Quelle est, selon vous, la définition du terrorisme ?



bougainvilliee
Cette question a été posée par bougainvilliee, le 06/03/2010 à à 13h11.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Terrorisme.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 lost815 a écrit [06/03/2010 - 13h32 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
lost815

Bonjour,le terrorisme est un régime de violence qui peut être physique ou morale,institué par un groupement qui se dit révolutionnaire.dans un pays de terrorisme les victimes ne sont pas sélectionnées ,en effet,toute catégories de personnes sont confrontée à cette terreur.




 bougainvilliee a écrit [06/03/2010 - 15h40 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
bougainvilliee

Je retiendrais, dans votre réponse, le fait que dans le terrorisme : "les victimes ne sont pas sélectionnées..." Pour le reste le terrorisme n'émane pas toujours d'un régime révolutionnaire, mais en tous cas, sans doute, d'un régime violent, même si ce ou ces régimes dissimulent leur violence, sous divers masques, de paix, d'ordre, de justice, voire de démocratie... Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 coeur de patate a écrit [06/03/2010 - 16h44 ]  
coeur de patate

le terrorisme c'est quand on à pas de porte avions de bombardiers, de bombes atomiques , d'hélicoptères de guerre, de sous munitions , de corps d'armées , on veux se défendre mais comme on à pas tout ça on nous appelle terroristes ! tout le monde ne peut pas être professionnelles ? :-|




ciao!


 coeur de patate a écrit [06/03/2010 - 16h47 ]  
coeur de patate

proffessionelles de la mort je veux dire !! :-/




ciao!


 bougainvilliee a écrit [06/03/2010 - 18h01 ]  
bougainvilliee

coeur de patate, vous avez quelque part raison. Cependant on peut avoir des bombardiers, des bombes atomiques et des corps d'armées et les utiliser avec un comportement et des fins qui ressortent du terrorisme.
Certes le terrorisme est l'arme du faible, lorsque ses moyens sont limités. Mais cela peut aussi être l'arme du fort qui veut faire plier son adversaire.
Retenons toujours, comme première donnée, que ses victimes ne sont, non pas seulement indifférenciées, mais que le but est de terroriser... De répandre la terreur...
Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 charlow13 a écrit [06/03/2010 - 18h54 ]  
charlow13

quelqu'un ou quelque chose qui inspire la terreur (au sens large du terme)




celui qui est prêt à sacrifier un peu de ses libertés pour sa sécurité, ne mérite ni l'un ni l'autre.


 lost815 a écrit [06/03/2010 - 18h59 ]  
lost815

j'ai dit :un groupement qui se "dit"revolutionnaire, je veux dire qui prétend l'être .donc pas forcement un régime revolutionnaire.




 bougainvilliee a écrit [06/03/2010 - 20h56 ]  
bougainvilliee

Oui... qui se dit"révolutionnaire"... mais là n'est pas la pierre de touche... En fait le terrorisme est l'acte de s'attaquer, en général lâchement, à des populations civiles, et non à des armées capables de se défendre et de riposter,... Et de terroriser cette population, de l'insécuriser, dans le but de faire céder un pouvoir. Mais pour répondre convenablement à cette question, il ne faut peut-être pas seulement voir ou avoir en tête, l'image que l'air du temps, les politiques et les médias, nous donnent, aujourd'hui, du terrorisme. Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 charlow13 a écrit [06/03/2010 - 21h04 ]  
charlow13

t'inquiète donc pas de plus en plus nous pensons cela et ce ne pas les manœuvre politiquomédiatique qui vont nous faire penser le contraire. bien a toi.




celui qui est prêt à sacrifier un peu de ses libertés pour sa sécurité, ne mérite ni l'un ni l'autre.


 Carcarax a écrit [06/03/2010 - 22h31 ]  
Carcarax

- S’il me fallait donner une définition au terrorisme je dirais : Acte de violence dont l’objectif premier n’est pas la destruction mais la résonance qu’il prendra dans un groupe donné. En bref le terrorisme est une attaque sur le terrain psychologique. Mais déjà je butte sur un problème car il est intéressant de constater que certains fait sont qualifiés de crime de guerre ou d’état plutôt que de terrorisme. Prenons par exemple les raids alliés sur Dresde et Hambourg, le bombardement de Londres par les V2 ou les tirs atomiques sur Hiroshima et Nagasaki. Ces diverses attaques ne peuvent s’excuser par des motifs stratégiques car les cibles visées n’avaient que très peu d’importance d’un point de vue strictement militaire car elles appartenaient très clairement au domaine civil. Elles n’avaient en effet pour seul but que de susciter la terreur chez l’ennemi, de miner son moral afin de le faire renoncer à la lutte. Pourtant ces faits sont qualifiés de crime de guerre et non de terrorisme. De même les purges stalinienne les manœuvres de la Stasi ou les assassinat perpétrés par les escadrons de la mort sont appelés crimes d’états et non terrorisme. Ces différentes actions visaient pourtant à instiller la peur dans une population donnée. Pourquoi des dénominations différentes ?

- Tout d’abord parce que ces faits proviennent de nations et non de groupuscules isolés. C’est donc juste la notion de légitimité qui change. Dans l’acception courante les faits de terrorismes ne découlent donc pas d’une autorité clairement établie, reconnue comme telle par les autres nations. Le fait que cette autorité aie ou non l’aval de la population ne change rien à la donne. La notion de clandestinité est donc très forte pour qualifier un acte terroriste. C’est un peu comme si le fait d’être un état vous donnait une légitimité supplémentaire pour recourir à la violence. Crime de guerre ce n’est certes pas glorieux mais cela sonne déjà mieux que terrorisme. La première expression est moins entaché de lâcheté et de cynisme que la seconde. C’est déjà une chose qui peut vous plonger dans des abîmes de perplexité…

- Ensuite, il faut retenir les moyens mis en œuvre. Encore une fois me voila perplexe. Les moyens de morts industriels seraient plus nobles que ceux de l’artisanat…. Bombarder une population civile avec des Lancaster seraient plus glorieux que de poser une bombe fabriquée avec les moyens du bord. Mais à bien y regarder ne sont ce pas juste les moyens qui changent ? Les actes terroristes sont souvent le signe d’un écart flagrant de puissance entre belligérants. C’est la fronde de David contre l’énormité de Goliath.

- Il faut a mon sens dans cette affaire se garder des images d’Épinal et oublier derechef les visions d’artificiers concoctant leur machine infernale dans la pauvre lumière d’une cave borgne ou sur le plan de travail d‘une cuisine de Dublin. A mon sens si vous vous servez de la terreur comme moyen de pression vous êtes un terroriste que vous soyez état, groupuscule ou ligue révolutionnaire. La seule excuse que l’on peut vous trouver réside peut être dans vos motivations. La violence peut elle être morale dans certains cas ? Je sais juste que l’on a le droit de réagir lorsque l’on vous opprime et que garder les mains blanches et un privilège non un gage de moralité. Traitez les terroristes d’animaux c’est un peu facile alors que l’on est debout sur la moquette d’un appartement parisien, le faire dans la bande de Gaza est une autre paire de manche…..

- Pour finir je dirais qu’il faudra s’habituer a cette forme de violence aveugle qui gagnera en proportion car nous sommes à une époque ou des groupes humains de moins en moins grands peuvent causer des catastrophes de plus en plus gigantesques. Ainsi le contentement des minorités va devenir un enjeu de plus en plus crucial. Il va devenir de plus en plus difficile d’opprimer tranquillement dans son coin. Le terrorisme est un mercenaire sans morale et il peut pour notre malheur servir l’opprimé comme l’oppresseur.




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 charlow13 a écrit [06/03/2010 - 22h36 ]  
charlow13

tellement vrais, mais tellement long :-D
salut Carcarax




celui qui est prêt à sacrifier un peu de ses libertés pour sa sécurité, ne mérite ni l'un ni l'autre.


 Carcarax a écrit [06/03/2010 - 22h38 ]  
Carcarax

salut charlow13 :-D




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 charlow13 a écrit [06/03/2010 - 22h50 ]  
charlow13

on sent le sujet qui tiens à coeur.




celui qui est prêt à sacrifier un peu de ses libertés pour sa sécurité, ne mérite ni l'un ni l'autre.


 bougainvilliee a écrit [06/03/2010 - 23h18 ]  
bougainvilliee

Quelle démonstration, Carcarax... En te suivant et étant donné que, l'on à dit, que le terrorisme implique une certaine lâcheté... On doit reconnaître qu'il en est sans doute autrement, lorsqu'on Laisse tomber des bombes sur des civils depuis des bombardiers, que ce soit sur Dresde ou Nagasaki... Car il faut du courage et de la témérité pour remplir une telle mission au milieu des défenses aériennes ennemies... De là à se questionner et se demander quels sont les pays qui ont une longue pratique du terrorisme ?... On s'interroge... Cordialement à toi.




Le doute est ma seule certitude


 Carcarax a écrit [06/03/2010 - 23h29 ]  
Carcarax

- Certes, il faut du courage pour mener un raid aérien mais ce courage est l'œuvre de l'exécutant pas du donneur d'ordre. Hors qui est dans ce cas le plus coupable l'exécutant ou le donneur d'ordre ? Qui est le vrai terroriste ? Je dirais également que le terrorisme demande une certaine forme de courage. C'est un acte souvent lâche dans ses implications mais qui demande un certain courage pour être réalisé.




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 Carcarax a écrit [06/03/2010 - 23h54 ]  
Carcarax

"Bombarder une population civile avec des Lancaster seraient plus glorieux que de poser une bombe fabriquée avec les moyens du bord."

Oui à la relecture cette phrase porte à confusion.




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 Carcarax a écrit [06/03/2010 - 23h59 ]  
Carcarax

ps : Merci de l'intérêt que tu portes a mes réponses. Apprendre à débattre est le principal intérêt que je trouve à web-libre. Les intervenants qui savent pointer vos insuffisances sans pour autant vous insulter sont rares aussi tes interventions sont toujours les bienvenues. C'est toujours frustrant de s'apercevoir que l'on peut très rarement par faute de temps mettre toute l'application qu'il faudrait à répondre aux questions qui demandent souvent de vastes développements.




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 bougainvilliee a écrit [07/03/2010 - 07h54 ]  
bougainvilliee

Merci Carcarax pour tes réponses et le point de vue que tu abordes dans ce débat. Bien entendu je plaisantais (si tant est que l'on puisse plaisanter sur un tel sujet), lorsque je disais qu'il fallait une certaine témérité pour lâcher des bombes sur des civils, au travers des défenses aériennes. Car il faut savoir que les Bombardiers lâchaient leurs bombes en volant à 8.000 mètres d'altitudes, hors de portée de la défense aérienne. Donc sans réel risque, sinon des incidents imprévisibles ou un mauvais comportement. Car il s'agissait de bombarder sans risque majeur pour les équipages. Reste à savoir quel est le pays qui a initié le terrorisme à grande échelle. Cela n'enlève rien à la responsabilité des donneurs d'ordre. Mais il faisaient en sorte d'agir en faisant courir le moins de risque possible aux exécutants. Il en va autrement avec le terrorisme artisanal, où l'exécutant prend tous les risques, y compris la torture. Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


Répondre à bougainvilliee






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.