Certaines terrasses de café commencent à devenir non-fumeurs. Qu'en pensez-vous ?



betina
Cette question a été posée par betina, le 31/07/2010 à à 16h08.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Société.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 cochise_fr a écrit [31/07/2010 - 17h53 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est une bonne chose.
De toute façon, fumer n'est pas bon pour la santé.... alors autant arrêter tout de suite.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Wisty a écrit [31/07/2010 - 19h12 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Wisty

Bonjour,
Une terrasse se trouve en principe à l'extérieur, je ne vois pas pourquoi, on interdit de fumer dehors. La liberté, où est -elle ? Celui qui fume, il en est conscient, s'il nui à sa santé, c'est pour sa pomme.




Wisty


 betina a écrit [31/07/2010 - 19h22 ]  
betina

Les fumeurs ont été rejetés de partout,si ils ne peuvent plus fumer en terrasse devront-ils rester enfermer?

Il ne faut pas devenir des terroristes de la cigarette,ce n'est pas en agissant ainsi que l'on aidera ces personnes à stopper le tabac mais plutôt à monter une population contre une autre.

je rappelle que je suis non fumeuse et que je ne supporte pas la fumée de cigarette en intérieur.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 Wisty a écrit [31/07/2010 - 19h40 ]  
Wisty

C'est vrai que dans certaines cigarettes, il y a plus de papier de couleur, que de tabac ; mais si l'on veut changer la donne, il y a encore la pipe, ou les gros cigares churchill, ceux-ci sont composés de véritables tabac.




Wisty


 kipic a écrit [31/07/2010 - 20h44 ]  
kipic

vioui, et en terrasse ce qui est bien c'est qu'il y a aussi les pots d'échappement des voitures, mais ça c'est pas grave !!!
marrrrrrreeee !!! envie de fumer 3 fois plus avec leurs co**** 8-)




 Wisty a écrit [31/07/2010 - 20h59 ]  
Wisty

Hello kipic, tu rejoins la troupe ? Toi aussi tu fumes ? Moi oui. Mais je ne pollue personne, je fume sur ma terrasse.




Wisty


 kipic a écrit [31/07/2010 - 21h44 ]  
kipic

Hello Wisty Oui, je fume .... et tu seras bientôt moins punis quand tu vas faire cramer une voiture que quand tu fumes ta clop'. Alors que c'est vendues par l'état, mais alors, ras le pompon !!!
bisoux




 Wisty a écrit [31/07/2010 - 21h48 ]  
Wisty

Je pense kipic, que c'est une atteinte à la liberté de l'individu, et toi, qu'en penses tu ?




Wisty


 betina a écrit [31/07/2010 - 21h55 ]  
betina

Et voilà la rebellion des fumaillons,l'état tient toujours deux discours,il ne voudrait pas perdre toutes les taxes qu'il engrange avec le tabac et maintenant vous allez avoir des amendes.Vous n'avez pas fini de payer les filles.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 kipic a écrit [31/07/2010 - 22h16 ]  
kipic

j'en pense ... comme toi Wisty. !!!!!! 8-)




 cochise_fr a écrit [31/07/2010 - 23h43 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Les fumeurs ont la liberté de ne pas enfumer les autres. Donc tout lieu de promiscuité doit leur être interdit.

Il leur reste la rue, leur jardin, et leur intérieur s'il veulent enfumer leurs proches.

"Celui qui fume, il en est conscient, s'il nui à sa santé, c'est pour sa pomme."

Eh bien non, Wisty, ce n'est pas QUE 'pour sa pomme' comme vous dites. Ces personnes qui seront malades et parfois gravement seront soignées au frais de la société pour des maladies qu'ils auraient pu éviter. Alors, on pourrait penser ne pas les soigner... mais il me semble bien plus salutaire de les empêcher de se détruire..... et il en va ainsi de quelques autres pathologies volontaires.

"Il ne faut pas devenir des terroristes de la cigarette,"

Eh bien si, justement. C'est quand même un comble de choisir un loisir qui détruit l'être humain et ensuite venir demander d'être soigner au frais du contribuable pour les conneries qu'ils ont faites. Et je ne parle pas de ceux qui sont malades d'avoir eu à subir leurs pratiques dictatoriales: "je fume et je t'emmerde". Et je ne parle pas des nourrissons à problèmes parce que leur mère fumait avant et pendant sa grossesse. Qu'ils payent une assurance spécifique qui prend en charge les frais occasionnés, sous réserve d'en trouver une, et on verra s'ils sont encore prêts à fumer au prix que cela va leur couter, les assurances n'étant pas des philanthropes.

Trop facile de faire des âneries volontairement et de vouloir ensuite faire payer les autres.!!... et cela ne concerne pas que la cigarette.

Non, ce n'est pas "une atteinte à la liberté de l'individu" Wisty, c'est une sauvegarde de la liberté de l'individu.... nuance.
Quand on impose de pas mettre tel ou tel produit chimique dans les aliments parce qu'ils rendent malades, parfois gravement, cela ne vous choque pas, et chacun trouve cela plutôt sain pour le bien-être de tous..... et pour la cigarette qui ne contient que de la merde, il faudrait ne rien faire, ne rien dire.?

Il serait temps d'être un peu cohérent.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Leumas80 a écrit [01/08/2010 - 00h06 ]  
Leumas80

Ben, en lisant bien la question, on constate alors que c'est le choix des tenanciers de café non?

Si ça gêne les fumeurs, ben, il y a d'autres terrasses, on les interdit pas non plus, surtout que cette décision a, je l'espère été murement réfléchie par le tenancier.

Perso, ça ne me gêne pas (ça serait idiot, je ne fume pas). Je comprends qu'on puisse s'étonner, mais vu l'explication que je viens d'en donner, ça tient la route.

Pour info, sur Amiens, un café / bar tabac / PMU a fait le pari de ne vendre aucune boisson alcoolisée.
Résultat, il marche surper bien.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 cochise_fr a écrit [01/08/2010 - 00h16 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Eh bah, il faudrait lui élever une statue, Leumas80.....parce qu'il y a des années qu'on le dit en passant pour des "empêcheurs de tourner en rond" (pour rester poli).
Ce serait bien si les boites de nuit et autres lieux de distractions en faisaient autant.

Il y a une solution toute simple pour cela: mettre systématiquement tous les jours des contrôles d'alcoolémie sur tous les accès routiers sans exceptions. Les tenanciers vont râler contre la liberté de saouler la population, mais il faut les laisser braire un temps. Quand il verront qu'ils gagnent autant sans que les gens reviennent bourrés, l'affaire sera close.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betina a écrit [01/08/2010 - 00h20 ]  
betina

Les fumeurs sont des consommateurs comme les autres,on ne peut pas quand même pas les considérer comme des parias,le tabac étant en vente libre donc autorisé par la loi,je ne vois pas pourquoi on les accuserait de se faire soigner aux frais de la société,alors que tout leur vie durant,ils auront contribué à remplir les caisses de l'état,que cet argent soit injecté dans les finances de la sécurité sociale.

Du moment qu'ils ne fument pas à l'intérieur et qu'ils restent courtois si ils gênent quelqu'un à l'extérieur(proximité de table au café),il n'y a pas de raison de les empêcher.

Il faut se bagarrer pour que les jeunes ne commencent pas à fumer et à boire.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 cochise_fr a écrit [01/08/2010 - 00h41 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais oui Betina, c'est en vente libre, mais ce n'est pas une excuse.

L'acide chlorhydrique aussi est en vente libre, la lessive aussi.... Vous en buvez.?
Vous avez déjà essayé un petit verre de canardWC.?

Vous savez très bien que c'est nocif pour la santé, mais vous vous en foutez parce que la sécu paye les frais..... ce n'est pas très très joli comme mentalité.

Celui ou celle qui ne fume que très peu pour le plaisir et qui sait dire "non" le reste du temps pourra profiter de ce dérivatif, mais on doit toujours rester maitre de dire "non" à n'importe quel moment sans que cela pose le moindre problème, car quand on devient 'accro'... et qu'on s'en aperçoit, c'est déjà trop tard.

La sécurité sociale est là pour aider à soigner les vraies maladies, celles que l'on ne peut prévoir par un comportement débile, et tout l'argent gaspillé dans les soins des malades volontaires, c'est autant d'argent non consacré aux soins et à la recherche des vraies maladies non voulues, non cherchées, dont les maladies dites "orphelines" par exemple.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betina a écrit [01/08/2010 - 02h11 ]  
betina

Si je suis votre raisonnement,il y a beaucoup de personnes qui ne mériteraient pas d'être soignées:
-les fumeurs
-les buveurs
-les drogués
-les chauffards
-les prisonniers
-les personnes qui se nourrissent mal
-les sans-papiers
-etc....

Il faut être aussi tolérant,tout le monde ne peut avoir une vie aussi bien réglée que la votre,il faut accepter les différences de comportements de vie.
Je vous rappelle que je ne suis pas fumeuse,du moins plus depuis des années.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 cochise_fr a écrit [01/08/2010 - 05h56 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Cela ne concerne que les soins liés à ces dérives.... exactement comme les gens qui sont bourrés ne sont pas indemnisés par les assurances.... et les frais (parce qu'ils sont quand même soignés) sont à leur charge. Ce sont les frais matériels et les frais aux victimes... mais pourquoi ne pas étendre aux frais sociaux.?
Ce n'est pas de la tolérance, c'est de l'abrutissement.
La tolérance est un engrenage.... vous y mettez le petit doigt et tout le bras puis le corps y passe.

La gratuité, çà n'existe pas. Tout a un cout.... et certaines choses un cout élevé ou très élevé.
Alors, soit on a de gros moyens financiers pour payer tout cela, soit il faut faire des choix.... et je fais des choix comme vous le faites sans doute pour vos finances personnelles qui ne sont pas extensibles.

Mon choix n'est pas de ne pas les soigner, mais de les rendre responsables de leurs actes, en particulier financièrement.

Il est donc bien plus profitable à la société, d'abord d'éduquer afin de faire savoir, puis d'interdire le plus possible (ou de rendre difficiles) les conditions de dérives possibles, et enfin de sanctionner les dérives et les récidives.

Je suggère donc que ce soit une assurance qui prenne en charge ce genre de dépense (de santé) et non l'état pour la part qui relève des maladies volontaires. C'est une sorte de bonus-malus des malades volontaires.

Je vais vous comparez cela à un joueur de casino qui entrerait avec 1000 et pourrait en dépenser 100000 puisque derrière quelqu'un paye automatiquement ses pertes. Quand on entre dans un casino, on sait où l'on va et ce que l'on risque.... et personne ne paye les dettes des joueurs à ma connaissance.
Pourquoi devrait il en être autrement avec ceux qui jouent avec leur santé et font payer la note par la société.??

Quand votre assurance automobile refuse de payer les frais de l'accident que vous avez eu en étant bourré.... vous trouvez cela normal.... et bien c'est le même esprit pour les finances publiques qui ne sont pas extensibles non plus. Celui qui boit, ou qui fume, ou qui se drogue ..etc paiera plus cher sa couverture obligatoire.

Un autre solution est de rendre tout ce qui rend malade à l'excès beaucoup plus cher sous forme de taxes reversées à la sécurité sociale et cela à concurrence des dépenses engagées.
On pourrait comme cela multiplier par 5 le prix de l'alcool et des cigarettes et diviser par 2 le prix des boissons sans alcool.
Les produits de fast-food deviendraient des produits de luxe, et le plateau repas équilibré moins cher et abordable à tous.
Et on peut étendre cet esprit à tout les prix de produits pouvant être évités par des produits de meilleur rapport qualité prix... les voitures par exemple... dont on pourrait faire varier la TVA avec la puissance... jusqu'à 100 pour cent s'il le faut.

Ce n'est qu'un problème de santé publique




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 clabe73 a écrit [01/08/2010 - 16h46 ]  
clabe73

Étant non fumeur moi même, je pense que ne pas fumer est une bonne chose. Toutefois je pense que la vrai question qu'il faut se poser est: si fumer est tellement néfaste pour la santé ne faudrait-il pas l'interdire tout "simplement"...




C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule. Michel Audiard


 Wisty a écrit [01/08/2010 - 17h34 ]  
Wisty

Bonjour,

Faisons un retour en arrière, au temps de nos grands-parents, ils étaient fumeurs, parmi ceux-ci, il y en avaient qui a avaient leurs propres cultures de tabac, ils vendaient leurs cigares et cigarettes, celles-ci étaient déjà fournies par une entreprise. Jamais, on entendait l'interdiction de fumer, c'était un plaisir de société. Ces personnes fumeuses d'antan, ont vécu jusqu'à des âges avancés. Aujourd'hui, si l'on fume une cigarette par plaisir, avec un café accompagnant, que ce soit sur une terrasse ou un autre endroit, on va l'interdire ????Alors, qu'on ferme les yeux sur la drogue.....et ces cultures dans des entrepôts, ceux-là, ont la libertés de nuire à la société par leurs saloperies. Et on fait toute une histoire, pour un fumeur, qui n'a peut-être que cela comme divertissement.
On parle de la sécurité sociale, mais tout le monde paie pour la sécurité sociale. En cas de maladie, il faut savoir, qu'il y a des frais qui sont repris à charge du patient - tout n'est pas gratuit. Alors, on peut tout supprimer, dans la liberté de l'individu. Tantôt, on n'aura plus le droit de penser. Non, il y a des limites......et si on va vers une dictature, une guerre n'est plus si lointaine......




Wisty


 kipic a écrit [01/08/2010 - 20h30 ]  
kipic

et vous en avez pas marre des débats stériles sur les fumeurs ...; !!! alors que l'état s'en met plein les poches ! et que notre cancer est largement payé !
Et les pots d'échappement, on en parle, et des marées noires .... on continue à en parler .... et des centrales qui fuient .... s'est bon pour la santé.... et tout ce que vous mangez tous les jours !!!
Alors c'est à l'état de mettre du tabac dans les cigarettes et non pas des produits toxiques pour te rendre encore plus accro .
Marre de ce débat, pendant ce temps là la planète se réchauffe ... et quand j'émets un "vent" en terrasse je gène combien de personnes ???
:-C
voilà, m'énerve !




 betina a écrit [01/08/2010 - 22h45 ]  
betina

Calme toi kipic,l'énervement n'est pas bon pour la santé,ce ne sont que des échanges d'idées après chacun fait bien ce qui lui plait personne ne détient de vérité absolue.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 Wisty a écrit [01/08/2010 - 22h53 ]  
Wisty

beti, heureusement que tu le dis, qu'on fait ce qu'il nous plaît, encore heureux, chez nous aussi, on n'a voulu interdire le fumeur, mais la cour constitutionnel a aboli cette loi, c'est une atteinte à la vie privée des gens. Je suis désolée pour les opposants, mais eux aussi font ce qu'ils veulent, s'ils ne fument pas ; à chacun ses responsabilités. On est adultes et vaccinés




Wisty


 baba2 a écrit [29/05/2011 - 14h44 ]  
baba2

Si je suis à une terrasse de café, et que je suis entourée de personnes qui fument, la fumée de cigarette me va dans la figure et je respire ca !!! C'est désagréable.

Moi je voudrais avoir la liberté de ne pas être empoisonnée pas les toxicos de la nicotine.

Les fumeurs empoisonnent les non fumeurs qui sont à coté d'eux.

Un alcoolique ne fait du mal qu'a lui même, un fumeur c'est différent.

Quand la loi à débutée il fesaient des coins fumeurs et non fumeurs dans les établissements, et c'était complétement ridicule puisque c'était dans la même salle, du coup le non fumeur était toujours incommodé par la fumée.

On c'est enfin appercu que c'était ridicule et on a interdit totalement, et c'est très bien.

Pour les terrasses, je m'en fiche un peu à vrai dire car j'y vais très rarement.

Je suis ancienne fumeuse et je respectais les non fumeurs, je les enviais même. Maintenant j'ai complétement arrêté depuis 8 ans.




 baba2 a écrit [29/05/2011 - 14h56 ]  
baba2

Il faut comprendre que la fumée gêne les autres.




Répondre à betina






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.