Conseils pour éviter de céder aux achats impulsifs ?



aussiegirl
Cette question a été posée par Aussiegirl, le 12/12/2013 à à 11h06.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Troubles de la personnalité.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Aussiegirl a écrit [12/12/2013 - 11h06 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Aussiegirl

Parfois je me persuade que j'ai besoin de quelque chose et je l'achète, mais en rentrant chez moi, je regrette déjà mon achat en me disant que je n'en n'avais pas besoin.
Je n'ai pas un gros budget et parfois ça représente un vrai problème pour moi.
Comment lutter contre ça ?
Merci pour vos conseils.




Rock on !


 eretria a écrit [12/12/2013 - 14h42 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
eretria

Ne pas regarder la télévision déjà ! Ça évite de tomber dans le piège des pubs qui rendent justement le truc le plus inutile indispensable. ;-)
Ensuite posez vous simplement la question "Est-ce que j'en ai vraiment besoin ?" et souvent vous verrez que la réponse sera non et ça vous passera l'envie d'acheter impulsivement.
Bon courage en tout cas, ça ne doit pas être facile en ce moment. :-)




J'ai perdu m'quinzaine..!


 papiguy a écrit [12/12/2013 - 18h06 ]  
papiguy

Un achat compulsif ne se raisonne pas, et il est inutile de se poser la question du besoin car ce besoin existe. Le besoin, et la satisfaction d'y céder sont une des formes de compensation à un manque, une déception ou une frustration. Si on veut éviter de tomber dans la fièvre acheteuse, il importe d'abord de chercher en soi les vraies raisons de cette envie de compenser. Les identifier est déjà une façon de les surmonter.




 symbol a écrit [14/12/2013 - 18h49 ]  
symbol

Comme dit papiguy, une compulsion ne se raisonne pas.

Par contre, rien que de poser cette question et d'y répondre en même temps, c'est en être consciente.

" Je me persuade ", ce n'est pas de la compulsion. Si vous êtes capable de vous persuadez d'acheter, vous pouvez vous persuader de ne pas acheter.
Comme le suggère eretria, c'est au moment où vous êtes devant l'objet du désir qu'il faut vous poser la question " En ai-je vraiment besoin ? Est-ce que cela va changer quelque chose à ma vie ? En ai-je les moyens ? Quel problème vais-je avoir si j'achète ? Etc. "

C'est votre point faible. Compensation, sans-doute. A vous de voir quel est ce manque qui vous pousse à accumuler, à vous offrir des consolations : Quand est-ce que cela a démarré ? Y a-t-il un événement particulier que vous pouvez relier à cela. Vous ne pouvez que vous renvoyer à vous-même et à la solitude fondamentale à partir de laquelle vous avez créé cela. C'est accepter rencontrer une souffrance dont une grande partie sera constituée par le décalage-frustration entre vos fantasmes et le réel. Nous nous construisons et nous nous égarons très souvent à grand renfort d'inventions car il y a tant de vides à combler, tant d'inachevés à restaurer...

Sinon, faites vous votre film le soir avant de dormir. Imaginez-vous dans un magasin, convoitez un objet, répétez-vous les mots qui freineront cette envie d'acheter. Recommencez autant de fois qu'il sera nécessaire jusqu'à ce que vous puissiez rentrez dans un magasin et qu'instinctivement vous pensiez " En ai-je besoin, etc ? "

Bon courage à vous.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 cochise_fr a écrit [14/12/2013 - 19h31 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Notez par écrit ce dont vous avez vraiment besoin AVANT de partir en course..... et n'achetez rien d'autre....même si vous en voyez plein que vous pourriez ou que vous aimeriez acheter. Tenez vous à votre liste....ce qui sera dur au début...et de plus en plus facile avec l'habitude si vous ne craquez pas.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Mimine1122 a écrit [18/12/2013 - 12h17 ]  
Mimine1122

Hello. Moi, j’achète une bonne fois pour toutes les produits dont j’aurais besoin en début de mois. Cela m’évite tout simplement les allers-retours au supermarché ou de faire du lèche-vitrine, surtout en cette période festive où l’on a tendance à acheter un peu de tout. C’est difficile de résister, mais cela en vaut largement la peine. Dans ton cas, il te suffit de penser au regret que tu ressentiras par la suite. Cela devrait te dissuader de faire des achats impulsifs.
Au plaisir !




Répondre à Aussiegirl






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.