Quoi faire quand on en marre de tout, quoi faire quand il n'y a plus de but dans la vie ?



oxygene64
Cette question a été posée par oxygene64, le 14/07/2011 à à 18h23.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Suicide.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 oxygene64 a écrit [14/07/2011 - 18h23 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
oxygene64

44 ans je ne sais plus quoi faire de ma vie.




gilles simon


 hyvan a écrit [14/07/2011 - 18h44 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
hyvan

Il n'y a pas de recette miracle,c'est une question de mentalité.

Le plus important est de garder un esprit libre et ouvert.Il faut savoir tout remettre en question,s'intéresser à tout,garder une grande curiosité,être toujours prêt à écouter des voix nouvelles,à chercher à comprendre ce qui est neuf,ce qui est différent.

C'est ainsi que tu auras une chance de retrouver ta faculté de t'enthousiasmer.Sans regarder en arrière avec un coeur de 18 ans près à tout découvrir,à tout accueillir.L'âge ne sert qu'à tirer des leçons qui aident à exploiter pleinement le temps ou l'on vit.




 cochise_fr a écrit [14/07/2011 - 18h48 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est bien triste d'en être là à votre âge.
- vous n'aimez rien.?
- vous n'avez pas d'amis.?
- vous n'aimez personne.?
- vous ne savez rien faire.?
- rien ne vous amuse ou vous distrait.?
- vous n'avez pas de famille.?
J'ai quand même un peu de mal à croire que vous répondrez 'non' à toutes ces questions.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 baba2 a écrit [14/07/2011 - 18h50 ]  
baba2

Pourquoi dites vous ca oxygene ? :(




 Tofinho a écrit [14/07/2011 - 19h36 ]  
Tofinho

Si le quotidien dit normal vous saoule déjà à 44 ans, faites du bénévolat.
Une mission en Afrique, en Haïti, aidez vos amis, vos voisins, votre famille.
Si vous ne voulez aidez personne, profitez de la vie. Voyagez, à vélo, à pied, en faisant du stop.

.....




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


 baba2 a écrit [14/07/2011 - 19h41 ]  
baba2

Arrêtez de l'attaquer il fait peut-être une dépression ! :-C

Attendons qu'il nous en dise plus.




 Tofinho a écrit [14/07/2011 - 19h43 ]  
Tofinho

Je ne l'attaque pas, je fait des suggestion...




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


 Tofinho a écrit [14/07/2011 - 19h44 ]  
Tofinho

suggestions*




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


 oxygene64 a écrit [14/07/2011 - 19h55 ]  
oxygene64

Merci pour vos réponses aussi rapide , merci a vous tous. j'ai beaucoup donné autour de moi je n'ai jamais recu grand chose .




gilles simon


 oxygene64 a écrit [14/07/2011 - 20h15 ]  
oxygene64

J'ai du arreter mon metier de joaillier sur rennes ma femme est parti mes filles sont grandes je n'ai plus personne pour m'ecouter dans les moments difficiles. Encore merci a tous de votre ecoute.




gilles simon


 baba2 a écrit [14/07/2011 - 20h21 ]  
baba2

Tu cherches un autre job ? Ca devrait t'occuper ca. Ca prend du temps de chercher un boulot.

Tu as bien des amis ?




 dette a écrit [14/07/2011 - 20h23 ]  
dette

Bonsoir oxygène ,

Donner c'est recevoir ...

Le soutien ou l'amour que l'on donne autour de nous , nous le ressentons , et c'est ça que nous recevons ...

Il y a toujours un but dans la vie à nous de chercher et de le trouver...

Pourquoi pas proposer un peu de votre temps à faire de la lecture dans les hôpitaux ou autre ...






 symbol a écrit [14/07/2011 - 20h28 ]  
symbol

Quel était votre but jusqu'à présent ?

Nous désirons toujours que les choses soient différentes de ce qu'elles sont, et ces désirs nous font concevoir notre condition constamment insatisfaisante. Nous sommes ainsi en permanence dans un état de frustration et de manque.
Une première façon de combler un tel sentiment consiste à se procurer à l'extérieur ce qui semble nous faire défaut. cette tentative est sans fin et ses échecs conduisent à d'autres insatisfactions.

L'autre façon ? C'est celle sur laquelle se penchent sages et philosophes depuis toujours. Les stoïciens définissaient le secret du bonheur il y a plus de deux mille ans ainsi : les hommes usent de leur liberté pour désirer ce qui ne dépend pas d'eux alors que le bon usage de la volonté consiste à vouloir ce qui arrive et à plier son désir à l'ordre de la nature.

Chaque jour est une chance offerte d'être différent si l'on sait oublier ou dépasser ce qui n'est plus. Décider d'être heureux est un choix de chaque matin, de chaque instant. Cela ne marche pas à tous les coups, il suffit de le constater et accepter provisoirement que l'on n'y arrive pas. dans ce cas, cherchez dans votre vie, ici et maintenant, une chose qui va bien, qui correspond à votre désir, quelque chose de simple (que vous aimez regarder, sentir, toucher).
Si l'on renonce à faire du bonheur un absolu, il se peut qu'il se trouve dans cette manière joyeuse et paisible d'accepter notre vie et ses difficultés, dans la capacité de se réjouir quand-même de tout ce qui est là.

Picasso disait : "quand je n'ai pas de rouge, je mets du bleu". Cela peut être si simple et pour apprécier il faut d'abord être capable de voir tous les petits bonheurs quotidiens et d'en jouir en pleine conscience. C'est à vous de décider la forme que prendra cette recherche. c'est là, il n'y a qu'à se servir, c'est selon votre état de conscience.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 Wisty a écrit [14/07/2011 - 20h54 ]  
Wisty

Bonjour, à tout le monde,

@ oxygène, On sait que la vie est imprévisible dans diverses circonstances, et qu'on se doit de rester dans un esprit de motivation, je m'associe aux avis conseillés, qui encourage d'être actif, et c'est en s'occupant des autres personnes, qu'on se comprend le mieux soi-même,.

Bien sûr, que la facilité ne nous tombe pas sur tête,mais il faut néanmoins la forcer par une volonté d'arriver à surmonter un état " moral zéro " battez vous contre vous, et vous gagnerez. ;-)




Wisty


 betinaweb a écrit [14/07/2011 - 22h18 ]  
betinaweb

Avec un pseudo comme le vôtre,tout devrait aller mieux,une bouffée d'oxygène et hop.
Vous vivez une période difficile c'est vrai,une séparation,ce n'est pas évident.Profitez en pour faire le point.Vous êtes encore jeune,ne fermez pas votre coeur.
La vie réserve bien des surprises.
Et puis quand on donne,il ne faut rien attendre en retour,sinon on risque d'être déçu.Vous allez retrouver des buts dans votre vie,vos filles sont grandes mais elles existent.Elles ne peuvent tenir la main de leur papa,mais rien ne vous empêche de les contacter pour leur parler.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 aiguemarine a écrit [15/07/2011 - 04h45 ]  
aiguemarine

Je vous propose un petit excercise très facile qui peut vous aider .
Prenez une feuille de papier et faites deux colonnes .Dans la première vous écrivez ce qu 'il a de positif dans votre vie ( oui il y en a toujours ) et dans l'autre le négatif .
Cette manière vous permettra d'y voir plus clair et ça fait du bien de noter ce que l'on ressens , ça éclairci les idées et c'est une bonne thérapie .
Même si vous notez que deux ou trois choses de positives c'est à cela qu'il faut que vos pensées restent accrochées pour ne pas sombrer d'avantage dans le pessimisme et le défaitisme .
Quant aux choses que vous avez écrites dans la colonne " négatif " prenez le temps d'analyser et de relativiser car il y a toujours des choses minimes qui nous mine le moral .
En faisant cette petite analyse cela vous permettra d' y voir plus clair et de chercher les solutions à votre mal être .

Dans la vie il y a toujours des passages dans l'ombre mais le soleil revient toujours , il vous y croire et pour cela il ne faut pas rester avec des pensées négatives .
Regardez autour de vous , il y a toujours des petits bonheurs à saisir , chaque jour c'est ainsi mais il suffit ouvrir ses yeux et son coeur , il suffit de s'ouvrir au monde et ne pas rester enfermé dans sa tour d'ivoire .

On peut toujours repeindre le tableau de sa vie et en faire quelque chose de beau à raison de plus à votre âge .
Je vous souhaite tout le courage pour le faire .






 cochise_fr a écrit [15/07/2011 - 05h05 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Oui, oui, je confirme, personne n'est "bon à rien".
Tout le monde est au moins "bon à quelque chose" quand ce n'est pas plusieurs, il vous reste à découvrir ces choses qui vous concernent et à les rendre vivantes pour vous au moins et pour les autres par la même occasion.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 imagine54 a écrit [15/07/2011 - 05h36 ]  
imagine54

Bonjour à tous et toutes.

J'ai observé une réplique que tu as faites oxygene64, celle dit: J'ai donné beaucoup autour de moi et n'ai reçu grand chose.
Lorsque l'on donne de soi il ne faut attendre de retour, cela se fait par le cœur et comme dit Tofinho qui t'explique tout simplement qu'en fait à aider les autres on y gagne beaucoup mais faut pas attendre de retour sans cela c'est pas vouloir aider...
Dans certains pays civilisés certains ne savent plus que faire de leur temps alors que parfois il suffit simplement d'observer autour de soi pour y trouver la solution.
Bonne chance à toi oxygene64




 bougainvilliee a écrit [15/07/2011 - 08h51 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Et merci à tous les intervenants, sur cette question.
C'est pour moi, une bouffée d'oxygène (sans jeu de mot) de vous lire et de voir votre solidarité.

Oxygène doit se sentir moins seul dans ce monde.

J'ai beaucoup apprécié l'intervention de "symbol".

"dette" qui nous dit : "Donner, c'est recevoir"... cochise qui nous dit que l'on n'est jamais "bon à rien"...

Et j'ajouterai : "Espérer, c'est vivre !"

Bien sûr ces réponses ne m'étaient pas personnellement adressées, mais de tels messages s'adressent à nous tous.




Le doute est ma seule certitude


 oxygene64 a écrit [15/07/2011 - 09h13 ]  
oxygene64

Bonjour a toutes et a tous , merci ces quelques lignes je me sens moins seul aujourd'hui, passez une bonne et agréable journée.




gilles simon


 symbol a écrit [15/07/2011 - 13h43 ]  
symbol

Bien sûr bougainvilliee que cela s'adresse à nous tous. De le partager, c'est aussi accéder par cela-même, à travers nous, à notre condition d'être humain, approfondie, élargie par ce qui nous arrive.

Notre expérience du monde et de nous-même se trouve multipliée, étoffée, par ce partage. Pouvoir tout accueillir avec la même force, la même faveur ; demeurer présent sans se lamenter avec la personne qui souffre sur son sort, sans alimenter le drame ; être là : le monde est toujours neuf quand on le laisse exister tel qu'il est, sans l'enduire de nos concepts, craintes et attentes.

oxygene64, vous arrivez à ce stade en vous pensant aux creux de la vague. Jusqu'à présent, vous contrôliez, vouliez le bien de l'autre et si ce moment est grave, douloureux, il n'en ai pas moins important à cette étape de votre vie. Enfin vous allez commencer à apprendre à vivre sans être enchaîné dans des certitudes, des valeurs. Oui, vivre peut devenir une école de lâcher-prise en cessant de faire le procès de la vie qui ne nous donne ce que nous en attendions.

Nous ne sommes pas habitués dans notre culture à mettre de la légèreté là où le monde est trop lourd. Apprendre à être dans l'instant, se réjouir du soleil comme d'un bel orage, des commencements comme des fins qui ouvrent sur autre chose.
Pour pouvoir accepter que rien ne dure autre que le changement, nous devons laisser la statistique derrière nous, nous perdre pour nous trouver. Établir l'âme dans un détachement de tout ce qui n'est pas soi permet de marcher dans la vie avec calme. Avez-vous déjà essayé ? Non, vous étiez trop occupé à prouver. Faites-le pour vous, le reste viendra et vos filles sauront que vous êtes là, stable... La communication n'en sera que meilleure.

Belle journée aussi à vous !




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


Répondre à oxygene64






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.