Qu'est-ce qu'une hallucination collective?



kolibri
Cette question a été posée par kolibri, le 28/06/2010 à à 15h14.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Santé.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 kolibri a écrit [28/06/2010 - 15h14 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
kolibri

Et comment s'explique-t-elle?




 carter a écrit [28/06/2010 - 19h07 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter

Le concept d’hallucination collective est une hallucination perceptive qui est perçue en même temps par plusieurs membres d’un groupe particulier. Il a divers explications relevant soit de la psychologie clinique, soit de la psychologie sociale.

La plus classique relève de la transe hypnotique (et donc de la psychologie clinique) . Les gens qui vivent une expérience d’hallucination collective sont en état de transe. Un état de transe est un état modifié de conscience qui nous arrive tous ! Quand vous êtes plongé au cinéma dans un film qui se déroule dans le pôle nord (genre « The thing ») et que vous avez froid (alors que votre salle de ciné est surchauffée) , vous êtes sans doute rentré dans un état de transe. Vous avez eu froid, alors qu’il fait chaud , parce que le film vous a suggéré…qu’il faisait froid !
Vous avez donc eu une hallucination. Ici, l’hallucination est de type kinesthésique (chaleur/froid) Dans ce cas, il est normal que tout le monde dans la salle ait eu froid (alors que la salle est chauffé) parce que tous les spectateurs subissent la même suggestion par le film : la glace, un manteau blanc recouvrant le paysage, les mains figées de froid du protagoniste suggèrent à tous de ressentir le froid.

Ben, c’est pareil pour une hallucination collective plus surprenante, comme celle qui a eu lieu à Fatima avec « la danse du soleil » : le même jour, de nombreuses personnes ont vu le soleil danser. Pour le sociologue Lebon, la foule est très suggestionnable : Elle peut donc facilement rentrer en transe.
Il y’a alors un « meneur » , un individu qui va imposer ou suggérer aux autres une idée, une hallucination. Genre un type va dire « Voyez le soleil ! il danse ». Si ce meneur est charismatique et si on a crée une ambiance pour (par exemple, il y’avait une ambiance miraculeuse à Fatima puisque ce jour là, tout le monde attendait un miracle) ; le délire prend !

Cela débouche sur un autre aspect étudié cette fois ci par la psychologie cognitive : « la théorie de la perception » dit que l’on interprète des signaux de notre environnement via une représentation que l’on se fait de cet environnement. Grosso modo, un avion est perçu comme un avion tel jour. Mais imaginez que vous le perceviez la nuit, seul sur la route déserte et en rentrant de chez une amie après avoir vu« les envahisseurs ». Cet avion va se transformer (pour vous) en soucoupe d’extra-terrestre ! Tout simplement parce que vous vous êtes conditionné à voir…une rencontre du 3eme type ! Et si vous êtes deux dans la voiture et que vous étiez le seul à avoir vu « les envahisseurs » ? Et bien, si vous êtes un meneur, vous pouvez imposer votre hallucination à votre voisin…


La psychologie sociale s’est donc intéresser sur comment on impose son « délire » à autrui. Le concept de base s’appelle « la normalisation » du chercheur Shérif. Et je m’en vais te décrire l’une des expériences les plus bizarres de toute la psychologie !: imagine que tu rentres dans une salle plein de gens. Sur le mur, se trouve un tableau noir sur lequel est dessiné un bâton de 10 cm. Le présentateur-ici, lechercheur- demande à chaque membre de la salle quelle taille fait le bâton. Tu passes en dernier. Tous les gens disent 3cm. Alors que ce bâton mesure 10Cm ! Que se passe t-il en toi ? Vas-tu leur dire qu’ils ont faux ? Et bien non. Dans 8O% des cas, tu vas répondre 3cm ! Alors que tu sais que c’est faux ! En fait, tous les autres membres de la salle sont des complices et cette expérience montre à quel point le regard des autres modifient notre comportement…et notre perception. Car le plus drôle n’est pas là. A force d’entendre les autres dirent 1O cm, certains se persuadent que le bâton fait…réellement 10 cm ! Mais ca ne t’arrivera pas à toi, hein ?




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


Répondre à kolibri






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.