Du nouveau pour la TVA ?



lucius
Cette question a été posée par lucius, le 09/03/2009 à à 14h48.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Ressources économie.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 lucius a écrit [09/03/2009 - 14h48 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
lucius

La TVA,taxe sur la valeur ajouté,est une taxe que tout consommateur final doit payer.




Gare au gorille !


 lucius a écrit [09/03/2009 - 14h51 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
lucius

Les entreprises se font en effet rembourser la TVA...

Un projet d'accord, en date du 2 mars, permettra à chaque état membre d'appliquer un taux réduit dans trois secteurs, à compter du 1er janvier 2010 : la restauration, les activités liées au BTP (fourniture, construction, rénovation, transformation et réparation de logement) et plusieurs métiers de l'artisanat (cordonnerie, soins à domicile, pressing, etc).

Cela semble bien,
mais si l'état n'oblige pas les entreprises à redistribuer l'argent,en augmentant les salaires ou en créant de l'emploi,ou en baissant les prix,la baisse de la TVA apparait surtout comme un cadeau aux patrons.
Un de plus!




Gare au gorille !


 lover a écrit [09/03/2009 - 15h03 ]  
lover

Si baisse de la tva = baisse des prix, alors c'est une bonne chose, sinon je ne vois pas ce que çà change ...




 lucius a écrit [09/03/2009 - 16h17 ]  
lucius

Si le gouvernement de naboléon ne force pas les PME-PMI a basser les prix,on payera toujours autant,alors que les patrons gagnerons plus.
Il faut baisser la TVA,certe,mais obliger les entreprise à redistribuer ces gains(embauche,augmentation,baisse des prix).

Or notre naboléon n'oblige pas les entreprises à grand chose...




Gare au gorille !


 lucius a écrit [09/03/2009 - 16h34 ]  
lucius

Cela me fait penser,d'ailleur...à tout ce qui a été dit comme anneries sur la croissance.

"La croissance n'est pas au rendez-vous....On ne créera pas d'emploi.."
Depuis quant la croissance serait "au rendez-vous"?

La croissance est une résultante,elle va pas se trouvé là,au coin de la rue!

"Tiens,voilà la croissance!Ho chouette,on va pouvoir augmenter les salaires!"

Foutaise que tout ceci!La croissance est une résultante:Elle résulte de la REDISTRIBUTION DES BENEFICES LIES A LA VENTE DE LA PRODUCTION.

C'est à dire qu'il faut produire(et en France jusqu'au dernier trimestre 2008 on a bien produit),il faut vendre(idem on a bien vendu),et faire des bénéfices(les entreprises française on fait des bénéficess,parfois meme reccord).
On notera que "les 35 heures",souvent montrées du doigt,ne sont pas responsable de la non-croissance:On produisait en effet autant avant les 35 heures qu'après.

Il suffit de relire la définition de la croissance pour se rendre compte que le volume n'est pas pris en compte de toute façon:Vous pouvez en effet produire peu,mais vendre tout et faire beaucoup de bénéfices.

Alors pourquoi la non-croissance,alors que les entreprises font des bénéfices?(parfois meme reccord)

Parce qu'il n'y a pas de REDISTRIBUTION!Tout simplement!
Cette redistribution doit se faire sur LES FACTEURS DE PRODUCTIONS,QUI SONT
1/LES HOMMES(LE TRAVAIL SALARIAL)
2/LES MACHINES (AMMORTISSEMENT,INVESTISSEMENT)
3/L INNOVATION,LES BREVETS...AUTREMENT DIT LA RECHERCHE
4/LA FORMATION

Depuis 1995,la droite est au pouvoir,avec le MEDEF derrière,et les patrons ne redistribuent rien.

Rien pour la recherche,rien pour les salaires,rien pour la formation(ce n'est pas la création d'un droit à la formation de 20h par an qui change quelque chose),rien pour l'investissement dans les machines.

Donc pas de croissance.CQFD.
Pas de croissance,est-ce grave du ponit de vue de ceux qui dirigent les entreprises?
Non,ils ont une Europe à portée de mains pour délocaliser,faire toujours autant de bénéfices personnels.Et tout cela lègalement.
Nous nous appauvrissons,et le secteur social,non rentable,en tout cas à court terme,et durement touché.
La encore,les riches patrons s'en moquent:Eux peuvent se payer des soins,à l'étranger si besoin.


Tant qu'il n'y a pas redistribution,il n'y aura pas de croissance.


Il faut noter que la crise actuelle a bon dos pour faire croire au peuple que tous les problèmes actuels viennent des "subprimes",et que c'est à cause de ça qu'on délocalise.




Gare au gorille !


 cochise_fr a écrit [09/03/2009 - 18h38 ]  
cochise_fr

Bonjour,
On a jamais vu un chef d'entreprise payer ses salariés en rapport avec ses bénéfices.... c'est d'ailleurs bien là le problème actuel.

Baisser la TVA ne profitera qu'aux patrons.... ce qui ne sert à rien, surtout actuellement.

La seule chose qui peut améliorer le sort, c'est la taxation des revenus de tous ordres au delà d'une certaine limite, la redistribution d'une part des bénéfices aux acteurs qui l'on créés, et l'obligation de revenus décents pour tous (éventuellement avec compensations obligatoires). La TVA est une taxe dont on peut discuter le niveau, mais qui est utile aux revenus de l'état qui, quels que soient leur nom, a besoin de subsides pour faire son travail.

Plutôt que la TVA, ce sont les prix qui doivent être baissés pour tous les produits de première nécessité. Le consommateur final ne voit et ne paye que le total TVA incluse.... et peu importe la répartition intérieure du prix en question.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 lucius a écrit [09/03/2009 - 20h53 ]  
lucius

"... la redistribution d'une part des bénéfices aux acteurs qui l'on créés..."
C'est une évidence,cochise,et un jour nous avons eu une discussion autour des salaires,et j'ai proposé une "grille salariale",tout à fait dans l'optique de cette redistribution.

Pour ce qui est d'un "salaire"maximun",il faut prendre en compte le paramétre humain:
je fais gagner de l'argent,je crée du ravail,c'est mon entreprise...Je fais ce que je veux et je pred le salaire que je veux...

Il en est de ces questions comme des question sur la politique de l'enfant unique!
C'est une prise de conscience personnelle qui fera faire un bon à l'humanité,pas des lois...
Une révolution me parait nécessaire;Révolution des moeurs,des idées,des concepts,de l'économie,de la science...




Gare au gorille !


 papiguy a écrit [09/03/2009 - 21h06 ]  
papiguy

Parmi les secteurs concernés par la baisse de la TVA, cherchez celui qui fait le plus gros chiffre d'affaires, et quelle est la plus grosse société du secteur, et vous aurez compris.

Après la suppression de la publicité sur les chaînes de télévision publiques au profit des chaines privées, un cadeau de plus pour Martin.

Peut-on espérer qu'avec la relance du bâtiment, il sera possible de loger tout le monde au lieu de saisir les comptes des squatters ou de les expulser ?




 lucius a écrit [09/03/2009 - 23h10 ]  
lucius

Merci pour le clin d'oeuil au sujet que j'ai lancé sur les expulsion;Il est temps que les français ouvrent les yeux sur certaines évidences de notre société




Gare au gorille !


 cochise_fr a écrit [09/03/2009 - 23h15 ]  
cochise_fr

Bonjour,
De quoi parles tu Papiguy.?
"Peut-on espérer qu'avec la relance du bâtiment il sera possible de loger tout le monde au lieu de saisir les comptes des squatters ou de les expulser ?"

Le marché du bâtiment est un gigantesque panier de crabes géré comme la mafia, à coups de pots de vin et de dessous de table.... Rien n'empêche le prix des logements de baisser.... sauf les magouilles et les ententes afin que cela ne se produise pas.

Suivant la sacro sainte économie de l'offre et de la demande, il est impératif pour ces requins que la demande reste plus forte que l'offre, ce qui leur assure de juteux bénéfices et une assurance longue vie de la pérennité des besoins.


Quand à Lucius,
"je fais gagner de l'argent,je crée du travail, c'est mon entreprise...Je fais ce que je veux et je prend le salaire que je veux..."
On ne parle pas des dividendes, mais du salaire. Autant on ne peut légiférer sur les versements de dividendes des actionnaires propriétaires non salariés, autant il est aisé de plafonner les revenus.... et de taxer le tout au delà d'un certain plafond.

Il ne faut jamais oublier qu'un patron propriétaire à 100% d'une petite entreprise de 10 personnes prend énormément plus de risques personnels que n'importe lequel des patrons parachutés de n'importe quelle entreprise internationale, et ce ne sont pas eux qui se versent des salaires mirifiques injustifiés.. Il y a une sacré différence entre "jouer" avec son argent, dans son entreprise où l'on travaille tous les jours, et gérer sans risques des milliards d'euros qui ne vous appartiennent pas et pour lesquels votre seul risque est d'être éjecté.... pour recommencer ailleurs.

Dans un cas il s'agit de gestion de patrimoine, dans l'autre d'une partie de poker menteur.

Dans un cas on crée du travail, dans l'autre on gère des pions pour faire du fric.

Les 'grands' pdg gèrent de l'argent qui ne leur appartient pas, un outil de travail qui ne leur appartient pas, des salariés qui ne leur appartiennent pas..... pourquoi auraient ils des scrupules puisque tout cela ne leur coute rien.?

Il ne faut pas confondre non plus "salaire maximum et "revenus maximum" (en particulier sous formes de dividendes ou de revenus financiers).
L'argent est un parfait moyen d'échange et de commerce, mais il n'avait pas a devenir un moyen d'auto-création infinie comme le systême bancaire actuel l'a établit.

Pour en revenir à cette TVA, quelle qu'elle soit, ce sera inactif sur les prix, surtout avec l'excuse bienvenue de la crise actuelle. Ce sera exactement comme les fonds de la "relance".... (moi je dirais de "l'escroquerie"), ils ne vont servir qu'à garantir les versements des dividendes de cette année.... rien d'autre.... c'est exactement le même principe.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 lucius a écrit [09/03/2009 - 23h27 ]  
lucius

J'aime bien quant tu t'énerve,grand fou;allez oui,fouette moi avec le martinet! :-D

"Autant on ne peut légiférer sur les versements de dividendes des actionnaires propriétaires non salariés"

Pourquoi on ne pourrais légiférer sur les dividentes des actionnaires?
Je suis sur qu'on va tomber d'accord toi et moi sur un plafonnement à 5%,à condition qu'il y ait eu avant répartition équitable des bénéfices sur les facteurs de productions(cités plus haut).




Gare au gorille !


 cochise_fr a écrit [10/03/2009 - 06h37 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"Pourquoi on ne pourrait légiférer sur les dividendes des actionnaires?"

Tout simplement parce que ce sont les actionnaires qui en décident.

On peut augmenter les réserves obligatoires, on peut taxer les revenus qu'ils représentent une fois payés; mais, comme on l'a vu pour les bonus et les dividendes des banques, des grandes entreprises et des traders et autres, l'état n'a pu faire qu'une "demande de raison" et non l'imposer, sauf dans de rares cas où l'état est l'actionnaire prépondérant.... et encore, car il faut respecter les contrats signés, même si ils vont à l'encontre de la raison éthique.

C'est le principe perpétuel du chantage mafieux:
" Si tu ne fais pas ce que je te dis, je te rends la vie impossible"....
.. mais comme on l'a vu, cela ne marche pas à tous les coups.... entre mafieux, il y a des résistants et des j'm'en foutistes.

J'ajoute:
On a jamais vu une grande entreprise en faillite payer ses dettes, alors que les banques et autres organismes demandent la caution personnelle des petits patrons propriétaires de leur entreprise sur leurs biens personnels..... ce qui prouve bien qu'il y a escroquerie à hauts niveaux.

Cela entraine la chute à la façon des dominos, et c'est bien de ces pratiques douteuses (et d'autres du même tonneau) qu'il faut se défaire à l'avenir.... je devrais dire "qu'il faudrait" car je ne rêve pas, ce ne sera pas demain la veille.

Quand à la TVA, qui n'est jamais qu'un des impôts et taxes diverses servant à financer l'état dans une opacité d'usine à gaz, peu importe son taux, ce qui importe, c'est que l'état puisse se financer pour ses actions et que le consommateur puisse vivre de ses revenus.... y compris le plus humble..... le reste c'est du baratin ou des écrans de fumée...au choix.

C'est donc d'une réforme profonde de la fiscalité du pays que l'on a besoin, et non de mesurettes de cette nature, plus corporatistes qu'autre chose..... et la simple raison voudrait que "plus on gagne, plus on paye de taxes diverses" (jusqu'à 90% sur les plus hauts revenus en cas de crise comme actuellement).... ce qui n'est pas dans l'air du temps de naboléon.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 lucius a écrit [17/03/2009 - 15h20 ]  
lucius

La lettre d'u restaurateur sur l'abaissement de la TVA:

(tout est dit!)

"Monsieur le Président,

quelle étrange manière de gouverner. Vous convoquez des états généraux de la restauration en avril pour débattre d'une éventuelle réforme de la TVA dans la restauration et des contreparties qui devaient y être négociées mais vous n'attendez pas d'écouter les propositions des différents intervenants et tranchez dans le lard, si vous me permettez l'expression.

Je lis dans les médias ce jour :

« Nicolas Sarkozy a indiqué lundi à l'Union professionnelle artisanale (UPA) que le taux de TVA dans la restauration allait être abaissé à 5,5%, ont indiqué des responsables de cette organisation après un entretien à l'Elysée avec le chef de l'Etat.

Le président Sarkozy a confirmé la baisse de la TVA dans la restauration à 5,5%, a affirmé son secrétaire général Pierre Burban. »

Cette manière de décider unilatéralement ne peut qu'empêcher une véritable cohésion sociale en grévant inutilement le budget de la France dont le peuple français attend une gestion rigoureuse et
éthique. Vous avez reculé dans les DOM TOM, vous reculerez dans l'Hexagone.

Permettez-moi de vous transmettre de la part de tous les touristes du monde entier qui visitent notre pays (si les prix baissent, ce dont je doute) et de moi-même, de sincères remerciements.

Et expliquez-moi comment vous allez me forcer à embaucher si je n'ai pas besoin de salariés, à investir si je n'en ai pas envie, à augmenter mon personnel si mon ratio masse salariale sur CA est déjà très élevé ou à baisser mes prix sans changer les règles du marché. Et sans contredire votre ministère des Finances qui m'écrivait suite à un courrier que je vous avais également transmis en septembre 2008 :

« En revanche, il ne lui (l'administration fiscale) appartient pas d'apprécier la manière dont une entreprise détermine ses prix. En effet, le prix des produits est fixé librement par les opérateurs et il n'existe aucune disposition législative qui rend obligatoire une différenciation du prix en fonction du taux de TVA. »

Veuillez agréer, monsieur le président de la République, mes sincères salutations."

Lettre de Mr Xavier Denamur ,restaurateur,pris sur Rue89




Gare au gorille !


Répondre à lucius






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.