Des informations sur les troubles bipolaires ?



bary
Cette question a été posée par bary , le 25/11/2008 à à 13h08.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Santé.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 bary a écrit [25/11/2008 - 13h08 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
bary

J'ai entendu parler des troubles bipolaires très vaguement, et j'aimerais avoir plus d'informations,je veux tout savoir sur cette maladie,ses causes, ses manifestations,les traitements ...




 stuart a écrit [25/11/2008 - 13h26 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
stuart

Bonjour Bary!

Le trouble bipolaire est une maladie psychologique,d'où autrefois on l'a aussi appelé psychose maniaco-dépression. C'est une maladie qui touche la régulation et l'équilibre de l'humeur, ainsi la personne souffrant de cette maladie se retrouve excessivement soit dans une humeur haute (on parle d'hypomanie) soit dans une humeur particulièrement basse (etat dépressif) et cela n'a rien a voir avec les évènements.

Comme toute maladie psychologique, y a que les thérapies qui peuvent aider les patients à se guérir, sinon, des médicaments anti-déprésseurs.




 dannie a écrit [25/11/2008 - 14h04 ]  
dannie

Cette maladie se manifeste avec deux phase,la phase dépressive et la phase maniaque,d'où bipolaire. Durant la phase dépressive, le malade est dans un état de dépression profonde,il pourrait avoir des troubles de l'appétit, du sommeil, de concentration, et même se trouver dans un état suicidaire, et durant la phase de maniaque,le malade se retrouve dans un état tout à fait contraire,son énergie est débordante.

Les troubles bipolaires se soignent par des traitement pharmaceutiques, psycho-éducatif et par la psychothérapie. Et comme médicaments qui permettent de stabiliser l’humeur on peut citer le lithium, l’acide valproïque et la carbamazépine.




 lucius a écrit [25/11/2008 - 14h41 ]  
lucius

La psychiatrie...ne repose sur rien de concret!C'est l'effet du médicament qui prouve le diagnostique du médecin;j'ai prescrit ça,les troubles diminuent,donc c'etait bien telle maladie!
On ne sait ce qu'est la maladie,en tout cas,c'est un bon bussiness...

Avant "d'adhérer" aux théories psychiatriques,je vous conseille une vidéo de dailymotion sur l'histoire de la psychiatrie:celle ci commence avec une volonté de trouver des arguments en faveur d'une supériorité des blancs sur les noirs,et née en Amérique juste après l'abolition de l'esclavage,alors que de nombreux blancs sont encore pour.

Les théories Darwinienne sur le déterminisme ont été transposé au plan de vue sociale,et l'handicapé comme le "négre" sont devenus des sujets d'études:et tous élèments pouvant les discriminer à été mis en avant avec des théories ineptes,ne se basant sur rien de concret.

Le behaviorisme a mené l'humanité au chaos de la seconde guerre mondiale,ou les expériences et les éliminations de masse ont commencé dans les asiles...pour finir dans les camps ou on envoyé les juifs,les "sous-hommes".
Souvenez -vous des dessins caricaturaux:le juif avec des traits grossiers,un nez crochu...L'anthropométrie,et d'autres "sciences" du meme type se sont transformées pour prendre une forme acceptable pour le peuple,et cela grace notament à son rattachement à la médecine traditionnelle.

Aujourd'hui le combat des psychiatre continue pour nous faire acepter une certaines vision du monde,et de l'homme....

Tapez l'adresse suivante sur google pour la vidéo:

http://www.dailymotion.com/video/x6h2j9_psychiatrie-le-nouvel-ordre-de-la-f_news


En résumé:on ne sait pas ce que sont les troubles bipolaires,ni aucune des "prétendues maladie mentales"




Gare au gorille !


 papiguy a écrit [26/11/2008 - 00h07 ]  
papiguy

Regarde sur ce site:
http://www.troubles-bipolaires.com/index2.php

Sans être aussi catégorique que lucius, il faut rester prudent quand au diagnostic et au traitement, sachant qu'une prise de remède intempestive et prolongée peut générer la maladie.
Les traitements au long cours (régulateurs d'humeur comme le lithium,...) ne sont pas anodins non plus.
Dans certains cas, une bonne hygiène de vie suffit à limiter les risques d'apparition de crises, mais il est quand même préférable de consulter un spécialiste.
On peut très bien mener une existence normale avec ce genre de trouble.




 tomate83150 a écrit [06/12/2008 - 10h32 ]  
tomate83150

Bonjour,
J'aimerais répondre à Lucius.
Certes, je suis d'accord avec lui ; il faut faire attention à la psychiatrie, elle a ses dérives et cela peut être un carnage.
Mais moi, je souffre de psychose maniaco-dépressive depuis une quinzaine d'années, et je peux lui assurer que c'est une maladie bien réelle quand on la vit, avec ou sans traitement.
Il ne faut jamais désespérer, parce que des traitements arrivent à nous aider, la thérapie et le suivi des signes précurseurs des crises étant le plus important à mon sens. Les médicaments sont malheureusement indispensables à certaines périodes, et je peux le confirmer ; depuis que je l'ai accepté, je peux "avancer" dans ma vie. On ne peux pas imaginer ce que nier la maladie peut faire comme ravages autour de soi. Dans le sens contraire, il faut faire attention au surdiagnostic très à la mode et aux médicaments trop lourds qui peuvent être handicapants.
Si quelqu'un souffrant de ces troubles, ou un proche, souhaite me poser des questions sur mon parcours avec cette maladie (hospitalisations, phases aigües, traitements, acceptation de la maladie et sociabilisation réussie sous traitement), je suis dispo.
L'important est de croire en soi, de toujours garder espoir, et de se documenter. Trouver l'amour est souvent la clef du problème ; on ne se retrouve plus "seul" face à soi-même et, si on fait bien confiance, l'autre décèle avant vous les crises, qui, traitées au début, sont bien moins ravageuses.




 papiguy a écrit [06/12/2008 - 10h55 ]  
papiguy

@ tomate83150

Tu viens de résumer un sujet difficile avec beaucoup de justesse. Il faut ajouter que si le refus de la maladie cause beaucoup de dégâts, sa prise en charge par le malade demande un effort presque surhumain en raison du regard archaïque porté par les autres. En France, il faut cacher sa maladie, alors que dans d'autres pays ces troubles n'ont rien d'infamant.

Il existe des sites où les personnes atteintes peuvent échanger leurs expériences et s'aider mutuellement.
Chapeau et respect pour toi




Répondre à bary






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.