Pourquoi la religion catholique est contre l'utilisation des contraceptifs ?



hera
Cette question a été posée par Hera, le 15/12/2010 à à 00h44.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Religion catholique.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 cochise_fr a écrit [15/12/2010 - 05h24] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
cochise_fr

Bonjour, Arrêtez de dire n'importe quoi. La pédophilie...



[ Lire la suite de la réponse écrite par cochise_fr ]



Réponses



 Wisty a écrit [15/12/2010 - 01h41 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Wisty

Bonsoir Hera, Ce n'est pas nécessairement la religion catholique qui est contre le préservatif, c'est la pape lui-même, mais bon, par la suite, il s'est rétracté dans ses affirmations qui ont été médiatisées. Et puis il faut dire aussi, que le catholicisme est pour le moment sur le coup du vent en poupe de la pédophilie, et cela, les victimes se dévoilent, un peu tard, parce que c'était tabou, antérieurement.




Wisty


 Panis Rahl a écrit [15/12/2010 - 02h03 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Panis Rahl

Parceque ce n'est pas une religion évolutive...

Parfois on a l'impression qu'avec certains dirigeants cathos, le monde devrait etre tel qu'il l'étais il y a 2010 ans..




Beaucoup de bruit pour rien.


 Wisty a écrit [15/12/2010 - 02h06 ]  
Wisty

Bonsoir Panis, Il y a des religieux qui restent dans leurs coquilles, suite à leurs prières traditionnelles, et puis, ils mettent également des oeillères, sauf les pédophiles.... :-)




Wisty


 Panis Rahl a écrit [15/12/2010 - 02h12 ]  
Panis Rahl

La sainte église a créé les pretres pédophiles... mais ce n'est pas le sujet. l'eglise si elle veut survivre doit avancer avec son temps..




Beaucoup de bruit pour rien.


 cochise_fr a écrit [15/12/2010 - 05h24 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Arrêtez de dire n'importe quoi. La pédophilie existait avant la religion catholique.... ce qui ne les excuse pas, j'en conviens.
Quand au préservatif, à l'avortement, et tout ce qui concerne la régulation des naissances, je suppose que cela voudrait se rapprocher d'une vie 'naturelle' dans laquelle les gens naissent, vivent, et meurent en fonction de leur santé et non en fonction des progrès de la médecine.
Ne pas mettre de préservatif, c'est assumer les éventuelles conséquences que cela peut avoir.... jusqu'à la mort. Il y a en effet une autre solution.... évidemment frustrante pour beaucoup.... l'abstinence.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Dunamis a écrit [15/12/2010 - 12h22 ]  
Dunamis

Je suis d'accord avec Cochise.

Si la contraception est blâmée par l'Eglise, c'ets parce que c'est à leur yeux l'opposé de la vie.
Rappelons qu'à l'origine, la femme est bien là pour enfanter. La contraception va à l'encontre de ce que la nature nous à donné.

panis, dans toutes les religions, sans exeption, il y a des extremistes. Et tout les extremistes, sans exeption, freinent face à l'évolution par ce que cela leur fait perdre leur pouvoir et leur influence.
C'est d'ailleurs pour cala que les sectes ont pour premier réflexe d'isoler leur victime du monde.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 Hera a écrit [15/12/2010 - 12h50 ]  
Hera

Merci de vos réponse.
J'ai posé la question car j'ai vu une émission sur les familles nombreuses et il y en a une qui me chagrine.
A la question : "comment se fée t-il que vous ayez tant d'enfants ?" La mère répond que son mari et elle sont religieux et que leur moyen de contraception est naturel (je suppose que l'homme se retire avant) mais que des fois la méthode marche pas et donc voila un gosse (ils en ont eu 8)

Leur moyen de contraception est certes naturel mais c'est un moyen de contraception quand même. Donc ils n'assument pas (à chaque fois) les conséquences d'avoir fée l'amour. Pas très catholique ...




 Panis Rahl a écrit [15/12/2010 - 14h17 ]  
Panis Rahl

Je parlais uniquement du cas des pretres c'est tout.. pas de la pédophie en général.

Apres ne pas mettre de préservatif pour "assumer les conséquences que ca peut avoir" et se rendre compte qu'on a assassiné son copain/sa copine en lui refilant le SIDA ou une autre saloperie c'est pas forcément la bonne solution.

Et le pape (je sais plus si c'est l'actuel) qui va dire en AFRIQUE (l'afrique hein là ou ya plein de saloperie qui trainent) que le préservatif c'est mal. Ben heu comment dire... /clap




Beaucoup de bruit pour rien.


 cochise_fr a écrit [15/12/2010 - 16h24 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est bien de ces pratiques volages que vient le problème Paris-Rahl.
Vous voulez jouer à se faire peur.... au nom de droit illusoire à baiser n'importe qui n'importe où.... il faut en assumer les conséquences..... mais cette pratique n'a rien d'une obligation. Ceux qui sont fidèles n'ont pas de problèmes. Par chance, cela ne se transmet pas par l'air ambiant.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [15/12/2010 - 17h07 ]  
betinaweb

Le pape est contre les préservatifs sauf dans certains cas aujourd'hui car pour lui il ne doit pas y avoir d'actes sexuels avant le mariage.et il prône la fidélité.
Il dit qu'il ne doit pas y avoir de contraception qu'un enfant est un don de Dieu.Peu de catholiques le suivent aujourd'hui à part les traditionnels et les intégristes.
Ils sont pro méthode billings ,le naturel avec beaucoup d'accidents de parcours qui sont de jolis bébés. :-D




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Dunamis a écrit [15/12/2010 - 19h04 ]  
Dunamis

Pour l'opinion que j'ai de la papauté....ils peuvent faire ce qu'ils veulent, leur n'influence pas la mienne.




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 betinaweb a écrit [15/12/2010 - 21h01 ]  
betinaweb

Elle n'influence pas grand monde mais on en parle beaucoup.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Hera a écrit [16/12/2010 - 00h24 ]  
Hera

Cochise,
Je suis souvent d'accord avec tes principes et tes idées, en revanche, ta façon de t'exprimer me chagrine, dans beaucoup de post tu dis 'vous'. Ex : "Vous voulez jouer à se faire peur.... au nom de droit illusoire à baiser n'importe qui n'importe où.... il faut en assumer les conséquences..... mais cette pratique n'a rien d'une obligation." ...
Avec cette formulation on se sens concerné (je me permet de dire 'on', je pense que je ne suis pas la seule), et comme on ne l'est pas, c'est assez agaçant !!
Tu pourrais dire plutôt 'Certains joue à se faire peur [...]'




 Mariejolie a écrit [11/03/2011 - 21h44 ]  
Mariejolie

je ne sais pas pourquoi en effet le sujet fait couler tellement d´encre puisque de toutes façons tout le monde fait ce qu´il veut et se fout complètement du point de vue de l´Eglise. L´Eglise n´impose pas son point de vue...
Pour moi, il y a deux points :
- le préservatif en tant que moyen de protection contre le sida, et là l´Eglise n´est pas pour car le préservatif n´est fiable qu´à moins de 90%...donc on prend un risque de contaminer la personne si on est contaminé. Participation au risque de meutre d´autrui...faudrait-il que l´Eglise soit pour?De plus, l´Eglise prône la fidélité et non le préservatif pour ne pas attraper la maladie. C´est simple si vous n´avez qu´un partenaire dans votre vie, et que votre partenaire fait la même chose, vous n´avez pas de risque d´attraper la maladie par voie sexuelle. On adhère ou pas, mais c´est scientifique jusque là...Cependant, le Pape a dit et redit (sauf que cette fois les médias l´ont entendu car ils ont pour habitude de prendre des phrases des discours du Pape, qui font que le sens du discours est changé puisque ses idées ne sont pas résumées, mais tronquées) que le préservatif ne devait être qu´un pis-aller et pas une solution de base... Il n´a jamais changé d´avis sur ce point. Bien sur il vaut mieux mettre un préservatif si on est contaminé et au´on veut absolument avoir des relations sexuelles...puisqu´on diminue le risque...mieux vaut toujours du 90% de risques que du 100%, même si ce n´est pas idéal...
Car pour limiter les risques de contamination au Sida, il faut limiter le nombre de partenaires sexuels (plus on a de partenaires qui eux-mêmes ont eu d´autres partenaires, plus on risque de tomber un jour sur une personne séropositive...c´est exponentiel et scientifique)
De plus, avec un préservatif, on ne pense plus au risque, car on se sent protégés...on a donc tendance à multiplier les relations...sans forcément faire de test de séropositivité quelques semaines à la fin de chaque relation...
Quand on cumule le fait que le préservatif empêche la transmission du Sida à 85% et que l´on a tendance à avoir plus de partenaires avec préservatif, ce qui multiplie donc les risques, on comprend pourquoi l´Eglise n´est pas pour l´utilisation du préservatif comme moyen d´action contre le sida...
La preuve, le taux de prévalence du sida à Washington est plus haut que dans certains pays d´Afrique...alors que les américains ont un accès illimité aux préservatifs, contrairement aux Africains....
-le second point est la contraception.
Là chacun a ses idées et fait ce qu´il veut de toutes façons, mais je voudrais juste préciser que la méthode Billings bien appliquée est fiable à 98%...lorsque l´on a fait une formation suivie et rigoureuse, bien évidemment. Car quand on prend juste les principes de bases, alors oui, cela donne un bébé presque à tous les coups...pas étonnant...De plus la méthode Billings permet aussi aux couples hypofertiles d´avoir des enfants, donc elle est à deux volets...Le préservatif, lui est fiable à 98,2 %. Alors évidemment, le mieux est de combiner préservatif et pilule, mais cela a aussi un impact sur l´écologie et la pilule n´est pas forcément idéale pour le système hormonal de la femme...et puis enfiler un préservatif en plein milieu des préliminaires, cela a toujours un coté irritant car il faut faire une courte pause...donc il n´y a pas de méthode idéale en matière de contraception, là réside la fragilité de la vie, malgré les géniaux progrès de la science...
Quant à prendre des catholiques pour des idiots qui pratiquent le retrait, il ne faut peut être pas pousser...car question orgasme il y a mieux et puis tout le monde sait bien que l´homme émet déjà de faibles sécrétions lorsqu´il est excité, bien avant l´orgasme...donc on peut parfaitement avoir un bébé ainsi, même si on limite bien sur le volume de sperme et donc le nombre de spermatozoïdes...
J´ai été un peu longue, pardon, mais ces clichés ressacés m´agassent...




 betinaweb a écrit [11/03/2011 - 23h19 ]  
betinaweb

La méthode Billings fiable mon oeil! il faut que la femme ait un cycle régulier et même très régulier et les femmes savent très bien qu'il ne faut pas grand chose pour décaler un cycle,un choc émotionnel,du stress, de la fatigue etc...
Cette méthode est prônée par les catholiques traditionnels pour réguler leurs naissances.J'ai rencontré un groupe Billings,on m'a expliqué la méthode qui ne me plait pas du tout car vous ne mettez pas les détails et de plus quand une grossesse s'annonce malgré tout,après 5,6 enfants c'est bien sûr un don de Dieu.
À partir du moment où l'on veut régulariser les naissances,c'est une contraception,qu'elle soit naturelle ou pas,chacun fait ce qu'il veut et pas la peine de juger.
Ce n'est pas le pape qui viendra subvenir au besoin des enfants.Personne ne se fout de ce que dit l'Eglise,les gens entendent mais ne suivent pas,c'est tout,pourquoi obéir à un homme?Que l'Eglise exprime la fidélité dans le mariage,qu'elle donne des conseils,mais qu'elle ne se mêle pas de la sexualité.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Mariejolie a écrit [13/03/2011 - 22h24 ]  
Mariejolie

Mais non, au contraire et là est bien la difficulté de la méthode Billings, justement c´est qu´il faut apprendre à connaitre son propre cycle...c´est pour cela que l´apprentissage nécessite un moment...et qu´on ne peut apprendre la méthode seul! durant les périodes d´allaitement il y a une autre formation qui est nécessaire car le cycle est différent...
je pense que vous avez été mal renseigné car j´ai une une explication sur la méthode par un couple de formateurs et ils ont bien expliqué que justement la méthode se basait sur chaque femme et sur chaque cycle car les cycles ne se ressemblent pas et que justement la méthode devait s´effectuer pour cela avec un suivi personnalisé et pas seulement des principes de base...qui bien évidemment ne marchent pas!
Quant à Billings, c´est une méthode scientifique pour ne pas avoir d´enfant ou en avoir à des moments précis, on peut la faire en n´étant pas catholique du tout et quand on l´a apprise et que l´on maitrise on n´a plus de contact avec les formateurs donc je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas avorter...si la conscience s´éduque, chacune est libre de son corps...
les religions juives et musulmanes disent la meme chose, sauf qu´ils n´ont pas une personne "porte-parole" si on peut appeler le Pape ainsi...
et je ne vois pas pourquoi l´Eglise n´aurait pas son mot à dire en matière d´amour...dans ce cas là on pourrait aussi dire que tel journal de tel bord politique n´a pas son avis à donner sur une question d´actualité...liberté d´expression, tout simplement, après on est libre de ne pas lire et de ne pas écouter... De plus émettre un avis n´est pas juger... L´Eglise ne juge pas, la preuve elle aide les femmes qui ont avorté et qui le regrettent, mais aussi celles qui ont choisi de garder leur bébé et qui ont du mal psychologiquement ou financièrement...




 Mariejolie a écrit [13/03/2011 - 22h26 ]  
Mariejolie

@bettinaweb, non contraception et régularisation des naissances sont différents
contra ception, c´est contre la conception
le dico "Sous le terme contraception on désigne l’ensemble des moyens employés pour provoquer une infécondité temporaire chez la femme ou chez l’homme, c’est à dire les différentes méthodes qui ont pour but d’éviter une grossesse. De manière générale, les méthodes contraceptives agissent :

en bloquant l’ovulation : c’est le cas de la pilule, de l’anneau vaginal, du timbre contraceptif ;
en empêchant la fécondation (rencontre entre spermatozoïdes et ovule) : c’est le cas des préservatifs, des spermicides, du diaphragme ; c’est également le cas de la stérilisation"

Dans le cas des méthodes naturelles on ne provoque pas une infécondité, on n´a seulement pas de rapports sexuels la ou les jours oü l´on est fertile...selon les cycles, l´activité sportive, le stress... c´est donc différent!
en empêchant l’implantation d’un œuf : c’est le cas du dispositif intra utérin ou stérilet.




 betinaweb a écrit [13/03/2011 - 22h44 ]  
betinaweb

Mariejolie,j'ai été très bien renseignée sur cette méthode et sur la connaissance des cycles.
Ce n'est pas à 21 ans que vous allez m'apprendre la vie.Je sais que ce n'est pas une méthode juste pour les catholiques mais elle est quand même utilisée en majorité par les traditionnels.Les autres catholiques prennent une contraception.

Vous n'allez pas me faire croire que c'est une méthode sûre à moins de faire abstinence les 3/4 du temps.
Connaitre son corps oui mais parier sur son cycle c'est risqué.
Aujourd'hui,les femmes,veulent choisir quand elles veulent avoir un enfant.J'ai une amie qui a eu 8 enfants par choix ,en utilisant la contraception,elle planifiait ses grossesses,elle est catholique et n'a pas l'impression d'avoir trahie l'Église.J'ai fait la même chose.Les femmes veulent aussi avoir une sexualité épanouie et ne pas vivre dans la crainte d'une grossesse non désirée.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 Mariejolie a écrit [14/03/2011 - 09h48 ]  
Mariejolie

Mais je ne vous empeche pas du tout de faire ce que vous voulez.
et je n´ai pas non plus dit que je comptais pratiquer Billings.
je dis juste que cette méthode est aussi fiable que le préservatif et que je ne vois pas pourquoi vous l´attaquez ainsi.
Quant à l´abstinence, non cela dépend.
Pour certaines femmes hyper fertiles ce sera en effet le cas et donc il sera mieux de choisir une autre méthode plus appropriée, pour des femmes hypo-fertiles, Billings c´est parfait car c´est écologique et naturel...et faire abstinence un ou deux jours par mois c´est dans ce cas là loin d´etre une catastrophe...




Répondre à Hera






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !






Articles de la même thématique :

• Catholicisme : c'est quoi ?
• Comment devenir curé, recteur ou abbé ?




Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.