Une licence de taxi à vendre, c'est combien?



chris
Cette question a été posée par Chris, le 10/09/2007 à à 22h12.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Taxi.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 cristo77176 a écrit [08/02/2008 - 07h16] 
2 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
cristo77176

cela ne sert à rien de parler avec cochise car malgré...



[ Lire la suite de la réponse écrite par cristo77176 ]



Réponses



 cochise_fr a écrit [10/09/2007 - 23h06 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Officiellement, c'est gratuit, tu as juste les frais administratifs en plus.
Dans la pratique, c'est un peu comme un fond de commerce, sa valeur est très variable.
De 0 euro si c'est une création, à 50000 euros et plus suivant les villes, le véhicule, le syndicat, et un peu aussi à la tête du client et de ses relations politiques ou administratives.
En effet, il y a normalement une liste d'attente en préfecture sur laquelle tu t'inscris une fois obtenu le permis..... et c'est dans l'ordre d'ancienneté de l'inscription (il faut attendre qu'un taxi s'en aille pour prendre sa place).... ce qui peut prendre ... des années. La revente est en principe interdite ( à moins que cela ait changé récemment) mais est tolérée car les puissants syndicats taxis ont un pouvoir de nuisance très élevé et l'administration, parfaitement au courant depuis de très nombreuses années ne dit rien pour garder le calme (encore une fois, à moins que cela ait changé récemment).
Bonne journée.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bibifok a écrit [11/01/2008 - 01h18 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
bibifok

La vente est tout a fait légale puisque lors d'une cession, le dossier passe en commission a la préfecture. Les prix varient de 30 000€ pour une toute petite ville de campagne a plus de 400 000€ sur la cote d'azur. Sur Paris c'est autour de 180 000€, et Lyon et Marseille environ 130 000 a 140 000€. Effectivement il y a des licences gratuites dans certaines commune si le Maire ressent un besoin dans sa commune mais c'est plus courant en campagne et plutot rare en agglomération. Certaines listes d'attente pour une licence gratuite vont jusqu'à 15 ans d'attente... patience !




 cochise_fr a écrit [11/01/2008 - 04h12 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ce n'est pas légal, c'est toléré....nuance. En principe, un taxi qui arrête son activité doit rendre sa plaque en préfecture et, s'il en est propriétaire peut revendre son véhicule..... c'est tout. Le fait de reconnaître la licence comme un fond de commerce avec une valeur marchande n'est qu'une tolérance sous la pression des syndicats de taxis qui ont un gros pouvoir de nuisance si l'on s'oppose à eux. C'est pour cela que dans certaines villes dont Paris, le nombre des taxis n'augmente pas pour le plus grand désarroi des usagers et d'autre part, c'est aussi pour cela que la liste d'attente normale en préfecture n'avance jamais puisque des ventes sauvages bloquent le système..... à moins que cela aie changé récemment.
Quand je dis qu'on vit dans une république bananière !!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bibifok a écrit [11/01/2008 - 15h28 ]  
bibifok

Si les listes d'attente ne bougent pas, c'est simplement a cause d'un numérus closus qui est obligatoire pour éviter les dérives du métier. Un taxi doit rendre sa plaque en préfecture uniquement si il n'a pas passé le délai légal de 5 ans pour un achat et 15 ans pour une licence a titre gratuit. Délai au dela duquel la vente est LEGALE ! Quand un taxi achète sa plaque 180 000 euros (voir plus) comme moi, il est obligatoire qu'il est le droit de la revendre. C'est plus qu'une tolérence ! C'est comme une licence de bar tu l'achètes tu la revends logique. Tu vas pas rembourser 2500 euros/mois de crédit pdt 7 ans pour n'avoir plus rien au bout du compte. Surtout si tu connais un peu les retraites des artisans, tu sauras qu'elle est minime et que la seule solution c'est de revendre la plaque.
Il est logique comme dans tous les métiers ou il y a une licence, que cette licence soit payante puisque c'est considéré comme un fond de commerce. Aucune profession ne propose de fond de commerce gratuitement.




 cochise_fr a écrit [11/01/2008 - 19h55 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je comprend que quand on l'a achetée, il faille la revendre, mais il n'empêche que c'est bien le système qui est pourri.
Une licence est une autorisation administrative d'exercer une profession, elle n'a donc pas à avoir de valeur commerciale, que ce soit pour un taxi (son fond de commerce, c'est sa voiture), pour un cafetier (son fond de commerce, c'est son local d'activité) ou autre.
Prenez l'exemple des transporteurs routiers.
Avant , les licences étaient gérées comme les vôtres, et elles étaient revendues moyennant finance, d'ailleurs, ces licences étaient patrimoniales. Avec l'Europe, du jour au lendemain les licences ont disparu et leur valeur est retombée à zéro. Les derniers à avoir payé pour les acheter ont tout perdu. Maintenant les licences sont délivrées gratuitement et renouvelées tant que les conditions d'obtentions sont satisfaites et sinon, elle est purement et simplement supprimée et attribuée à quelqu'un d'autre. Ce me semble particulièrement plus juste.
Quand aux revenus des artisans, je suis tout à fait d'accord qu'ils sont insuffisants, particulièrement les retraites, mais l'organisation bloquée telle qu'elle est maintenue ne facilite pas leur amélioration. Que l'on interdise les voitures et le stationnement, que l'on augmente grandement le nombre de taxi tout en baissant un peu le prix de la course, et la circulation étant plus fluide, le client sera assuré de trouver une voiture à n'importe quelle heure, n'importe où, pour n'importe quelle destination, et tout le monde y trouvera son compte. Actuellement, les taxis font ce qu'ils veulent, quand ils veulent pour où ils veulent et quand on en a besoin, il faut souvent attendre très longtemps pour en trouver un décidé à vous emmener là où vous allez. Cela n'incite vraiment pas les gens à utiliser ce service.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 cristo77176 a écrit [06/02/2008 - 08h22 ]  
cristo77176

Cochise il dit n'importe quoi un fond de commerce n'a rien à voir avec les murs, faut réflechir, puisque si on n'achète pas le local on paye la location du local pour pouvoir vendre son café.
Mais c'est normal il a l'air tellement frustré le pauvre car apparemment ça doit faire longtemps qu'il n'a plus pris le tacos car mêmes le week end c'est plus aussi dur qu'il y a 1 ou 2 ans du dimanche au jeudi on se croirait à new-york et vendredi samedi il y a juste de 2 à 4 heure que c'est pas évident mais faut juste s'organiser et puis si on est anti taxi on s'achète sa voiture ou sa moto ça ne sait que critiquer je ne suis pas taxi mais je compatis avec eux car je n'aimerais pas que demain on me dise qu'après avoir payé ma maison elle ne valle plus rien ça doit être la jalousie qui doit faire que les gens soient comme ça honte à tous ceux qui sont comme toi.




 cochise_fr a écrit [06/02/2008 - 11h25 ]  
cochise_fr

Bonjour Cristo77176,
1/ Vous avez le droit d'avoir vos opinions, et moi, les miennes.
2/ Argumentez votre opinion au lieu de vous en prendre à des gens que vous ne connaissez pas par des suppositions gratuites sans support réel.
3/ Sauf erreur, il vous faut apprendre à lire:
Où ai je parlé des murs d'un commerce ?? Nulle part si je ne me trompe.
Ce que vous décrivez est la location du fond de commerce, ce dont je n'ai jamais parlé. Et que l'on soit locataire ou propriétaire du fond de commerce..... votre fond de commerce, c'est votre local commercial.... point.

Tout le monde peut se tromper, mais avant de prendre les autres pour des abrutis, il convient de réfléchir à la réalité de ce que l'on va dire.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 cristo77176 a écrit [06/02/2008 - 11h51 ]  
cristo77176

La réalité est que si on loue un local commercial et qu'on veut faire une cessation d'activité celui qui encaissera l'argent du fond de commerce ce n'est pas le propriétaire des murs mais le commerçant le local commercial c'est comme on le dit juste "un local commercial".
Juridiquement, le fonds de Commerce représente l'ensemble des éléments mobiliers corporels comme le matériel, l'outillage ou le mobilier, et incorporels comme la clientèle, le nom commercial (brevets, marques, licences, enseigne ...) ou encore le droit au bail que possède une entreprise commerciale ou industrielle.

Dans la pratique, on utilise ce terme plus souvent pour désigner un Commerce de détail que l'on voudrait acquérir, mais légalement cela s'applique à tous types de Commerce.

Bien souvent l'acquisition se limite au droit au bail, dans le cas contraire cela signifie que l'on pratiquera la même activité que le Commerce existant.
Je suis avocat specialisé en commerce je sais de quoi je parle moi au moins je vous retourne votre réplique "mais avant de prendre les autres pour des abrutis, il convient de réfléchir à la réalité de ce que l'on va dire".




 cochise_fr a écrit [06/02/2008 - 13h03 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mooossieur Cristo77176, votre profession n'est en rien un argument recevable.
La question porte sur les licences de taxi..... qui ne sont pas des fonds de commerce, justement, et n'ont en principe pas de valeur financière.
Ce n'est pas votre description du fond de commerce que je remet en cause, mais les allégations inexactes et non fondées que vous avez eu à mon propos alors que juqu'à preuve du contraire, on ne se connait pas.
Enfin, je le répète, vous avez le droit à votre opinion et j'ai le même à en avoir une autre, y compris si cela ne vous plait pas, ce qui m'indiffère.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bibifok a écrit [06/02/2008 - 15h03 ]  
bibifok

Les licences de taxi ne sont pas des fonds de commerce mais sont considérées comme tels. Je rappelle que la cession des licences et la valeur commerciales de celles ci sont bien réelles voir la loi du 13 mars 1995 qui légalise la cession de licence à titre onéreux.
De toute façon tout ceci n'est qu'une histoire de jalousie car les gens croient que les taxis gagnent des fortunes (ce qui est vrai pour certains mais loin d'être le cas pour tout le monde) et ils ne savent rien de la réalité du travail. Car meme un taxi qui gagne 2000%u20AC par mois, vu qu'il fait en moyenne 70 heures par semaines, ça fait un SMIC horaire. Et une certaine personne que les français ont élu n'a-t-elle pas dit : travailler plus pour gagner plus ? C'est ce que les taxis font depuis des années et voila leur récompense aujourd'hui. Il y a un moment ou travailler plus n'est pas possible ! Donc en travaillant autant, c'est a dire le double de la majorité des français, ils vont gagner de moins en moins, voir meme tout perdre pour beaucoup d'entre eux !
Il faut arrêter de jeter la pierre sur certaines profession dont vous ne connaissez rien du fonctionnement. Je vous précise que les charges sociales d'un taxi représentent 46% de son bénéfice !
Et les taxis qui ont acheté une licence il y a moins de 5 ans, et qui n'est donc pas cessible, ont un crédit sur le dos qu'ils vont devoir rembourser, même en cas de faillite ! Honnêtement renseignez-vous avant de venir taper sur le dos des indépendants ! C'est a cause de vous tous qui allez faire vos courses uniquement en grande surface que les petits commerces meurent peu a peu.
Et pour en revenir au taxi, juste un exemple : quand vous allez a la préfecture ou a la CAF ou ailleurs, vous êtes reçus quand bon vous semble sur simple demande ? Non il faut attendre que les bureaux soient ouverts et ensuite il faut attendre son tour. Alors pourquoi pour les taxis il faudrait qu'ils soient toujours derriere vous a vous suivre parce que vous ne voulez pas attendre 5 ou 10 minutes lorsque vous en avez besoin ?

Sur ce, réfléchissez et renseignez-vous avant de balancer inutilement, et j'ai un seul mot pour que la France avance enfin, LA SOLIDARITE !




 cochise_fr a écrit [06/02/2008 - 16h20 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Merci Bibifok, c'est donc depuis 1995 que cela est devenu légal..... donc avant, tout le monde était dans l'illégalité parce que les licences étaient censées être gratuites.

Le travail des conducteurs de taxis est effectivement très difficile, tant par les heures de travail que par les conditions de travail, mais vous ne décrivez que l'état des artisans possesseurs de leur licence et de leur véhicule. Hors une grande part des fameuses licences sont détenues par quelques grosses compagnies qui louent leurs véhicules une fortune soit à des artisans sans voitures, soit à des salariés ou pseudo-salariés pour qui c'est encore plus dur que pour les artisans puisqu'ils ne commencent à gagner quelque chose qu'après avoir payer leur location et les frais afférents pendant que la compagnie engrange les bénéfices sans avoir fait le moindre kilomètre.... et certaines de ces compagnies sont détenues par des hommes proches du pouvoir.
La fortune de l'un d'eux, M.Rousselet et sa famille est ainsi passée de 160 à 200 millions d'euros de 2006 à 2007, pas seulement avec les taxis, il est vrai.... mais quand on voit ce qu'ont touché les taxis qui conduisent dans le même temps, on ne peut s'empêcher de se poser des questions.

Quand à l'attente:
Le problème est que l'on choisit en général le taxi pour justement aller plus rapidement d'un point A à un point B que par les autres moyens de transports public.
Si l'attente d'en trouver un, puis la circulation en cours, rendent le transport aussi long voir plus long, le taxi perd une grande partie de son intérêt...... car le prix payé n'est plus justifié par l'avantage escompté, et cela n'a que peu de rapport avec la bonne ou mauvaise volonté du chauffeur.
Mais une attente de 30 minutes à une heure est fréquente:
- dans les gares le matin
- entre 7h et 9h en semaine
- entre 18h et 20h en semaine
- après 22h particulièrement le week end.
et ce qui est encore plus rageant, c'est que le lendemain, pour le même trajet à la même heure.... plus d'attente du tout....... c'est très désagréable de ne pas savoir quand il faut planifier des déplacements.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 cristo77176 a écrit [07/02/2008 - 06h32 ]  
cristo77176

Merci bibifok de rappeler à cochise que la licence est considéré comme un fond de commerce car il disait que c'était la voiture le fond de commerce du chauffeur taxi.
C'est cela qui me révolte les gens qui parlent de ce qu'ils ne connaissent pas et qui critique une profession juste parce qu'ils ont attendu 30mn à la gare ou ailleurs d'êtres transporté ils n'ont pas compris que si ils veulent un taxi à 7h30 ou à n'importe quelle heure il existe "la réservation" appelé "resa" chez les taxis radio, pourtant nous sommes dans un monde civilisé mais apparemment ils y en a qui ne connaissent pas l'organisation et après ça râle !!!




 cochise_fr a écrit [07/02/2008 - 13h56 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Il est vrai que je ne connaissais pas cette loi..... qui légalise une pratique illégale et toujours protégée avant 1995. Hors je prends des taxis depuis bien plus longtemps que cela, et je ne me penche pas sur le journal officiel tous les matins pour voir ce qui a changé dans la nuit (façon de parler).
Cette légalisation ne fait pas de la licence un fond de commerce, même si elle lui reconnait une valeur commerciale. Ce n'est pas un bien, mais seulement un bout de papier autorisant à travailler dans cette profession.
C'est d'ailleurs cette différence qui a fait réagir les taxis à la suite du rapport Attali, qui, par la distribution de licences gratuites en masse ruinait du même coup tous ceux qui l'avaient payée.

Pour avoir très bien suivi le phénomène équivalent chez les transporteurs routiers, je prends le pari que si l'Europe s'en mêle de règlementer la profession à l'échelle européenne....et cela viendra un jour ou l'autre même si ce n'est pas demain, la licence redeviendra gratuite comme elle aurait toujours du le rester.

Quand à la réservation pour éviter d'attendre, ce n'est qu'un service plutôt cher pour faire ce qui devrait être la norme: trouver un véhicule libre dans les 5 à 10 minutes de sa recherche, n'importe où, à n'importe quelle heure.... et particulièrement là et quand tout le monde sait que cela est nécessaire...y compris les taxis eux même. Il fut d'ailleurs un temps où l'on trouvait à cette occasion des "clandés" qui agissaient dans ces périodes et sur les lieux de manque. Les "bohers" ou les caméras, les couloirs réservés et les interdictions de stationner et de s'arrêter ont semble t il grandement réduit ce phénomène.

La polémique au sujet des taxis n'est pas prête de s'éteindre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 cristo77176 a écrit [08/02/2008 - 07h16 ]  
cristo77176

cela ne sert à rien de parler avec cochise car malgré tout ce qui lui a été indiqué dans tous les messages laisse à croire qu'il ne comprend pas ce qu'il lit parce que d'un message à l'autre il change de masque et se mélange les pédales.
salut et à jamais




 kikou38 a écrit [13/02/2008 - 14h12 ]  
kikou38

Si vous manquez d'infos, un siteb est excellent : licence-taxi.fr
Ils répondront à toutes vos questions sur la réglementation en vigueur
J'ai acheté ma licence chez eux et ils sont excellent.Je suis ravi de leur services.
Bonne route à tous!




 kikou59 a écrit [03/10/2009 - 18h54 ]  
kikou59

salut si j'achète ma licence de taxi dans un autre pays et elle valable en France




 bibifok a écrit [06/10/2009 - 11h15 ]  
bibifok

LOL
Une licence est délivrée par une Mairie où par une prefecture et n'est valable que dans le secteur pour lequel elle est délivrée. Donc pour l'étranger n'en parlons pas... 8-O
C'est comme si tu demandes si tu achètes un bar en espagne, est-ce que tu peux venir l'exploiter en France... ça n'a aucun sens :-o




 Taximarseillais a écrit [07/06/2010 - 22h31 ]  
Taximarseillais

Merci a christo,de prendre notre défense,je suit taxi a Marseille,et tous ce que tu dit est vrai,mes je croie que tu a affaire abruti en la personne de cochise,il dit qu'il prend souvent le taxi,il a ca exposer ses problèmes aux chauffeurs de(taxi)qu'il prend tous les jour,ils serons bien capables de lui répondre, et de le remettre a sa place .




 cochise_fr a écrit [08/06/2010 - 01h32 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Un peu de lecture pour les grandes gueules.!!.... ou ceux qui veulent s'informer.

http://www.marianne2.fr/La-verite-sur-les-taxis_a162493.html

Cela date un peu, c'est vrai, mais tout y est bien décrit.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 cochise_fr a écrit [08/06/2010 - 01h39 ]  
cochise_fr

re-Bonjour,
Et concernant les licences gratuites parisiennes.... ce forum:

http://experts-univers.com/licence-taxi-gratuite.html

17.... bientôt 20 ans d'attente..... à méditer.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 ledieuduweb a écrit [10/06/2011 - 20h22 ]  
ledieuduweb

Bonjour,cela fait 6 années que j'exerce,j'ai eu une licence a titre gratuit,aujourd'hui,je me retrouve en invalidité par le Rsi..puis revendre mon affaire???Merci




 cochise_fr a écrit [10/06/2011 - 22h09 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Bien sur que vous pouvez revendre votre affaire..... si vous trouvez un client pour la racheter..... ce qui dépend grandement de l'endroit où vous exerciez.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 ledieuduweb a écrit [11/06/2011 - 15h20 ]  
ledieuduweb

A cochise : bonjour , on m'a aussi répondu que par rapport a mes 6 années , je ne pouvais pas vendre. Il m'a été précisé qu'il aurait fallu que j'exerce 15 ans avant de pouvoir vendre!c une création que j'ai faite et non un achat ... Il m'a été aussi précisé que pour pouvoir éventuellement vendre, il fallait que je n'ai plus du tout le permis... Tout ça d'après la loi de 1995!! Kan panssez vous ???? Merci




 cochise_fr a écrit [11/06/2011 - 15h38 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Effectivement, vos informations sont pertinentes. Il faut bien 15 ans d'activité pour revendre la première fois.
Il ne vous reste alors que la revente du véhicule, la licence retournant en mairie pour un autre taxi..... ou vous patientez 9 ans pour la revendre même si vous n'exercez pas, et que vous entamez un autre métier pendant tout ce temps, ce qui peut valoir le coup..... à moins que la mairie ne se plaigne. Mais je ne sais pas si elle peut vous la retirer d'autorité pour non exercice effectif une fois délivrée.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 meddu95 a écrit [09/10/2011 - 16h56 ]  
meddu95

Bonjour,
J'aimerai savoir pour la licence gratuite où dois je aller pour pouvoir m'inscrire et me mettre en liste d'attente?




TAXI


 Eduardo93d a écrit [09/10/2011 - 17h16 ]  
Eduardo93d

A la mairie de ou tu résides ;-)




 meddu95 a écrit [10/10/2011 - 19h19 ]  
meddu95

Même à l'âge de dix huit ans?




TAXI


 Doudou25 a écrit [05/09/2012 - 11h10 ]  
Doudou25

Pour la vente de licence et pour répondre aux je sais tout . Comment ce fait il que sur les bilan comptable il ressort la valeur de la licence que les banquiers prennent en considération en valeur d'exploitation ?




Répondre à Chris






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• Licence de taxi : comment l'avoir ?
• Le Taxi, rechercher un taxi




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.