Service mininum dans les transports en commun: qu'en pensez-vous ?



chris
Cette question a été posée par Chris, le 31/07/2007 à à 20h57.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Transport.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 rOdg a écrit [01/08/2007 - 11h05 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
rOdg

On peut comprendre les usagers de transport en commun qui souhaite voir instauré une loi qui obligerait les salariés des sociétés de transport en commun d’assurer un service minimum, en temps de grève et en particulier pendant les périodes de pointe. Cependant, en me mettant à la place de ces salariés, je comprends leur inquiétude face à cette restriction du droit de grève.
Personnellement, je considère que la France est un pays où les avantages sociaux sont extraordinaire comparé aux autres pays du monde, ceux-ci ont été obtenu grâce à des politiques sociales, à des mouvements sociaux qui se sont traduits par des grèves des manifestations ! Comme on peut l’entendre dans «Sicko », le dernier film de Michael Moore, la France est l’un des seuls pays où les politiques et gouvernements ont peur du peuple grâce à ces manifestations et grèves ; au contraire des nombreux pays où le peuple à peur des gouvernements et politiques.

En politique et surtout social, l’histoire nous a montré que lorsque l’on donne la main à un politicien c’est le bras que l’on perd finalement.




 Gabrielle a écrit [01/08/2007 - 18h04 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Gabrielle

Je ne suis pas forcément pour le service minimum dans les transports en commun mais en même temps je trouves qu'en France, on a souvent tendance à abuser du droit de grève !!!




 cochise_fr a écrit [02/08/2007 - 11h29 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je pense qu'il faut d'abord donner un nom juste: il s'agissait des transports " publics " qui ne sont plus publics par le choix des français qui ont choisi leur gouvernement. Cela n'est d'ailleurs pas réservé qu'aux transports.
L'idée d'un service minimum n'est pas mauvaise en soi, mais cache les vrais problèmes. Pourquoi ne pas instaurer un dialogue permanent avec les salariés plutôt que d'attendre la grève? La meilleure réponse serait qu'il n'y ait pas grève...non ?? Il faudrait également que les français soient plus conscients de prendre leurs responsabilités, se syndiquent davantage - quel que soit le syndicat choisi - et assument les conséquences de leur vote quand ils votent. Venir râler quand ça perturbe leur petite vie pépère, mais ne rien dire et ne rien faire quand ça ne les concerne pas directement, je trouve cela très hypocrite. Ne venez pas vous plaindre après, en disant "je ne savais pas" . Vous avez voulu des services publics ....privés, vous voulez que les services publics soient considérés comme des entreprises devant être rentables, vous avez choisis de transférer une grande partie des pouvoirs de décision du gouvernement à l'Europe, alors ne venez pas vous plaindre des conséquences présentes et futures de ces choix. Je préconise de revenir à des services publics ....publics , de payer honnêtement les fonctionnaires sans avantage ou prestation particulière, de rendre l'inscription syndicale obligatoire - quel que soit son choix syndical ....je me répète, je sais - et d'ouvrir les négociations à tous les syndicats existants ou à créer, de supprimer le dictât des syndicats dits "représentatifs" qui ne représentent pas grand-chose en raison de leur politisation , ce qui n'est pas leur fonction.
Demain, ou après-demain, des lignes de transport publics vont fermer car pas rentables, des bureaux de poste ferment déjà, les énergies seront plus chères et moins bien distribuées pour des problèmes de rentabilité. C'est autre chose que le service minimum pour quelques jours dans l'année. Des millions de français ne vivent pas "en ville" et sont concernés tous les jours.........vous qui êtes en ville et qui vous en foutez parce que pas concernés......ne l'oubliez pas, un jour le boomerang reviendra.
Bonne journée à tous.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à Chris






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.