L'Université de Fribourg a décidé de dispenser de frais de rentrée scolaire ses élèves qui ont un QI supérieur à 130. Qu'en pensez-vous ?



bourriquet
Cette question a été posée par Bourriquet, le 22/08/2007 à à 08h53.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Suisse-universités.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 cochise_fr a écrit [22/08/2007 - 10h08 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Que les étudiants ayant un QI supérieur à la moyenne aient une scolarité favorisée pour développer leurs capacités, soit, mais je ne vois pas du tout en quoi les frais de rentrée scolaire devrais être indicés sur le QI des individus. L'aide aux frais de rentrée scolaire doit être réservée aux étudiants dont les moyens financiers sont insuffisants, quel que soit leur QI. Ceci d'autant plus qu'un QI élevé ne garantit en rien une réussite sociale (au sens de bonne intégration à la société) ou familiale.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Ley a écrit [22/08/2007 - 17h59 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Ley

Si l'université de Fribourg a décidé de dispenser les étudiants d'un QI supérieur à 130 de payer les frais de rentrée, c'est sûrement dans l'objectif d'attirer les grosses têtes. Bonne stratégie de communication ! Mais franchement je trouve ça injuste pour les étudiants qui n'ont pas les moyens de payer ces frais. C'est pas très cool !!! Il y en a toujours qui sont mis à l'écart...Pour ceux qui ont un QI inférieur à 130, il ne vous reste plus qu'à aller bosser chez McDO !!!




Rien ne sert de courir, il faut partir à point...


 Eliantin a écrit [22/08/2007 - 20h39 ]  
Eliantin

Moui.. C'est particulier comme méthode ! J'avais jamais entendu ça auparavant. C'est discriminatoire selon moi.

Pourquoi doit-on aider les gens qui ont plus de facilités intellectuellement ? C'est vrai que pour ceux qui n'ont réellement pas les moyens de se payer une inscription à la fac (et encore, il y a des aides..) c'est bien parce que ça facilite l'exploitation de la matière grise du pays, mais j'imagine quelqu'un qui a 125 de QI (donc bien au dessus de la moyenne) et qui passe à côté non pas d'une simple aide financière mais du remboursement de la totalité des frais.. Bah pas cool !

Je suis pas vraiment pour. A quand un entretien qui testerait la motivation d'un élève à réussir ? On devrait aider ceux qui ont la motivation et la volonté d'y arriver.




 Vianvian a écrit [22/08/2007 - 23h43 ]  
Vianvian

Je suis de l'avis de Cochise, Ley et Eliantin. C'est encore de la discrimination positive.
Quand comprendra-t-on qu'il ne faut pas discriminer "positivement" pour tenter de contrebalancer les injustices déjà en place, mais qu'il faut abolir les discriminations à la base ?
D'autant que, bien que ce test soit officiellement reconnu, on ne peut pas dire que ce soit d'une fiabilité à toute épreuve... Selon les circonstances et les intentions du sujet, les résultats peuvent varier...




Vian²


 karol a écrit [23/08/2007 - 09h45 ]  
karol

Bonjour,

Je trouve cette mesure totalement scandaleuse (des étudiants allemands ont d'ailleurs intenté un proccès contre l'université). D'un point de vue sociologique, il a été prouvé à maintes reprises que les personnes ayant un QI élevé provienaient majoritairement des classes sociales les plus élevées (transmission du patrimoine culturel oblige!) Par conséquent, cette aide qui leur est apportée (non négligeable compte tenu de l'importance des frais d'inscription) est illégitime et elle contribue à accentuer encore un peu plus les inégalités dans l'accès aux études supérieures. Les allemands ne devraient pas rentrer dans cette logique perverse qui consiste à favoriser l'émergence d'une pseudo élite. Dans le passé, ça ne leur a pas tellement réussi...

Quoiqu'il en soit cette mesure est consternante et pose de nombreux problèmes sociaux et ethiques.




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 Vianvian a écrit [24/08/2007 - 20h27 ]  
Vianvian

Chère Karol,

Comme tu peux le voir, je suis tout à fait d'accord avec toi sur le caractère scandaleux de cette décision. Cependant, je ne peux te laisser faire un lien un peu trop direct entre le QI et la culture. Tu dis que si les personnes de QI plus élevé proviennent le plus souvent des milieux favorisés (ce que je veux bien croire), c'est par "transmission du patrimoine culturel"...

... Or, cela n'a rien à voir ! Le quotient intellectuel n'est pas une chose que l'on acquiert aussi facilement que la culture. C'est une gymnastique, une intelligence, une pertinence dans les démarches logiques - rien à voir, donc, avec la culture qui se compose de sommes d'informations, d'éléments dissociables, et de la mémoire qui lui est associée.

Bien entendu, on peut aussi gagner en QI, cela se travaille à force d'exercice. Et cela peut aussi avoir un lien avec le milieu social dans lequel la personne est élevé, je ne le nie pas. Mais tu fais ici un raccourci en justifiant une chose par une autre qui lui totalement indépendante.




Vian²


 karol a écrit [28/08/2007 - 10h09 ]  
karol


Il s'avère qu'un sociologue a déjà prouvé, par des études précises (il faudra que je retrouve le nom de son ouvrage) qu'il existait un lien évident et indéniable entre le QI et l'origine sociale. Alors quelle explication? Les gens des milieux populaires sont-ils plus bêtes? Je ne le pense pas.

Selon moi, la transmission d'un patrimoine culturel, ce n'est pas seulement transmettre une culture générale (du style connaissances littéraires, amour des musées, du théâtre, etc.) Non! C'est aussi transmettre une manière de penser, de réfléchir, de raisonner.

Les tests de QI, contrairement à ce qu'on voudrait nous faire croire, ne permettent pas de mesurer l'intelligence de quelqu'un (comment cela serait-il possible?! Réduire une personne et ses facultés mentales aux résultats d'un simple QCM!) mais plutôt un certain esprit logique... et encore!

Quoiqu'il en soit, c'est un fait (les statistiques les démontrent plus que largement) les personnes ayant un QI élévé viennent en grande majorité des milieux sociaux les plus aisés. Et oui, il n'y a pas de hasards sociologiques!




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 smartornot a écrit [29/02/2008 - 16h18 ]  
smartornot

je suis pas tellement d'accord du fait qu'il y ai une injustice dans l'intelligence chez le commun des mortels, déjà il ne faut pas confondre instruction et capacités cognitives, des gens doués on en trouve dans tous les milieux défavorisés ou non, les gens des rues vont développer des stratégies qui leur en sont propres, une bonne analyse de ce qui les entourent, une bonne observation, que n'auront pas des gens vivant en ce milieu, en fait les tests de QI, ne font qu'interpréter une forme d'intelligence parmi tant d'autres, j'ai un cousin qui a son doctorat de sciences, chez gens sont repérables à leur façon de faire, simplification des tâches, raccourcis, etc pourquoi faire compliqué qu'on on peut faire simple, l'inverse n'est pas le fait des vrais intellos, il m'a dit qu'il n'aimait pas trop ce milieu en fait pendant leur études, un météorite peut tomber sur terre, ils ne sont apercevront pas, tout tourne autour de la recherche, et se trouvent bien souvent peu instruit pour le reste, ce cher cousin apprend vite, m'a dit dernièrement qu'il a galère pour changer ses plaquettes de frein sur sa voiture...




 carter a écrit [29/02/2008 - 16h43 ]  
carter

Il n'empêche, le Qi est corrélé à la réussite scolaire avec un lien de corrélation de 0.80 (1 étant la corrélation parfaite). Autant dire que cette saloperie est indéniablement efficace pour identifier ceux qui réussiront leurs parcours universitaires (mais j'extrapole puisque que le QI n'a été corrélé qu'avec la réussite scolaire. Donc au mieux avec les résultats au bac) ...Mais de là à l'amalgamer avec l'intelligence, c'est en effet un abus de langage que l'on devrait cesser de rependre.
Notons que le QI obéit à une courbe de Gauss. Il devrait logiquement être répartis équitablement parmi les hommes, indépendamment,t de leurs classes sociales. J'ai dit : 'il devrait"




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


Répondre à Bourriquet






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.