Poids d'un poids lourd ?



boulic
Cette question a été posée par Boulic, le 01/11/2012 à à 11h38.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Transport Routier.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Boulic a écrit [01/11/2012 - 11h38 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Boulic

Quel est le poids moyen d'un camion poids-lourd




 papiguy a écrit [01/11/2012 - 12h26 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
papiguy

A vide ou en charge ?
En charge on ne doit pas être loin de 38 tonnes qui était le poids maximum autorisé en charge avant l'adoption de directives communautaires. Maintenant on peut dépasser 40 tonnes à condition d'avoir un sixième essieu et de ne pas dépasser la charge maximale autorisée par essieu.




 Boulic a écrit [01/11/2012 - 14h40 ]  
Boulic

Merci pour cette réponse précise.
Dernière chose, à partir de quel poids un véhicule est considéré comme poids lourd ?
Désolé mais j'ai un peu mal formulé ma question




 papiguy a écrit [01/11/2012 - 16h11 ]  
papiguy

Selon la réglementation, on parle de poids lourd à partir de 3,5 tonnes, donc la fourchette de poids est assez large.




 cochise_fr a écrit [01/11/2012 - 18h16 ]  
cochise_fr

Bonjour,
La dénomination "poids lourds" s'applique à tout véhicule unitaire d'un poids total autorisé en charge SUPÉRIEUR à 3.5T.

Il y a ensuite plusieurs classes de poids lourds en fonction du poids ET du permis de conduire qu'il faut avoir d'une part, et-ou de l'âge, et-ou des vitesses limites par classe.

_ 3.5T de PTAC à 7.5T de PTAC
- de 7.5T de PTAC à 13T de PTAC
- de 13T de PTAC à 26T de PTAC

Ces trois classes sont en véhicule solo à 2 ou trois ou 4 essieux. Ils nécessitent le permis C pour les conduire.
Au dessus de 26T il s'agit alors d'un "convoi exceptionnel" (en poids).

On a ensuite les même classes plus une:
- PTAC supérieur à 3.5T avec remorque de plus de 750kg
qui va jusqu'à PTRA (Poids total roulant autorisé = PTAC total du véhicule tracteur plus PTAC de la remorque) de 44T (en France). Cette classe nécessite le permis E(C). Au dessus de 44T, de PTRA il s'agit d'un convoi exceptionnel (en poids).

Il faut toujours comparer le PTRA et le PMA (poids maximal autorisé) pour valider le droit de rouler.

PS pour Papiguy: pour remorque à 1 essieu 32T maxi de PTAC c'est 38T pour 2 essieux, et jusqu'à 44T il faut 3 essieux (ce qui fait 5 essieux avec le véhicule tracteur et non 6 qui n'est qu'une option rare pour des transports spéciaux ou des maneuvres difficiles.)

Il y a encore plein d'autres options en fonction de multiples critères.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [01/11/2012 - 22h49 ]  
papiguy

On se reportera à la page suivante pour moduler la réponse du Grand Chef Indien qui a laissé tomber un (futur) essieu sur la route.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000023571381&fastPos=1&fastReqId=2034773025&categorieLien=cid&oldAction=rechTexte

Pour le sixième essieu perdu en chemin, voici le texte

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=?cidTexte=JORFTEXT000023442879&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id

"Objet : modification des limites de poids total autorisé en charge des véhicules lourds et obligation d'un sixième essieu pour les transports au-delà de 40 tonnes."
"Pour l'obligation d'un sixième essieu pour les transports au-delà de 40 tonnes :
― à compter de 2014 pour les véhicules neufs ;
― pour tous les véhicules à compter de 2019."




 cochise_fr a écrit [02/11/2012 - 03h16 ]  
cochise_fr

Bonjour,
On en est encore en 2012.....donc pas en 2014 et encore moins en 2019.
Quant au bien fondé de ces mesures européennes de soi-disant harmonisation, il demande à être vérifié. Cette mesure occasionnera des frais supplémentaires aux coûts de transport alors même que la concurrence déloyale fait rage dans la profession au sein même de l'Europe, rendant ainsi les conditions de concurrence en principe "non faussée".....tout à fait faussées, et un peu plus faussées qu'auparavant. Il n'y a en effet dans cette profession internationale aucune harmonisation des salaires et pas d'avantage de la protection sociale, la libre concurrence faussée conduisant immanquablement à une réduction des salaires et des protections sociales en France pour tous les salariés français concernés.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [02/11/2012 - 09h07 ]  
papiguy

Le sujet n'est pas l'Union Européenne. Cependant, à l'heure de l'augmentation des échanges intra-communautaires, l'augmentation de la taille des poids lourds est inéluctable. L'adjonction d'un sixième essieu va dans le sens d'une meilleure répartition de la charge, limitant la dégradation des voies de circulation.

Quand il s'agit d'aborder un sujet, il serait stupide de ne pas évoquer les mesures qui seront bientôt applicables. Un transporteur routier qui ferait l'acquisition d'un véhicule sans en tenir compte serait totalement inconséquent. Les semi-remorques achetés maintenant avec 5 essieux pour transporter plus de 40 tonnes, verront leur charge utile limitée en 2019 ou devront être remplacés. A investir, autant le faire intelligemment !




 Anonyme a écrit [15/12/2012 - 08h09 ]  
Anonyme

Bonjour Ce sujet me passionne et me tient à coeur aussi,je suis grutier et sans cesse nous sommes confrontés à la surcharge !! Pourquoi n'y a-t-il pas une différence entre les véhicules de transport et les grues ,(toujours en convoi exceptionnel). Les gendarmes se basent sur une loi pour les poids lourds de transport, nous en grue on fait pas de transport ! j'ai lu que vous aviez l'air de toucher pas mal le sujet c'est pour cela que je vous demande, je vais vous dire aussi que cette question je me la suis posée toute ma vie, et jamais je n'ai pu avoir réponse, lorsque je me suis fait arrêter (maintes fois et mes doigts ne sont plus assez nombreux pour compter) les gendarmes, m'ont répondu que c'était ainsi, le 31.12, je pars en retraite et franchement je me pose toujours cette question ! merci de me répondre, j'en serais que plus heureux Gérard




 papiguy a écrit [15/12/2012 - 09h32 ]  
papiguy

Il n'existe pas de réglementation spécifique aux grues automotrices, mais un texte relatif aux transports exceptionnels. C'est l'arrêté du 4 Mai 2006 qui définit les règles applicables à des engins dont la vocation principale n'est pas de rouler.

Rappelons que cet arrêté est intitulé ainsi:
" Arrêté du 4 mai 2006 relatif aux transports exceptionnels de marchandises, d'engins ou de véhicules et ensembles de véhicules comportant plus d'une remorque. ".

Il n'est donc pas limité au seuls véhicules de transport exceptionnels de marchandises.
D'ailleurs quelle différence cela fait-il pour la route qui supporte la masse totale et pour les autres usagers, que la grue transportée soit fixée de façon temporaire ou définitive sur le chassis d'un véhicule routier ? L'objectif est bien, s'agissant de fixer des règles en matière de charge par essieu, d'éviter la dégradation du réseau routier.

C'est l'article 15 de cet arrêté qui précise les valeurs limites concernant les charges par essieu
et la répartition longitudinale.

Les gendarmes appliquent simplement le code de la route qui renvoie à cet arrêté.




 cochise_fr a écrit [15/12/2012 - 11h04 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est en partie faux Papiguy, car je pense que ce qu'il décrit n'est pas une grue automotrice...justement.
Il s'agit de grues dépliables chargées sur une remorque ou une semi-remorque ordinaire éventuellement aménagée pour être immobilisée et mise à niveau sur le chantier. Parfois elles sont automotrices et on les charge sur semi- plate-forme puis on les descend sur le chantier, mais là encore, il s'agit d'une charge au regard du code de la route et des gabarits de chargement, ce qui explique qu'il s'agit souvent de convois exceptionnels en raison de l'encombrement: longueur totale maxi 16.50m et largeur maxi: 2.50 pour une charge normale.

Les grues télescopiques sur châssis porteur sont, elles, souvent en surpoids au dessus de 26T ce qui les met aussi en convoi exceptionnel.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [15/12/2012 - 11h44 ]  
papiguy

????
Partant de la question posée "nous en grue on fait pas de transport !" on pouvait penser qu'il s'agissait de grues automotrices.
Mais que ce soit une grue automotrice ou tout autre véhicule sortant des gabarits applicables aux véhicules ordinaires et incluant une grue, la seule réglementation applicable est bien l'arrêté du 4 Mai 2006, et c'est ce que tu confirmes, cochise_fr.
J'avais d'ailleurs écrit "quelle différence cela fait-il pour la route qui supporte la masse totale et pour les autres usagers, que la grue transportée soit fixée de façon temporaire ou définitive sur le chassis d'un véhicule routier ?".
J'ai un peu de mal à identifier le "en partie faux", à moins que ce soit de l'ergotage pour le plaisir d'apporter la contradiction, ce qui ne peut que maintenir la confusion.




 cochise_fr a écrit [15/12/2012 - 12h45 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Le "faux" portait sur "automotrice".
Les grues automotrices ne sont automotrices que sur terrain privé et sur très courtes distances (quelques mètres, voir dizaines de mètres), voir sur rails. Pour leurs déplacements, il s'agit de transport ordinaire.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [15/12/2012 - 13h18 ]  
papiguy

Pas exactement cochise_fr, et celui qui a posé la question le confirmera, il existe des grues automotrices "routières".
On en voit un exemple dans le document* ci-après, la grue automotrice LIEBHERR LTM 1160/2. C'est à ce type d'engin qu'on voit assez fréquemment sur les routes que je pensais et celui-ci ressemble assez fortement à un camion, ce qui peut expliquer la réponse de certains gendarmes lors de contrôles routiers, réponse qui ne change d'ailleurs rien au fond du problème.

* moteur de recherche "Cours_les_moyens_de_levage_preparation-chantier.pdf" deuxième lien sur la page
et
google images "LIEBHERR LTM" qui montre plusieurs exemples de "véhicules" de ce type.




 cochise_fr a écrit [15/12/2012 - 13h49 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est je que j'avais noté "grues télescopiques" et comme on le voit, le gabarit en fait automatiquement un convoi exceptionnel. Que cela soit une grue ou autre chose ne change rien puisqu'il s'agit là d'un ensemble fixe camion-grue, et non d'une charge sur un camion.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [15/12/2012 - 14h20 ]  
papiguy

Exactement cochise_fr, hormis les questions de vocabulaire, nous sommes d'accord, seules comptent la charge par essieu et la répartition.
C'est d'ailleurs pour éviter de dépasser les limites admises que les constructeurs ajoutent des essieux supplémentaires (au total jusqu'à 9 essieux).

La seule exception reste le défilé du 14 Juillet, les pavés et le bitume de la Capitale n'appréciant que modérément les 56 tonnes du char Leclerc (même répartis sur 6 essieux à suspension hydropneumatique type Citroën).




 cochise_fr a écrit [15/12/2012 - 14h32 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais dans l'exemple que vous avez donné, ce n'est pas une question de poids.
Ce sont les 3m de large et-ou les 15.50m de long qui en font un convoi exceptionnel. Je n'ai pas vu le poids de l'engin sur la doc. et la limite normale pour un véhicule porteur est de 26T.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [15/12/2012 - 14h47 ]  
papiguy

???
Ce n'est plus de l'ergotage, c'est plus grave.... :-D
Peu importe ce qui fait qu'un engin routier est considéré comme un convoi exceptionnel, DANS TOUS LES CAS on doit respecter les limites données par l'arrêté du 4 Mai 2006, point stop.




Répondre à Boulic






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.