Que pensez du travail fait par Françoise Dolto ?



betinaweb
Cette question a été posée par betinaweb, le 08/09/2010 à à 15h26.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Santé de l'enfant.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 framboise72 a écrit [09/09/2010 - 00h25 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
framboise72

J'en pense du bon et du moins bon.Le bon c'est qu'elle a toujours considéré l'enfant comme une personne,avec sa personnalité unique,et ses désirs à lui,et ce qui m'a interpellé un jour c'est qu'elle ait dit que l'enfant était plus que le fruit de ses parents,mais le fruit de son propre désir,de vie.Rappelant ainsi qu'un enfant n'est pas le seul fruit de la génétique de ses parents,mais un individu à part entière,libre et non prélevé sur ses parents.Par contre là ou j'adhère moins,c'est qu'elle est assez intransigeante sur l'éducation et radicale ,alors qu'il n'y a peut être pas de recette toute faite,les parents faisant souvent ce qu'ils peuvent,et aimant leur enfant du mieux possible,avec leurs forces mais aussi leurs limites.D'ailleurs je ne crois pas trop aux recettes toutes faites.Par contre j'aime bien l'idée de cette distinction entre l'enfant et ses parents,qui doit s'émanciper de son éducation,des schémas,des croyances parentales,que je trouve positive,fort positive pour se réapproprier sa vie,ou plutôt se l'approprier,se l'inventer.




 cochise_fr a écrit [09/09/2010 - 09h58 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Plusieurs générations de parents se sont fait piéger par ces théories. On en paye en partie les conséquences actuellement sur la génération en cours et les jeunes actuels.

On a juste oublié de préciser que donner des droits à l'enfant, c'est y joindre aussi des devoirs.... et que donner des droits à l'enfant ne consiste pas à retirer des droits aux parents..... hors c'est ce qui a été fait, consciemment ou pas, mais cela a produit de graves lacunes d'éducation et cela a organisé le laxisme parentale et la bonne conscience des parents à ne rien faire (j'exagère, mais pas tant que cela) pour la liberté de l'éducation enfantine..... qui coutent une fortune à la société actuelle en corrections sociales et comportementales en tous genres.... même si d'autres causes entrent dans la formation de ces dérives sociétales.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 framboise72 a écrit [09/09/2010 - 12h22 ]  
framboise72

tu as en partie raison cochise,mais les gens,certains ont déformé les propos de Mme dolto,en croyant que l'enfant est une personne,voulait dire l'enfant est un adulte miniature.Or il n'en est rien.Elle voulait juste dire que l'enfant est un être humain qui a une conscience,qui peut penser,réfléchir et qu'on peut pas le modeler à notre image,comme une poupée.Et qu'il a des devoirs ca c'est certain.Car droits et devoirs sont liés.Elle n'a jamais dit que l'enfant avait tous les droits.Mais qu'il fallait le respecter,lui donner de la valeur,et l'écouter, ne pas lui dire "tais toi"tout le temps.Et aussi qu'un enfant est distinct de ses parents,en ce sens ou il n'a pas les mêmes désirs,ou il a sa propre individualité.Le problème actuel n'est pas du uniquement à dolto,loin de là mais à la société de consommation à outrance et à la crise de mai 68 qui a dit "il est interdit d'interdire"on voit les dégâts.Dolto n'a jamais dit"il n'est interdit d'interdire"car elle pensait que l'enfant même avec son potentiel,même avec ses désirs,son existence propre devait obéir et avoir des limites pour se structurer.Elle a juste dit il faut dire à l'enfant"tu as le droit d'exister,d'être toi,différent,unique,d'avoir tes désirs à toi et non les notres".D'ailleurs j'aime aussi beaucoup les paroles d'un certain iranien qui écrivait"vos enfants ne sont pas vos enfants.Ils sont l'appel de la vie à elle même.Ils viennent à travers vous mais non de vous.Vous pouvez leur donner votre amour mais non les modeler."et il est vrai que trop de parents veulent modeler l'enfant à leur image,sans lui laisser la possibilité d'être différent,d'avoir ses rêves à lui,différents on le voit dans l'éducation,aussi,car il y a des adultes,jeunes adultes qui reprennent le flambeau et qui ont peur de décevoir leurs parents,si peur de décevoir qu'ils ne s'autorisent pas à vivre pour eux,à vivre leurs rêves.....




 Leumas80 a écrit [09/09/2010 - 13h35 ]  
Leumas80

Je ne connais pas trop la thèse de Dolto (je connais plus le fils, mais bon, c'est un autre sujet).
Considérer que les enfants existent, on un caractère et ont des choix à faire, c'est bien.
Mais il ne faut pas oublier que le caractère se forge également grâce aux parents et ce n'est pas parce que les parents interdisent, qu'ils punissent l'enfant.
Ne nous voilons pas la face non plus, prenons un enfant avec un certain caractère, faisons une expérience en le faisant grandir parallèlement dans deux familles différentes (pays différent, culture différente, éducation ou classe sociale différente...)
Au final, vous aurez deux adultes totalement différent, même si certains traits de caractères seront similaires et surtout, même si l'éducation des parents n'était pas sectaire.
Je ne sais pas si ça revient à ce que vous avez dit, mais je l'ai exprimé avec mes mots de profane.

Allez, Big bisous.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 framboise72 a écrit [09/09/2010 - 13h45 ]  
framboise72

ok avec vous,interdire n'est pas punir mais si le caractère se forge grâce aux parents,il se forge aussi grâce aux enseignants,éducateurs,amis,copains....Les parents n'étant pas les seules médiations,et les seuls à éduquer leur enfant,à les aider à grandir.Surtout dans le cas de parents défaillants.Si les parents sont capables d'élever leurs enfants,ils le feront de leur mieux avec leur amour,respect....mais dans le cas contraire,les éducateurs,amis peuvent prendre le relais et se substituer aux parents.En partie.Ceci dit même avec de bon parents,un enfant ne se construit pas seulement avec eux,mais avec ses copains,son environnement,tantes,oncles,profs....




 Leumas80 a écrit [09/09/2010 - 14h14 ]  
Leumas80

Oui, tout à fait.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


Répondre à betinaweb






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.