Pourquoi est-on hypocondriaque ? névrose ou non ?



rora
Cette question a été posée par rora, le 21/01/2011 à à 19h54.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Santé mentale.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 rora a écrit [21/01/2011 - 19h54 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
rora

Je me crois toujours malade, même si je n'ai rien, j'ai peur à longueur de temps de la maladie, de quoi vient le syndrome d'être hypocondriaque ? c'est une névrose ? Selon vous, faut t-il consulter un psychiatre ?




 betinaweb a écrit [21/01/2011 - 21h17 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
betinaweb

Certainement,ce serait le mieux pour toi .Il est habitué à ce genre de pathologie et saura t'aider .
Il y a plusieurs raison à ce syndrome.Mais c'est souvent du à des angoisses.Une thérapie comportementale pourrait t'aider à aller mieux.C'est le psy qui te dira ce qu'il y a de mieux à faire pour ton cas.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 symbol a écrit [22/01/2011 - 19h14 ]  
symbol

La peur n'aboutit pas toujours à la névrose par contre elle est vecteur de maladie donc produit l'effet inverse de ce que vous souhaitez, soit vous en rendre malade.
Peut-être qu'en remontant dans votre histoire, vous retrouverez ce qui a déclenché cette peur. Je ne pense pas que la spécialisation psychiatrique puisse vous aider à le faire. Par contre une thérapie comportementale comme dit betinaweb peut accompagner.
Bien souvent la peur de la maladie est liée à la peur de la mort réelle ou imaginaire. Comment avez-vous grandi, vos parents étaient-ils inquiets pour votre santé, y-a-t-il eu des deuils à faire suite à des morts par maladies que l'on ne vous a pas expliqué, etc... ?
C'est en trouvant une réponse à ces questions que vous allez comprendre et faire tout doucement confiance à la vie qui est en vous. C'est aussi vouloir changer qui vous donnera cette force et cela se fait tout doucement.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 rora a écrit [24/01/2011 - 09h34 ]  
rora

Oui, je pense que je vais suivre une thérapie, car être hypocondriaque devient invalidant, toujours les mêmes idées, un jour j'ai telle maladie, 8 jours après s'en est une autre, ca devient de la persécution, je suis toujours en train de chercher les symptômes d'une maladie et bien souvent d'une maladie à une autre, les symptomes sont les mêmes. Cette peur, de la maladie, me vient je pense de ma mère, qui depuis toujours me répète, mets un cache nez.... tu vas attraper une angine, la grippe, ne mange pas ceci ou cela, c'est pas bon pour la santé, elle est très, voire trop, protectrice, par contre c'est bizarre, je ne pense pas à la mort. Donc merci de vos bons conseils, je vais me bouger et aller voir non pas un psychiatre, mais un psychothérapeute pour parler de cette phobie de la maladie, alors que je n'ai rien.




 symbol a écrit [24/01/2011 - 10h18 ]  
symbol

Bravo rora ! Réagir est la première des démarches.
C'est vrai que cette peur de la maladie peut devenir très handicapante et que votre mental passe son temps à se concentrer sur la maladie. Comme je disais, on en devient malade puisqu'on bloque toute son énergie sur la maladie et non pas sur la santé.
Votre maman vous a sans doute influencé, elle-même fut influencée auparavant. On n'a pas conscience de cette peur de la mort, c'est bien pour cela que vous n'y pensez pas.

Il faut apprendre à préserver sa santé comme un cadeau précieux et malheureusement la plupart du temps, nous méconnaissons le fait qu'en nous-mêmes, au sein de notre propre nature, il est des ressources insoupçonnées de santé, d'équilibre et de bien-être. Notre médecine occidentale ne nous aide pas à ce niveau, au contraire elle nous pousse un peu plus à la peur de la maladie et nous rend toujours un peu plus dépendants : analyses, bilans, maladies obligatoires à certains âges...
Notre ignorance nous amène à faire confiance et nous tombons dans ce cercle infernal sans jamais remettre en question ce système.

Dans les douze principes de la guérison des attitudes, nous pouvons lire en premier : l'essence de notre être est amour; en second : la santé est la paix intérieure, guérir c'est laisser s'en aller la peur... Au fur et à mesure de cette prise de conscience, nous nous ouvrant à cette confiance en la vie, en ce que la nature nous a donné et que nous devons préserver pour avancer en paix sur notre chemin.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


Répondre à rora






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.