Pourquoi l'être humain est-il capable d'acte de cruauté au nom de la culture ?



jouvia
Cette question a été posée par jouvia, le 08/03/2008 à à 00h03.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Société.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 jouvia a écrit [08/03/2008 - 00h03 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
jouvia

je suis tombé sur des sites de protection animale qui montrait le sort terrible des Galgo et Podenco (lévriers) en espagne. Chasseurs émérites mais torturés et massacrés s'ils n'ont pas chassé correctement, tout çà pour sauver l'honneur ! et parce que çà fait partie de la culture (espagnole).

et en asie les chiens de tout poil subissent les pires sévices parce que la montée d'adrénaline rend la viande aphrodisiaque.

l'être humain porterait-il le gène de l'horreur ?




 bougainvilliee a écrit [08/03/2008 - 18h47 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
bougainvilliee

Bonjour jouvia,
C'est ainsi. L'homme est ainsi fait, qu'il peut être capable du meilleur, comme du pire. Il n'a aucune limite, tant pour le bien que pour le mal. Nous portons en nous toutes les possibilités. Nous pouvons être saint ou tortionnaire. Ce n'est pas seulement envers les animaux que s'excerce sa cruauté humaine, mais également envers ses semblables. L'homme est capable d'une infinie compassion ou d'une bestialité (je n'aime pas ce mot, mais il nous ramène bien à ce que nous sommes, des animaux). Les tortures infligées aux hommes, sont sans limites. L'homme n'est au final qu'un singe au cerveau torturé. Il nous faut toujours choisir l'amour, la compassion et la tolérance. Mais ce n'est pas à la portée de tout le monde. Gardons nous de nous laisser aller à nos plus mauvais penchants. L'on doit se garder de notre animalité. Ce sont de bonnes paroles, mais qui s'en vont au moindre souffle.
Je comprends ton émoi. mais peut-on changer l'homme. Il faut y croire, en dépit de tout.
Cordiale'ment.




Le doute est ma seule certitude


 carter a écrit [09/03/2008 - 01h17 ]  
carter

Plutôt que le gène de l'horreur, l'être humain porte le gène du libre-arbitre... Ce qui lui permet de faire des choix éthiques..l'homme est le seul animal qui le chance ou le fardeau d'être jugé dans ses actes... Forcement, y'a que lui qui peut être catalogué comme "monstre" ou "sage"; la nature ne se posant guère ,quant à elle, des questions morales...

âpres tout, les mœurs sont sujets à transformation en fonction des idéaux du moment. Nul doute que le sort de ces chiens sensibiliseront de plus en plus l'opinion publique...Toutefois, je constate avec étonnement que le sort du bétail que nous envoyons des des conditions atroces à l'abattoir soulève moins d'indignation, alors qu'il est quotidien...Mais des pratiques souvent exceptionnelles comme la tauromachie ou celui là font débat ... Bizarre...serait -ce la version animal de la définition du "criminel de guerre"? Tuer un animal et vous êtes un monstre. Tuez en des milliers et vous faites une nécessité (faut bien manger mais le sort de nos vaches dans des box exigus sont quand même bien plus atroces. On est obligé de les "shooter" aux antibiotiques tellement leurs conditions de vie sont malsaines)




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 jouvia a écrit [09/03/2008 - 12h45 ]  
jouvia

tout à fait juste, Carter. Alors nous, "les sages", sommes également coupables, autant que "les monstres" par notre indifférence. Nous savons mais ne faisons rien. Un manque d'information sans doute, mais pas seulement ! Nous tournons le dos, prétextant que ce n'est pas notre problème, que de toute façon, nous ne pouvons y rien faire. Je m'interroge ! avec les millions que nous sommes !!!. pourquoi nous laissons nous traiter comme des moutons qui suivent le berger, et dans le sens inverse un cheval ou un taureau de 800 kg se laisse mener par un homme de 80 kg. Nous nous trouvons trop supérieur avec notre gros cerveau et notre capacité de réflexion. Heureusement certains se battent, pour les hommes, les animaux, la nature et j'en passe...mais quelle impuissance !! le collectif et une conception difficile pour l'être humain.




Répondre à jouvia






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.