La SNCF un problème pour La France ?



coeur-de-patate
Cette question a été posée par coeur de patate, le 28/12/2010 à à 13h50.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Transport.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 coeur de patate a écrit [28/12/2010 - 13h50 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
coeur de patate

26 heures pour faire Paris port bou , dans des conditions abominable !
certes ce n'est pas tout les jours !
mais les sevices de cette compagnie deviennent de plus en plus incertains ( sans parler des grèves à répétitions ) et ses tarifs de plus en plus halucinants !
dans un pays n'est t'il pas indispensable de pouvoir ce déplacer dans de bonnes conditions pour une saine éconnomie ?? , plutot que de tous être obligé de prendre une voiture ! et d'etre envahis par les poids lourds par ce que le service fret ferroviaire n'est pas rentable non plus ???




ciao!


 bougainvilliee a écrit [28/12/2010 - 14h30 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
bougainvilliee

Bonsoir,
La SNCF est une vieille dame qui déraille, depuis longtemps.
C'est dommage.

Elle me fait penser à cet animal fabuleux qui était si bête qu'il se nourrissait de ses propres pattes.
Et dont je ne souviens plus du nom...
Peut-être catocabebras... mais je n'en suis pas certain.




Le doute est ma seule certitude


 coeur de patate a écrit [28/12/2010 - 14h38 ]  
coeur de patate

bonjour bougainvilliee !! catocabebras ???? inconnu au bataillon ?????? ;-(




ciao!


 bougainvilliee a écrit [28/12/2010 - 15h06 ]  
bougainvilliee

Je cherche :
Catobébras, Cacotébras, Catotébras...

Je n'en ais pas retenu l'orthographe, mais c'était quelque chose d'approchant.

C'était un animal mythique, dont on disait que sa bêtise était si grande qu'il se nourrissait en se mangeant les pattes.

Mais c'était dans ma jeunesse...

Encore un animal fabuleux oublié.




Le doute est ma seule certitude


 coeur de patate a écrit [28/12/2010 - 15h14 ]  
coeur de patate

oui ! si tu veux mais je ne vois pas le rapport avec la SNCF ?et les problèmes de transport compétitif avec l'automobile ? :-|




ciao!


 bougainvilliee a écrit [28/12/2010 - 17h08 ]  
bougainvilliee

Rassures toi CdeP, je n'en parlerais plus, puisqu'on vient aimablement de me donner le nom de cet animal mythique.

Cela avait à voir, que je comparais la Vieille dame, très amputée et vieillissante qu'est la SNCF, avec cet animal, le Catoblépas.

Sinon, je partage ton indignation.
L'inconfort des voitures, leur vétusté avancée, la promiscuité avec des personnes pas toujours polies, la raréfaction des personnels, sans compter les retards récurrents et les grèves à répétition, ne peuvent concurrencer le confort de l'automobile, sa rapidité et ses faciltés.

La dame est âgée et a réduit toutes ses petites raminifications (pour absence de rentabilité) qui rapprochaient les gens et faisait son charme.

Ses têtes pensantes préfèrent le train à grande vitesse, et la plaçant ainsi en concurrente de l'automobile et de l'avion, elle perd sur les deux tableaux.
Mais l'on se glorifie, non de la bonne fréquentation et de la satisfaction de la clientèle, mais des prouesses techniques.




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [28/12/2010 - 20h18 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ne vous inquiétez pas.!! Dormez tranquille.!!

Dans quelques années, la SNCF sera privatisée, les déficits seront payés par les français, l'opérateur ou les opérateurs feront de gros bénéfices avec les lignes rentables, et les autres iront à pied car les lignes seront fermées.

Vous l'avez voulu, vous l'aurez.!! Vive l'Europe.!! Vive le capitalisme forcené.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 coeur de patate a écrit [28/12/2010 - 20h34 ]  
coeur de patate

oui senior cochise !! je suis entièrement d'accord ! c'est bien ce que je déplore ,
sauf que le problème c'est le ""Vous l'avez voulu """ et que l'on ne la pas voulu !!??? et en plus c'est déjà le cas les gens n'ont plus de services publiques et elle est déja semie privatisée cette boite enfin quand ça les intéressent !! je parle de ça par ce que justement je vois que les gens sont lents à en prendre conscience !!




ciao!


 betinaweb a écrit [28/12/2010 - 20h53 ]  
betinaweb

Un conducteur oublie de se lever,on va chercher un autre conducteur à Lyon,puis des problèmes techniques,cumul pour ce train.
N'y aurait-il pas un problème de personnel pour aller chercher un conducteur à Lyon?

J'aime le discours de cochise qui accuse toujours ,lui seul détient la vérité.Trop fort.
Le problème n'est pas l'Europe mais le capitalisme forcené.Il ne faut pas tout mélanger.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [28/12/2010 - 23h51 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Vous pouvez bien penser ce que vous voulez de mes avis sur les questions..... c'est votre liberté..... et la mienne de ne pas faire le mouton et d'essayer de secouer le cocotier où beaucoup de gens sont perchés.

Chère Betinaweb, L'Europe est la fille adultère du capitalisme forcené et de la corruption des états, elle a été faite pour cela, et c'est l'Europe qui impose les casses des services publics qu'étaient EDF, SNCF, Production nucléaire d'électricité, universités, recherches, règles financières, asservissement des peuples, .... et j'en oublie surement..... que cela vous plaise ou pas.

Alors, si vous voulez retrouver des services publics à la hauteur, indépendants, performants, et nationaux, il faudra chercher qui propose cela..... parce qu'ils ne sont pas nombreux.
Dans le cas contraire, vous pourrez vous taper sur les doigts vous même.

On ne peut pas avoir simultanément le beurre et l'argent du beurre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 coeur de patate a écrit [29/12/2010 - 10h49 ]  
coeur de patate

c'est complètement hors sujet cochise dans ta réponse !!
ont comprend que tu sois anti européen du genre front national ?
mais justement ça ne changera pas l'esprit de monopole de la SNCF !

en Allemagne, en Espagne, au Portugal , en Italie , en Belgique, au pays bas , il est bien plus facile de se déplacer à bon marché !
ça n'a pas grand chose à voir avec l'Europe, excuse moi mais tu te met le doigt dans l'oeil !
un service publique sans concurrence est bien peu compétitif !!




ciao!


 bougainvilliee a écrit [29/12/2010 - 11h59 ]  
bougainvilliee

Je partagerais assez la dernière intervention de CdeP.

cochise soulève des problèmatiques et des angoisses propres aux années cinquantes (époque ou les nationalisations et les services publics représentaient, sous l'impulsion communiste, la panacée universelle).

Cela me semble désormais un peu dépassé.

On suit son époque ou on reste fixé à celle de sa jeunesse.




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [29/12/2010 - 18h17 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Faites donc des recherches sur l'origine des privatisations en cours..... au lieu de râler bêtement.

Demandez vous:
- pourquoi la SNCF qui était un service pubic d'état a été divisée en RFF et SNCF .?.?
- pourquoi la SNCF ferme toutes les lignes non rentables alors que c'est un service public... en principe.?.?
- pourquoi EDF est obligé de vendre à vil prix 25% de sa production nucléaire au profit d'entreprises privées.?.?.... la différence étant payée par les consommateurs.
- pourquoi EDF est obligé de racheter l'électricité photovoltaïque et éolienne énormément plus cher que son prix de vente théorique normal de l'électricité nucléaire.?.?.... la différence étant payée par les consommateurs.
- pourquoi Gaz de France a été obligé de se séparer d'EDF pour en faire une entité concurrente alors que cela faisait partie du service public.?.?
- pourquoi les banques nationales régies par l'état ont elles été cédées sans contreparties aux banques privées..... AVEC INTERDICTION DE PRÊTER DE L'ARGENT A L'ÉTAT directement, celui-ci étant contrant d'aller sur le marché financier.?.?.... les intérêts étant payés par les consommateurs.
- pourquoi on subventionne les banques et les grandes entreprises alors que pas un sou n'est mis à l'augmentation du pouvoir d'achat des ménages.?.?

etc..etc..etc

et pour tout cela, on parle en milliards d'euros.... que payent les consommateurs et les générations futures.... pour rien.
Ayez au moins le courage de chercher.... avant de râler.... parce que ce n'est pas contre moi qui n'ait aucun pouvoir que vous devriez râler.

Pour votre éducation, essayez de lire:

Bernard Maris : professeur à Paris VIII et Sciences Po (pas vraiment un gauchiste en somme).

Lettre ouverte aux gourous de l'économie qui nous prennent pour des imbéciles.... chez Albin Michel.

et il n'est pas le seul.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 coeur de patate a écrit [29/12/2010 - 19h39 ]  
coeur de patate

très bien cochise mais tout ceci ne sont que des questions, et point de réponses à l'horizon !!

je ne râle pas pour moi personnellement et surtout pas contre saint cochise !
mais merci pour l'info du bouquin !
je vois trop le rapport avec les gauchistes ou pas ? mais bon?
les privatisations peuvent être aussi positives !!
( pour les employés gavés d'avantages syndicaux sûrement pas ! ) la dessus nous sommes bien d'accord !

mais les sociétés évolues sans même que l'ont s'en aperçoive !
et les balances des justices sociales doivent etre remise à l'ordre du jour constamment à mon avis les services publiques ont besoin de réformes comme les autres !




ciao!


 cochise_fr a écrit [29/12/2010 - 20h20 ]  
cochise_fr

Bonjour,
On ne peut pas toujours leur mâcher le travail.
faire quelques recherches sur ces sujet ne peut être que salutaire à ceux qui en ignorent les réponses.

J'ai précisé que ce n'était pas un gauchiste parce qu'un quidam m'a reproché d'avoir d'avoir des idées des années du temps des communistes nationalisateurs.
Tout n'était pas bon, mais tout n'était pas à jeter non plus..... un peu comme le FN.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 coeur de patate a écrit [29/12/2010 - 20h22 ]  
coeur de patate

en faite je vois pas trop qui est le coupable selon vous ?? l'Europe le capitalisme ! mais je crois que c'est beaucoup plus simple ! c'est qu'il y a des gens qui peuvent bloquer l'économie quand il veulent c'est simple pour eux il suffit qu'il arrete leurs outils de travail et voila il peuvent exercer un pression forte sur la sociète tout entière , un peu comme par exemple les dockers du havre , qui ont eu ainsi des avantages énormes sur les autres proffessions peu à peu les dockers sont devenus les plus fortunés sans l'éducation qui va avec et on acheter des bars et des restaurants ! tout simplement parce que quand ils n'étaient pas content ils bloquant tout le port et donc tout l'oxygène de l'économie casi nationale !! c'est ça un des problèmes !!




ciao!


 cochise_fr a écrit [29/12/2010 - 20h53 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Cela a commencer dans les années 70-75 avec la suppression des banques nationales et de leur pouvoir de création de la monnaie nationale. Ceci a été fait pour la création de la banque européenne afin que les états aillent se financer sur les marchés (payants) au lieu de créer de la monnaie nationale ce qui est gratuit, même si cela conduit à une dévaluation. Depuis ces années, ce sont les citoyens qui payent pour rien.... au nom du libre échange européen.

Ensuite, c'est ENCORE l'Europe qui IMPOSE la liquidation des monopoles publics d'état toujours au nom de la liberté du commerce et des finances qui ne doit pas être entravé par des décisions gouvernementales protectionnistes ou des aides nationales anti-concurrentielles.

Quand aux pouvoirs de nuisances de certaines catégories de personnel, elle relève d'avantage de la très faible syndicalisation nationale (mais très forte dans certains domaines). Les syndicats qui ont les moyens financiers peuvent se permettre de faire grève puisqu'ils compensent en totalité ou en partie les salaires non versés. Cela conduit le patronat à négocier car ils ont plus à perdre qu'à gagner à ce que le confit s'éternise.
C'etait un peu la même chose dans les ex-NMPP, à l'éducation nationale, à la RATP ou la SNCF, où pendant de longues années il n'était jamais retenu de salaire pour les jours de grève malgré la loi qui disait le contraire..... ce qui encourage à recommencer. Maintenant, depuis quelques années, le salaire est effectivement réduit des jours de grève..... et il y a beaucoup moins de grève car les syndicats ne sont pas assez riches pour payer la différence à des millions de salariés et encore moins, bien sur, quand ils ne sont pas syndiqués.

Si, comme dans certains pays, 70% des salariés étaient syndiqués, les négociations sociales (dont salariales) auraient un bien plus grand succès. Un bon exemple à ce sujet est l'Allemagne, où l'on négocie à longueur d'années sans faire grève, sauf exceptionnellement, alors qu'en France, on fait grève pour obtenir des négociations..... ce qui correspond à mettre la charrue avant les boeufs. Mais pour cela, il faut avoir ce pouvoir de nuisance ET ce pouvoir financier de tenir longtemps.... ce qu'ont les syndicats allemands et ce que n'ont pas, mais alors pas du tout les syndicats français en grande partie financés par l'état.... ce qui est un comble.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [29/12/2010 - 21h00 ]  
betinaweb

J'ai une amie qui a travaillé 40 ans à la RATP,et que vous le vouliez ou non,ses heures de grève lui ont toujours été retirées de son salaire.
Elles pouvaient être étalées dans le temps mais la RATP ne leur en a jamais fait cadeau et c'est encore aujourd'hui comme cela.
Quand elle entend que les heures de grève n'étaient jamais retenues sur le salaire,elle bondit car ce ne sont que des mensonges.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 coeur de patate a écrit [29/12/2010 - 21h09 ]  
coeur de patate

oui la RATP c'est très différent ça n'a rien à voir en plus ils sont pas si nombreux et ils n'ont pas autant de privilèges que les cheminots,
avoir la gratuité des transports sur 30 kms ce n'est pas très intéressant
et ici personne n'a dit qu'ils étaient payés les jours de grève ??




ciao!


 cochise_fr a écrit [29/12/2010 - 21h35 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est pas de chance pour votre amie Betinaweb, mais pourtant, à la fin d'un conflit, la négociation portait le plus souvent sur le fameux paiement des jours de grève avant de reprendre le travail.

Quand aux privilèges des conducteurs de la RATP:(valeurs 2007.... c'est en train de changer)
- temps de travail: 6h30
- temps de conduite effective: 2h50
- 206 jours de travail (5 semaines de congés plus 121 jours de repos)
- salaire de fin de carrière: 2200 à 2700 euros plus une prime de 653 euros mensuels
- retraite à 50 ans
- retraite calculée sur les 6 derniers mois et à 75% du salaire.
- dette 2007 de la RATP 4.6 milliards d'euros.... pour 3.6 milliards d'euros de recettes et 2.2 milliards d'euros de frais de personnel.
- subvention de l'état en 2007: 1.8 milliards d'euros.... ce qui correspond à la recette 'traffic' de l'année.

Privilèges ou pas.?




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [29/12/2010 - 22h22 ]  
bougainvilliee

Je savais bien qu'il y avait des privilègiés. (les enfants des a
Au nom de l"Egalité Républicaine, la RATP comme la SNCF, doit être au même niveau que les autres.

Retraite à 62 ans, calculée sur les 20 meilleures années.

"Tous ensemble... tous ensemble !"

Et sans bons de transport gratuits (que les autres usagers leurs payent).

Pas de privilège à l'embauche (les enfants des agents sont prioritaires. Pourquoi ?).




Le doute est ma seule certitude


 betinaweb a écrit [29/12/2010 - 22h29 ]  
betinaweb

D'où vous sortez vos chiffres cochise?




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [29/12/2010 - 23h23 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Vous avez le droit de chercher un peu aussi.

Une ficelle parmi tant d'autres:

http://www.ifrap.org/Greves-Les-incomprehensibles-revendications-des-agents-RATP,11449.html

qui porte sur la même année, et le même genre de constatation.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [30/12/2010 - 00h12 ]  
papiguy

On se demande bien où cochise_fr va pêcher ses informations !

Sauf erreur de ma part, la SNCF est un EPIC (Etablissement Public à caractère Industriel et Commercial) dont le capital appartient en totalité à l'Etat.
Non content de ne pas l'avoir conduite vers la privatisation, ses dirigeants l'ont poussée à prendre des participations dans des sociétés privées, souvent au delà de 50% du capital et en règle générales au dessus de la minorité de blocage.
Si c'est de la privatisation, il faudra changer le dictionnaire.

D'autre part, l'UE, sous la pression essentiellement de la France, a fait admettre, lors de la discussion sur le Traité de Lisbonne, la nécessité de renforcer la notion de services publics, et donc de ne pas forcément privatiser les entreprises liées à ces services.

10' onClick="correctionSuggest('reponse','10',this);">L'Etat, actionnaire unique de la SNCF, agit en actionnaire et cherche à équilibrer les comptes de celle-ci, et personne ne peut trouver à y redire. On ne peut pas tout demander et son contraire, par exemple des lignes transportant très peu de voyageurs , donc déficitaires, et des tarifs bas pour le TGV, qui doit les financer ainsi que sa propre modernisation.Et ceci sans creuser encore le gouffre des déficits.

Et comme toujours on ne voit pas les trains qui arrivent à l'heure, et on oublie facilement que les retards ne sont pas plus importants maintenant qu'il y a 50 ans alors que le trafic a considérablement augmenté.
Encore une fois, quelle aubaine pour les médias aux ordres du pouvoir: enfin un sujet qui évitera de parler de sujets qui pourraient indisposer les petits chefs du Sarkozistan*.

Pour le TGV, la plupart des retards sont imputables aux conditions météo, car les parties les plus sensibles restent les caténaires et le pare-brise, et il faut limiter la vitesse quand il y a trop de vent ou de la neige.

On ne va quand même pas ressortir les locomotives à vapeur, à moins que les nostalgiques aient envie de respirer la fumée et de recevoir des escarbilles dans les yeux, et ceci pendant des durées de trajet doublées !

La plupart des lignes secondaires sont à la charge des régions qui ne sont jusqu'à maintenant pas encore privatisées.

Par contre les sociétés nationales ont de plus en plus recours à des sociétés privées pour des opérations de construction et d'entretien. Sauf erreur de ma part, la SNCF pas ni les moyens ni la compétence technique pour faire certaines opérations d'entretien ou de mise à niveau technique, comme peut en avoir une société comme Alstom, les matériels étant devenus de plus en plus complexes.

Si on veut voir des lignes de chemin de fer en état de délabrement avancé, ce n'est pas encore en France qu'il faut aller, mais par exemple aux USA, en Inde ou en Chine...

* on peut recommander la lecture du livre "Crise au Sarkozistan" (disponible pour 10 euros sur www.lepublieur.com - publicité gratuite)




 cochise_fr a écrit [30/12/2010 - 01h31 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Vous avez la mémoire courte.
Rappelez vous de la manière dont a été privatisé France Telecom.
La SNCF doit avoir de bons comptes pour passer au privé, alors on fait passer les dettes sur RFF qui est payé par les citoyens français. Les factures qu'on impose à RFF à l'égard de la SNCF ne couvrent pas les frais que cela représente, créant de fait des déficits chroniques que les français épongeront tranquillement.
Pas besoin d'aller si loin Papiguy, il suffit de traverser la Manche. Les anglais s'en mordent les doigts..

D'autre part, on ne parle pas des horaires, mais de l'économie de la SNCF et de sa mission de service public qu'elle n'exerce plus pour la desserte des régions françaises. Cela ne remet pas en cause la bonne tenue des lignes TGV en général et surtout leur rentabilité. Ceux qui font paris Lyon Marseille sont heureux..... mais pour les 30km autour, il faut une bagnole.... sans parler des régions désertées.

De toute façon, ceux qui utilisent les services publics n'ont pas le choix. Ceux qui ont les moyens trouvent toujours une autre solution de transport, quel que soit le prix et l'endroit.

Actuellement, c'est Areva qui est attaquée par l'Europe, commence à se défaire de certaines de ses sociétés, toujours parce que c'est un quasi monopole d'état que les technocrates européens voudraient voir démantelé.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 baba2 a écrit [30/01/2011 - 01h02 ]  
baba2

En France les transports en commun c'est de la merde !




Répondre à coeur de patate






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.