Fabrication de savon procédé ?



manifofie
Cette question a été posée par Manifofie, le 29/07/2009 à à 10h45.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Savon.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Carcarax a écrit [29/07/2009 - 12h53 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Carcarax

Salut à toi,

Je te donne l'adresse d'un document pdf très complet qui explique pas par pas la fabrication du savon. Globalement cela repose sur une réaction chimique appelée saponification. Celle ci est obtenue par la mise en contact d'un corps gras et de la soude. C'est très facile et ne demande quasiment pas de matériel.

http://www.atol.be/docs/publ/fabrication_savon.pdf

Voila j'espère que cela te servira.




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 Violette a écrit [29/07/2009 - 13h37 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Violette

La fabrication du savon de Marseille suit-elle aussi ce procédé ?




*


 Toli. a écrit [29/07/2009 - 15h30 ]  
Toli.

La recette de fabrication du savon est ancestrale et effectivement, comme l’a dit Carcarax, il faut de la soude et des huiles. Cela dit, jadis, en Syrie il y a environ 3 000 ans, il était fabriqué à partir de cendres alcalines et de suif. Le savon d’Alep a servi de base au savon de Marseille si connu de nos jours. Il était fabriqué avec de l’eau, de l’huile d’olive et de la soude naturelle et la pâte recueillie était cuite sur un feu très lentement durant plusieurs jours. On y ajoutait en fin de cuisson des baies de laurier pour le parfumer. Puis ensuite, la pâte était placée au soleil durant 10 mois et découpée en morceaux. Huile d’olive, laurier, soude étaient ses seuls ingrédients auxquels on ajoutait certains parfums.

Faire son savon soi-même, c’est possible mais la soude est très délicate à manipuler et il s’agit d’un produit caustique très dangereux. C’est pourquoi il vaut mieux laisser cela à des professionnels car vous devez prendre moultes précautions pour vous protéger les mains, les yeux et pour éviter d’inhaler ce produit ! Le savon de Marseille est aussi fabriqué sur la même base de saponification avec un mélange d’huiles végétales (essentiellement de l’huile d’olive) et de soude. Sa formule a été réglementée sous Louis XIV !

Plutôt que de jouer aux apprentis chimistes pour un ou deux euros, il vaut mieux s’en remettre aux professionnels et aux artisans car cela peut vous éviter bien des déboires et des accidents qui peuvent se révéler dramatiques, la soude étant un produit très corrosif !




 lucius a écrit [29/07/2009 - 18h27 ]  
lucius

Méthode survivaliste trés simple:

Tu remplis un bas avec de la cendre de bois trés fine.
Tu plonges le bas dans l'eau quelques instants.
Fais fondre de la graisse animale(saindou,graisse d'oie...).
Mélange à proportion d'une dose de cendre mouillée pour 2 de graisse fondue.

Tu obtiens un savon de survie qui lave,mais il n'a pas de propriétés antiseptiques pour le corps.
Mélanges ton savon avec de l'essence de thym,et ce problème est réglé!




Gare au gorille !


 Carcarax a écrit [29/07/2009 - 18h33 ]  
Carcarax

Je me disais aussi que Lucius même s'il se lave au savon de Marseille ne pouvait que savoir faire du savon :-D Merci à toi Lucius au moins si c'est la fin du monde je mourrais propre... Plus sérieusement, va savoir ça peut toujours servir... Mais bon ca donne quoi comme résultat visuel ton savon ? C'est pas un peu hard ? Question de végétarien on peut faire ça avec autre chose que de la graisse animale ?




comme ils sont heureux, comme ils sont heureux tous ceux qui ne sont pas moi, tous ceux qui ne sont pas rongés par les dévorantes inquiétudes des rêves impossibles !!!


 lucius a écrit [29/07/2009 - 18h52 ]  
lucius

Je pense que les huiles végétales peuvent faire l'affaire.

Visuellement,
ben c'est du savon de survie....
Il a donc un peu la meme gueule qu'un rambo à la moitié du film :-D




Gare au gorille !


 lucius a écrit [29/07/2009 - 18h54 ]  
lucius

Il ne faut pas oublier,quant meme,qu'il n'y a que les gens sales qui se lavent :-D




Gare au gorille !


 gaetano a écrit [25/11/2010 - 09h23 ]  
gaetano

Le savon aurait pour origine les gaulois, en tout cas selon Pline, qui déclarait à l’époque « On se sert aussi du savon pour rendre les cheveux blonds ; on le fait de suif et de cendres de hêtre ». Mais lorsque l’on parle de savon, il ne faut pas omettre de citer le fameux savon de Marseille qui est connu depuis le 12éme siècle, période à laquelle de nombreuses savonneries existent déjà. A noter qu’à la même époque, les savons de Savone, de Gênes et de Venise étaient aussi particulièrement appréciés. Vers 1290, à Paris, 8 savonniers allaient de rues en rues en criant : « J’ai le bon savon de Paris ». Par la suite au 17éme siècle, il y avait une préférence pour les savonnettes à l’orange, grises, noires et de Bologne.




Répondre à Manifofie






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.