Comment comprendre et prévenir les échecs scolaires d'un lycéen ?



ano241
Cette question a été posée par ano241, le 15/11/2010 à à 10h59.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Scolaire.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 ano241 a écrit [15/11/2010 - 10h59 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
ano241

Comment comprendre et prévenir les échecs scolaires d'un lycéen ?




 cochise_fr a écrit [15/11/2010 - 12h23 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Sans rien savoir de lui, ce sera difficile.
Il faut remonter le cours de sa vie pour apprécier quand le décrochage a commencé... ce qui peut être récent (un dépit amoureux par exemple) ou beaucoup plus ancien (la non maitrise de la langue ou des apprentissages de base... par exemple).

Il n'y aura d'ailleurs que rarement une seule cause, et plutôt un faisceau de causes concomitantes ou successives qui auront conduit à l'échec.... et les causes possibles sont multiples, chacun étant par définition différent et unique.

Quant à prévoir cela, il faudrait être devin afin de connaitre l'avenir, mais on peut quand même se donner un maximum de chance d'y échapper en commençant les enseignements dès le jeune âge:
- les apprentissages de base doivent être maitrisés: lire, écrire, compter, et parler correctement.
- les méthodes d'apprentissage doivent ensuite être enseignées (elles ne le sont pas toujours) et être assimilées, ce qui permettra de savoir changer de voie si cela s'avère nécessaire au cours de sa vie.
- enfin apprendre l'organisation de la vie civique de son pays afin de savoir comment fonctionne la société et pouvoir s'y mouvoir sans complexe ni appréhension.

Quand tout cela est maitrisé en arrivant au BAC, que l'on veuille faire des études dites supérieures (seuls le prix et le nom sont supérieures) ou entrer dans la vie active, le futur en sera plus facile, le principe étant de se faire caméléon en fonction des évènements de sa propre vie confrontés à ceux de celle des autres.

Bon courage.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Jazzy a écrit [15/11/2010 - 16h06 ]  
Jazzy

L'enfant passe le plus clair de son temps à l'école: pour qu'il puisse avoir de bons résultats, il faudra d'abord qu'il s'y plaise. Que le fait d'aller à l'école ne lui pose aucun problème. Si l'élève y rencontre des échecs, cela suppose qu'il y rencontre quelques problèmes relationnels ou organisationnels.
Les parents devront alors essayer d'en déterminer les causes et trouver les solutions avec l'aide des enseignants eux-mêmes ou par l'intermédiaire de certains organismes spécialisés.
Pour éviter l'échec scolaire, parents et enfants doivent s'organiser dès la rentrée et instituer quelques bonnes habitudes à prendre.
Travailler d'une manière régulière aussi bien dans les leçons que dans les exercices est un moyen de prévenir les devoirs bâclés, sources de mauvaises notes. Il peut arriver que les causes de l'échec de l'enfant sont extra-scolaires.
Les problèmes familiaux peuvent avoir des répercussions sur l'enfant. L'évolution dans un milieu sain et serein pourra également l'aider énormément. Comme on le voit, les causes peuvent être d'origine scolaire, conflits avec certains professeurs, lacunes concernant les connaissances antérieures ou lenteur naturelle de l'enfant.
Dans tous les cas, on pourra avoir recours au soutien scolaire. Cette solution peut être de courte durée selon le genre de difficultés rencontrées par l'enfant. Elle a pour objectif d'aider ce dernier dans le renforcement de ses connaissances sur des matières précises. Le soutien scolaire peut avoir lieu avant les examens, par exemple. Ce soutien pourra aider l'enfant à mobiliser tous ses acquis et toutes ses ressources.
Mais il n'y a pas que l'enfant qui peut être aidé. Les parents pourront aussi faire leur apprentissage sur le sujet auprès des organismes spécialisés qui les conseilleront, comme l'École des Parents et des Éducateurs.




 betinaweb a écrit [15/11/2010 - 19h04 ]  
betinaweb

Soyez à l'écoute de votre enfant,si il est en échec alors que tout allait bien avant c'est qu'il y a problème,(coeur,famille,copain,prof etc...) mais peut-être ne se sent-il pas à l'aise dans les études.
Est-ce que vous le poussez dans un but précis mais que lui n'a pas vraiment choisi?

A t-il une passion qui ne vous plait pas?

Si il n'y a rien de tout ça,proposez lui de faire un cycle court et d'apprendre un métier.Cela lui conviendra peut-être mieux.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


Répondre à ano241






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.