Comment travailler sa mémoire ?



raleuse
Cette question a été posée par Raleuse, le 28/06/2010 à à 09h59.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Santé mentale.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Raleuse a écrit [28/06/2010 - 09h59 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Raleuse

Comment travailler sa mémoire ?




 Jazzy a écrit [28/06/2010 - 14h59 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Jazzy

Il existe mille et une stratégies pour travailler la mémoire gustative, visuelle, auditive, tactile et olfactive.
Vous pouvez notamment regrouper les informations recueillies suivant leur logique et faire un bref résumé pour ne pas avoir à mémoriser beaucoup de choses. Il vous suffit ensuite d'établir un lien entre les informations en mémorisant les idées directrices.
Une autre technique consiste à jouer avec les mots. Pour ce faire, inventez une histoire avec des dessins et des mots pour mieux appréhender les informations.
La troisième astuce est la mnémotechnie ou représentation des informations sous forme d'images, de courbes, de graphiques ou d'histogrammes pour se familiariser.
Afin d'améliorer votre mémoire visuelle, visionnez les tables des matières, les sommaires ou faites une lecture en diagonale pour avoir une idée du thème. Certes, le cerveau peut contenir des tonnes d'informations mais quelquefois, il a besoin de se relâcher.
Il est ainsi nécessaire de prendre des notes. Les aliments consommés jouent également un grand rôle dans l'entretien de la mémoire.
Il est important de savoir que le sucre et la vitamine B sont prioritaires pour la mémorisation et la vitamine C aide à se concentrer. Les légumineuses, à savoir les haricots secs et les lentilles, les aliments riches en vitamine B12 comme les laitages, les poissons ainsi que les aliments riches en B9, tels les fruits et légumes sont préconisés. Il en est de même des céréales complètes qui renferment de la vitamine B1.
Le sommeil, entre 6 et 9h par nuit, est primordial pour favoriser la mémoire. Il est également important d'aménager le lieu de travail.
Aérez la pièce où vous travaillez et offrez-vous de petites pauses de temps en temps pour prendre de l'air ou boire de l'eau. Les cigarettes et l'alcool sont à proscrire pour une bonne mémoire.




 carter a écrit [28/06/2010 - 18h08 ]  
carter

Il faut connaitre quelques rudiments sur le fonctionnement de la mémoire pour savoir comment bien s’en servir : Quand on apprend, on fait deux choses :

-1)Stockage : on encode une information : c'est-à-dire qu’on la stocke ou qu’on l’enregistre. Une évidence à ne jamais oublier est que la meilleure façon de mémoriser une information est…de la répéter ! Quand tu apprends, les neurones de ton cerveau vont créer un réseau spécifique pour retenir l’information. Si tu ne répètes plus tes cours, ce réseau s’estompera et disparaitra…Ceci pour rappeler aux naïfs (qui disent qu’apprendre, c’est n’est QUE comprendre par exemple) qu’apprendre, c’est avant tout répéter une information pour l’encoder. La mémoire n’est pas un magnétophone : elle n’enregistre pas en une seule fois !
Toutefois, un bel encodage est celui qui exploite tous tes sens de sorte que tu encodes de multiples façons une même information. Les 3 meilleurs types de stockage sont :

-le stockage lexical : correspond grosso modo à « visualiser » et à réciter le cours « au mot près » : on apprend alors en récitant son cours. La base, mais on peut mieux faire…

-le stockage imagé : plus subtil et grand classique des mnémonistes, on apprend un texte en se créant des « images mentales » ce qui permet d’encoder de deux façons différents une même info (on encode par le sens et par une image en même temps).
Compliqué ? Un exemple va t’éclairer : tu dois apprendre « le singe est un quadrumane » et t’as peur d’oublier le mot « quatrumane » (qui signifie « qui a quatre mains ») : tu peux imaginer un singe assis saluant un passant de ses 4 membres tout en récitant ton texte : tu encodes via les mots et via une image : c’est ça la méthode imagé…

-le stockage sémantique : c’est qu’on stocke (ou encode) une info par le SENS : LE MUST. Comme tu comprends, tu retiens : c’est ça le principe. C’est la méthode que les profs privilégient mais qui reste incomplète si on ne se donne pas la peine de s’interroger régulièrement ce que l’on a compris. Bref, si on ne répète pas, cette méthode ne marche pas. Mais l’avantage est que l’on apprend pas mot à mot.


2) la restitution : si la mémoire est ta chambre, il ne suffit pas d’y avoir posé tes chaussures pour les retrouver ! Encore faut-il que tu saches où tu a posé tes chaussures. Le 2eme temps est celui où on restitue l’info (comme dans un exam) : il ne suffit pas d’avoir appris ! Encore faut-il savoir comment récupérer l’info ! Combien de fois avons-nous eu des « trou noirs » ? C’est souvent du soit à l’anxiété ; soit au fait que nous avons bien appris mais mal rangé l’info !
Pour bien restituer l’info, il faut avoir bien rangé l’information ! D’où l’IMPORTANCE DE CATEGORISER, DE CLASSER, d’ORDONNER, D’ORGANISER, de RANGER les infos que tu apprends dans une structure, une logique, un plan, une organisation que tu auras choisis avec réflexion et pertinence ! L’idéal est de se créer une « arborescence » de tes cours via un plan structuré et ordonné ! Il est important que ce plan soit réalisé par tes propres soin car le temps passé à l’inventer n’est pas perdu : le faire, c’est déjà mémoriser ! (et sans efforts bourrin de récitation) . C’est pourquoi on insiste pour que vous fassiez des fiches ! L’important ne sont pas les fiches en elles-mêmes (erreur typique de l’étudiant de demander les fiches d’un autre) mais de les élaborer pour soi !
C’est pourquoi de nombreux ouvrages scientifiques sur la mémoire résument brièvement l’apprentissage en une phrase courte du genre : « apprendre, c’est catégoriser des informations »


Bon, maintenant que tu as compris les fondamentaux, passons les grandes méthodes « classiques » pour apprendre :


-METHODE SQL2R : (son histoire est asses cocasse : elle a été proposé des par chercheurs pour former les futurs espions en surdoué de la mémoire pour recolter le max d’info chez l’ennemi) :
Quand tu veux apprendre un texte, tu suis le SQL2R :
S : survol du texte à apprendre
Q : tu te poses des Questions sur le texte que tu as survolé (de quoi ca parle ? quels sont les idées clés, etc)
L : tu Lis (lire) le texte en entier
R : Réciter : tu récites ce que tu as lu, ce que tu as compris : tu essaye d’en réciter un max en imaginant des images mentales (ne l’oublions pas !)
R : Répéter (évidemment)


-Le SCHEMA HEURISTIQUE développé par Tony Buzan : on met l’accent sur une manière maline d’organiser les infos. Le mieux est que tu tapes « schéma heuristique » sur le Net afin de voir comment en construire un .


-METHODE de LOCI : le grand classique inventé dans l’antiquité par Simonide : on apprend des infos en suivant un itinéraire imaginaire. Par exemple, j’ai une liste de concepts cons à apprendre sans aucun lien (ca marche également avec un discours à prononcer) . Je connais bien mon appart pourri. Et bien, je vais imaginer que chaque concept (ou partie de mon discours) se trouve dans un endroit de mon appart et que je m’imagine me balader dans mon apport en les voyant. L’idée, c’est de faire comme au musée : je crée un lien entre un endroit familier et des concepts à la con pour ne pas les oublier.

La méthode des LOCi introduit le concept de « mnémotechnie » qui regroupe des moyens d’apprendre des informations qui n’ont pas de liens entre elle et dont on ne peut utiliser un stockage sémantique ! Apprendre les capitales des pays n’a pas vraiment de sens. Paris est est un mot arbitraire/ il n’y a pas de logique en soi d’appeler Paris « Paris ». Comme je ne peux utiliser le « sens » pour les apprendre, j’utilise alors des techniques de mnémotechnie parmi les suivantes. Elles sont généralement basé sur l’art de construire des « associations imaginaires », des liens chiffres-mots. Bof, c’est plus pour le plaisir de la connaissance qu’il faut les connaitre : on demande de moins en moins à l’étudiant des listes de concepts dépourvus de sens (quoique…ce soit pratique en médecine)


Pour finir, Carter rappellera quelques éléments importants :
-faire du sport : accroit les capacités mnésiques (pour une raison simple : le développement de la coordination musculaire stimule le cerveau)
-apprendre à gérer le stress par le yoga, la méditation, etc : sinon, la restitution bloque (« le trou noir » en plein exam)
-une bonne hygiène alimentaire accroit les capacités du cerveau : oméga 3, poisson, noix, etc.
-un Bon SOMMEIL, c'est-à-dire avec des phases de sommeil paradoxal, permet de mémoriser.
-les pauses (de 5/10 mn) sont indispensables tous les 15/30 mn en fonction de personnes: marre de voir des étudiants bosser 3 heures d’affilés non stop ! Vous réduisez vos talents mnésiques car l’apprentissage obéit à des cycles : ne vous malmenez pas ! ca ne sert à rien !

Votre capacité intellectuelle diminue si vous ne les utilisez pas ! ON APPREND A APPRENDRE : PLUS VOUS APPRENEZ, PLUS APPRENDRE DEVIENT FACILE !




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


Répondre à Raleuse






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.