Un garçon me menace de raconter des sortes de rumeurs si je n'ai pas de rapport avec lui, que faire ?



julia98
Cette question a été posée par julia98, le 09/03/2013 à à 00h35.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Sexualité.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


La meilleure réponse



 papiguy a écrit [11/03/2013 - 17h31] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
papiguy

Bref, d'une certaine façon carter te suggère d'entrer...



[ Lire la suite de la réponse écrite par papiguy ]



Réponses



 cochise_fr a écrit [09/03/2013 - 01h05 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est simple: porter plainte, cela laissera une trace même si ce sera difficile à prouver.
Avant cela, vous pouvez toujours essayer de le piéger en enregistrant ses dires à votre égard.

Et ne cédez pas à ses avances totalement inacceptables.
Bon courage.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 yonyon a écrit [09/03/2013 - 07h09 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
yonyon

Bonjour, il faudrait peut être déjà en parler à tes parents, qui est ce garçon ? est t'il en classe avec toi ? D'où lui et toi vous vous connaissez ? En en parlant à tes parents, ces derniers pourront sans doute déposer plainte en ton nom, puisque tu es mineur. A savoir que s'ils déposent plainte, tu seras interrogée par la police ou la gendarmerie, car cela est du harcèlement moral et du harcèlement sexuel.




Chevrel.


 symbol a écrit [09/03/2013 - 11h56 ]  
symbol

A vous seule de décider qui peut poser la main sur vous, à qui vous confier et ces décisions sont d'importance.

Vous avez droit au non à tout instant, en toute circonstance. Votre corps possède une dimension sacrée qui ne peut être bradée. Alors oubliez la peur, votre corps vous appartient.
C'est à vous de décider : n'acceptez jamais d'être forcé dans ce qui en vous refuse. C'est indigne de vous.

Comme l'écrivait Dostoïevski " Il n'y a que par le respect de soi-même qu'on force le respect des autres". Où est le respect de soi quand on se sent poussé à s'abîmer ou à se punir ?
C'est en vous que s'enracinent vos règles et vos limites.

La façon de se comporter dans la vie n'a pas seulement à voir avec votre bien-être ou avec vos désirs immédiats, mais avec ce qu'il est bon de faire, en rapport avec votre image intérieure.
Dites-vous : " Faire ceci, dire cela, est-ce digne de moi, conforme à celle que je voudrais être ? Non ? Alors je ne le fais pas. "
C'est cette boussole intérieure qui vous permettra de devenir quelqu'un de bien.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [09/03/2013 - 12h06 ]  
papiguy

Hé doucement, n'allez pas encombrer les services de police avec des gamineries.
Car il s'agit bien à priori de gamineries d'un garçon immature.
Plutôt que prendre le marteau pilon pour écraser une mouche, il vaudrait mieux, soit ignorer la menace, car un garçon qui se comporte ainsi ne présente aucun intérêt, soit lui répondre en le menaçant (gentiment, sur le ton de la plaisanterie) de signaler son comportement à qui de droit:
- d'abord les copains, pour "lui mettre la honte"
- puis la famille, si cela ne suffit pas
- et s'il persiste (ou si sa famille ne le ramène pas à la raison) à la Police. Si le garçon est majeur, les conséquences pourraient être lourdes pour lui.




 carter a écrit [09/03/2013 - 16h49 ]  
carter

La prochaine fois qu’il te fera un chantage de la sorte, enregistre le discrètement avec un magnétophone (ou la fonction magnéto de ton portable).
Dis lui quelques jours après que tu as un enregistrement oral de son chantage que tu as réalisé à son insu et que tu vas le faire écouter à tout le monde s’il continue à t’emmerder. Il aura tellement honte des conséquences que cela aura sur sa réputation qu’il ne t’emmerdera plus.
-« Oh ! Le naze ! Pour sortir avec une fille, il faut qu’il la menace ! » Ricaneront alors tous les mecs du bahut si jamais l’enregistrement se diffuse (s’il t’emmerde, tu balances l’enregistrement sur facebook. Il sera grillé à vie)

Conseil général : Si jamais il lance des rumeurs contre toi, tu peux les neutraliser :
-soit en balancer des rumeurs bien plus grosses que les siennes (il balance une rumeur « elle couche avec tout le monde » ; tu balances une rumeur « il a un prurit sur les testicules » ou « il est née avec trois couilles. Sa seule ex l’appellait « triboulet »…
-soit en utilisant l’humeur « Il a dit que je couche avec tout le monde ! C’est faux : Pas avec lui ! »

Mais la menace de diffuser ses menaces sur Facebook en les ayant enregistrer à son insu est la meilleure des solutions.




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 julia98 a écrit [09/03/2013 - 18h56 ]  
julia98

Merci pour vos conseils! je ne manquerais pas de les appliquer!




 Dunamis a écrit [10/03/2013 - 13h35 ]  
Dunamis

Au vue de la loi, est considéré comme un viol toute relation sexuelle ayant lieu sous la contrainte (morale ou physique). Et dis-toi bien que les rumeurs n'ont qu'un temps. Par contre, je ne suis d'accord sur le fait qu'il ne s'agisse que de "gamineries". Je trouve ces menaces particulièrement grave et je t'encourage à en avertir tes parents et ton principal. L'enregistrer, d'accord, mais ne te contente pas d'agiter cette preuve sous son nez car il peut aussi bien avoir peur et se calmer que mal le prendre et te choper.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 melanie39h a écrit [10/03/2013 - 17h01 ]  
melanie39h

Je ne sais pas pour ma part, si julia98, nous raconte une histoire vraie ou non. Je pense que si elle dit la vérité, venir poser ce genre de question sur un forum n'est pas très réaliste et elle aurait sans doute du plutot en parler à ses parents ou un adulte de sa famille ou encore au proviseur de son collège. Quand je vois sa réponse ! cela me laisse perplexe ! "merci pour vos conseils, je ne manquerais pas des les appliquer". Bizarre ne trouvez-vous pas. :-o Pour ma part, j'ai quelques doutes sur la véracité de ses dires. Si cela m'arrivait, j'en parlerais illico presto à mes parents.




 julia98 a écrit [10/03/2013 - 20h53 ]  
julia98

Quel intérêt j'aurais à inventer ce genre de des choses? Pour ce qu'il s'agit d'en parler à mais parents je compte le faire mais ce n'est pas chose facile!




 carter a écrit [11/03/2013 - 16h41 ]  
carter

Malheureusement des petits merdeux peuvent facilement s’adonner à ce genre de chantage dans les cours de récré ; connaissant l’importance que les filles accordent à leur réputation. Ce genre de petit con sait identifier les filles suffisamment en retrait social pour devenir des proies facilement manipulables…

Quant aux adultes, ils n’y verront que des gamineries innocentes…alors que nous avons affaire à un petit merdeux qui démarrera ainsi une belle carrière de pervers s’il obtient les résultats espérés…
Bref, cette affaire n’est pas à prendre à la légère et mérite un beau gros coup de bâton au derche de ce petit salopard…

Aussi, je te conseille de le piéger ; question qu’il apprenne que le Mal ne paie pas…

Je suppose qu’il reviendra faire sa « proposition ». Enregistre-le discrètement avec un magnéto caché (ou ton portable en mode magnétophone) dans ton imper (fais un test chez toi pour voir si cela enregistre bien). S’il ne parle plus de cet odieux marché ; fais le parler. Tire lui les vers du nez afin qu’il déballe le chantage ; du genre :
-« donc, si je comprends bien, tu me promets de ne pas balancer des rumeurs si je couche avec toi ? Mais quel garantie ai-je que tu tiendras ta parole ? blablabla »

Bref, fais le parler de sorte qu’il balance tout.

Apres, tu dis que t’hésites et qu’il doit te laisser du temps. Si tu balances direct un « connard, je t’ai piégé. Arrête de me faire chier ou je balance sur facebook ton chantage de merde » ; il risque en effet de vouloir récupérer ton magnéto sur toi pour tout effacer…

Bref, tu laisses passer quelques jours. Tu prétextes que t’as besoin de temps pour donner ta réponse. Cela te permettra de mettre ton enregistrement en sécurité (t’en fais des doubles que tu mets sur ton ordi, sur un disque, etc.)

Tu le rappelles (t’as prétexté que tu lui donneras ta réponse au phone). Et là, tu lui dis d’aller se faire foutre. Et si jamais il balance des rumeurs, le directeur du bahut aura l’enregistrement ; ainsi que toute la classe car tu le balanceras sur le réseau social.

D’ailleurs, dis-lui que si tu apprends qu’il a usé de ce subterfuge sur une autre pauvre fille, tu le balanceras également !




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 papiguy a écrit [11/03/2013 - 17h31 ]  
papiguy

Bref, d'une certaine façon carter te suggère d'entrer dans le jeu d'un individu qui ne mérite pas qu'on s'intéresse à lui, en le piégeant pour lui apprendre le respect des autres. Curieuse pédagogie et prise de risque inutile qu'aller continuer une partie que tu n'as pas sollicitée.

Au contraire tu dois l'éviter et ignorer ses menaces, qui, si elles étaient mises à exécution, ne pourraient que lui apporter des ennuis.

En démocratie comme dans la vie privée la loi du Talion ne conduit qu'à une violence encore plus grave que celle qui l'a faite appliquer.

Tu dois avant tout, plutôt que te transformer en éducatrice, penser à te sauvegarder de tout stress inutile. Laisse cela à ses parents et à la société. On ne répond pas à une gaminerie stupide par une gaminerie de cour de récréation de la maternelle.

On peut concevoir que ce ne soit pas facile d'en parler aux adultes car il subsiste encore des préjugés du genre "si elle a été violée c'est sans doute parce qu'elle a été provocatrice. Mais ne rien dire ou tenter de régler le problème seule ne t'apportera rien de bon.

Parles en d'abord à tes copines pour savoir si ce comportement est habituel chez ce garçon, et en fonction des résultats de ta petite enquête, agis au mieux (si ton cas n'est pas isolé en parler à plusieurs au proviseur, sinon en parler à tes parents s'il récidive).

Dans tous les cas tu ne dois pas rester seule face à cet imbécile.




 Camille21 a écrit [11/03/2013 - 17h59 ]  
Camille21

Ignore le, va voir la direction (en fonction de quel classe tu es), ta des parents, réfléchit, parles-en a tes ami(e)(s).
Je ne peut rien te dire de +




Camille


 symbol a écrit [11/03/2013 - 18h31 ]  
symbol

papiguy, j'approuve...




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 lydouine a écrit [11/03/2013 - 21h23 ]  
lydouine

Moi je te conseille de porter plainte !!




 Millesquestions a écrit [12/03/2013 - 17h51 ]  
Millesquestions

Tu ne dois surtout pas rentré dans le jeu de ce mec sinon il se croira tout permis.
Parle en à tes proches, ils sauront te conseiller....




Répondre à julia98






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.