En parallèle avec la législation, pensez vous que la vie est prescrite ?



wisty
Cette question a été posée par Wisty, le 24/11/2010 à à 17h46.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Société.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Wisty a écrit [24/11/2010 - 17h46 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Wisty

Pour la juridiction, on prescrit des délais, donc les victimes n'ont pas le droit de garder leurs dignités durant une période de vie, pour divers raisons, hontes, besoin d'emploi, etc.....d'où ma question. Or, il est à considérer qu'une vie ne peut-être prescrite.




Wisty


 betinaweb a écrit [24/11/2010 - 17h50 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
betinaweb

Je ne comprends pas ta question Wisty....




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Wisty a écrit [24/11/2010 - 18h41 ]  
Wisty

beti, Décidément, il te manque des vitamines..... :-D Chacun de nous possède une vie, à gérer, avec des hauts et des bas, ainsi que des litiges à résoudre juridiquement.-------La juridiction, doit " en principe " respecter la loi, or, dans la loi, on prévoit une prescription d'un délai, (chez nous de 5 ans, en vue d'être modifiée en 10 ans ). Jusqu'ici, O.K., toi comprendre ? Or, je pars du principe, que l'on ne peut prescrire une durée d'une vie, pour favoriser la juridiction dans une prescription qui éliminerait les poursuites délictueuses, ainsi ne pouvoir octroyer des dédommagements au niveau civil. Avec une prescription déterminée, la victime suce son pouce. O.K. TOI COMPRENDO ?




Wisty


 Wisty a écrit [24/11/2010 - 18h44 ]  
Wisty

moi.....parle pourtant pas petit-nègre ????? :-D




Wisty


 cochise_fr a écrit [25/11/2010 - 09h12 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Wisty aurait fumé la moquette.?

La prescription n'a rien à voir avec la vie.
C'est une procédure juridique indigne qui permet d'exonérer les délinquants (grands ou petits) de leurs actes délictueux.... rien de moins.
Bien sur, tous ceux qui ont quelque chose à se reprocher trouvent cela très bien, et les victimes n'ont qu'à se démerder avec leurs problèmes.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Wisty a écrit [25/11/2010 - 14h14 ]  
Wisty

Bonjour, Cochise, lol, je n'ai pas fumé la moquette ; je vois que tu n'as pas saisi, le fond de mon raisonnement; Je m'explique : Tout d'abord, je sais que la prescription est un audit juridique. Si tu veux bien réfléchir sur la comparaison que je donne entre la vie et la prescription, si, elle a un sens, parce que, durant sa vie, je prends l'exemple de la pédophilie : combien ont tenu ce silence d'avoir été victime, si la médiatisation s'est établie, par des déclarations multiples aujourd'hui. Regarde sur le nombre d'années, en principe, ce délit était prescrit, or on l'a dépassé, parce qu'il y avait une collectivité de victimes qui ont respecté le tabou, antérieurement par honte d'eux-même. Ils se culpabilisaient des actes du délictueux. Je reprends l'affaire Dutroux, c'était aussi une situation identique, avec meurtres, les parents ont lutté pendant 8 ans, pour que la justice bouge ses coui....s.. Ainsi ils ont pu lever cette prescription, avec le temps. Donc, si tu veux comprendre, la prescription n'est établie que pour épargner, comme tu dis , les délictueux, mais aussi la magistrature qui se voit impliquée de faire une instruction dans la vie d'un plaignant (victime). Tu sais, j'ai vécu aussi pour ma part, et c'est la raison pour laquelle, aujourd'hui, je n'ai plus la langue de bois, et ma timidité s'est estompée devant certaines situations. La prescription n'est qu'un stratagème, afin d'éviter de dédommager le plaignant qui se trouve dans son droit de se défendre. D'ailleurs, le conditionnement de raboter les moyens des citoyens en sont la cause, pourquoi ? Parce que les frais juridiques se paient...(à la tête du client). Suis bien les actualités, ceux qui ont du frics, ils arrivent souvent à un non lieu, même s'ils sont coupables. Lorsque l'on dit qu'il y a séparation du pouvoir ...lol, FOUTAISE ? Les loups ne se mangent pas entre eux, principalement quand il y a du frics à tirer, ils fêtent cela en resto. Rassure toi, j'en sais très long sur cette apoppée spéculatrice sur des situations exécrables.




Wisty


Répondre à Wisty






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.