ni ma mère, ni ma grand-mère ( paix à son âme car femme merveilleuse, pleine d'amour, de tolérance et de compassion, généreuse de coeur, de tous ses gestes, sans grands moyens financiers : je me serais mis en quatre, la distance géographique, d'un pays à l'autre, ne me l'a pas permis ).
Je peux te dire que je le ferai pour ma mère, que par tous les moyens je trouverai une solution. D'ailleurs je lui prouve au quotidien, dans mon soutien moral ou autres pour le moment...

Donc, j'en reviens à moyens financiers puisque dans l'incapacité de mener tous les combats à la fois.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 betinaweb a écrit [14/10/2010 - 00h49 ]  
betinaweb

Ce n'était pas facile à l'époque,je te prie de le croire,heureusement que mon mari ramenait un salaire mais ce n'était pas suffisant,ma grand-mère n'avait presque rien car elle n'avait pratiquement pas travaillé,et la reversion du grand-père n'était pas importante.

Elle lui servait à se soigner,acheter les changes complets etc....je te passe les détails.Nous avons du faire de lourds sacrifices.Je ne juge pas ceux qui ne peuvent pas le faire.On ne peut pas comparer une situation à une autre.

Ce qui est important c'est de ne pas abandonner les siens,les coups de téléphone régulier,les visites,tant que les personnes peuvent rester chez elles est beaucoup.

Le principal est que la personne âgée ne se sente pas délaissée,abandonnée par les siens.
Pour qu'elle puisse garder le moral.
L'été 2003 a montré comment les français considéraient les personnes âgées!!!!
plus jamais ça.......




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [14/10/2010 - 01h14 ]  
cochise_fr

Bonjour,
La météo a changé..... pas les conditions de séjour indécentes.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 symbol a écrit [14/10/2010 - 08h28 ]  
symbol

betinaweb, comme je peux être d'accord avec toi ! 2003 n'a fait que prouver ce qu'il en était.

Le soutien est la chose la plus importante, bien sûr et ce bien avant d'arriver à cette époque cruciale et fragile de la vie.

Les échos que j'entends de certaines personnes travaillant en psychogériatrie sont alarmants. Ces personnes là qui ont aimé leurs métiers, ne pensent plus qu'à retraites, elles se retrouvent confrontées à un système administratif déshumanisant, de plus les familles ont tendance à ' larguer ' puis responsabiliser le personnel soignant. Selon elles, l'acharnement thérapeutique n'y est pas pour rien, non plus. Le pire, pour elles, c'est le rapport aux familles... C'est inquiétant !




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 betinaweb a écrit [14/10/2010 - 16h24 ]  
betinaweb

comme tu peux le constater symbol,l'argent ne fait pas tout.Il faut vouloir s'occuper des siens c'est tout.Tu avais l'air de t'emporter sur une question d'argent,un partage de vie n'est pas une comparaison avec les autres.Chacun fait en fonction de ce qu'il peut mais fait...c'est ça le plus important.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 symbol a écrit [14/10/2010 - 18h07 ]  
symbol

Pourquoi m'emporterai-je sur une question d'argent ? Mal exprimée peut être lorsque j'ai écrit qu'un salaire devait sans doute rentrer pour que tu puisses faire ce choix avec tes trois ptious.
Je ne dis pas non plus que c'était confortable.
Je crois même qu'il y en a peu sur ce site qui n'ait pas galéré.
Et l'argent n'a jamais tout fait, pour moi...




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 cochise_fr a écrit [29/10/2010 - 15h02 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Vous avez beau dire le contraire, ce que vous décrivez de vos situations sont bel et bien des problèmes d'argent, le plus souvent parce que la personne âgée n'a qu'une faible retraite pour ne pas dire dérisoire, quel qu'en soit le motif.

Avec un revenu décent pour les anciens, quelle qu'ait été leur vie, la vie de ceux qui les accueillent en serait grandement facilitée car il pourrait être financé l'intervention de tiers impossibles à payer sans ce complément de revenu. Cela peut même permettre de financer une place en maison de retraite décente si la dépendance devenait trop lourde.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 symbol a écrit [30/10/2010 - 09h28 ]  
symbol

Bonjour cochise fr, nous en sommes conscients.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


Répondre à nosati






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.