Pensez-vous que nous soyons vraiment libres ?



falloween
Cette question a été posée par falloween, le 01/12/2007 à à 15h33.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Société.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 falloween a écrit [01/12/2007 - 15h33 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
falloween

Par définition la liberté c'est: "Pouvoir d'agir sans contrainte, de choisir/fait d'un sujet qui agit selon sa propre nature en l'absence de tout déterminisme/état opposé a la captivité;a la servitude;a la contrainte..." cependant on est contraint de respecter des lois qui sans elle ne pourrait pas faire respecter la liberté de chacun donc "pouvoir d'agir sans contrainte ?" je tiens a préciser que ma question n'a pas d'objectif révolutionnaire ou anarchiste j'aimerais savoir ce que vous pensez de notre "espace de liberté" ou plutot de notre marge d'erreur...les limites de la liberté ne serait elle pas inscrite dans nos lois ?




"Il vaut mieux mourir incompris que de passer sa vie à s'expliquer"


 carter a écrit [01/12/2007 - 19h11 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter

tiens, j'avais déja mis un post sur la notion de libre-arbitre:
[23/09/2007 - 23h16]


Disons que la libre-arbitre est une fiction nécessaire et fondamentale pour juger et punir dans toute société. Des lors, elle a fait l'objet de tous les mythes possibles. D'abord le religieux l'a traité brillamment. Sans libre arbitre, l'ENFER n'a pas de sens puisque le bien et le mal ne peuvent exister que parce que l'homme a le choix entre les deux options. Donc qu'il est libre. Autrement la notion de mal n'existerait pas. Puis la philosophie politique le reprend à son avantage: la notion de contrat social sous entend que vous êtes libre de choisir votre vie...Notons qu'avec les Lumières et l'individualisme, cette conception que "je dirige ma vie" va être poussée à l'extrême

Sauf que le rusé Leibniz ironisait déjà dessus: même une pierre qui tombe se croit libre! il lui suffit de croire que c'est elle qui impulse le mouvement et non pas l'homme qui la fait tomber! Vous vous croyez libre d'être amoureux de Suzanne? Non, phéromone! vous croyez libre de boire coca-cola? Non, marketing! Vous vous croyez libre de faire psycho! Non, productivisme! Bon, ok, Liebniz ne le disait pas comme ça mais c'est bien la parabole de "la pierre qui tombe et trouve que c'est là sa volonté de tomber"... ;-)

Notons que l'anthropologue connait l'existence de nombreuses sociétés (africaines notamment) ou l'homme n'est pas libre: les grecs et leurs mythologie ne disaient pas mieux d'ailleurs...
Donc êtes-vous libre? Qui dirige votre vie? Le capital et ses forces transformatrices repondrait Karl Marx... Tandis que l'individualisme de Nietzsche rétorquerait que c'est là le but du surhomme, d'être libre en...exploitant la populace...Curieux, non?

Quand à Sarte, l'éternel abruti de la philo dont le seul enjeu de sa vie fut de baiser l'étudiante -provinciale qui débarquait à la Sorbonne- en jouant le "beau parleur", pour ne pas contredire son édifice, il en vient à rejeter l'existence de l'inconscient; preuve que "je est multiple" et que nous ne sommes pas les maitres de nous-même...

Qu'en dit la Science? N'en déplaise à vianVian, Chochise et cet individualisme ethnocentré typiquement occidental, ben, les neurosciences, la psychologie sociale, le cognitivisme ne croit plus vraiment au libre-arbitre... En neurologie, Modifiez tel zone du cerveau et vous obtenez une individu docile et gentil, appuyez un courant électrique sur une autre et c'est l'inverse...Voyez l'embarras des neurologues sur la question ("l'homme qui prenait sa femme pour un chapeau" s'interroge dessus..) .Mais cela ne contredit pas non plus le libre-arbitre, contruct "trop philosophique" pour décrire les interactions corps /esprit. Mais disons que l'inconscient, la psychologie sociale et sa démonstration de l'absurdité de la notion de personnalité et des opinions que l'on a de soi, la neurologie et les subtiles liens entre connexions neuronales et comportement ne vont pas vers une croyance en un "je dirige ma vie, vrai de vrai" béat...
Notion que la psychologie sociale montre que le libre-arbitre se construit dans l'enfance (notion d'internalité): bref, on vous apprends à croire au libre-arbitre,que c'est vous qui dirigez votre vie et c'est l'une des façons d'avoir...une bonne note en classe (un enfant qui répond "c'est de ma faute" est plus apprécié par le prof)

Alors, pourquoi croit t-on dur comme fer en cette fiction? D'abord, la fébrilité de Cochise sur la notion de victime vous met la puce à l'oreille: Sans libre-arbitre, point de PUNITION. Une société peut-elle se passer de l'expression de la violence legitime? Bien sur que non!
D’autre part, le libre arbitre est un système de contrôle: lorsqu'on vous assomme que vous êtes en démocratie, que vous êtes libres; et bien, vous êtes plus dociles (alors que votre vie est dirigé de A jusqu'à Z). C'est d'ailleurs la parabole de Matrix: la servitude est volontaire lorsque l'on se croit libre...les manipulateurs le savent bien (et la psy sociale aussi!)






"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [01/12/2007 - 19h12 ]  
carter

dailleurs, il y'a une erreur: la pierre qui tombe, c'est SPINOZA! Honte à moi...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 bougainvilliee a écrit [03/12/2007 - 04h04 ]  
bougainvilliee

Bonjour falloween, Bonne question dans un pays dont la devise commence par "Liberté". Bien entendu nous ne sommes que fort modérément libres. Libre de dire oui ou non. De nous lever le dimanche matin ou de traîner au lit (et encore pas tout le monde). De voter ou de ne pas voter, de manger du poisson ou de la viande, etc. Donc au final peu de chose. Pour le reste nous sommes prisonnier de nous mêmes d'abord, de nos gênes, de notre milieu, des moeurs, des coutumes et des lois de celui-ci. Nous ne sommes qu'à peine sûr de vouloir vivre, puisque la vie nous est donnée malgré nous. En quoi sommes nous libre si nous n'avons pas le choix ? Sinon les choix restreints que nous laissent la société, la nature des choses et les autres. Avons nous la liberté d'être grand ou petit, blond ou brun ? Cela ce sont les gênes, qui nous déterminent. Est-on libre d'être en bonne santé ou souffrant ? Même notre pensée est plus ou moins formatée suivant notre culture, notre milieu, notre pays et même notre époque. Ce que nous mangeons et la façon de le manger, dépend plus de ce cadre que d'une liberté vraie. La liberté de porter un foulard ou non, dépend aussi davantage des lois, moeurs et coutumes du pays dans lequel on vit, c'est-à-dire du milieu culturel dans lequel le hasard de la naissance nous amène à vivre. Mais cette liberté entre parenthèse dépendra aussi pour beaucoup du milieu économique dans lequel le hasard ou la fortune nous permet d'évoluer. Quant à la liberté de devenir riche ou pauvre, la liberté de vivre ici ou ailleurs, on peut s'interroger... En fait la liberté dont on fait un grand principe, l'une de nos valeurs essentielle, c'est celle de ne pas subir l'arbitraire d'un pouvoir. Bonne méditation.




Le doute est ma seule certitude


 bougainvilliee a écrit [03/12/2007 - 04h09 ]  
bougainvilliee

Rebonjour falloween, En fait, dans la deuxième partie de ta question, tu as bien cerné le sujet. Il suffit que tu le développes. C'est une très bonne et pertinente réflexion que tu nous a apporté. Bravo.




Le doute est ma seule certitude


Répondre à falloween






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.