Les frontières sont-elles en train de disparaître dans le monde ?



anais-cuny
Cette question a été posée par Anais cuny, le 15/11/2007 à à 20h41.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Société.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 karol a écrit [15/11/2007 - 21h25 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
karol


Au niveau économique, oui, les frontières ont tendance à disparaître. Les capitaux et les marchandises circulent librement et la concurrence est rude dans un contexte de mondialisation.

Par contre, au niveau humain c'est tout autre chose! A ce niveau là les frontières sont plus fermées que jamais! Le récent amendement mariani qui instaure, entre autres, les tests ADN pour prouver une filiation dans le cadre d'un regroupement familial, qui durcit les conditions du droit d'asile, etc. en est la preuve!

Et oui, on met en concurrence un ouvrier français et un ouvrier chinois, les entreprises délocalisent allègrement pour réduire le coût de la main d'oeuvre, les capitaux se déplacent dans les paradis fiscaux, les frontières n'existent plus! L'économie globalisante ne distingue pas un pays d'un autre! Mais quand il s'agit d'accueillir des personnes dans la détresse, issues des pays les plus pauvres, alors les frontières réapparaissent comme pas enchantement. Il faut être français, avoir du sang bleu, blanc, rouge qui coule dans ses veines, il fait savoir parler français, il faut adhérer à l'identité nationale. Dans ce cadre c'est la nation et ses frontières qui sont à l'honneur, et on oublie tout à coup le reste du monde.




Nulle intelligence pour ce que nous faisons, rien que des éloges ou des blâmes.


 bougainvilliee a écrit [16/11/2007 - 19h36 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
bougainvilliee

Bonjour Anais cuny, Cela dépend. Pour beaucoup de choses, les frontières n'existent plus qu'à l'état virtuel. Pour les capitaux par exemple, les mouvements de bourses, les échanges commerciaux. Par contre, au contraire, pour les individus elles deviennent de plus en plus imperméables. Jusqu'au 19e on circulait en Europe et dans le monde sans problèmes réels de frontières. Les frontières était l'affaire de la souveraineté des états et rarement celle des voyageurs. Il est vrai qu'à l'époque peu de gens voyageaient. La grande masse n'en avaient pas les moyens. Seuls les gens aisés et les nobles pouvaient le faire. Les nobles avaient un peu de la famille partout du fait des alliances, ce qui facilitait les choses. En outre il n'y avait pas de pièces d'identité. Ainsi, par exemple, durant la révolution française, c'est à dire dans une période pourtant très troublée, il suffisait pour se déplacer d'avoir un simple écrit, qui disait "Laissez passer le sieur Untel" et c'était simplement signé par un personnage quelconque supposé avoir une autorité. Ainsi la plupart du temps la personne qui possédait ce papier n'avait pas la possibilité de justifier qu'elle portait bien le nom indiqué sur la feuille, et la personne qui en prenait connaissance, n'avait pas toujours une idée précise de l'autorité qui avait signé. Mais cela marchait. Les gens circulaient. Aujourd'hui, les transports se sont tellement multipliés, rendant les gens si mobiles, que les états on été obligés de réguler la circulation des personnes. Aussi, pour les personnes les frontières deviennent de plus en plus opaques au point qu'il arrive que l'on y construise des murs avec des miradors. Par contre l'argent et les marchandises circulent très bien, il n'y a qu'à voir les produits made in Japan, ou made in china, dans un supermarché. Ainsi si les frontières disparaissent pour les échanges commerciaux, elles se renforcent pour les personnes. Intéressant paradoxe. Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 carter a écrit [16/11/2007 - 23h22 ]  
carter

Ce n’est pas vraiment un paradoxe… Mais l’esprit même de nos maîtres !
La théorie libérale conçue par Adam Smith postulait deux choses : la libre circulation des biens et des personnes.
Mais la minorité agissante n’a pris que l’élément qui l’intéressait : la libre circulation des biens. Si on vante la libéralisation des flux de capitaux, nos libéraux convaincus se gardent bien de préciser que le libéralisme actuel ne fonctionne pas selon ses principes fondateurs...

Or pour Adam Smith, la théorie libérale ne peut marcher si on l’ampute de l’un de ses éléments. La non circulation des biens sans celle des personnes aboutirait à des injustices selon Smith : si les biens sont en libre –circulation mais pas les individus, alors que les biens iront à ceux qui ont de l’argent, tandis que les individus, bloqué chez eux, ne pourront pas monnayer leurs force de travail en allant vers les salaires le plus rentables. Du coup, on verra un appauvrissement des populations (prophétique ?).

Bref, c’est une constance chez les puissants de prendre la partie qui les intéresse dans une théorie en oubliant celle qui tempère leurs ardeurs pécuniaires…

Prenez en philosophie la théorie de la Justice de Rawls. Voyez cette belle fable philosophique qui nous dit que les inégalités sont souhaitables du moment qu’elle apporte un plus aux plus démunis ! (Un riche donne aux bonnes œuvres et ce sont, par le miracle de la richesse dont les miettes tombent aux plus pauvres, une chance pour les plus mal fagotés !) . Nos puissants, qui adorent vanter ce con de philosophe, aime aussi à oublier la partie « gênante »d’une tel théorie : l’égalité des chances… or, jusqu’à preuve du contraire, un fils de cadre a plus de chance de réussir qu’un fils d’ouvrier…




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


Répondre à Anais cuny






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.