Le test de Rorschach ou "test des tâches d'encre" est-il vraiment concluant ?



gabrielle
Cette question a été posée par Gabrielle, le 05/11/2007 à à 10h41.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Santé mentale.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 ameile a écrit [10/02/2008 - 21h49] 
2 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
ameile

Et vous pensez quoi de ce test de taches d'encre en ligne? ...



[ Lire la suite de la réponse écrite par ameile ]



Réponses



 Toli a écrit [05/11/2007 - 17h54 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Toli

Quelle est l'interprétation du test de Rorschach ? j'ai essayé de chercher un peu sur le net, mais je ne trouve pas comment interpréter les résultats de ce test ? Par qui est il réalisé aussi ? et dans quel but ?




«Toute vérité franchit trois étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.»


 Aussiegirl a écrit [05/11/2007 - 18h01 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Aussiegirl

Heureusement, je n'ai jamais dû me soumettre à un test de Rorschach lors d'un entretien d'embauche! Je suis sceptique quant à l'interprétation que l'on peut faire des résultats... C'est très aléatoire et abstrait: juger l'état psychologique d'une personne en fonction des réponses qu'elle donne en observant des tâches d'encre... :-o




Rock on !


 carter a écrit [06/11/2007 - 20h13 ]  
carter

Rassurez-vous; cet test n'a aucune validité scientifique....
source:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Test_de_Rorschach#Controverse_autour_de_la_validit.C3.A9_psychom.C3.A9trique_du_test




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 oldbear a écrit [07/11/2007 - 21h59 ]  
oldbear

Carter, je me permet de te contredire. Bien que la méthode Exner souffre de quelques variations selon la culture du sujet soumis au test, il s'agit d'une méthode scientifique au sens psychométrique.
Il n'est pas possible de toute façon d'être "scientifique" au même titre qu'un examen médical comme un IRM ou une simple oscultation car le Rorschach comme tout test psychométrique s'interresse à de la psyché. Or la psyché n'est pas juste un fonctionnement neuronal donné, la chose est bien plus compliquée.
Je mettrais quelque peu en doute l'objectivité de l'article de Wikipédia (dont je rappelle la validité trés approximative au sujet des sciences humaines).
Toli, il est normal que tu ne trouves pas d'interprétation sur Internet. L'interprétation du Rorschach s'apprend en 2 ans de DU il me semble, et en 3 ans à l'école des psychologues praticiens (au sein du cursus donc avec 3h de cours/semaine)... le livre de cotation fait 280 pages.
De surcroit les tests des psychologues sont pour la majorité protégés et il est interdit d'en divulguer le contenu exact ou leur interprétation.
Un protocole de Rorschach demande 3h de cotation au minimum, c'est dire la complexité.
Mais si je peux me permettre, les tests de ce type ne font pas légion, ils ne sont jamais à l'origine d'un refus à l'embauche (à l'exception du candidat schizophréne, ce qui est... logique).
Aussiegirl, le Rorschach fonctionne parce que la situation créée par sa passation est spécifique. Il part de certains principes tels que : toute perception est une interprétation ; l'ambiguité des tâches oblige le sujet à réduire ce qu'il voit à ce qu'il connait ou imagine ; le Rorschach impose au sujet un compromis créatif entre la réalité et son monde interne (son principe de plaisir dit-on en psychanalyse).
De là, les réponses du sujet nous renseignent forcément sur lui et sur les choix inconscient qu'il fait... le but n'étant pas de le catégoriser mais de saisir justement ses spécificités.




 carter a écrit [07/11/2007 - 23h10 ]  
carter

Non, je réitère ce que j’ai dis : ce test est très critiqué actuellement par de nombreux psychologues…

Le test de Rorschach est un test projectif d’inspiration psychanalytique. Il aurait pour principal objectif de repérer le mode de fonctionnement du Moi face aux fantasmes inconscients et aux mécanismes de défense…
Pour cela, le psychologue fait passer une série de dix planches et cote les réponses en fonction du type d’appréhension (le patient évalue t-il toute la tache ou une partie de celle-ci ?), le contenu (animal, humain, objets) et le déterminant (forme ou couleur). Les cotations obtenues permettent une analyse quantitative ensuite (mais d’un départ très partial....)

Outre que ses bases sont quelques peu douteuses (au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, la psychanalyse est attaquée de toutes part et peine à prouver son efficacité), il suffit pas que le test soit psychométrique pour qu’il soit scientifique (le délire récent sur le QE ou les schémas de la théorie deYoung sont là pour le rappeler).
Le livre « What's Wrong With the Rorschach?: Science Confronts the Controversial Inkblot Test » des psychologues Wood, Nezworski, O. Lilienfeld et Garb s’amuse à invalider ses résultats et ses fondements…

Mais bon, il est vrai que je me suis pas penché dessus et qu’aimant guère la psychanalyse (exepté bien sûr Bowlby dont sa théorie de l attachement est actuellement validé actuellement), je ne nage guère dans leurs eaux trop profondes pour mon esprit cartésien (l’analogie comme démonstration…N’importe quoi)




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 oldbear a écrit [08/11/2007 - 19h43 ]  
oldbear

Si je puis me permettre Carter il y a de la marge entre dire "ce test n'a aucune validité scientifique...." et dire "ce test est très critiqué actuellement par de nombreux psychologues".
Le test de Rorschach a des fondements scientifiques, du moins pour la méthode Exner, quoi que tu en dises. Le livre de Wood, Nezworski, Lilienfield et Garb est une critique et non une invalidation.

Mais il est bon de ta part de reconnaitre qu'à la base tu es opposé à la psychanalyse, ce qui est ton droit le plus strict mais ce qui n'est pas le cas de tout le monde, et ce qui ne t'autorise pas à simplifier les propos d'une partie des psychologues et/ou psychothérapeutes.

Je réitère mes propos : un test mental ne peut pas être réellement scientifiquement démontré à l'instar d'une thérapie (à l'exception des TCC bien qu'on oublie trop souvent les phénomènes de déplacement de symptômes qu'elle engendre lors de certains traitements). La scientificité d'un test tient en son analyse factorielle. Or, comme le prouve dans un autre genre le WISC IV (test d'efficience intellectuelle), cette même analyse ne suffit pas à décrire "l'intelligence". Un QI ne représente pas "l'intelligence" d'un sujet : c'est un chiffre qui ne signifie rien ; seul le protocole en lui-même et l'investigation du psychologue cette fois-ci, permettent de savoir où sont les difficultés d'un sujet et où sont ses points forts ("l'intelligence" est une abstraction, elle n'est quantifiable en terme de chiffres qu'au milieu d'un protocole et interprété par un psychologue formé, qui sait qu'il n'est pas possible de réduire ce concept à un chiffre).

Cela afin d'insister sur l'idée trop répandue et que vous semblez exprimer tous ici qu'un test devrait réduire un individu à sa pathologie ou à son intelligence. Si un psychologue vous fait encore passer un test pour vous dire votre structure ou votre QI, changez de psy ; et de même, si l'on vous fait encore passer un Rorschach en entretien d'embauche pour vous catégoriser, ayez le culot de demander un retour des résultats (le psychologue est tenu de vous donner un compte-rendu personnel si vous en faites la demande, cela fait partie du code de déontologie !). Dès lors, vous pourrez au moins savoir si vous avez eu affaire à quelqu'un d'honnête ou de malhonnête.




 carter a écrit [08/11/2007 - 20h06 ]  
carter

Mea culpa: la version que tu cites, la methode Exner a bien été validée...dans les années 70 alors que le test existait...depuis les années 20...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 carter a écrit [08/11/2007 - 20h24 ]  
carter

Tiens: ma critique allait sur la tentative actuelle en psychométrie de mesurer le QE (quotient émotionnel) qui, pour des raisons de bons sens: on ne peux définir un âge mental pou des émotions. Le QI étant, quant à lui, largement étayé dans la littérature scientifique. Quant à savoir ce qu'il mesure, c'est une autre histoire, comme tu me le fait remarquer...




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 peter2062003 a écrit [17/01/2008 - 22h15 ]  
peter2062003

Les méthodes projectives (rorschach tat, jamais rorschach seul) permettent d'évaluer à un moment donné le fonctionnement psychique d'un sujet. On ne cherche pas à catégoriser les gens mais c'est une aide pour mieux comprendre la façon de fonctionner de quelqu'un. Ils s'utilisent surtout pour des diagnostics, des pronostics ou des indications thérapeutiques. Associés au WISC IV, il donne une vu d'ensemble d'un sujet à un moment donné ainsi que des informations importantes sur le fonctionnement psychique.




 ameile a écrit [10/02/2008 - 21h49 ]  
ameile

Et vous pensez quoi de ce test de taches d'encre en ligne? :-D
http://www.oksub.com/quel-type-de-serial-killer-etes-vous.html




 oldbear a écrit [10/02/2008 - 22h43 ]  
oldbear

lol... étant donné que les réponses sont imposées et que, de surcroît, le test est appelé "êtes vous un serial killer", on peut d'ores est déjà dire que c'est de loin le pire test projectif imaginable (ça n'en n'est pas un d'ailleurs). Mais en tout cas bravo pour ce beau spécimen de faux-test participant à la croyance selon laquelle les tests ne font que créer des catégories de gens (tueur, psychopathe, ou pire débile/surdoué). Pour le résultat c'est à se tordre : "Vous ne semblez pas être prédisposé au meurtre, et vos réponses sont celles d'un individu ayant une grande sérénité intérieure. Cependant, toute les hypothèses restent envisageables. Si jamais vous étiez amené à commettre ne serait-ce qu'un crime, votre personnalité pourrai en être affectée et vous pourriez tomber dans le meutre à répétition. Vous planifieriez avec une grande intelligence tous vos méfaits et les signeriez de manière très ésotérique, afin de laissez quelques pistes à la police qui vous rechercherait activement. Stéréotype du serial killer des films américains, vous ne laisseriez rien au hasard." Le meilleur restant tout de même : "Un conseil: dormez beacoup, et restez comme vous êtes, il serait dommageable que vous tombiez dans le meutre en série lolll, en effet comment faire plus dommageable ? Effectivement si les psychologues sortaient ce type d'interprétation d'un Rorschach, il vaudrait mieux ne pas les consulter ! :-D




 carter a écrit [10/02/2008 - 22h56 ]  
carter

"http://www.oksub.com/index.php?option=com_quiz&Itemid=50&task=user_tst_shw&tid=11"
Ben voila, je viens d'apprendre que je réfléchis comme un femme! :-D




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 peter2062003 a écrit [11/02/2008 - 09h24 ]  
peter2062003

En ligne, le test n'aurait aucune validité, cela s'apparenterait à un entretien d'embauche en ligne, selon vous est-ce possible? les tests projectifs sont avant tout une rencontre, rencontre à travers laquelle différentes choses seront mises à jour dont le fonctionnement de la personnalité du sujet etc...

Tout dépend dans quel but il est utilisé, par qui etc... Mais sachez qu'il faut à un professionnel, environ une 15aine d'heure pour appréhender un bilan complet, ce qui veut dire que ce n'est pas quelque chose qui se travaille à la légère. C'est un test très personnel qui est tributaire de la bonne relation instaurée entre le patient ou le sujet et le psychologue (seul à pouvoir utiliser de façon correcte et efficace ce materiel...) Bien à vous Pierre




 Hom38 a écrit [16/07/2009 - 17h38 ]  
Hom38

Bonjour,
j'ai rencontré ma psy aujourd'hui dans le cadre de mon C.M.P et le premier entretien avec elle voilà qu'elle me fait faire un test de Rorschach, pour en savoir un peu plus sur moi et pour apporter un diagnostique a mon dossier psy de suivi au cmp ,pour savoir si je sui schizo, dépressif ou bipolaire ou autre et pour mieux me connaitre aussi.

Voir les détails de se test que j'ai passé :
http://www.aide-emploi.net/rors.htm

Mais n'est-se pas un peu tot au premier abord avec ma psychiatre ,faire se test pour commencer alors que d'autres medecins mon suivi et mon dit que j'avais une fragilité psychologique mais ne se sont pas prononcé sur un diagnostique pour le moment.

Elle n'a pas voulu discuter plus avec moi et m'a fait faire le test ci-dessus
Voilà, est-ce bien ?

Qu'en pensez vous ?




 lucius a écrit [16/07/2009 - 19h01 ]  
lucius

je suis allé voir sur le site,
apparement,
mis à part quelques tests sans grand intéret,
c'est payant!!!

Moi je te dis,
vis ta vie,
et des gens avec "des fragilités psychologiques",il y en a plein!
Ne te laisses pas faire par ces bouffeurs de tetes!




Gare au gorille !


 grm87 a écrit [29/09/2009 - 17h51 ]  
grm87

Étant étudiant en psychologie clinique, je suis consterné de l'influence que peuvent avoir les médias. Sous prétexte que Wikipédia (l'encyclopédie capable du pire comme du moins pire) avance l'idée que ce test n'a aucune validité scientifique, tout le monde partage cette idée. Ce test est l'un des tests de personnalités les plus efficaces dans le monde de la psychologie en matière de techniques projectives (le résultat de ces tests résultants d'une projection de la vie "intérieure" du patient) mais également l'un des plus complexe à interpréter. Oser clamer que ce test n'a aucune validité scientifique est, pardonnez-moi, preuve de bêtise. Il s'agit de se renseigner dans des manuels écrits par de véritables scientifiques et non par des journalistes en soif de scandales! Voici une définition manquant certes de précision mais correcte de la validité d'un test: la validité d'un test le degré avec lequel un test mesure ce qu'il prétend mesurer. On comprend dès lors que l'interprétation des résultats est essentiel! Que ceux ayant été blessés par les résultats de leur passation à ce test ont sans doute reçu les résultats sans nuances et je les comprends mais ce n'est pas l'outil qui manque de fiabilité (concerne la capacité d'un test à mesurer un construit de manière cohérente) mais bien le professionnel ayant fait passer le test!




 joanna liberty a écrit [01/02/2012 - 05h18 ]  
joanna liberty

Le test de Rorschach s'il est fait en toute honnêteté et sans a priori peut en effet révéler des choses dont vous avez conscience ou pas. Ce qui souvent fausse la donne c'est l'inquiétude que l'on a en le faisant, la crainte de ce que l'on va découvrir au travers. Je vous rassure, ce que l'on va découvrir c'est VOUS ! j'ai mise en ligne toutes les images sur mon blog et demain paraîtront les résultats avec quelques interprétations croisées, entre la lecture usuelle et une lecture différente faite sur le ressentie de chacune des images.




 Anonyme a écrit [01/02/2012 - 08h59 ]  
Anonyme

s'il est bien fait par une personne possédant le diplôme de psychologie clinique et même mieux le DU tests projectifs alors oui.
C'est un outils d'étude de la personnalité. Ce test et surtout le psychologue qui le fait passer ne seront, normalement, jamais enfermant ou vous donnant l'impression de vous juger. Le test de Rorschach ne s'applique en générale jamais sans le test de TAT qui étudie le discours de la personne.
Voilà.




 oldbear a écrit [02/02/2012 - 12h37 ]  
oldbear

joanna liberty,je me permet de de vous rappeler que ce test étant réservé aux psychologues et que les planches étant protégées par Copyright, il est interdit de publier des scans ou des photos de ces planches. De surcroit, cela peut fausser les réponses des personnes qui le passeront par la suite. Libre à vous de publier le compte-rendu de votre passation et vos réponses, mais les planches en tant que telles ne doivent pas être publiées.




 joanna liberty a écrit [02/02/2012 - 13h39 ]  
joanna liberty

Oldbear. Il y a fort longtemps, ne vous en déplaise, que les planches de Rorchasch ont été diffusées sur le net ou ailleurs. C'est devenu un secret de polichinelle et il y a même différents niveau de lecture des résultats qui sont mis en ligne. ET je vous le donne en mille: devinez par qui ? On sent derrière votre remarque un professionnel inquiet. Détendez vous, il n'y aura pas le quart de vos consultants qui auront entendu parler de ce test.




Répondre à Gabrielle






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Produits de la même thématique :

• Test Tube Aliens


Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.