Etre enceinte à 15 ans, vos avis et conseils ?



leeyah
Cette question a été posée par leeyah, le 07/04/2011 à à 18h15.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Sexualité.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


La meilleure réponse



 Ouvalemonde? a écrit [23/08/2012 - 21h27] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
Ouvalemonde?

Je vais être honnête , :-| a 15 ans t'es pas adulte ....



[ Lire la suite de la réponse écrite par Ouvalemonde? ]



Réponses 1 à sur 81

 Première page ⋅ Page précédente ⋅ 1  2 ⋅ Page suivante ⋅ Dernière page  



 leeyah a écrit [07/04/2011 - 18h15 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
leeyah

Bonjour, j'ai fais un choix celui d'être enceinte ,j'ai 15 ans, mes parents savent que j'ai un copain il vient et dort souvent chez moi ,ils savent que j'ai des rapports. Mon copain a 21 ans nous sommes ensemble depuis seulement 5 mois et nous réfléchissons sérieusement à l'idée d'avoir un enfant malgré mon jeune âge, je sais que mon adolescence va-être "gâché" mais j'ai décidé d'être mère.
Pour l'instant, mon copain cherche du travail et suit des stages qui va permettre de valoriser son dossier on préfère attendre qu'il est un emploi stable, j'envisage de continuer mes études plus tard, je voulais m'orienter en CAP donc de ne pas faire de longues études de toute façon. Je tiens à dire que mon copain s'investie dans notre relation et qu'il est sérieux et jamais j'aurais désirée être enceinte d'un jeune immature car les conséquences auraient étés désastreuses.
Je veux m'affirmer et être indépendante.
Soyez tout de même indulgents mais honnêtes, merci ;P




 leeyah a écrit [07/04/2011 - 18h17 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
leeyah

J'aimerais votre avis et vos conseils :-/




 hyvan a écrit [07/04/2011 - 18h33 ]  
hyvan

Je ne connais pas bien les lois mais ton ami peut avoir des soucis avec la justice il me semble,y a un truc qui s'appelle "détournement de mineurs"
Quand à ta question,je pense pour ma part qu'il faut vivre au moins 2 ans avec une personne avant de décider ou non d'avoir un enfant avec elle.Cela te permet de voir comment ton amour se construit passé la passion du début.




 leeyah a écrit [07/04/2011 - 18h42 ]  
leeyah

La majorité sexuelle est à 15 ans et je suis consentante pour les rapports que j'ai avec lui, mes parents ont accepté mon copain,




 hyvan a écrit [07/04/2011 - 18h46 ]  
hyvan

Donc tu peux oublier la première partie de ma réponse mais la deuxième tient toujours :-)




 leeyah a écrit [07/04/2011 - 18h50 ]  
leeyah

Un vrai débat lol, l'amour n'as pas d'âge et il n'ya pas de limite de temps pour faire un enfant :-/




 hyvan a écrit [07/04/2011 - 19h19 ]  
hyvan

Les sentiments au début c'est davantage de la passion qui constitue la base et te voile un peu les défauts de l'autre.
L'amour lui se construit avec le temps.Une fois la passion passée,on y voit plus clair.Cela te permet de voir si ce qu'il te donne et ce que tu lui donnes répondent à ce dont vous avez besoin mutuellement,si sa présence continue à t'apporter un sentiment de plénitude,si ses défauts qui apparaissaient dans un premier temps comme des charmes ne sont pas devenu finalement insupportables...ce genre de chose.
Avoir un bébé trop tôt dans une relation,c'est prendre un risque : le risque de ne pas avoir choisi(?)la bonne personne.
Ce n'est que mon avis mais 2 ans c'est très court comparer au temps qu'il faut pour élever un enfant




 leeyah a écrit [07/04/2011 - 19h20 ]  
leeyah

J'avoue que tu n'as pas tort, d'autres réponses ??




 hyvan a écrit [07/04/2011 - 19h28 ]  
hyvan

Ya pas beaucoup de femmes de connecter actuellement pour te dire que c'est beaucoup trop tôt et que tu es trop jeune :-)




 clabe73 a écrit [07/04/2011 - 19h39 ]  
clabe73

le même genre de question à été posée par wenda5862, le 16/03/2011

http://www.web-libre.org/questions/ados_3136/envie-d-etre-maman,37707.ihtml

va voir ce qui s'est dit ça pourras peut-être d’orienté pour ne pas faire une grooooossseee bêtise.
Mon avis sur le sujet n'a pas changé, bonne lecture et réfléchie bien un bébé c'est pour la VIE.
@ bientôt




C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule. Michel Audiard


 leeyah a écrit [07/04/2011 - 19h39 ]  
leeyah

Je verrais demain




 symbol a écrit [07/04/2011 - 20h22 ]  
symbol

Comment allez-vous l'élever ? Avec quels moyens ?
Que votre adolescence soit gâchée, sans doute, que vous n'ayez encore rien démarré certes, vous n'avez même pas encore fini de vous construire. Qu'est-ce que vous pouvez bien apporter à un enfant à part votre désir d'enfant ?
Puisque vous pensez à un CAP, faites le pendant que c'est encore le moment, allez-y à fond pour le réussir. Votre ami aura le temps de son côté d'avoir une stabilité.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 Wisty a écrit [07/04/2011 - 22h48 ]  
Wisty

Bonsoir,

Décidément la jeunesse est précoce, pour penser à avoir des responsabiités maternelle, à 15 ans...????

C'est vrai que vous êtes jeune, et vous ne réfléchissez pas, alors que vous avez des études en court, et les interromprent pour une grossesse, zut ! Quand même, je ne comprends pas vos parents, qui vous autorise à cette situation ... Franchement, armez vous de courage, vous en aurez besoin.
Bonne chance. :(




Wisty


 betinaweb a écrit [07/04/2011 - 23h11 ]  
betinaweb

Tu es trop jeune,il faut que tu finisses tes études et que tu aies un métier.Tu es quand même au courant que la vie n'est pas facile,et si vous démarrez tous les deux avec un enfant vous allez au devant de gros problèmes vu ton jeune âge.
Ton copain n'a même pas encore de travail,vous n'avez pas encore d'argent pour vous installer.L'idéal pour avoir un enfant est de ne pas rester chez ses parents mais de s'assumer.
Le désir d'enfant ne doit pas te faire oublier toutes les obligations que tu auras et aussi les contraintes.
Attend encore 3 ou 4 ans,que votre situation soit bien établie.À ce moment là,vous pourrez envisager de faire un enfant et vous aurez l'avantage de mieux vous connaitre.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 symbol a écrit [08/04/2011 - 09h50 ]  
symbol

Un vrai débat... C'est ce que vous désiriez, et là nous arrivons avec nos discours d'anciens qui ne peuvent vous convenir.
Vous êtes si enthousiaste à vous passionner ou... à rejeter ! Mettre en garde ne sert à rien car vous devez tout vivre. En même temps que les joies de l'amour, vous allez découvrir les déconvenues et les chagrins. Vous vous sentez si forte comme si vous rayonnez d'amour sur tout ce qui vous entoure, généreuse, ouverte, et tout devient possible. Comblée, le reste perd toute importance.

Vous êtes en plein dans cette période et cependant aimer n'est pas se noyer dans l'autre, ni se dissoudre à son contact. C'est d'une grande jouissance, bien sûr, mais aussi un bon moyen de se perdre. Le réel nous rattrape vite. S'il est possible à un homme et une femme d'inscrire leur relation dans la durée, cela suppose bien des efforts, des mises au point, des réajustements. Un couple réussi, ce n'est pas une chance mais un chemin exigeant.
C'est à partir de là que la vie peut se construire dans une intimité chaleureuse.

Le culte de la vie en couple comporte évidemment la glorification de la femme-mère et de la fonction maternelle. Engendrer, c'est se perpétuer, s'agrandir, se réaliser mais aussi se restaurer. L'enfant ré-introduit le couple aux différents niveaux du réel, de l'imaginaire dans cette relation triangulaire.
Le réaménagement des relations duelles provoque des scissions et des ruptures dans les systèmes relationnels. Le couple qui a un enfant est invité implicitement à changer de système relationnel.
Le risque sera le conflit ouvert et l'éclatement possible.

Quinze ans, c'est l'adolescence, vous ne pouvez le nier et vous êtes encore partagée entre votre besoin d'indépendance et votre besoin de parents.
Apprenez à vous connaître puis démarrer votre couple, créer le indépendamment de vos parents et vous serez plus proche de la vérité. Un enfant a besoin de stabilité avec des parents responsables.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 leeyah a écrit [08/04/2011 - 12h39 ]  
leeyah

Symbol c'est ça que je voulais, de grandes phrases, ça me fait réfléchir, c'est sur que j'hésite mais le minimum serais que mon copain est un emploi stable, avec un salaire correcte.
Je pourrais reprendre mes études après ? D'ici un an par exemple, j'imagine que c'est possible.
Avoir un enfant nous rend adulte.
Et merci aux autres reponses, par contre je vois qu'il n'y a pas de reponses positives, peut-être êtes vous trop penchés sur le stéréotype de l'adolescence, la jeune fille inconsciente, tout être peut changer, la vie est fait pour apprendre.




 symbol a écrit [08/04/2011 - 13h36 ]  
symbol

Ce qui m'inquiète leeyah, c'est ce "avoir un enfant rend adulte". Ne vous trompez pas car si l'on pousse plus loin dans le psychoaffectif, ce n'est pas le rôle de l'enfant de vous rendre adulte et il pourra en porter lui-même les séquelles inconsciemment.
Devenir adulte n'est déjà pas simple. Avoir la responsabilité d'un enfant alors que l'on n'a même pas encore démarré cette vie hors de chez ses parents avec tout ce que cela peut comporter, n'est qu'une fausse image de la réalité.
Reprendre vos études après ? Le problème va se poser car vous ne serez plus dans cette dynamique et à un moment, vous vous poserez plein de questions sur vous. Vous vous sentirez comme ficelée par vos obligations de maman et vous aurez bien du mal à vous libérer.

La vie, c'est bien un processus d'essais et d'erreurs : l'expérimentation. Il n'y a pas de fautes, seulement des leçons et ces leçons seront répétées jusqu'à ce qu'elles soient apprises pour pouvoir passer à une leçon suivante. Le changement est là, quand l'ailleurs est devenu ici, on obtient à nouveau un autre ailleurs qui à son tour semblera meilleur qu'ici.
Ce que chacun fait de sa vie dépend de chacun et le choix appartient à chacun.
Pensez-vous qu'à 15 ans, on a déjà trouvé ses réponses, qu'on a eu le temps de regarder, d'écouter, de s'ouvrir à cette confiance ?

Même si vous ne me semblez pas inconsciente, vous ne vous êtes pas encore donner les outils et les ressources dont vous avez besoin pour vous permettre de rentrer dans ce processus de croissance. Ce choix, vous l'avez en ce moment. Avec un enfant, vous n'aurez plus ce choix.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 tuseki a écrit [08/04/2011 - 15h10 ]  
tuseki

avoir un enfant, et se marier, cela signifie en principe qu'il faudra vivre en couple jusqu'à ce que la mort vous sépare
je vois autour de moi, des dizaines de couples, qui au bout de quelques mois, quelques années se séparent
mariage trop rapide, on se plait, et hop on se met en couple ou on se marie
bonne chance à vous
j'espère que à 40 ans, vous ne regretterez pas d'avoir eu un enfant trop jeune




 leeyah a écrit [08/04/2011 - 17h11 ]  
leeyah

Merci de votre avis Tuseki
Symbol, < un enfant rend adulte>> je pense que l'on se jette dans une vie adulte et les problèmes quotidient comme le budget de l'alimentation, le loyer (car pour moi il est inconcevable de vivre sous le toit de mes parents, je veux voler de mes propres ailes ne pas dépendre de mes parents) et bien sur veiller a bien éduquer son enfant.
Bien sure que non à 15 ans, je n'ai pas trouver ses réponses, je me prétend pas non plus mature car je sais que je n'ai rien connu de la vie mais comme vous le dîtes je ne suis pas inconsciente, je connais plus ou moins les consèquences, cela implique beaucoup de courrage, de patience et adieu les soirées entre adolescents. Le seule soucis c'est que j'ai peur que mon enfant ne sera pas élevé dans les meilleures conditions faute de moyen, d'argent c'est pour cela que nous attendons que mon copain est un travail stable. Me pensez-vous prête ? Est-ce qu'on peut dire qu'une "gamine" de 15 ans ne pourras forcement pas assumer son enfant, moi je n'y crois pas et j'ai envie de prouver le contraire




 leeyah a écrit [08/04/2011 - 17h48 ]  
leeyah

C'est bien d'avoir le point de vue d'une fille de 14 ans mais chaque avis nous est propre peut-être que je suis "entêté" et c'est sur que ce n'est pas des messages sur internet qui pourront me faire changer d'avis, ça me fait réfléchir quand même mais je me suis pas désisté et quand tu parles de "petits amours" c'est pas parce qu'on a 15 ans que l'on peut pas trouver quelqu'un de sérieux et être jusqu'au bout avec lui. T'inquiète pas pour moi je suis pas inconsciente et c'est pas une décision que je vais prendre à la légère j'ai au grand minimum 3 mois avant le grand saut sans compter la réussite d'une fécondité, chaque jours, en me levant c'est désormais le sujet qui me préoccupe, je croise les doigts pour que mon copain est du travail et désolé si c'est mon envie la plus grande, je connais un couple qui a été à peur pres dans ce même cas et je sais que je peux réussir car j'ai de l'ambition et que j'ai toujours été très sérieuse.




 leeyah a écrit [08/04/2011 - 17h57 ]  
leeyah

Oui t'inquiète pas, et là je te vois être exhubéré en te disant que je suis avec lui depuis 5 mois ou plutôt 6 mois pour être exacte




 leeyah a écrit [08/04/2011 - 18h10 ]  
leeyah

Ca me fait plaisir tu as l'air de me comprendre quand même, c'est sur que la plupart de jeunes ados que je vois sur des forums ont pas l'air très consciente, moi je sais tout de même où je vais puis j'ai un avantage (du moins je le vois comme un avantage) c'est que mon copain est assez mature (il a 21 ans) jamais j'aurais pu décider ça avec un garçon de 16 ans, lui même m'as dis d'attendre qu'il est un emploi et m'as dis d'attendre juin, en espérant que d'ici là il est un emploi.
Mes parents je veux qu'il participe le moins possible être responsable de moi même et de mon enfant.
Qu'est-ce que tu veux savoir exactement ? ^^




 pralineben a écrit [08/04/2011 - 18h16 ]  
pralineben

bah si au final tu vas lavoir cet enfant ^^et quand (mais tas dit juin ) et puis quand tu lauras comment ca se passera . au fait t'as trouves des idees de prenoms ?




 leeyah a écrit [08/04/2011 - 18h21 ]  
leeyah

J'essaie pas trop de m'emballer en fait, je ne suis pas encore enceinte si c'est ce que tu as compris ?
Mon copain m'as dis qu'en juin il pense qu'il aura trouver un emploi et donc que je pourrais arreter la pillule, donc c'est juste un projet :(
Quand je l'aurais j'espere qu'il ne manquera de rien, ce sera un petit métisse donc j'aimerais un prénom qui fasse un peu "des iles" et le problèmes c'est que mon copain et moi n'avons pas du tout les mêmes goûts. Personellement j'aime : Leeyah, Kéwhan, Owen, Shayna, Maécha, Maïlys, Kenzo ..




 annick68190 a écrit [08/04/2011 - 18h38 ]  
annick68190

Avant de vouloir avoir un enfant à 15 ans, je vais sans doute te paraître sévère, mais j'ai lu tous tes posts, tu t'emballes un peu vite, combien de filles de ton âge qui sont maintenant plus âgées, 18-19 ans, regrettent à 90%, d'avoir eu un enfant beaucoup trop jeune et doivent continuer de l'accompagner et n'ont pas de travail, car elles ont interrompu leurs études, alors que le père a mis les voiles à la naissance ou quelques mois après. Le futur père en plus te dit qu'il compte avoir du travail d'ici quelque temps, qu'en sait t-il ? Il a 21 ans et il pourrait déjà travailler ? non ?, s'il n'a pas de travail maintenant, d'ici 2 mois pourquoi en aurait t-il ? Poses toi la question. De plus tu es quand encore bien jeune, quand tu commences à penser aux prénoms que tu pourrais lui donner ! un enfant n'est pas une poupée, et quand il né, il doit avoir une véritable vie de famille et ne manquer surtout de rien. Tu sais ce que l'on pense à 15 ans et la réalité de la vie, ne sont pas toujours en concordance, je ne comprends pas du tout tes parents ! qui ne te mettent pas devant les yeux, ce que peut représenter d'être mère ! Tu sais, la vie n'est pas toujours celle que l'on rêve, et si tu crois cela, tu vas devant de grandes déconvenues dans lesquelles tu engages un enfant qui n'aura rien demandé. Alors de grace, n'ai pas d'enfant à 15 ou 16 ans, bon sang avant d'envisager de faire un enfant, reste avec ton copain pendant 1 ou 2 ans, avant d'envisager d'avoir un bébé ! Retombes un peu les pieds sur terre ! Tes parents sont t-ils inconscients de te laisser faire... Cet enfant à venir n'a pas à faire les frais de ton inconscience.




 leeyah a écrit [08/04/2011 - 18h48 ]  
leeyah

Comment peux-t-on regretter d'avoir eu un enfant ? Même si au pire des cas je serais dans la difficulté, jamais je regretterais. Mon copain ne partira pas si je suis enceinte car on l'aura décidé à 2 et il est assez mature pour voir les consèquences.
Actuellement,il fait des stages pour valoriser son dossier, s'il réussie on lui à dis qu'il aura beaucoup de chance de rentré dans le métier qui veut faire. Il m'as dis juin car il pense qu'en juin il aura trouvé du travail et s'il en auras pas trouvé d'ici là on attendras encore !
Et si j'ai des prénoms en tête ça ne veut pas dire que je pense qu'un bébé est un "poupon" sans vie non. Qui n'as jamais pensé à des prenoms d'enfants même sans être enceinte ou même à 10 ans, sur un des derniers post j'ai même mis que je ne veux pas m'emballer pour des prénoms, ce sont seulement des pensées! Merci de te faire du soucis sous pretexte que je suis inconsciente!




 symbol a écrit [08/04/2011 - 19h01 ]  
symbol

Je ne peux répondre à cette question : me pensez-vous prête ?
Pour avoir une opinion, j'aurai besoin d'observer, vous, votre environnement familial, votre ami.

Ma réponse allait dans ce que je peux savoir de l'état d'esprit d'une adolescente, aussi sérieuse soit-elle, dans cette étape de construction ultra importante où l'on commence à faire ses propres choix pour aborder l'âge adulte.

Vous parlez d'un petit métis. Votre ami n'a sans doute pas les mêmes références. Il me semble que l'âge de procréer chez la femme dans d'autres systèmes de pensées, est donc largement plus jeune que dans nos conceptions occidentales. Je me demande si c'est vraiment votre choix ou si c'est par amour, si cela s'adapte vraiment à notre vie occidentale.

Je vous conseille de prendre un peu de recul et de faire le mieux pour vous. Mais surtout ne blâmez pas la société où je ne sais qui si vous prenez une décision qui engage votre totale responsabilité et si cela ne se passe pas comme vous l'imaginiez.
Il me semble logique qu'avant de penser enfant, on commence à vivre ensemble à notre époque. N'est-ce pas le meilleur moyen de savoir si le quotidien à deux peut être harmonieux pour accueillir un enfant ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 annick68190 a écrit [08/04/2011 - 19h10 ]  
annick68190

Oui on peut regretter d'avoir mis au monde un enfant, quand on a pas de quoi le nourrir, de lui donner son nécessaire, et que l'on est soi même une enfant et que l'on ne trouve pas de travail, et qu'il faut avoir recours aux autres pour s'en occuper. Tu es encore une enfant je pense qui est un peu naïve, et qui croit encore que la vie est long fleuve tranquille, tu sais les promesses de ton copain sont peut être vraies, mais aussi peut être fausses, de plus si cet enfant naît, crois tu qu'avec son salaire, en supposant qu'il travaille tu arriveras à prendre un appartement, payer les charges et subvenir aux besoins d'un enfant ? De toutes les manières, on ne pense pas faire un enfant, quand on connaît une personne depuis 6 mois, que l'on n'a ton âge ou que l'on soit plus vieille, on attend de voir, comment tourne la relation. Enfin, je sais que on a beau te prévenir, tu feras ce que tu veux tout de même ! Mais j'aimerais tout de même savoir si tes parents sont ok, pour laisser faire leur fille, de ce que je peux considérer comme une grosse bêtise ? Jamais je ne regretterais, tu dis... d'avoir eu un enfant et pourtant je peux t'affirmer, que si et de plus même si toi tu le regrettes pas, crois tu qu'un petit enfant peut supporter longtemps la difficulté ?. Je cottoye journellement dans mon travail des jeunes mères en difficulté et je te dis encore une fois d'attendre, avant de faire une grosse bêtise, dans laquelle toi seule, n'est pas impliquée, tu impliques la vie d'un enfant et quand on les aime, on ne fait pas ce que tu veux faire. ;-) Il faut te responsabiliser un peu !




 leeyah a écrit [08/04/2011 - 19h12 ]  
leeyah

Oui c'est vrai que pour me répondre il faudrait que vous me conaissiez personellement,
je n'ai pas trop saisie votre 2eme paragraphe mais si j'en crois ce que j'ai compris je vous repond que : Il est originaire d'un dom-tom français et leur pensées sont les mêmes je pense, il ne m'as jamais poussé à avoir un enfant ce n'est que derniérement qu'on en a parlé sérieusement, au départ (il y a plusieurs mois) on s'étaient posés la question et pour nous c'était clair il fallait que je fasse mes études avant tout mais ce projet reviens sans arret.
Vous m'avez fait réagir sur le fait qu'il est préfèrable que l'on vive ensemble d'abord, on prendras quelques mois pour vivre ensemble d'abord, mais ce sera pas non plus très different car il dort chez moi régulièrement et on est soudés, même tous les jours en dehors de mes cours. On commencera par prendre un appartement




 leeyah a écrit [08/04/2011 - 19h23 ]  
leeyah

Mes parents ne sont pas au courant car ce n'est qu'un projet pour l'instant, le plus décisive sera l'argent




 betinaweb a écrit [08/04/2011 - 19h37 ]  
betinaweb

Si ton copain trouve un travail,il faudra faire des économies avant de trouver un appartement,ce n'est pas en un mois que vous l'aurez.De plus,on n'est jamais sûr à 100% de son travail dés le premier mois,il faut toujours attendre un peu.
Je sais bien que tout ce que l'on te dira ne changera pas ta façon de voir les choses mais au moins j'espère que tu réfléchiras pour remettre ce projet à une ou deux années.
Pense aussi à ton avenir professionnel,c'est très important,aujourd'hui une femme ne peut se contenter de rester à la maison.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 symbol a écrit [08/04/2011 - 19h47 ]  
symbol

Je dirai pour m'expliquer et avec votre précision, que sur certaines îles, comme par exemple à la Réunion, les femmes font des enfants très jeunes donc cela reste totalement cohérent pour l'homme.
Nous n'évoluons pas de la même manière en métropole. C'est une simple constatation.

Si cela sera différent car vous devrez vous organiser dans le quotidien et tant que vous habitez chez vos parents, c'est eux qui organisent cela. Cela veut dire un projet de couple, un aménagement, un entretien, des courses, des repas, etc... Et c'est à ce moment que vous pourrez voir si vous êtes sur la même longueur d'ondes, dans ce partage.
Et si vous communiquez avec vos parents, ce serait bien de pouvoir en parler avec eux. C'est bien eux qui vous ont mis au monde et qui vous ont accompagnée depuis, en acceptant même que votre ami vive chez eux. Ce qui me semble déjà assez étonnant et qui me laisse supposer que vous avez un caractère assez trempé et qu'ils préfèrent le gérer sous leur toit que de vous voir claquer la porte.
La première des responsabilités, c'est de pouvoir être honnête avec soi et avec sa famille. Non ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 leeyah a écrit [08/04/2011 - 19h58 ]  
leeyah

Conclusion : Je pense que le plus mature serait d'attendre 3 ans, c'est à dire la fin de mon diplome car je vais peut-être allez en LEP donc à 18 ans personne ne pourra me dire quelque chose et ce sera deja moins choquant, mais si dans quelques mois mon copain est dans une situation vraiment stable je fais le grand saut




 symbol a écrit [08/04/2011 - 20h09 ]  
symbol

Cela me semble super bien et si votre amour résiste à cela, c'est que vous pourrez vraiment envisager un projet à deux, en étant fort tous les deux, avec chacun l'apport de sa propre valeur.
Laissez-le déjà s'installer, vous accueillir. N'est-ce pas lui l'adulte pour le moment qui se fait materner par vos parents ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 leeyah a écrit [08/04/2011 - 20h13 ]  
leeyah

Oui c'est exact, il faut que ça change mais il ne dépend pas que de mes parents il est aussi hébérgé par son frère, mais de vous entendre dire que dans 3 ans c'est super bien ça me donne la force de tenir 3 ans peut-être que ce n'est pas si long puis c'est pour la bonne cause puis un bébé à 18 ans ce n'est pas très choquant je crois




 hosur a écrit [08/04/2011 - 20h16 ]  
hosur

Ben alors, bonne chance, ce n'était pas la peine de demander des conseils ! pour faire en fin de compte ce que tu voulais déjà faire. J'espère que tu n'auras pas à regretter ton choix en disant si dans quelques mois mon copain est vraiment dans une situation vraiment stable, je fais le grand saut ! Quel manque de maturité et de réflexion après tous les conseils qui t'ont été donner, si cela tombe ton copain dans 2 mois, il aura déjà mis les voiles :-D et sera amoureux d'une autre nana. Je suppose qu'il t'a déjà dit qu'il t'aimait pour la vie et qu'il ne te quitterait jamais, c'est bien pour un garçon d'avoir a faire a une fille crédule, chez qui il a trouvé le gite et le couvert. Ton innocence me fait mal, ouvre les yeux.




 leeyah a écrit [08/04/2011 - 20h28 ]  
leeyah

Si c'était la peine de demander car ça m'as fait réfléchir et peut-être mieux agir, manque de maturité ? tout le monde peut faire des erreurs dans la vie, non dans un an je serais toujours avec mon copain j'viendrais vous passer un petit "coucou" !! Mon copain n'est pas avec moi par intérêt d'ailleurs il y a 5 mois il était dans ses études avec un appartement, c'est après que tout a basculé.
Vous êtes bien un peu mal placé pour pouvoir dire qu'il se sert de moi seulement pour être logé et nourris vous le connaissais pas personnellement. Mon innocence ? Je suis pas victimisé ne vous en faite pas et pas de pitié pour moi




 betinaweb a écrit [08/04/2011 - 22h38 ]  
betinaweb

Si tu finis tes études,ce sera mieux pour toi car avec un bébé ce n'est pas évident d'étudier.Si tu peux attendre,en effet,c'est mieux.Tu es la seule à prendre la décision,prend la bonne,et surtout pense à ton avenir professionnel.Bonne chance à toi.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 leeyah a écrit [09/04/2011 - 08h36 ]  
leeyah

Merci




 symbol a écrit [09/04/2011 - 11h32 ]  
symbol

Comme betinaweb le dit, bonne chance et j'y ajouterai bon vent. Pas dans le sens péjoratif, celui qui t'emmène là où tu le désires et c'est bien toi qui va te donner ces moyens d'y arriver.
On a le droit à notre brin d'innocence, de spontanéité et d'enthousiasme, cela fait bien de demain un jour nouveau où tout est possible. Il faut juste savoir se servir de ce qui n'a pas semblé être bon comme d'un appui pour s'élancer et grandir (ce n'est pas une histoire d'âge à ce niveau, cela nous concerne tous).
Je te remercie donc pour t'être posée des questions, l'avoir fait sur ce site, sachant que certaines réponses allaient être rudes et je trouve que tu l'as bien pris. Il faut l'admettre, d'autres adolescents sont plus violents dans leurs réponses.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 leeyah a écrit [10/04/2011 - 11h54 ]  
leeyah

Merci Symbol




 Cherry_Tree a écrit [14/04/2011 - 20h17 ]  
Cherry_Tree

Restes avec lui et couches, mais ne fais pas d'enfants.
Au moins si y a un problème demain, tu pleureras uniquement pour ton corps dont il a profité !

Mais ne condamnes pas un enfant pour ça !
A l'adolescence, on pense tout savoir.




Les conséquences enseignent mieux que les conseils !


 Cherry_Tree a écrit [14/04/2011 - 20h38 ]  
Cherry_Tree

Je connais des couples tous beaux, tous mignons, pour qui tout allait bien mais Dieu avait choisi qu'ils n'étaient pas faits l'un pour l'autre donc...séparation !
A 15 ans, 6 mois de relation, un garçon sans emploi, tu te retrouveras au village de "si je savais".

Il avait son appartement mais tout basculé.
Pourquoi tu n'échouerais pas dans tes études après la grossesse, pourquoi ton copain ne perdrait pas son emploi ou pourrait pas s'occuper du bébé + tes frais de scolarité...s'il se fait embaucher.

Les enfants qui naissent de parents qui ne sont plus ensemble en souffrent.

J'ai lu des histoires plein le net, des garçons qui sont très doux, ils adorent voir la naïveté des adolescentes, ils leur font un bébé (les gens s'en foutent, âge rime pas avec maturité souvent) et ils se cassent; Ils s'en foutent ! C'est ça les hommes.
Ils sont pas sensibles comme les femmes, et ils aiment aller voir ailleurs, ils peuvent pas manger la même sauce tous les jours !

Vous n'avez pas vécu de moments difficiles (chose très importante, même quand l'amour est rose), preuve que c'est une idylle, rien de plus !
Quand vous aurez des crises dans le foyer, comment tu feras?

A cet âge, tu crois tout savoir, c'est normal...et d'ailleurs à cet âge aussi, on croit très fort en nos idées, mais après, l'avis change avec le temps !

Tu penses que ton copain gagnera combien pour assurer le loyer, les factures, le petit métis et s'occuper de toi?
PAS ASSEZ !

Et en plus, tes parents sont même pas au courant de tes désirs de grossesse.
ça fait pitié, c'est le pauvre bébé qui souffrira après !




Les conséquences enseignent mieux que les conseils !


 Gron-Gron a écrit [20/04/2011 - 15h30 ]  
Gron-Gron

Pour moi 15 ans c trop jeune, tu devrais attendre, même si tu
aimes ton copain, et que ton copain t'aimes, il se peut très bien qu'un
jour, vous vous sépariez. A 15 ans on est encore enfant, tu vas
entrez en seconde (a moins que tu i sois deja) tu as des etudes à poursuivre,
Que feras tu , si tu n'as pas de boulot?, oui des cours par correspondance c bien
mais sa vaut pas des VRAIS cours! je te dis, attends au moins d'avoir 20 ans pour
réfléchir à tout ça!




Kakarim


 Kitty_92 a écrit [10/05/2011 - 18h34 ]  
Kitty_92

Bonjour Leeyah,

J'arrive peut-être un peu tard, après bien des messages. Je me permets d'ajouter une pierre à l'édifice... Une pierre qui me semble fondamentale, et pourtant oubliée, même à notre époque, surtout pour ce projet d'enfant.

Vous vous aimez, c'est très bien. C'est très fort, et ce n'est pas une question d'âge. Une envie d'enfant à 15 ans, cela peut se justifier, car le corps en a la capacité, mais en as-tu la maturité ? Et lui, en a-t-il la maturité ? C'est une lourde responsabilité que de mettre un enfant au monde.

Quels sont vos projets de vie et comment allez-vous les réaliser ? Pourquoi parlez-vous de faire un enfant alors que vous ne parlez pas de mariage ou de PACS, si vous ne voulez pas de mariage ?

Et si se marier à 15 ans te choque, et le choque lui, alors tant mieux, cela veut dire que vous n'êtes pas prêts à avoir un enfant ensemble. Se marier, c'est construire les fondations d'une famille. Avoir un enfant, c'est pour la vie, et s'engager à lui prodiguer les meilleurs soins qui soient, même en sacrifiant ses rêves.

T'es-tu seulement interrogée sur ce que tu voulais faire de ta vie ? Quels sont tes rêves, à toi ? Comprends-tu qu'une fois que tu auras un enfant, ses besoins passeront nécessairement avant les tiens et celui de "ton copain" ?

Du côté familial, cela peut être la catastrophe ! Si tes parents ont accepté un petit copain, c'est juste un petit copain. Ils ne le voient certainement pas comme leur futur gendre, et donc pas comme le futur père de leurs petits-enfants. Ils pourraient très mal le comprendre et penser que pour toi, ce n'est qu'un caprice, et qu'un homme de 21 ans a abusé de leur petite fille de 15 ans. Et là, c'est la déchirure assurée. Et comment ferez-vous ensuite ?

Parce que du côté financier, c'est une vraie catastrophe. Le foyer dans lequel ce petit ange pourrait grandir sereinement n'existe pas : un appartement indépendant, avec tout l'équipement nécessaire... Ca coûte énormément. Rien qu'avoir un appartement, c'est difficile. Quant à l'aménager, avec quel argent ? Il faut déjà tout le mobilier pour vous : lit, banquette, table, chaises... Et aussi tout l'équipement de bébé : lit, poussette, table à langer... Rien que la poussette peut valoir 500€ !

Je pense qu'il faut que tu réfléchisses à tout ça, ce que tu as comme rêves, que tu parles avec ton petit copain pour voir ce qu'il pense du mariage... Et, après seulement, vous pourrez parler bébé. Soyez réalistes ! Il y a des étapes dans la vie, et c'est pour une bonne raison. Ca rend les choses possibles ! D'abord, faire des études pour pouvoir avoir du travail, et mettre des sous de côté pour se marier et s'installer dans un appartement indépendant, c'est seulement après que les enfants peuvent arriver.

C'est peut-être "vieux jeu", mais c'est aussi comme cela que ça qu'on a la plus grande chance d'éviter pas mal de soucis et s'assurer une vie heureuse, pour soi-même, son conjoint, ses parents, et sa progéniture.

Quant à parler mariage, cela permet aussi de voir si ces messieurs ont réellement envie de s'engager. C'est trop facile de dire qu'on a envie des mêmes choses pour simplement coucher... Tu peux aussi lui montrer ce message, ça le fera réfléchir.

Même s'il est vieux jeu, le dicton est vrai : "Ne donne rien de toi, tant que tu n'as pas la bague au doigt". Ca permet de discerner les sentiments des pulsions !

Bonnes réflexions à vous deux !




 pralineben a écrit [30/06/2011 - 16h39 ]  
pralineben

C'est vrai qu'avoir un enfant a 15 ans peut etre complique mais il ne faut pas forcement se marier avant d'avoir un enfant .Maintenant plein de couples ont des enfants et ne sont pas marier et personne n'en ai mort .Cela n'est pas non plus choquant .C'est tout a fait possible.




 Kitty_92 a écrit [30/06/2011 - 23h27 ]  
Kitty_92

Juste compliqué ? Là, désolée mais je vais être dure et ne plus jouer au politiquement correct comme les autres. Ce n'est pas parce que tu as des relations sexuelles que tu montre que tu es adulte et responsable. Parfois, c'est même l'inverse. Ta réponse indique une complète irresponsabilité et immaturité. Personne n'en est mort ? Je plains vos parents et ce futur enfant qui von. devoir supporter les conséquences de vos caprices d´enfants gâtés. C´est tout ce que peux dire. Il y a bien assez de misère dans le monde. Pourquoi en rajouter par de l´inconscience et de l´égoïsme? Qui va pourvoir aux besoins de cet enfant ? Pourquoi vouloir un enfant alors que vous n´êtes même pas des adultes responsables et autonomes. C´est un caprice. Un enfant n'est pas un jouet. C´est une nouvelle vie à respecter. Si le mariage existe avec ses contraintes, c'est bien pour éviter à des enfants égoïstes comme vous de faire de bêtises qui ruinent la vie de deux familles.




 betinaweb a écrit [30/06/2011 - 23h44 ]  
betinaweb

pralineben,15 ans n'est pas l'âge pour avoir un enfant.C'est plus que compliqué.Je ne sais pas si tu te rends compte.À 15 ans,tu n'as pas fini tes études et l'école est obligatoire jusqu'à 16 ans.
Qui va assumer la mère et l'enfant à ton avis? les parents qui n'ont rien demandé et la société.
Il faut arrêter de dire que tout est simple.Il ne faut pas griller les étapes de sa vie.Il y a un âge pour tout.
Un jour ou l'autre,la jeune fille qui a eu un enfant a 15 ans va regretter de ne pas avoir eu une vraie jeunesse et va la vivre à un âge tardif.Tout va se faire à l'envers.
Il ne faut pas banaliser ce genre de chose.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Kitty_92 a écrit [01/07/2011 - 13h01 ]  
Kitty_92

On ne pense jamais aux conséquences quand on est "jeune", sauf si des adultes osent le dire. Aujourd'hui, il est temps que les adultes reprennent leurs responsabilités et disent aux jeunes ce qui est bien et ce qui est mal dans leur comportement, et les conséquences qu'il risquent.

De jeunes hommes laissent facilement tomber leur copine dès la moindre difficulté. C'est le quotidien des filles-mères (c'est le statut que l'on a lorsque l'on n'a pas 18 ans).

Et dire que personne n'en est mort... Non, le nombre de mères célibataires, qui n'ont pas de moyens pour subvenir à leurs besoins ... Les colonnes "faits divers" sont pleines de ces horreurs : mère (et pas seulement des jeunes) qui jettent leur bébé contre des murs, par la fenêtre, dans la poubelle, et qui se suicident ou se font interner pour dépression... Tout ça parce qu'elles sont seules, démunies et épuisées. Elles sont détruites à vie. Et si les bébés survivent, ils vont à la DASS, et il est fort probable qu'ils deviennent des délinquants, et s'ils ne tournent pas mal, ils auront toujours l'angoisse de ne pas savoir d'où ils viennent et leur racine, pourquoi ils ont été abandonné.

C'est ça que vous voulez pour votre vie future ????

Les fiançailles sont un premier pas vers le mariage, une période qui permet aussi à l'entourage de se faire à l'idée qu'une nouvelle famille est en création. Le mariage exige une préparation qui permet de réfléchir à 2 sur un projet d'avenir, et à 3 avec le prêtre, c'est se faire expliquer toutes les responsabilités d'adultes à assumer, avant de faire venir au monde une nouvelle vie, et les responsabilités associées, ainsi que la place de la société que l'on prend à ce moment-là. Ces mariages-là sont fait pour durer, et durent réellement.

Si les mariages civils étaient aussi exigeants en terme de préparation, on n'aurait tout simplement plus de divorces, ou très rarement. Si avant de divorcer, les couples se faisaient une séance de rattrapage, avec ces discussions, il y aurait encore moins de divorces. C'est simple, on apprend là, ce qu'est un couple... ce que l'on ne sait pas forcément alors que l'on est jeune et amoureux.

Il faut arrêter de penser que l'on a droit à tout et que l'on a aucune responsabilité, aucun devoir. La conséquence de ce mode de pensée : le chaos.

Alors arrêter vos idioties, prenez votre vie d'adolescent telle qu'elle devrait être : études, sorties entre amis, hobbies pour développer vos passions et choisir un métier, faire des études... Les petits copains, pourquoi pas ? Les relations sexuelles, ça vient plus tard, une fois que le caractère de la personne est bien et stabilisé, pas à l'adolescence où tout se bouscule et où l'on construit sa personnalité. C'est bien trop puissant pour permettre de faire des choix éclairés...

Et oui, le fait d'avoir des relations sexuelles donnent envie aux jeunes filles d'avoir un bébé, sentir la vie en leur chair. C'est un appel très puissant, purement motivé par les hormones qui se dégagent de tout cela, et donc complètement déraisonné. La vie est très bien conçue pour cela, le corps humain est génial pour son objectif : vivre et se reproduire.

C'est bien pour cela que l'église catholique préconise de ne pas avoir de relations sexuelles avant le mariage. Cela crée des liens très très fort et des désirs de vie, très puissants pour permettre au genre humain de perdurer. Il faut un cadre stable pour que cette puissance puissent exprimer la vie et l'amour dans toute sa beauté et sa force, et non devenir une force de destruction.

En effet, en-dehors de ce cadre, cette puissance peut être uniquement une expression de mort : recherche du plaisir par multiplication des partenaires (vive le SIDA et les MST), grossesse non désirée et donc avortement (on tue une petite vie qui ne demande qu'à jaillir, et les conséquences psychologiques pour la future mère sont immenses et irréparables), grossesse menée à son terme et destruction des vies autour (départ du père de l'enfant, rejet de la fille-mère par la famille, et toutes les horreurs possibles pré-citées, précarité...) Abandon, rejet, dénuement et misère, ce n'est pas un chemin de vie mais de mort.

Alors, arrêtez de dire que l'Eglise et le pape sont rétrogrades parce qu'ils 'interdisent' le sexe avant le mariage. D'abord, rien n'est interdit mais il y a le bien et le mal. Ca, ça existera toujours. L'être humain a le choix toujours de faire le bien ou le mal. Tout ce que l'Eglise dit c'est pour le bien de l'être humain... Et le mariage, c'est pour le bien de l'homme. Le sexe avant, ça peut faire toutes sortes de mal. Après chacun est libre de faire ce qu'il ou elle veut... Mais au moins vous aurez été averti.

Ce n'est pas pour rien que cela fait plus de 2000 ans que l'Eglise existe...




 pralineben a écrit [03/07/2011 - 22h23 ]  
pralineben

je n'ai jamais dit d'avoir un enfant a 15 ans loin de la ne vous inquiétez pas . Seulement je sais qu'elle ne va pas écouter ce qu'on lui dit sur internet donc j’espère que tout se passera bien pour elle . Mais moi je n'aurai jamais d'enfants a 15 ans ni même a 20ans . J e ne suis juste pas tout a fait d'accord qu'il faut etre marie pour avoir des relations sexuelles ( cela ne veut pas dire non plus qu'a 14 ans il faut en avoir ). Je ne pense juste pas de la meme facon, je ne pense pas qu'il y est le bien et le mal separemment, dans certains cas cela peut etre les deux et parfois on ne peut pas savoir si l'action d'un etre etait bien ou mal. Je pense qu'avant de se marier il faut se respecter , et se connaitre . et je pense qu'il faut aussi avoir des relations pour se connaitre




Réponses 1 à sur 81
 Première page ⋅ Page précédente ⋅ 1  2 ⋅ Page suivante ⋅ Dernière page  

Répondre à leeyah






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.