Est-on responsable de son inconscient ?



eliezer
Cette question a été posée par eliezer, le 12/10/2010 à à 14h04.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Santé mentale.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 pius a écrit [12/10/2010 - 16h23] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
pius

oui, tout dépend de la manière dont on dirige ses...



[ Lire la suite de la réponse écrite par pius ]



Réponses



 pius a écrit [12/10/2010 - 16h23 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
pius

oui, tout dépend de la manière dont on dirige ses instincts




pius


 carter a écrit [12/10/2010 - 20h47 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter

Il y’a une très belle réplique du psychothérapeute Yalom dans son livre « thérapie existentielle » :

Une patiente atteinte de boulimie vient voir Yalom pour des gérer ses compulsions incontrôlables. Désespérée, elle lui déclare :
-Comprenez-moi ! J’y peux rien ! C’est mon Inconscient qui contrôle tous ces comportements indésirables !
-Et à qui appartient cet Inconscient ? lui rétorque malicieusement Yalom…



Rappelons qu’il y’a deux théories explicatives de l’inconscient :

-un Inconscient « chaud » : celui de la psychanalyse expliquant que notre esprit est divisé entre plusieurs états (conscience, pré conscience, inconscience) et que l’inconscience agit en dehors de notre conscience comme une éternelle négociation entre différents instances intrapsychiques (les deux tropiques de Freud sont les plus célèbres : division en moi, ça et surmoi avec la deuxième topique et conflit entre ces instances intrapsychiques)

-un inconscient froid : celui du cognitivisme : pour le cognitivisme, est inconscient ce dont nous n’avons pas conscience à un moment donné. L’inconscient, c’est la somme des habitudes des processus de traitement de l’information dont nous nous ne prenons pas conscience au moment où nous réalisons la tache : pour faire une analogie avec l’ordinateur, quand vous tapez sur votre écran un test Word, vous n’avez pas conscience de tous les traitements que l’ordinateur effectue au même moment: vous ne vous concentrez que sur votre texte. Mais ces procédures « inconscientes » (calcul pour afficher la page par exemple) existent évidemment !. Quand vous marchez vers votre copine, vous ne réfléchissez pas à la procédure à mettre en place pour marcher ! Votre inconscient agit à votre place pour gérer la bipédie tandis que vous concentrez sur le visage (et les seins si vous êtes aussi pervers que moi) de votre copine…

Dans les deux théories en opposition, l’inconscient est donc votre allié :

-dans la psychanalyse, votre inconscient ne devient votre ennemi que lorsque vous êtes « névrosé » ; mais tout le monde ne l’est pas ! Il faut avoir un gros conflit entre ça, moi et surmoi pour que votre inconscient vous joue des tours exécrables !

-dans la théorie cognitiviste, un inconscient indésirable est principalement le résultat de mauvaises habitudes sur apprises. Prenons le cas d’une boulimique : elle mange pulsionnellement contre sa volonté et au risque de détruire sa santé…Or la boulimie est liée au phénomène de gavage (on dit également « forcing alimentaire » ) dans l’enfance : vos parents vous gavaient enfant en croyant vous faire plaisir. La mauvaise habitude s’est ancrée indépendamment de vos besoins réels…or vous l’avez sans doute remarqué : il est dur de se séparer de mauvaises habitudes (justement parce qu’elles sont souvent inconscientes car sur apprises ! )

En conclusion, votre inconscient vous appartient (et vous êtes bel et bien responsable). Il est rarement votre ennemi. C’est juste une partie de votre esprit qui soulage les décisions que vous devrez prendre en évitant la surcharge cognitive (inconscient cognitif) ou les impasses existentielles (sans inconscient freudien, vous seriez comme l’âne de Buridan et vous ne sauriez pas quoi choisir comme voie pour réussir votre vie) …




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


Répondre à eliezer






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.