Pourquoi ne peut-on pas avoir 27 ans et faire des études ?



attikson
Cette question a été posée par attikson , le 16/06/2012 à à 09h22.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Ressources élèves.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 attikson a écrit [16/06/2012 - 09h22 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
attikson

j'ai eu des problèmes familliaux a l'époque,et j'ai arreté mes étdues avant de passer le bac.
J'ai ensuite,enchainé les petits boulots,puis j'ai repris mes études il y a trois ans: un bac litteraire,pour me donner accès à l'université:et rentrer en psychologie.
j'ai eu ma premiere année de licence, et là je redouble ma deuxième année.

Les gens ont tendance a juger quand ,ils entendent que je suis encore à la fac a mon âge.Soit ils pensent:que je n'en suis pas sortie depuis mes 18 ans!
soit ils pensent ,je ne sais quoi d'autres...
Savez vous comment accepter ces jugements?

autrement mon redoublement de cette année n'arrange pas les choses, mais pourtant j'éstime que reprendre les études est difficile,qu'on a le droit à l'herreur. Mais comment éxpliquer cela à des gens qui ne comprennent rien?




 coeur de patate a écrit [16/06/2012 - 11h45 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
coeur de patate

moi aussi j'ai repris mes études après 4 ans d'arrêt je n'ai eu aucuns problèmes ! qu'es ce que ça peux te faire ce que pense les gens ?? tu t'en moque et c'est tout il y a plein de gens qui reprennent des études tard pour diverses raisons !! ça ne dérange personne !!




ciao!


 Wisty a écrit [16/06/2012 - 11h49 ]  
Wisty

Bonjour Attikson,

Quel que soit ta position selon ta situation, pour reprendre des études,cela ne regarde personne, chacun et chacune font ce qu'ils veulent de leurs vies, reste indifférent aux opinions qui ne te conviennent pas, qu'est que cela peut faire ; du moment que tu te construis. ;-)




Wisty


 attikson a écrit [16/06/2012 - 13h28 ]  
attikson

sur ce site, j'ai déjà une question e poulette me disant:qu'as tu fais pour être encore entrain d'étudier a 27 ans..;Comme si j'étudiais depuis mes 18 ans quoi... que répondre a ca?!




 steph34 a écrit [16/06/2012 - 14h44 ]  
steph34

Le regard, les propos des gens font mal mais tu n'empêcheras jamais les gens de parler... Tu laisses dire et tu avances, plus facile à dire qu'à faire, ça je le sais mais essayes tout de même.
Bon courage et le plus important et que tu prennes du plaisir à étudier.




Au revoir


 attikson a écrit [16/06/2012 - 18h08 ]  
attikson

merci Steph,mais cela est difficile lorsque les gens idiots, jaloux , médisants, curieux se mêlent de tout:sauf de leurs oignons!




 cochise_fr a écrit [16/06/2012 - 18h27 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Il n'y a pas d'âge pour étudier, que cela soit à l'université ou ailleurs. Il n'y a pas d'études stupides, juste des débouchés aléatoires. On peut même apprendre toute sa vie en autodidacte sans que cela soit sanctionné par un ou des diplômes....ce qui n'en a à mon avis que plus de valeur et permet éclectisme et l'ouverture d'esprit.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [16/06/2012 - 18h46 ]  
betinaweb

Tu as mal pris ce que je t'ai dis,je t'ai juste demandée ce que tu faisais comme études pour être encore en fac à 27 ans.
Tu aurais pu être doctorante ou autre chose...

Ce que tu fais est tout à ton honneur.Avoir le courage de reprendre ses études n'est pas à la portée de tous.Car il faut sacrement s'accrocher.Remettre le nez dans les bouquins quand il y a une coupure demande beaucoup de volonté.

Il ne faut pas que tu sois à fleur de peau quand on te pose une question,si tu ne veux pas répondre,tu ne réponds pas,c'est tout.Pas la peine de monter sur tes grands chevaux.
:-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 attikson a écrit [16/06/2012 - 18h58 ]  
attikson

désolée ma poule , je sus comme ca:j'ai des grands chevreaux! c'est parce que , dans ta question ce qui me gène c'est le "pour être encore à la fac a 2 ans":comme si j'y étais depuis des années!
lol cela a une petite tendance à m'agacer!




 attikson a écrit [16/06/2012 - 18h59 ]  
attikson

27 ans pardon!




 Dunamis a écrit [16/06/2012 - 19h34 ]  
Dunamis

Et quand bien même tu y serais depuis tes 18 ans, je ne vois pas pourquoi cela serait une gêne ou une honte, ni ce que cela peut faire aux autres...
Je connais un homme qui se vante presque d'avoir un fils proche de plus de 30 ans qui est toujours étudiant et qui change en permanence de voie...Ceci dit, ces deux sont des cas ! :-D




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 symbol a écrit [16/06/2012 - 19h35 ]  
symbol

En psychologie... Prends un peu de recul, tu risques d'en voir des vertes et des pas mures.

Et alors, il y en a qui sont d'éternels étudiants, je parle pour ceux qui le sont toujours à 27 ans et qui ne connaissent que ça.
Et puis d'autres comme toi qui reprennent avec plein de courage et c'est méritant. Il y en a même qui reprenne arrivé à la retraite.

L'important, c'est toi, la confiance en toi. Pourquoi te sentir blessée ? Ils ne connaissent pas ton histoire. Voudraient-ils enfiler tes godasses ? Non, je ne pense pas. Peut-être qu'ils ont trop d'oignons pour être bien dans les leurs.

Comprends aussi qu'il y a ta propre interprétation lorsqu'on te pose une question, ce qu'inconsciemment tu imagines. C'est ton émotionnel qui parle et donc ton propre ressenti.

Etre un bon compagnon pour soi-même, cela permet de sourire aux autres, même ceux qui dérangent.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 attikson a écrit [16/06/2012 - 19h41 ]  
attikson

merci! ca me dérange pas, je prends pas les choses a coeur sur internet:mais je relève ce point, qui m'arrive aussi dans la vie réelle.




 steph34 a écrit [16/06/2012 - 20h21 ]  
steph34

Oh oui que je sais comme c'est difficile le regard des autres ou les critiques des autres... m'enfin betinaweb n'est pas méchante et moi aussi je monte vite, il paraît que c'est la jeunesse... Nous sommes trop jeunes, plein d'énergie donc nous déballons et on s'excite pour redescendre aussi vite : spontanéité, rapidité, fougue, ... :-D




Au revoir


 attikson a écrit [16/06/2012 - 21h45 ]  
attikson

oui voilà on bouillonne derrière l'écran! c'est surtout un besoin de s'exprimer,pour moi!




 Wisty a écrit [16/06/2012 - 23h34 ]  
Wisty

Bonsoir attikson,

Je pense,que dialoguer virtuellement, il ne faut pas formaliser, des mots,la personne qui les écris,ne pense pas, à mal faire,pour la bonne raison, qu'elle ne te connait qu'au travers la toile.

Tu sais,la susceptibilité,il est intéressant,de la mettre dans sa poche quelquefois, et une réponse humoristique a plus de poids, qu'une réaction agressive.

Ce n'est toutefois pas des injures fondées, c'est normal de réagir en se posant des questions,puisqu'on ne connaît véritablement pas ta vie personnelle et les expériences que tu aurais pu vivre. Ceci t'esdit gentiment. ;-)




Wisty


 steph34 a écrit [17/06/2012 - 08h14 ]  
steph34

Trouves toi une personne pour papoter. J'ai rajouté un mail dans ma signature, je peux très bien discuter avec toi de temps en temps.

Je réagis comme toi parfois... Il me suffit de lire un petit mot en trop avec une journée de merde et paf, j'explose... juste humain. Tu n'as pas réussi tes examens, tu vois tes copines fêter leur réussite alors tu as besoin de soutien.
La susceptibilité est difficile à vivre mais virtuellement, c'est plus de la spontanéité qui devrait ne pas être écrit.
En conclusion, tout le monde a comprit ta réaction et personne ne t'en veut.
:-)




Au revoir


 symbol a écrit [17/06/2012 - 09h46 ]  
symbol

Ce qui est bien steph34 à votre âge, c'est justement cette spontanéité. Si nous avons un peu plus d'expérience, vous avez plus de dynamisme, d'imagination et de temps devant vous.
Quoique j'aime bien ce dessin du chat qui dit " être vieux, c'est être jeune depuis plus longtemps que les autres, c'est tout ".

" Il me suffit de lire un petit mot de trop... et paf, j'explose " ! Vous pouvez exploser mais de joie aussi. C'est le bon côté de votre tempérament qui vous permet de forger vos convictions en essayant par vous-mêmes, seul moyen pour trouver sa vérité. On a le droit de se tromper. Bifurcation, formation, etc. sont autant de " deuxièmes chances " que la vie nous permet et c'est notre intérêt que tout cela forme " une belle vie ". Vous n'en avez qu'une : qu'elle soit vôtre.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 steph34 a écrit [17/06/2012 - 12h39 ]  
steph34

symbol, "on a le droit de se tromper", je m'excuse de vous contredire mais ce que vous dites est faux. Aujourd'hui, les jeunes au collège n'ont pas le droit de se tromper. Ils doivent décider de leur orientation à 14ans et s'ils ont quelques difficultés ou quelques problèmes qui ont engendré des mauvais résultats scolaire alors l'éducation nationale les classent dans des formations professionnelles qui parfois sont des voie de garage et qui surtout ne sont pas choisi par les élèves eux-mêmes... après, que l'élève se soit trompé ou non, il n'a plus le choix.
Il est vrai que l'on peut étudier à n'importe quel âge mais vis à vis de la société et Attikson l'exprime très clairement, c'est mal vu. Alors, on se moque des autres diront les uns mais la personne qui le subit ne s'en moque pas ou peut-être au début mais à force d'entendre ces répétitions, la personne entend les critiques des autres comme des attaques, des moqueries qui font mal.
On est libre d'étudier après l'âge que je dirai normal quand on a réussit sa vie professionnelle avant. Et là, oui, on parle de réussite et de fierté pour la personne et pour l'image qu'elle a dans la société. Qu'on le veuille ou non, on vit en société.

Je ne suis pas douée comme vous pour l'expression écrite mais j'ai taché d'être le plus clair possible dans mes pensées en écrivant cette contribution.

Bon dimanche à tous et bonne fête des pères.




Au revoir


 cochise_fr a écrit [17/06/2012 - 13h09 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Le souci principal vient souvent du fait qu'on demande aux jeunes de décider d'une orientation alors qu'ils ne maîtrisent pas les savoirs élémentaires que sont la langue française, le calcul y compris mental, et la lecture courante. Forcément, dans ce cas, l'orientation a de bonnes chances d'être inadaptée.

Quand on voit certaines copies de BAC (c'est à dire quelques années plus tard) c'est un peu effrayant. Et cela se répercute à la fois sur les formations et sur la vie réelle.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 steph34 a écrit [17/06/2012 - 13h27 ]  
steph34

Mais on a le droit à l'erreur à l'école jusqu'à 16ans car c'est une obligation d'y aller et ensuite, le jeune se débrouille pour se rendre compte que le droit à l'erreur n'existe pas. Quel paradoxe pour un jeune qui débute dans la vie...




Au revoir


 attikson a écrit [17/06/2012 - 16h37 ]  
attikson

l'orthographe et le calcul ne sont pas la base de tout... On peut être très doué dans un domaine et mauvais partout ailleurs.L'important est de trouver la bonne orientation.
Et ceux qui sont en reprise d'étude,n'ont pas plus ,ou moins de difficultés que les autres, dans leurs fonctionnement cognitif.




 symbol a écrit [17/06/2012 - 17h10 ]  
symbol

J'avais dépassé le stade du collège et du lycée et je partais allègrement sur le chemin de vie.

Il est vrai que je ne suis plus dans ce ressenti de société qui voit bien ou mal en fonction de valeurs établies et le hic, c'est que chacun pense que lui fait bien, l'autre mal, que l'autre pense la même chose de lui et l'on arrive à l'ingérence réciproque qui peut créer tant de conflits.

Je comprends bien votre position à toutes les deux, attikson, et toi steph34. Je tente juste d'incliner le projecteur autrement. Je ne détiens pas de vérités.

Dernièrement j'ai pu constater que l'on pouvait modifier son parcours. Un jeune qui a aujourd%u2019hui 25 ans était en rupture scolaire depuis ses 16 ans, vient de rentrer dans une formation. Tout ce qu'il a pu trouver en CDI depuis ses 18 ans, il a pris pour subsister. Et le déclic de cette formation alors qu'il refusait tout ce qui passait par l'enseignement, l'éducation nationale. J'ai bien l'impression qu'il démarre sa vie et qu'il semble heureux.

Oui, steph34, nous vivons en société. Explique-moi comment on fait pour avoir une bonne image en société si l'on n'a pas une bonne image de soi ? Peut-être que c'est ce que l'on apprend avec le temps et je peux t'assurer qu'erreurs ou blessures ne nous ont pas épargné. Le poids des contraintes sociales et culturelles a toujours existé et on peut toujours penser que l'on n'a pas eu le choix, et que d'autres ( la vie, les parents, les circonstances ) ont décidé pour soi.
Tous ces possibles, même limités par les contraintes du réel, rendent les décisions plus difficiles. Comment se repérer quand on n'a plus de cartes ? Cette époque peut être formidable et neuve et tous nos savoirs se révèlent faux : l'avenir est à inventer.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 steph34 a écrit [17/06/2012 - 18h26 ]  
steph34

"comment on fait pour avoir une bonne image en société si l'on n'a pas une bonne image de soi ?", c'est impossible.
"Comment se repérer quand on n'a plus de cartes ?", je ne sais pas mais l'avenir est à inventer puisqu'il n'est pas connu, c'est tout à fait juste sauf que parfois l'invention n'a plus de sens...
Je vous laisse discuter, je m'arrête là pour cette question. ;-)




Au revoir


 cochise_fr a écrit [17/06/2012 - 19h39 ]  
cochise_fr

Bonjur,
Si Attikson, les savoirs de base ....sont la base de tout, car ne pas les maîtriser crée automatiquement de lourds handicaps quelle que soit l'orientation choisie.

Si on ne sait pas faire des phrases, c'est un handicap dans n'importe quel métier.
Si on fait des fautes à l'écrit, ce sera un handicap pour tous les rapports et autres formulaires à effectuer, quel que soit le métier....y compris ici par exemple.
Si on ne sait pas compter, y compris rapidement de tête, cela créera un handicap lors de décisions à prendre rapidement....même si on peut user de calculettes.

Par contre, si on les maîtrise, on peut tout au long de sa vie se former et éventuellement se réorienter si nécessaire. Faut il rappeler qu'en principe, c'est à l'entrée en 6ème et non au BAC que l'on est censé les maîtriser. C'est là que l'on voit le fossé qui sépare l'éducation nationale de la vie réelle.....et parfois la démission des parents de leur obligation d'éducation.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [17/06/2012 - 21h24 ]  
betinaweb

Heureusement que l'on peut avoir 27 ans et faire des études.Je reprends ta question.
Tu es même bien jeune face aux octogénaires qui passent leur bac ou qui vont à la FAC.
Il y a de plus en plus de personnes qui reprennent leurs études .Chacun a son parcours pour différentes raisons que je ne me permettrai surtout pas de commenter et de critiquer négativement.
Mon encore a fait beaucoup parler.Ma phrase t'a agressée alors qu'elle était pour m'intéresser à toi.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 attikson a écrit [19/06/2012 - 17h52 ]  
attikson

d'accord merci de vos réponses, je prends des fois les choses à l'envers,je m'interroge la probabilité d'un délire de persécution! lol

cochise: je suis d'accord sur le fait qu'il y a des fondamentaux: mais moi vois tu,j'ai surement eu des retards , due à mon environnement familial ,et heureusement j'ai réussi à compenser plus tard avec ma maturité.
Je sais compenser, mes difficultés,par ma compréhension, par mes analyses justes, par mon raisonnement, par mon expression.
donc les maths et l'orthographe hélas ne font pas tout.




 cochise_fr a écrit [20/06/2012 - 11h08 ]  
cochise_fr

Bonjour,
le fait d'avoir des problèmes plus jeune n'empêche en rien de reprendre des études, que cela oit officiellement pour un diplôme ou de manière autodidactique pour son bien-être personnel, et cela quel que soit le domaine d'application.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à attikson






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.