Pourquoi les taxis font-ils grève ?



lulu-31
Cette question a été posée par lulu 31, le 06/02/2008 à à 13h10.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Taxi.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 lulu 31 a écrit [06/02/2008 - 13h10 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
lulu 31

Je ne conteste pas leur mouvement de grève mais je n'ai pas suivi l'affaire, pouvez vous m'informer ? Merci
Ne serait ce pas un coup de notre jeune marié ?




lulufamilly31.skyblog.com


 Carcarax a écrit [06/02/2008 - 13h17 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Carcarax

En fait c'est assez simple. Jusqu'alors les taxis devaient pour exercer payer une patente. Elle coute environ 150 000 milles euros. Hors le gouvernement veut maintenant cette patente gratuitement. Les taxis ayant payé la patente enregistreront donc une perte sèche de plusieurs centaines de milliers d'euro. Ils craignent également que la gratuité de la patente engendre très vite une énorme concurrence. Outre la perte sèche ils risquent de ce retrouver avec une concurrence qui pourra casser les prix car elle n'aura pas à rembourser les crédits qui grèvent bien souvent les comptes des taxis anciennement promus.




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 lulu 31 a écrit [06/02/2008 - 13h27 ]  
lulu 31

Et bien merci beaucoup mon cher carcarax maintenant je comprends.
Je ne sais pas comment ça se passe avec les chiens mais nous on a du mal à écouter les infos avec notre petite tribu :-D




lulufamilly31.skyblog.com


 cochise_fr a écrit [06/02/2008 - 18h40 ]  
cochise_fr

Bonjour,
L'historique, c'est que ce n'est pas une patente, justement, mais une simple licence d'activité qui fut gratuite puis sous la puissance du syndicat des taxis, le marchandage a commencé sans retour des licences à la préfecture. Les prix ont grimpés dans la plus parfaite illégalité connue et tolérée des services de l'état jusqu'à 1995 où tout cela est devenu légal par la magie des lois d'état.
Donc la licence se paye.... très cher, pour pouvoir travailler.
Hors le rapport Attali remis au président préconise la libération du nombre des taxis..... par distribution de licences gratuites (comme elles auraient toujours dues être), d'où l'énorme perte de patrimoine de ceux qui l'ont payée et de ceux qui sont en cours de paiement mais n'ont pas fini de payer les crédits pris pour cet achat.

Normal que cela laisse un goût amer, non.??




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 ofeely a écrit [08/02/2008 - 03h45 ]  
ofeely

C'est sur que c'est pas top pour les gens qui l'ont paye, mais je trouve que c'est une bonne chose pour les autres, c'est juste le texte de loi qui doit etre adapte pour ceux qui l'ont paye.




Répondre à lulu 31






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• Les taxis : pour tous vos petits déplacements




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.