Gravure sur cuivre comment et avec quels instruments la faire ?



guimauve
Cette question a été posée par Guimauve, le 14/10/2009 à à 13h23.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Vente d'art.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Jazzy a écrit [14/10/2009 - 13h39 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Jazzy

Gravure sur cuivre comment et avec quels instruments la faire ? La gravure sur cuivre est une technique d'orfèvrerie datant de l'année 1430 qui utilise généralement comme substances des matériaux classiques à base d'huile comme la résine, l'asphalte, le vernis et le goudron. Il s'est trouvé que ces produits avaient un impact négatif sur la santé et d'autres enduits acryliques sont utilisés plus tard : aquatinte, vernis mou, burin, manière noire, pointe sèche et eau-forte. La technique traditionnelle de la gravure sur cuivre se fait par la taille douce ou la gravure en creux, dans laquelle une pellicule photosensible permet de transmettre des dessins photocopiés, peints ou imprimés à l'aide de la photomécanique. La taille douce s'effectue par la reproduction d'un dessin à l'envers avec la pointe sèche pour donner un effet estompé. Le burin, doté d'une pointe en losange, permet de retirer des copeaux de cuivre, accentuant ainsi les traits lors de l'impression. Le graveur use de l'eau-forte pour accentuer la finesse du dessin, puis il la recouvre de vernis de goudron. Il trace le motif et plonge la plaque dans de l'acide nitrique délayé pour creuser des sillons sur le cuivre. L'aquatinte permet d'obtenir différentes tonalités tandis que la poudre de résine protège le cuivre de l'acide. La manière noire donne un aspect velouté à la gravure qui tire alors sur le noir, le blanc et le gris. Pour la mise en couleur par repérage, le graveur enduit le dessin avec de l'encre d'huile ou du papier humide en prenant soin de bien faire adhérer au niveau des sillons. Puis, le dessin passera sous le rouleau de la presse d'impression. Concernant la mise en couleur à la poupée, les couleurs sont tracées à l'aide d'un tissu enroulé avant de passer le dessin sous le rouleau d'impression. L'encre sera transmise sur le papier sous la pression.




 Toli. a écrit [14/10/2009 - 20h52 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Toli.

Ma soeur habitant au Chili et le Chili étant un grand producteur de cuivre, elle m'a donné une grande "toile" faite en relief en cuivre avec quelques couleurs... Selon elle, là bas, c'est très simple... Il faut comme base pour un tableau une base en bois, l'aggloméré suffit... Par contre, il ne faut pas de peinture à l'huile ni surtout de vernis... Il faut, d'après les artistes chiliens, faire un peu mollir le cuivre mais pas trop grâce à la chaleur puis ensuite le modeler avec quelques outils de sculpteurs ou de bricoleurs (un petit couteau, un marteau, un burin, un bout de bois pour faire des épaisseurs)... L'artisan du cuivre au Chili ne connaît pas la photomécanique ni la photocopie. Il travaille, à l'aveugle, avec un dessin à côté de lui. Il n'emploie ni l'eau forte, ni le vernis de goudron et ne plonge pas son oeuvre dans de l'acide nitrique... La vraie sculpture sur cuivre se fait sur un matériau brut qui n'a pas été transformé c'est pourquoi l'on ne peut utiliser que certaines couleurs au final pour agrémenter le dessin ou la sculpture sur bois, en l'occurence le jaune, le bleu et le rouge... D'après mes souvenirs de ce que m'a raconté ma soeur, il ne faut pas utlliser des tubes de couleur à l'huile ou en acrylique mais faire un mélange en employant des poudres de base comme l'indigo avec de l'huile de je ne sais plus quoi. Et il ne faut jamais vernir le cuivre.
Pour faire des creux, des bosses et des sillons, c'est simple, il faut prendre la matière molle donc le cuivre un peu chauffé et le sculpter, tout simplement. Il faut attendre que le tout refroidisse pour appliquer quelques rares couleurs ici ou là et mieux, si votre "toile" est encore tiède, appliquer la couleur qui va être absorbée par la matière.
Mais JAMAIS DE VERNIS, m'a-t-elle dit !




 Anonyme a écrit [13/05/2012 - 22h05 ]  
Anonyme

je veux une réponse claire explique la méthode comment graver du texte sur le cuivre à l'aide des acides....,??? Merci bcp pour ceux qui ont participer à cette réponse.




Répondre à Guimauve






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.