Rémunération des traders, du nouveau ?



lucius
Cette question a été posée par lucius, le 09/02/2009 à à 19h32.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Trading.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 lucius a écrit [09/02/2009 - 19h32 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
lucius

Comment et combien les tracers gagnaient jusque là?La part variable de la rémunération des opérateurs de salles de marché représente généralement une proportion très importante de leur rémunération totale. En 2008, le salaire fixe brut annuel des traders était de 55.000 euros - 3 à 5 ans d'expérience - à 120.000 euros - plus de 7 ans d'expérience -, avec des primes à partir de 50 % du fixe, selon une étude du cabinet de recrutement spécialisé dans les métiers de la finance Robert Half. Le montant de la prime est de l'ordre de 5 à 12 % du montant rapporté à la banque par l'opération, indique Thierry Carlier-Latour, directeur-associé du cabinet de chasseurs de têtes Humblot Grant-Alexander.

En 2007, les bonus des traders ont atteint des niveaux records. Selon le cabinet Humblot Grant-Alexander, un trader sur les marchés d'actions a reçu en moyenne 753.000 euros de prime en 2008 pour les opérations réalisées en 2007.




Gare au gorille !


 lucius a écrit [09/02/2009 - 19h34 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
lucius

Face à la pression due à la "crise",aux Kerviels et autres Madoffs,leur rémunération devrait cependant changer:
Un nouvel accord vise à modérer le poids de la part variable de la rémunération des traders, les fameux bonus, afin de ne pas encourager des prises de risques inconsidérées. Il stipule que cette part variable devra récompenser « des gains réels pour l'entreprise ». En outre, l'assiette de rémunération variable devra prendre en compte « le profit net réalisé par l'opérateur, incluant tous les coûts, dont celui du risque et du capital».

L'accord prévoit également de limiter les bonus garantis, en différant une part « significative » des primes dans le temps afin de « prendre en compte les résultats complets des opérations souvent connus seulement après plusieurs années ». Autrement dit, le bonus pourrait être supprimé si des positions de marché se révélaient perdantes.

Par ailleurs, comme certaines banques le font déjà, une part de la prime serait versée en titres ou en options sur titres afin que les bonus soient fonction du cours de Bourse de l'entreprise et de l'intérêt des actionnaires.

L'accord conclu le 7 février sera présenté à la ministre de l'Economie Christine Lagarde dans la semaine. S'il est approuvé, il entrera en vigueur dès cette année pour les bonus que les traders toucheront en février ou mars 2010.




Gare au gorille !


Répondre à lucius






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.