Quel est l'interêt du jeûne ?



talib05
Cette question a été posée par talib05, le 28/04/2008 à à 17h01.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Spiritualité Religion.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 talib05 a écrit [28/04/2008 - 17h06 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
talib05

La personne qui jeûne en s'abstenant de manger, de boire et d'avoir des rapports sexuels pendant un laps de temps remarquera sans doute l'importance de ces choses , Le jeûne permet à la personne qui l'exerce d'avoir de la compassion pour les pauvres. En effet, quand le jeûneur sent son estomac se tordre de faim, il vit expérimentalement la réalité des pauvres. C'est alors qu'il éprouve de la compassion à leur égard et leur donne avec plaisir de quoi apaiser un tant soi peu leur faim. Egalement le jêune permet de vaincre les désirs et les instincts qui se renforcent par le manger et le boire.




 Toli a écrit [28/04/2008 - 17h12 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Toli

Le jeûne n'a aucun intérêt part se bousiller la santé !
Je mange à ma faim et conscient de ma chance, cela me pousse à aider ceux qui ne peuvent pas le faire, donc cet argument ne tient encore une fois pas debout.

Et pourquoi diable veut tu lutter contre des désirs et des instincts que tu dis toi même "naturels" ?

C'est quand même fou ça !




«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.»


 Bourriquet a écrit [28/04/2008 - 17h19 ]  
Bourriquet

D'autant que le jeûne pratiqué dans une religion n'a pas d'autre intérêt que de méditer sur le sens de la doctrine inculquée.

Y a pas besoin d'avoir le ventre vide pour savoir et comprendre que ça n'est pas désirable.

Si demain je me pète le tibia, que je me fais une fracture ouverte, est-ce que tu vas te le péter aussi, si tu veux comprendre ma douleur ?
Un peu de bon sens.

En plus tu parles de jeûne sexuel pour comprendre la condition du pauvre. Mais qui te dis que les pauvres ne baisent pas ?? Au contraire, des études sociologiques montrent que c'est les familles les plus pauvres qui paradoxalement conçoivent le plus !




Le roi est mort, vive le roi !


 deedlit a écrit [28/04/2008 - 17h25 ]  
deedlit

Et bien décidément je vois que tu t'accroches avec tes questions Talib ! En ce qui concerne la pratique du jeûne, ce doit être un acte purement réfléchi et surtout individuel. On ne peut pas forcer qui que ce soit à le faire. Même si cela possède certains bienfaits sur l'organisme, il est important de le faire avec intelligence au risque d'avoir des problèmes de santé. Et puis si l'on parle du ramadan c'est encore autre chose, car certes durant la journée on sait ce que c'est que de mourir de faim, d'avoir envie de boire une goutte d'eau, etc. Mais parfois quand je vois que des personnes se bourrent l'estomac une fois arrivé le coucher du soleil, je me dis que c'est bien dommage ! On oublie souvent très vite !!!




« Difficile de se connaître soi même. »


 dali a écrit [28/04/2008 - 19h55 ]  
dali

pour comprendre ce que ressent le pauvre,je ne pense pas que le jeûne soit la solution;il y a bien d'autres choses comme le rejet des autres parce qu'ils ne sont pas toujours propres ou encore si on parle du ramadan,cela fait partie d'un moment de l'année et la fin de ce jeûn n'est certainement pas de se remplir l'estomac à satiété car le pauvre s'il ne mange pas le jour,ne mange certainement pas la nuit




 carter a écrit [28/04/2008 - 20h26 ]  
carter

le jeûne est avant une méthode médicale qui consiste à épurer l'organisme de divers toxiques en réduisant les apports caloriques. Bien qu'aussi vieux que la médecine (on le préconisait déjà dans l'antiquité), cette méthode a été vivement critiquée depuis. Elle ne fait aucunement l'unanimité chez les médecins actuels. Toutefois, si elle est bien encadrée, elle fait encore des adeptes parmi certains médecins (je pense à des livres comme "bien jeûner" du médecin Lutzner) . Remarquons que le jeûne, en médecine, n'a rien avoir avec la grève de la faim: on ne mange peu durant un ou deux semaines mais on boit beaucoup: bouillon de légumes, infusions, jus de fruits ou de légumes et beaucoup d'eau.
Actuellement, les médecins le déconseillent pour la majorité...

Donc le rapport avec la religion -musulmane par exemple; comme le jeûne du Ramadan- n'est pas en soi automatique: le jeune étant à la base une méthode médicale qui est de surcroit controversée...
Je suppose que Talib, grand herault de sa religion, poste désormais des question laïques pour aboutir plus finement sur des questions religieuses...


Je constate toutefois que la méthode de privations de besoins physiologiques comme le besoin de manger que l'on trouve dans le jeûne fait partie de la bonne panoplie du "lavage de cerveau". Il y'a plusieurs façon d'endoctriner quelqu'un à sa cause: la manipulation psychologique ou le lavage de cerveau.

On nomme lavage de cerveau la manipulation mentale basée sur la privation de besoins physiologiques comme le besoin de dormir, de manger, etc. (on peut manipuler sans cela: regarder les pubs à la télé vous convainc aisément, non?) . L'idée, largement étayée par la littérature scientifique, est qu'il est plus facile de modifier les croyances d'un individu en le privant d'un besoin physiologique, indépendamment du caractère de l'individu..
Même moi, si on m' enfermait deux mois sans bouffer chez les talibans, je deviendrais un fervent admirateur des sourates du Coran, moi dont l'agnosticisme est publiquement professé...Ou la magie? Juste le fait que l'absence d'un besoin physiologique (avec matraquage idéologique) détruit l'esprit critique et permet une reprogrammation cognitive...

C'est connu des militaires et des agents secrets: la torture de la goutte d'eau des chinois (privation du sommeil) repris à la mode de la guerre froide a permis bien des merveilles pour reconvertir les prisonniers de guerre à sa cause...

Un fait marquant est que le jeûne et autres privations physiologiques du même genre soit justement la méthode clé de modification des croyances dans les sectes et...les religions... aurait dû mettre la puce à l'oreille de nombreux esprits critiques...

Bref, le jeûne peut être un formidable outil de manipulation mentale. Les sectes les savent. Les religieux aussi.
D'où l'absolue nécessité que le jeûne redevienne ce qu'il es; si on souhaite le pratiquer: une méthode médicale que seul des laïques sans arrières pensées peuvent encadrer...
A moins bien sur que vous souhaitiez " refortifier" vos croyances en toute connaissance de cause...D'ou le ramadan pour les musulmans... Mais qu'ils ne soient pas dupes: ce jeûne est bien une version épurée d'un lavage de cerveau que seul la tradition a rendu acceptable...

Mais de la à prétendre qu'on ne peut distinguer secte et communauté religieuse, il y'a un pas que carter ne serait sauter...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [29/04/2008 - 01h28 ]  
cochise_fr

Bonjour,

"Elle ne fait aucunement l'unanimité chez les médecins actuels..."

Evidemment, il n'y a pas de fric à se faire sur ce genre de prescription. Pourtant, c'est excellent pour la santé, comme l'a fort bien décrit Carter au début de son exposé.

Pour le reste, le jeune religieux est une escroquerie, quelle que soit la religion qui le demande, car il ne consiste alors qu'à affaiblir l'individu au lieu de lui rendre la bonne santé, et du même coup le rendre vulnérable aux dérives du détournement de personnalité.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 talib05 a écrit [29/04/2008 - 13h06 ]  
talib05

Il est médicalement reconnu que le jeûne a un apport appréciable dans beaucoup de cas de maladies. Le jeûne est utile dans le traitement qui vise la réduction du poids entraîné par la consommation abusive des nourritures. Il est efficace dans le traitement de l’hypertension. Médicalement et est considéré comme un soin pratique traitant de l’inflammation aigüe et chronique des reins et des maladies du cœur .

Jeûner pendant un mois dans l’année constitue sans doute la meilleure protection contre toutes ces maladies. Ce qui a été démontré par des hommes de médecines et particulièrement par des non musulmans qui ont avoué l’utilité évidente du jeûne. A leur tête se place le Docteur de renommée mondiale Alexis Carille, détenteur du prix Nobel en médecine et en Chirurgie. Cet éminent homme de médecins a soutenu cette réalité lorsqu’il disait, dans son livre intitulé " l’homme cet inconnu " considéré en médecine comme une référence, que " l’abondance des repas, les soins qu’on leur porte et leur richesse ont annulé une fonction qui a joué un grand rôle dans le maintien de la race humaine, c’est la fonction d’adaptation à l’amoindrissement de la consommation d’aliments ".

Le Docteur généraliste Abdel 'aziz Ismaïl disait également du Carème que " il est utilisé dans plusieurs cas de traitement médical direct et il est surtout dans le traitement médical préventif. Il faut retenir que la religion a beaucoup de prescriptions qui n’ont été jusqu’ici appréciées que sous un aspect purement pieux et qui recèle sans nul doute un autre aspect si profond que la clarification n’est pas encore à notre portée. Seule le progrès de diverses connaissances scientifiques apportera un jour à ces prescriptions l’éclaircissement complet " .

le jeûne est ainsi un moyen pour permettre à l’estomac, au foie, au pancréas et aux intestins de se reposer un moment pour qu’ils renouvellent leurs activités et retrouvent leurs forces. Il est aussi un des moyens efficaces pour modèler l’homme et le prédisposer à l’endurance.




 carter a écrit [29/04/2008 - 13h21 ]  
carter

"Alexis Carille, détenteur du prix Nobel en médecine et en Chirurgie. Cet éminent homme de médecins a soutenu cette réalité "

ALEXIS CARREL! Faut être respectueux du nom d'un prix Noblel ! N'oublions pas que ce bon Carrel fut aussi un fervent défenseur de l'eugénisme et proposa d'éliminer les mendiants, les inadaptés, et autres rejets de la sociétés par des méthodes plus ou moins douces...Sans parler de son "racisme scientifique"; puisqu'il admettait l'idée que l'on puisse démontrer une hiérarchie des "races" humaines... Ceci dit, Carrel n'a pas saisi la dangerosité de ses positions dont Hitler en sera par la suite le champion...

Quand au jeûne, on lui trouve des vertus (de détoxification du foie) et des dangers. Le ponderostat est un mécanisme corporel d'homéostasie du poids: notre organisme possède des mécanismes de gestion pour conserver son poids tel qu'il est...Le jeûne produit inévitablement une effet rebond de ce mécanisme: dès qu'on l'arrête, on rebouffe deux fois plus pour reprendre le poid perdu ! bref, pas très malin de jeûner pour perdre du poids. Sans parler des perturbations psychologiques que cela provoque comme les restrictions cognitives, célèbres pour produire le phénomène yo-yo...
Bref, le jeûne possède aussi ses dangers...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [29/04/2008 - 13h41 ]  
carter

A la rigueur, je rêve que tu me démontres que j'aurais mille prostituées (ou vierges mais bon, elle n'ont pas pour objectif de le rester, non? je vois pas à quoi me servirait cet océan de nichons si ce n'est pas pour faire des parties fines... ) rien que pour moi tout seul après ma mort si je deviens un bon croyant...Là, éventuellement, si tu me démontres scientifiquement que je vais forniquer un max après ma mort pour ne pas l'avoir fait avant, je reconsidèrerais volontiers mes convictions religieuses...

Quelques pistes: démontrer que la probabilité que l'évènement " m'envoyer en l'air avec paris Hilton " a plus de chance de se produite après ma mort que de mon vivant...
Démontrer que si il y'a plus d'hommes que de femmes sur Terre qu'aux cieux (phénomène du sex ratio) c'est parce qu'elles se terrent tous au paradis...
Démontrer que Dieu est quand même un peu cochon pour me proposer des parties fines dans sa propre maison...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [30/04/2008 - 01h06 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Il y a une nuance entre des jeunes de 48 ou 72 heures.... excellent pour la santé de quiconque, même sans aucune maladie, et un jeune d'un mois qui met en péril la vie de l'humain qui n'est pas du tout conçu pour supporter cela.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à talib05






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.