Cryogénisation explications ?



dominique03y
Cette question a été posée par dominique03y, le 06/10/2009 à à 11h08.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Sciences.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Jazzy a écrit [06/10/2009 - 13h21 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Jazzy

La cryogénisation, nommée également cryonie, est un procédé scientifique qui consiste à conserver le corps d'un homme ou d'un animal à une température très basse, dans le but de pouvoir le ressusciter. La cryogénisation voit le jour pour la première fois en 1964 lorsque le professeur Robert Ettinger décide de se livrer à un combat contre la mortalité. La mort étant le pire ennemi des humains, ceux-ci commencent à nourrir l'espoir de pouvoir la vaincre à travers la cryogénisation. Le premier homme ayant fait l'objet d'une cryoconservation est James Bedford. Mort d'un cancer à l'âge de 74 ans, il fut plongé à une basse température pendant une certaine durée afin d'être ressuscité. L'objectif ne fut pas atteint pour autant. La résurrection par cryogénisation restant jusqu'à aujourd'hui une simple possibilité. Depuis son année de création à nos jours, la technique de cryogénisation se base sur le même principe. Les cellules humaines peuvent se régénérer tant que le corps est soumis aux bonnes conditions, que ce soient celles du cerveau ou celles des autres parties du corps. Pour ce faire, ce dernier doit être plongé et conservé à une température basse, entre 0 et -180°C. En même temps, le cerveau doit être alimenté régulièrement en oxygène. Une solution particulière est utilisée en remplacement du sang et pour que les besoins du métabolisme soient minimisés, des médicaments spécifiques sont également injectés. La conservation du corps se fait ensuite dans de l'azote liquide. La cryogénisation représente pour l'humanité l'espoir de devenir immortel. Sa pratique est pourtant interdite dans plusieurs pays, dont notamment en France où l'inhumation ou l'incinération doivent être obligatoirement faites 6 jours après le décès.




 Toli. a écrit [06/10/2009 - 15h44 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Toli.

La cryogénisation, procédé de conservation par le froid, est interdite en France sauf pour des fins médicales, c’est pourquoi les recherches se poursuivent sur cette méthode, en France et à l’étranger. Ainsi, les expériences sont nombreuses depuis des années et ce terme a été employé pour la première fois en 1964 par Robert Ettinger, prof de physique. En 1967, James Bedford, éminent professeur de physique, mourut d’un cancer du poumon et se fit cryogénisé. Le corps fut ramené à une température située entre 0 et -180 ° tandis que le cerveau était alimenté en oxygène et des médicaments injectés pour réduire les besoins du métabolisme. Le sang fut remplacé par une solution empêchant le développement de bactéries puis le corps fut placé dans l’azote liquide… Depuis, le traitement de la cryogénisation n’a pas tellement évolué et des dizaines de personnes ont demandé ce traitement, surtout aux Etats-Unis.
Cela dit, la cryogénisation existe à l’état naturel, sans être provoquée, dans le règne animal… C’est le cas de la grenouille des bois par exemple qui peut durant l’hiver, transformer une bonne partie de son eau corporelle en glace, sans pour autant en mourir et c’est ce qui a inspiré l’idée de la cryogénisation humaine.

D’ailleurs, on utilise cette technique pour la conservation du sang, du sperme ou même de tissus avec des techniques un peu plus complexes puisque la température doit atteindre – 130 °.
À San Diego aux Etats-Unis se trouve le « Frozen Zoo » où se trouvent de très nombreux échantillons congelés : ADN, cultures de cellules viables, échantillons de sperme, embryons, ovocytes, ovules, sang, tissus… Ces échantillons viennent de plus de 800 espèces et de plus de 8 400 individus. Il apporte des ressources pour des études biologiques sur la conservation, l’évolution et la santé humaine pour les scientifiques du Frozen Zoo, les conservateurs et vétérinaires mais aussi pour les chercheurs d’universités et d’institutions scientifiques du monde entier. Il joue un rôle non négligeable dans la conservation des espèces (des cellules de rhinocéros blancs y ont été ajoutées récemment, cette espèce étant en voie de disparition). Le Frozen Zoo a aussi aidé aux études sur le génome humain et il est également un outil pour les programmes futurs de conservation grâce au clonage.
Cela dit la cryogénisation se heurte encore à de nombreux problèmes d’ordre éthique et religieux.




 Anonyme a écrit [07/01/2013 - 11h50 ]  
Anonyme

je fias un TPE sur la cryongénisation :s




Répondre à dominique03y






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.