Quels droits en cas de séparation entre époux ?



popote
Cette question a été posée par popote , le 11/06/2010 à à 15h40.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Séparation.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 popote a écrit [11/06/2010 - 15h40 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
popote

quels sont mes droits , que puis je faire ? merci de me tenir au courant , c'est urgent




 popote a écrit [11/06/2010 - 15h40 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
popote

Ma femme me quitte et elle me demande de quitter le foyer familial, nous avons 3 enfants et je ne souhaite pas partir ?




 betina a écrit [11/06/2010 - 17h01 ]  
betina

Je ne connais pas vos points de divergences,mais vous dites ma femme me quitte,il me

semble que c'est elle qui devrait partir mais le problème c'est qu'elle emmènera vos trois

enfants.Votre femme serait-elle d'accord pour mettre les choses à plat et pour repartir sur

de meilleures bases? ou est-ce une décision définitive?

Si vous devez vraiment vous séparer,faites que cela se passe le mieux possible pour les

enfants.Faites quand même constater que c'est elle qui vous demande de partir ,que ce

n'est pas de votre plein gré que vous le faites.Mais pour le reste,vous devrez vous

entendre avec elle pour voir vos enfants en attendant que le divorce soit prononcé et

vous devrez payer une pension alimentaire pour vos enfants.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 gaetano a écrit [11/06/2010 - 17h25 ]  
gaetano

Bonjour, attention de ne pas partir, comme cela, vous pourriez par la suite être accusé d'abandon de famille et de domicile ! Si vous partiez votre épouse pourrait le faire constater, et vous auriez par la suite le divorce à vos tords. Il faut absolument consulter un avocat, avant votre départ, si c'est vous qui partez de la maison. On ne part pas comme cela, souvent, ce fait, doit être consigné sur un acte judiciaire, généralement c'est le juge des affaires matrimoniales qui décide de qui doit quitter la maison.




 Dunamis a écrit [11/06/2010 - 17h49 ]  
Dunamis

Je suis d'accord avec gaetano et j'ajoute que les droits parentale est également régie par le code pénal.
Voyez avec votre avocat pour avoir une garde des enfants partagée. Votre épouse doit garder en tête que votre mésentente ne doit rien coûter à vos enfants.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 cochise_fr a écrit [11/06/2010 - 18h27 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ce n'est pas à vous de partir, c'est à elle puisque c'est elle qui vous quitte.

De plus, le fait de partir pourrait vous être reproché en cas de divorce par exemple.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 valou57 a écrit [11/06/2010 - 19h46 ]  
valou57

Ne surtout pas partir !!! ça pourrait être interprété ou utilisé comme abandon de famille ou du domicile conjugal ! en tout cas pas avant la conciliation ! après, il faut voir .... les conditions ! Que je suis bête, ça a déjà été dit, mais bon, cela vaut confirmation !




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 Wisty a écrit [11/06/2010 - 21h04 ]  
Wisty

Bonsoir,
Je pense que tout a été dit, sur les conseils que Valou, cochise, dunamis et geatano, vous donne, ne partez surtout pas, rien ne dit que votre épouse ne vous incite pas, pour ensuite faire constater votre départ, ce serait gagner pour elle, elle aurait la maison et les enfants.




Wisty


 valou57 a écrit [11/06/2010 - 23h01 ]  
valou57

Bon, après, il est vrai qu'on ne sait pas tout ! 8-)




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 bougainvilliee a écrit [12/06/2010 - 09h44 ]  
bougainvilliee

Valou plonge sa fraise dans la crème... On croit rêver...

C'est au juge de déterminer qui doit rester dans un domicile, et qui doit en partir...

Donc ne pas se mettre dans son tort en partant... Il faut rester...

Cependant, si vous pouvez obtenir, de votre conjointe ("qui est joint avec", et qui ne veux plus être jointe), un écrit, dans lequel elle vous demande de partir... ou si vous avez des témoignages qui démontre qu'elle tente de vous faire partir... (confiscation ou dissimulation des clefs de l'appartement, repas qu'elle refuse de partager avec vous, chambre à part, pièces consignées ou interdites, affaires jetées à la rue... etc.)...

Pour cela, invitez chez vous des amis mâles (le féminin peut vous être reproché), qui constaterons les difficultés que l'on vous fait...




Le doute est ma seule certitude


 valou57 a écrit [12/06/2010 - 10h39 ]  
valou57

Ben quoi ? c'est plutôt ... ;-)




" Science sans conscience n'est que ruine de l'âme " Rabelais


 bougainvilliee a écrit [12/06/2010 - 22h02 ]  
bougainvilliee

Comme tu dis...




Le doute est ma seule certitude


Répondre à popote






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.