Vous êtes pour ou contre le clonage thérapeutique ?



valilou
Cette question a été posée par valilou, le 13/12/2007 à à 14h21.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Sciences.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Samara a écrit [13/12/2007 - 15h01 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Samara

Moi personnellement je suis pour, je préfère sans hésiter, un clonage thérapeutique qu'un clonage reproductif, qui pour moi ne sert à rien. Je pense que le clonage thérapeutique peut être prometteur pour l'avenir.. mais on verra bien.




 carter a écrit [13/12/2007 - 21h33 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter

Cela dépend de la methode de clonage que l'on envisage: la Sf est pleine de recits où l'on clone un individu dans son intégralité; le clone se retrouvant dans un liquide nutritif et l'on prend des "pieces" de la copie pour le greffer sur l'original...Le hic est la question de la nature humaine de ce clone que cela soulève...De quel droit lui-vole t-on ses organes?

Bon, c'est de la fiction et dans la réalité, on pense cloner directement un organe manquant. On clone des céllules souches et on les différencie ensuite en ce que l'on souhaite remplacer...Le hic est que l'on ne maitrisait pas la différenciation des céllules souches mais des expériences recentes réussissent cet exploit...

Quoi dire? D'abord, quel intérêt pratique?

a) LA REPARATION: la bonne parole du genre "on va aider des malades, des blessés". Encore faudrait-il s'interroger sur comment ils le sont devenus...C'est bien gentil de vouloir remplacer les poumons d'un fumeur, la jambe d'un accidenté de la route, et le cancer du sein de madame...Mais ne faut-il pas s'interroger sur le fonctionnement social qui produit ces souffrances...le fumeur est le produit d'un marketing habile; l'accidenté d'une société qui sacralise la bagnole au risque de détruire l'environnement; le cancer par un environnement toxique du aux pesticides et autres joyeusetés (dire que des chercheurs ont trouvé dans le lait maternel une centaine de résidus toxique. un enfant de cinq ans avale chaque jour 20 pesticides...).

Bref, nos maladies sont souvent produits par le PROGRES. le philosophe Jacques Ellul avait déja ironisé sur la Science: "la Science prétend resoudre des problèmes qu'elle a elle-même crées!". Et evidemment, la Science réclame toujours plus de moyens pour résoudre le rechauffement climatique, la protection des automobilistes , le tarrissement des ressources alors que c'est elle qui a crée la bagnole, l'extraction du pétrole, l'agriculture intensive, le travail aliénant par une organision dite scientifique du travail...
Il n'y a eu aucune grande invention qui n'ai eu sa contrepartie en emmerdes pour l'Humanité...Plus de science pour toujours résoudre les effets pervers de la science. On peut donc conclure QUE LE CLONAGE CREERA DE NOUVELLES EMMERDES ET DES SCIENTIFIQUES BIEN INTENTIONNES RECLAMERONT PLUS DE SCIENCE POUR LES VAINCRE! Telle est la loi de l'Histoire des Sciences (pour une analyse plus brillante, lisez du Jacques Ellul)


b) IMMORTALITE: On peut imaginer que le rêve de l'immortalité de ce que l'on nomme les immortalistes américains se concrétise: des scientifiques americains ( comme Kurzweil et Grossman) prétendent proposer un paradigme scientifique dessus; selon la parabole de la maison: "si vous laissez votre maison à l'abandon, elle tombe rapidement en ruine...Par contre, si vous remplacez les éléments défectueux , votre maison durera des siécles. Il en est de même pour l'homme". Ce paradigme provoque un boom aux USA du marché anti-vieillissement..

Qui n'a pas envie de ralloger sa vie? De stopper le vol du temps sur son miroir??
Mais diantre, quelle conséquences pour nos sociétés?? On rendra l'homme plus performant pour, non pas revasser, non pas jouir de la vie comtemplative chère à Nietzche; mais pour en faire un salarié parfait, indéfectible à 120 ans au travail...Perso, non merci.

Et puis, il y'a le problème de la démocratisation de cette technologie. Tandis que les riches bénéficieront de leur immortalité, se terrassant dans leurs buckers de crainte d' éviter la balle qui stoppera net leur rêve, l'exploitation des pauvres sera intensifiée de par leur durée de vie" reduite à 8O ans". Qui se soucie de la vie éphémère d'une mouche quand on vit des années alors qu'elle ne vit que quelques jours? On aura deux humanités: les immortels et les mortels. Encore deux classes d'intérets contradictoires..

c)L'HOMME PARFAIT: la science démiurge pretend refaconner l'homme et le clonage sera l'un de ses outils mais pour qui? pour quoi? selon quel critères???? on peut craindre une uniformisation des hommes (comme la chirurgie esthétique le fait avec les filles: tous la même pointrine, la même bouche, le même nez...quel imbécilité!) Et en quoi une imperfection (comme un membre défectueux) pose t-il un problème???"il y'a de la force dans la faiblesse et de la faiblesse dans la force" disait le psy Watzlawick...Soyons sûr que le clonage évitera de trop se démarquer du troupeau (excepté dans la limite autorisé par marché)

En conclusion: Je me fie à l'histoire des sciences pour penser que le clonage ouvre de nouveau ennuis à l'Humanité et son eternel désenchantement en ce qui concerne les promesses du PROGRES qui, ne l'oublions pas, nous a promis le bonheur depuis son invention par les Lumières... gageons que comme d'hab, c'est pas le bonheur que l'on aura mais une vie de plus en plus déshumanisés pour les besoins du grand Capital: fini la COTOREP parce que nous avez eu un accident du travail dans l'enfer de l'usine. On change votre membre accidenté et hop! au BOULOT!!!!!!!




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 Aussiegirl a écrit [06/02/2008 - 17h49 ]  
Aussiegirl

Je suis contre... Clonage de Dolly, ou clonage des cellules saines à des fins médicales, clonage de tout ce que tu veux... Je ne sais pas pourquoi mais dès que j'entends le mot clonage, je l'associe à "dégénéré" puisque non naturel, modifié... Je préfère mourir de mort naturelle que vivre avec un corps étranger en moi!




Rock on !


 Niina a écrit [15/11/2008 - 15h26 ]  
Niina

Un corps étranger ? Sauf que le principe du clonage est quand même la création de cellules dont le génome est identique aux cellules de départ. Ce "corps étranger" ne le serait donc pas car il serait composé de cellules strictement identiques aux tiennes !




Répondre à valilou






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• Clonage : en quoi consiste cette technique de reproduction ?




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.