Pourquoi mon chien n'aime pas les enfants ?



natha
Cette question a été posée par natha, le 09/02/2008 à à 18h10.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Teckel.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 orpheenet a écrit [09/02/2008 - 18h24 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
orpheenet

Bonsoir Natha,
si ton chien n'aime pas les enfants c'est sûrement qu'il n'a pas été habitué à leur contact. les enfants ont des signaux corporels qui sont différents des adultes. les chiens les voit donc autrement que nous. ils crient, sont plus agités, courent dans tous les sens,.... les chiens qui ne sont pas habitués perçoivent ses signaux comme une agression, ou quelque chose de pas net.

ou alors peut être que ton chien a vécu des expériences douloureuses avec des enfants.

le plus simple dans ce genre de cas c'est de ne pas laisser ton chien en présence d'enfants sans aucune surveillance comme tous les autres chiens d'ailleurs. mais encore plus si tu sais que le tien ne les aime pas.




www.amstaff-rescue.net


 fan de chevaux a écrit [09/02/2008 - 18h34 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
fan de chevaux

Bonjour Parlez-vous des enfants en bas-ages? Car si c'est ça,c'est possible.Votre chien ne supporte peut-être pas les petits enfants par leur façons d'agir:certains leurs tire la queue ou des choses comme ca... il trouve ca désagréable et il ne les aiment pas après je ne connais pas trop les autres cause.




j'aime les chevaux !


 cochise_fr a écrit [09/02/2008 - 18h57 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Pourquoi ??
Parce que votre chien n'a pas reçu une éducation suffisante et adaptée qui lui aurait fait connaître les relations normales avec les humains de toutes sortes, et aussi sans doute parce que votre autorité sur votre chien est mal établie, si bien qu'il s'autorise des libertés qu'il pense conforme à ses usages de chien. Vous pouvez tout à fait y remédier, mais il faut au minimum que le chien vous écoute et qu'il agisse en conséquence sous vos ordres sans broncher. Puis il faudra lui présenter doucement des enfants pour refaire son apprentissage, avec toutes les précautions d'usage, évidemment, pour qu'il comprenne que ce ne sont ni des ennemis ni des agresseurs. Cela ne se fera pas dans la semaine, mais au long cours.

Au fait, de quelle race est votre chien ?
Où vit il ?
Quel est son mode de vie ?
Sort il en public fréquemment ?
...car tout ceci influe sur son caractère.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 dragon29 a écrit [09/02/2008 - 19h16 ]  
dragon29

Si ton chien n'aime pas les enfants est tu sûre que ceux-ci ne lui ont pas tiré les poils, ou lui ont fait des embrassades trop appuyées ?? n'auraient-ils pas empiètés sur l'endroit où il se couche car c'est souvent le cas 8-)




 Kelyrin a écrit [25/06/2010 - 16h01 ]  
Kelyrin

Bonjour !
Je relance ce message car le forum a l'air sérieux...

J'ai aussi un sérieux problème quant à mon chien, car lui non plus n'aime pas les enfants.

Je précise d'avance au cas où on me répondrait que j'ai mal éduqué mon chien: c'est un croisé Husky de 2ans, récupéré à la SPA depuis quelques mois. Comme il a un comportement tout à fait normal avec les adultes, le vétérinaire et le comportementaliste m'ont dit que tout allait bien.

Or quand il voit des enfants en bas âge SURTOUT lorsqu'ils COURENT ils tente de leur courir après, il aboie fort, agressivement, voire grogne et montre les dents. Je pense qu'il pourrait mordre s'il en avait l'occasion.

Que faire pour le soigner ? Comment réagir lorsqu'il est agressif ?




 cochise_fr a écrit [25/06/2010 - 17h15 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ce comportement est rare chez un husky.(croisé.. quoi.?)... à mon avis.

Comme vous l'avez "récupéré" à la SPA, je suppose que vous ne connaissez pas sa vie d'avant.... et il a peut être eu à souffrir de traitements inadaptés quand il était bébé. Beaucoup de chiot tellement craquant sont offerts comme jouets à des mômes immatures.... et bien sur, quand le chien atteint les 30kg, il devient bien moins intéressant, et il se rebiffe.
Cela peut évidemment être autre chose..... mais quoi.?

Il vous faut d'abord en devenir le maitre (c'est primordial) afin qu'il vous écoute et ensuite (ensuite seulement) il faudra reprendre la socialisation là où elle s'est arrêtée, calmement, en prenant son temps et par petites touches.

Courir après des gens qui courent peut aussi être un acte de gardiennage, pas forcément agressif si le coureur s'arrête. S'il ne s'arrête pas, le chien va essayer de lui prendre le bras pour l'arrêter, ce qui n'est pas forcément méchant mais ce qui peut faire mal surtout si l'on cherche la confrontation ou si le chien ne connait pas la maitrise de sa force.

"Que faire pour le soigner ?"
Il n'est pas malade..... il est mal éduqué et-ou mal socialisé
"Comment réagir lorsqu'il est agressif ?"
Là, tout de suite, il faut le tenir en laisse pour éviter les ennuis et-ou lui mettre une muselière s'il ne vous écoute pas, ce qui est normal en quelques mois.
Chaque chose en son temps.
Devenez en le maitre incontesté (ce n'est pas forcément le plus facile).
Ensuite vous ferez son éducation.... ou simultanément si cela fonctionne.

Bon courage.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 dragon29 a écrit [25/06/2010 - 17h46 ]  
dragon29

ce chien a due subir de mauvais traitement avec des enfants je maintient j'ai un labrador adorable avec les gosses et une petite chienne que j'ai sauvé des labos qui elle est craintive je ne connais pas son histoire apprends,der aux enfants a présenter le dos de la main au chien le temps que celui ci flaire et attendre qu'il demande la caresse si il grogne ou recule arrêter de suite :-)




 Kelyrin a écrit [28/06/2010 - 16h56 ]  
Kelyrin

Cochise - Je vous remercie d'avoir répondu, étant passionnée de chiens j'ai lu pas mal de forums au sujet et vos réponses récurrentes sont toujours sérieuses et attentionnées. J'en profite pour vous dire merci de votre aide : ) . Je ne connais pas l'autre "moitié" de mon chien. Je pensais au départ à un chien de berger type malinois car il en a les couleurs et la morphologie, mais il est plutôt petit (18kg).

En effet, après avoir "payé" pour l'animal le personnel de la SPA m'a indiqué une "petite précision" qu'ils avaient omise lorsque je leur demandais le passé du chien: son ancien maître s'est fait interner dans un hopital psychiatrique... Ce qui n'est pas rassurant, au contraire.

Il a aussi ce genre de comportement envers les chiens plus petits ou de même taille que lui, qu'il course souvent jusqu'à la morsure. Je me suis dit que c'était peut-être un instinct de prédation prononcé...

Pour ce qui est de "devenir le maître", j'ai établi des principes de base qu'il ne respectait probablement pas dans sa vie d'avant, c'est à dire attendre mon approbation avant de se jeter sur le repas, chambre et canapés interdits, pas de nourriture à table, le repas après nous etc...

Mais j'avoue que lorsqu'il devient agressif je ne sais que faire. Je l'attache et le musèle en lieux publics... mais après ?




 Kelyrin a écrit [28/06/2010 - 17h00 ]  
Kelyrin

Je précise que j'ai commencé un léger travail de sociabilisation avec des enfants de 9 à 10 ans car j'en connais quelques uns, et il n'est plus méfiants avec ceux-ci. Mais j'ai toujours peur qu'il récidive ou qu'il s'en prenne à d'autres...


Dragon: Merci pour votre réponse! Le problème est que lorsque les enfants tentent de caresser le chien dans la rue ou dans les transports sans demander, ils ne savent pas forcément comment "aborder" un chien... Avez-vous déjà eu des problèmes avec elle en lieux publics ?




 dragon29 a écrit [28/06/2010 - 18h48 ]  
dragon29

non mais ce qu'il faut faire c'est interdire aux jeunes enfants ou aux enfants tout court de caresser son chien on ne connais jamais la réaction de l'animal.
lorsqu'on ne connais pas un chien première chose lui faire sentir le dos de la main et ne pas mettre la main sur la tête du chien plutôt si le chien donne le signal (il s'assoit , ou se couche la onn peut le caresser de toute façon toujours se méfier notre rôle a nous les maîtres c'est de prévenir et de nous préparer a tout (mon père était maître chien )




 cochise_fr a écrit [28/06/2010 - 19h57 ]  
cochise_fr

Bonjour Kelyrin,
On obtient de résultat avec un chien que lorsque le chien vous a reconnu comme maitre.... et qu'il se soumet volontairement, et non sous la contrainte ou la peur des coups.
C'est donc par là qu'il faut commencer.... et par le premier ordre à lui faire comprendre et accepter: "non!" et "c'est non!" pour tout ce qui est interdit (et cela ne manque pas)..... sans négliger le reste bien sur.
La socialisation ne se fait pas "légèrement".... elle se fait ou pas. Une fois commencé, il faut aller au bout du bout pour avoir un chien civilisé, que ce soit avec d'autres humains, avec d'autres objets, ou avec d'autres enfants. Cela impose au maitre de ne plus avoir de faiblesse même si cela lui coute. Pendant tout le temps de l'apprentissage, le maitre doit devenir un petit dictateur pour le chien, un dictateur juste mais un dictateur reconnu comme tel.

D'autre part, même si cela part d'une bonne volonté, ce ne sont pas les enfants le problème, mais l'écoute du chien à son maitre. De plus, on ne laisse jamais un chien, même civilisé, seul avec des enfants.... quel que soit leur âge, car il y a plus à se méfier des enfants que du chien, et dans le même ordre, on ne laisse pas un "étranger" (enfant ou pas enfant) caresser son chien sans de sages précautions qui supposent que l'on connait très bien son chien et ses attitudes et ses réactions, ce qui ne s'acquiert pas du jour au lendemain.... et dans le doute, on s'abstient de laisser caresser son chien quitte à s'opposer vigoureusement à des empressements trop entreprenants ou aux parents de bambins exubérants ou capricieux. Si on a un peu de temps à perdre, on prend le temps d'expliquer aux interlocute

Son comportement avec les autres chiens est aussi un problème qu'il vous faut résoudre de suite, d'abord en ne le laissant pas libre (en laisse dehors), et en lui interdisant ce comportement de coursier mordeur avant même que la course ne commence. C'est à vous à anticiper ce genre de comportement en fonction de l'environnement et des activités en cours par un "non, pas bouger!" ou quelque chose dans ce genre. Comme je l'ai déjà dit, ce n'est pas le chien qui commande.... c'est vous.!! Même si cela ne marche pas du premier coup (ce qui dépend du caractère du chien) il faut persévérer et ne jamais céder quoi que ce soit au chien, ce qui serait pris pour un acte de faiblesse.
Attention, un acte de faiblesse de 5 secondes, quel qu'en soit le motif, peut anéantir des jours ou des mois d'apprentissage..... ce qui justifie grandement de ne pas se laisser aller à cela.
Par exemple, vous devez pouvoir lui retirer sa gamelle quand il mange sans contestation ou agressivité, tout grognement (quelle qu'en soit la cause) ou toute manifestation d'hostilité devant être immédiatement sanctionné sévèrement avant qu'elle prenne de l'ampleur.

Bon courage.
Juste un peu de patience et de persévérance.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Kelyrin a écrit [28/06/2010 - 22h18 ]  
Kelyrin

Dragon 29 - tu as raison. J'aurais souhaité que les gens soient plus sensibilisés aux réactions d'un chien .. Trop peu de personnes savent reconnaitre les signes avant-coureurs d'une attaque.

Cochise_fr - Je suis tout à fait d'accord avec vous.
Mais ma question porte justement sur les moyens à employer pour approfondir l'aspect "dictateur" dont vous parlez, et ce sans coup, sans peur, sans contrainte.

Comment lui faire comprendre et accepter l'ordre "non" ? Ce n'est pas en criant, ce n'est pas en le brutalisant.. mais alors, comment ?
Dois-je, lorsqu'il agresse un enfant: lui dire non et l'enfermer de force dans une pièce close pendant 10minutes?
Dois-je, lorsqu'il attaque un autre chien: lui dire non et l'empêcher de jouer pendant 10 minutes ?
Dois-je, lorsqu'il grogne et tente de me mordre si j'approche de la nourriture: le prendre de force par le cou (seul endroit où il n'arrive pas à me blesser), le mettre dans une pièce close pendant 10 minutes ?

Ou serait-ce instaurer une relation de peur entre le chien et le maître ?
... Que voulez-vous dire par sanctionné sévèrement ?




 cochise_fr a écrit [28/06/2010 - 23h53 ]  
cochise_fr

Bonjour,
10 minutes.... non, mais deux ou trois heures , oui... voir d'avantage.
Ce n'est pas un jeu. C'est une lutte de pouvoir entre le chien et vous.

Comme vous ne l'avez pas eu bébé, vous ne pouvez pas le former à vos souhaits aussi facilement, d'autant plus que vous ne savez pas quelle a été sa vie d'avant.... sans doute pas super pour s'être retrouvé à la SPA.
Il vous faut donc faire des expériences et voir si cela fonctionne... ou pas, et modifier les expériences si nécessaire.
Les coups sont effectivement à éviter, mais pas la violence physique. Je ne sais si vous en aurez la force et la rapidité, mais il est utile souvent de se fâcher en retournant le chien sur le dos avec une main sous la gorge, plus ou moins durement maintenue en fonction des réactions du chien et aussi longtemps que le chien résiste.... ce qui suppose une certaine technique, et un état de vrai courroux vis à vis du chien. C'est ce que font les chiens entre eux.... et il faut, en se comportant comme eux en devenir le chef de meute.

"Dois-je, lorsqu'il agresse un enfant:..."
Il vous appartient de le surveiller..... et cela ne devrait pas arriver. Si cela se produit en votre présence, c'est la mise au piquet automatique.

"Dois-je, lorsqu'il attaque un autre chien:..."
Là encore, c'est à vous à anticiper ce qui va se passer. D'abord, il doit être en laisse, ce qui permet de ne pas le laisser attaquer qui que ce soit. Ce n'est peut être pas facile pour vous, mais un chien qui a peur ou qui veut attaquer a un comportement caractéristique que l'on peut voir à la position de ses oreilles, de ses babines, de son poil sur le dos, de la position de ses pattes arrières qui s'apprêtent à bondir, tout cela AVANT qu'il n'agisse..... ce qui suppose qu'on ait su le lire.

"Dois-je, lorsqu'il grogne et tente de me mordre si j'approche de la nourriture:.."
Ce comportement est inacceptable.
Avant qu'il mange, il doit rester assis et attendre l'autorisation d'approcher de sa gamelle pour manger. Tant qu'il bouge.... pas de gamelle. Bien sur, au début, il faudra recommencer de multiples fois pour obtenir un résultat, surtout chez un chien ayant déjà pris de mauvaises habitudes..... mais les chiens ne sont pas idiots, et si on a le temps et la patience de tenir plus longtemps qu'eux, cela marche.
Une fois posée, et avant de l'autoriser à manger, vous la retirer plusieurs fois, (ou bien vous ne faites rien et vous lui dites "non, tu attends!") et vous mimer d'y ajouter ou retirer quelque chose, ou de touiller le tout, même si cela ne sert à rien. N'hésitez pas à mettre les mains dedans, car cela vous positionne dans celui qui prépare à manger pour les subordonnés, et cela laisse aussi des odeurs que vous ne percevez pas, mais les chiens... oui.... même quand ce sont des croquettes où il n'y a en principe rien à faire que les donner.
Puis dès qu'il a commencé à manger, vous refaite la même chose: retrait de la gamelle, mélange, touillage puis retour de la gamelle..... s'il n'y a eu aucun grognement..... sinon, "c'est non.!!" et plus de gamelle jusqu'au prochain repas. Ce sera sans doute l'épreuve de force pendant un certain temps.... mais il ne faut pas céder.

Si vous n'y arrivez pas, ou si vous n'avez pas le temps et la patience, il vous faudra peut-être en passer par un comportementaliste canin qui viendra faire l'éducation à domicile (du maitre et du chien).

Bon courage




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Kelyrin a écrit [29/06/2010 - 00h25 ]  
Kelyrin

Merci de vos conseils cochise.

Je vais faire en sorte de continuer à tous les respecter (jusqu'ici, à part la main dans la gamelle lorsqu'il mange - ce que je n'arrive pas à faire -, ce sont des principes que j'applique déjà ).
Je voulais être sure que le fait de se fâcher ou de le retourner brutalement ne sont pas des actions de "maltraitance"... Car sans elles je ne saurais pas comment venir à bout de tout ca.

Pour les deux ou trois heures d'enfermement... On m'a dit qu'un chien, au bout de si longtemps, ne se souvenait même plus de la raison pour laquelle il avait été enfermé, et que par conséquent, 10 minutes suffisaient ...

Pour la nourriture, je le fais déjà asseoir "à sa place" jusqu'à que je lui donne l'autorisation d'aller manger, je n'ai plus aucun problème avec cela! Donc il ne me reste plus qu'à touiller et tripoter sa gamelle avant qu'il se jette dessus...Bonne idée! mais une fois qu'il a touché à sa nourriture, impossible de l'en enlever. impossible donc d'appliquer le retrait de gamelle, mélange, touillage puis retour ! un non ne suffit pas, il tente de me mordre lorsque j'approche ma main. Donc est-ce que je dois le prendre par le cou et l'enfermer pour deux heures afin de réussir à retirer la gamelle? Ou dois-je plutôt le divertir pour qu'il s'en désintéresse ?

Sinon, j'ai lu plusieurs autres méthodes telles que lui donner à manger entre les genoux, mains dans la gamelle, ou bien m'approcher petit à petit en jetant des friandises à chaque fois (de telle sorte que le chien, lorsqu'il nous voit approcher, finit par associer notre présence à une récompense). Qu'en pensez-vous ?


Je vous remercie vraiment de vos réponses, je sais que mes messages sont longs, j'espère qu'ils ne vous importunent pas trop ...




 cochise_fr a écrit [29/06/2010 - 01h19 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ne connaissant pas le chien, il n'y a pas de recettes miracle. Il faut essayer une solution ou une autre et voir ce qui marche ou pas.

En tout état de cause, vous devez pouvoir lui enlever la gamelle. Si ce n'est pas possible, essayez de ne faire que des gamelles minuscules afin qu'elles soient renouvelées, avec à chaque fois "assis, tu attends". Si vous le pouvez, essayez de lui donner les premières bouchées à la main, prise dans la gamelle mais sans la gamelle, et toujours en lui disant "doucement" s'il se précipite.
Au besoin, laissez lui un collier et mettez lui sa laisse, ce qui vous aidera s'il faut le reculer de force de la gamelle pour le faire asseoir et attendre un nouvel ordre d'aller manger. C'est vous qui devez décider quand il mange, quand il s'arrête, quand il reprend.... etc... même si cela ne se fera pas du jour au lendemain.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Kinjii a écrit [04/07/2010 - 15h17 ]  
Kinjii

Bonjour,

J'ai le même souci que certains qui ont posté ici, mon chien (berger allemand croisé malinois, 40kg de muscles...) n'aime pas les enfants, en particulier en bas-âge. Le souci vient d'un traumatisme. Quand il était petit, un petit voisin s'amusait à faire le tour de la voiture dans laquelle était enfermé le chien et à taper sur les carreaux. Le même enfant s'amusait à manger des bonbons devant le chien et à partir en courant. Bien entendu, je n'y ai jamais assisté mais son maître (mon ex donc) m'en a parlé. Un jour, ledit maître a frappé fort le chien qui avait renversé un enfant en voulant jouer (oui c'est mon ex, cqfd).
Depuis j'ai récupéré le chien, je suis sa maîtresse, il n'y a pas de souci de lutte de pouvoir entre lui et moi, je suis clairement la maîtresse. Je fais des activités avec lui, de l'obé rythmée, des balades etc. D'ailleurs il est reconnu par les vétérinaires et les gens que nous rencontrons comme un des chiens les plus gentils qui existent. Il se laisse tout faire, il cherche le contact, il est très sociable, bref c'est un amour de chien.
Oui mais voilà, le trauma avec les enfants persiste et se renforce même. Et j'y suis certainement pour quelque chose. Je n'ai pas d'enfant moi-même et vu l'attitude du chien quand il voit un gosse trop s'approcher, je stresse rien qu'à voir un enfant au loin alors que le chien est au pied. Le toutou doit clairement le sentir , mais je n'arrive pas à prendre sur moi tellement je crains. Son attitude quand un enfant s'approche trop de lui : il fait mine de sauter sur l'enfant (heureusement il est toujours attaché quand il y a risque de rencontrer un enfant), il aboie méchamment et il fait le gros dos. Pas de signe d'apaisement du genre remuer la queue comme il peut faire avec d'autres chiens. Non, il est clairement pas content du tout, donc il a clairement très peur du gosse.
Je ne peux pas imaginer pire situation. J'ai un amour de chien, reconnu par tous comme tel, mais il a le plus gros défaut qui existe et le plus dangereux à mes yeux : la peur des enfants. Comme je n'ai pas d'enfant dans mon entourage, il n'y a pas moyen de le familiariser petit à petit avec eux. Je cherche désespérément une solution...




 cochise_fr a écrit [04/07/2010 - 18h57 ]  
cochise_fr

Bonjour Kinjii,
Il faudrait savoir.... il vous écoute ou il ne vous écoute pas.
En présence d'enfants (ou de n'importe quoi d'autre) c'est à vous à faire régner l'ordre, à le faire taire, à le faire asseoir, et de préférence par anticipation.

Si c'est le chien qui décide à votre place, il est évident que vous n'arriverez à rien de constructif.
Ne vous laissez pas avoir par le fait que votre chien est gentil... apparemment, s'il n'est gentil que parce que c'est lui le chef et qu'on le laisse faire. Les accidents arrivent le plus souvent avec des chiens de famille apparemment inoffensifs.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Kinjii a écrit [05/07/2010 - 01h27 ]  
Kinjii

J'ai dû mal me faire comprendre. Il obéit sans problème. Mais il a des réactions épidermiques quand des enfants s'approchent de lui. Il aboie et s'arrête aussitôt, mais la réaction est là. Évidemment que je ne le laisse pas faire ! Malheureusement, je ne sais plus quelle attitude adopter. Je lui dis "non" sévèrement et le met à l'écart pour l'instant, mais j'ai peur de renforcer sa crainte des enfants en insistant trop sur la dispute. En présence d'enfant, il m'obéit parfaitement également. Seulement il montre tous les signes de malaise et je ne veux même pas essayer de laisser un enfant l'approcher. Quand il aboie après un enfant c'est que l'enfant s'est approché alors que je discutais avec quelqu'un ou qu'il était à l'écart. Mais si nous croisons un enfant dans la rue, il n'a pas cette réaction.

C'est un chien très cadré, il a déjà vu des éducateurs quand je me suis séparée de mon compagnon, il a été à l'éducation canine aussi. Seulement j'ai déménagé à la campagne, et quoi qu'il en soit, nous n'avons jamais travaillé sur les relations chien/enfant avec lui puisque nous n'en avons pas dans notre entourage.

C'est donc un chien qui obéit parfaitement, qui est réellement gentil, mais qui, et c'est là que le bât blesse, craint visiblement vraiment les enfants. Et comme je stresse quand je sais qu'un enfant risque de vouloir l'approcher, je pense que le chien le ressent et le prend pour une crainte aussi de ma part. Seulement je ne sais pas comment arrêter de stresser ni comment mettre en place une rééducation chien/enfant sans enfant...

ps : Je relis mon post et je ne vois pas ce qui a pu faire penser que le chien est le chef chez moi ou qu'il décide à ma place, bien au contraire...




 cochise_fr a écrit [05/07/2010 - 08h28 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"En présence d'enfant, il m'obéit parfaitement également."
et
"il fait mine de sauter sur l'enfant (heureusement il est toujours attaché quand il y a risque de rencontrer un enfant), il aboie méchamment et il fait le gros dos."

Il n'y aurait pas comme une petite contradiction.?

Supposons que même attaché, il décide de tirer sur la laisse un coup sec..... que se passe t il.? Vous suivez.? Vous avez la force de le retenir.?

Votre chien a bien du avoir d'autres 'histoires" que celles que vous avez décrites à propos de la voiture ou des bonbons..... des histoires plus graves, et répétées, dont on ne vous a pas forcément informé.

Vous dites que le chien s'est fait battre pour avoir renversé un enfant en voulant jouer..... il était donc en liberté à ce moment là.? Dans ce cas, s'il n'aimait pas les enfants, il aurait du le mordre et non le bousculer.... il faudrait savoir.!! Il y a des incohérences entre ce qui est décrit et le comportement que vous décrivez.... et ce n'est pas forcément de votre fait, mais cela fausse le jugement.

Comme vous le dites, c'est une ré-éducation qui lui est nécessaire.... et peut être aussi à vous, n'ayant été que le maitre de remplacement. Son maitre d'avant était il le premier d'ailleurs.? Pas sur.? Si vous ne parvenez pas à le maitriser toute seule, faites appel à un comportementaliste canin (je n'ai pas dit un dresseur).... et à domicile afin de voir le comportement du chien dans les différentes phases de sa vie de chien. Comme il est déjà adulte, cela risque de prendre un peu de temps.... mais il vaut mieux le faire avant l'accident.... à mon avis.... ce dont vous me semblez tout à fait consciente, ce qui est déjà bien.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Kinjii a écrit [05/07/2010 - 11h54 ]  
Kinjii

Bon je vois où est le souci.
1. Son maître d'avant c'était mon ex, nous étions ensemble mais les problèmes se posaient lorsque je travaillais. Je connais donc ce chien depuis ses 2mois et demi. Mais je pense également que ce que j'en sais ne suffit pas à lui donner une telle crainte des enfants. Donc peut-être ne m'a-t-on pas tout raconté.

2. Quand il a renversé l'enfant, il voulait seulement jouer. C'était un chiot de 6 mois à peine. Il était en liberté effectivement, et il n'avait pas de crainte des enfants. Nous habitions dans une cité, en ville, et il en voyait beaucoup à l'époque des enfants. C'est aujourd'hui que je vis à la campagne qu'il n'en voit quasi plus, sauf lorsque je l'emmène avec moi en ville.

3. Au pied lorsque nous marchons il obéit parfaitement, même en présence d'enfants. Mais quand nous sommes arrêtés et que j'ai le malheur d'avoir la tête ailleurs (là c'est totalement ma faute, c'est souvent quand je discute), si un enfant fait mine de s'approcher du chien et que je n'ai pas eu le temps d'anticiper il saute en tirant sur la laisse oui, en aboyant. Je le ramène de suite au pied - il est certes très fort mais je le maîtrise quand même - en lui disant "non" sévèrement et en le faisant coucher à mes pieds, il obéit ce n'est pas un souci. Dès lors que je lui donne un ordre il obéit. Si je peux le mettre à l'écart un moment je le fais.

4. lorsque je dis qu'il obéit parfaitement, c'est que son rappel est systématique, même s'il est en train de poursuivre un lapin en pleine garrigue, il freine des 4 fers et revient illico au pied à ma demande. Il obéit aussi à distance, s'arrête, s'assied quand je lui demande, même de très loin. A la maison les règles sont claires, il n'a pas accès à toutes les pièces, il va dans son panier quand je mange, il mange toujours après moi, il ne monte jamais sur les canapés, il ne sort ni ne rentre dans la maison sans mon ordre et toujours derrière moi, bref, de petits détails qui mettent en place clairement la hiérarchie.

5. lorsque je dis que c'est vraiment un chien gentil c'est que n'importe quel adulte peut le manipuler sans que ça le gêne, au contraire. On peut lui attraper le museau - ou autre chose - le surprendre, le mettre sur le dos etc. sans qu'il bronche, qu'il montre un signe d'impatience ou d'irritation. Au contraire il adore qu'on s'occupe de lui, il prend ça pour des câlins. Il recherche le contact avec les gens, tout le temps, il fait fête aux inconnus.

J'espère donner une idée un peu plus claire du problème avec ces quelques points. En d'autres termes, non la hiérarchie, la maîtrise du chien n'est pas en cause, il a vraiment un souci avec les enfants. En revanche, là où je sais qu'il y a quelque chose à travailler, c'est que je crois




 Kinjii a écrit [05/07/2010 - 12h01 ]  
Kinjii

Je rajoute que le toutou ne mord pas, n'a jamais mordu. Mais c'est parce qu'on entend ça tous les jours à propos de chiens qui ont mordu et qu'on sait qu'un chien reste un animal, que je ne veux pas me rassurer en me le disant. S'il avait voulu mordre les enfants qui se sont approchés, il aurait pu le faire, il ne l'a jamais fait, se contentant de bondir - aboyer - gros dos et reculer de suite après à mes pieds ou à sa place. En d'autres termes, pour l'instant il prévient juste qu'il y a malaise. Mais c'est pour l'instant, et comme l'accident peut vite arriver... Je cherche une solution...




 cochise_fr a écrit [05/07/2010 - 13h24 ]  
cochise_fr

Bonjour,
S'il n'y a effectivement que cela et rien d'autre comme vous le décrivez, il faut l'habituer petit à petit à la présence d'enfants, que ce soit les vôtres ou pas, afin que sa peur dont l'origine est disons incertaine puisse s'apaiser..... et cela ne se fera que petit à petit. Mais pour que cela lui passe, il faudra bien en passer par là.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Kinjii a écrit [05/07/2010 - 14h30 ]  
Kinjii

L'habituer à la présence d'enfants c'est ce que j'essaie de faire en multipliant les sorties en ville, mais je ne sais pas quelle réaction avoir. Le disputer quand il aboie ça m'a l'air d'augmenter son stress, mais je ne peux pas non plus le laisser faire. J'ai pensé travailler avec les récompenses, lui en donner une quand on croise un enfant et qu'il ne réagit pas. Est-ce que ça pourrait être une piste?




 cochise_fr a écrit [05/07/2010 - 19h27 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Apprenez lui à ne pas aboyer.... "silence" est un mot qu'il doit connaitre, ou apprendre.
Les récompenses sont une solution, mais pas trop tout de même.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à natha






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.