Que pensez-vous de la suppression des options latin grec au collège?



betinaweb
Cette question a été posée par betinaweb, le 06/05/2015 à à 00h44.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Réflexions.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 cochise_fr a écrit [09/05/2015 - 11h58 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Une ânerie de plus dans l'éducation nationale, en attendant d'avoir l'arabe en première langue obligatoire, comme c'est le cas de l'islam en cours d'histoire.

Ce serait déjà bien si on pouvait avoir en terminale des élèves qui parlent correctement le français, l'écrivent avec un minimum de faute d’orthographe, et qui sachent compter avec les opérations de base utiles pour la vie courante.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [09/05/2015 - 17h41 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
papiguy

Tout se','0',this);">simplement l'application de la technique dite de "la chaussure de sécurité" bien connue au sein des entreprises.
On amuse la galerie avec un yoyo et pendant ce temps là on fait passer des mesures bien plus pénalisantes pour le futur de l'enseignement inspirées par une vision essentiellement comptable.
Il en va de même pour la nouvelle loi de santé, où une mesure est passée inaperçue, qui est un retour en arrière honteux à propos des handicapés. Pour ne pas avoir à investir (1), l'état traitera chaque cas en fonction des moyens disponibles (et si vous n'êtes pas satisfait vous pourrez toujours aller en Belgique) au lieu d'adapter les moyens en fonction du cas. C'est en contradiction avec les conventions internationales signées par la France et la Convention Européenne des Droits de l'Homme, car le handicapé serait ainsi victime d'une discrimination par rapport au non handicapé.

(1) et aussi éviter les recours en Justice.

On se fout de notre g.....




 cochise_fr a écrit [13/05/2015 - 13h23 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"car le handicapé serait ainsi victime d'une discrimination par rapport au non handicapé. "

C'est hélas déjà le cas au regard des aides minables et souvent inadaptées apportées à toutes celles et tous ceux qui ont un handicap invalidant tout en étant pas en chaise roulante.

Effectivement, les lois en cours conduisent à la privatisation su système de santé publique et de l'éducation nationale, le public aux cancres et aux pauvres, et le privé à ceux qui peuvent payer. Belle leçon de socialisme.!!




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Pouxiz a écrit [14/05/2015 - 17h27 ]  
Pouxiz

Tous sa me fait bien peur pour mon avenir il faudrait envisagé de quitter la France dans quelques années car celle ci est en déclin à présent.




Même la pensée d'une fourmi peut touché le ciel...


 cochise_fr a écrit [15/05/2015 - 11h50 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Plutôt que de la quitter, on peut aussi essayer de la changer.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 amiref a écrit [15/05/2015 - 13h12 ]  
amiref

Bonjour,
Et pourquoi voulez-vous la quitter?




 papiguy a écrit [15/05/2015 - 13h27 ]  
papiguy

C'est vrai qu'il faudrait quitter la France, il y a tellement de beaux pays bien plus accueillants oû l'enseignement est bien meilleur, les libertés plus respectées, le niveau de vie incomparablement plus élevé,...comme par exemple la Russie, Cuba, la Syrie, le Yemen, la Corée du Nord,...
On ne peut qu'approuver la réaction du Grand Chef Indien.




 Pouxiz a écrit [15/05/2015 - 20h27 ]  
Pouxiz

Comment changé une société, un peuple tout entiers à moi toute seule expliquez moi ? Si vos arguments sont assez convainquant je m'y mettrez peut être...

Depuis quand avons nous la liberté ? Il y'a tellement de chose que nous ne pouvons pas faire... Tous sa parce qu'un homme comme vous et moi l'a décidé ou est le peuples ? Le peuple a qui on fait boire des conneries à longueurs de temps... Le peuple ne se rebelles plus, il n'y a personne pour ouvrir sa grande bouche... Parce que nous sommes tous pareil plus personne ne sort hors de se conformistes . Veuillez m'excusez du terme que je vais employer mais les français ne détiennent plus de couilles. Et vous pensez sincèrement que du haut de mes 16 ans et avec quelques amis a moi je vais reussir a me faire prendre au serieux avec les couillions que nous avons au gouvernement ( tous partis confondu).

Pourquoi partir loin quand on peux partir tout près... la Suisse par exemple.

Il me semble papy guy que vous avez oublié de mentionné les pays de l'OPEP et la Chine et le japon ainsi que la majeur partis du continent Africain. Sans compter tout les sites que la france et d'autre pays censure tel que "hollande dégage".




Même la pensée d'une fourmi peut touché le ciel...


 papiguy a écrit [15/05/2015 - 20h42 ]  
papiguy

Non se','0',this);">Pouxiz, je n'ai pas "oublié" certains pays, je n'ai cité que certains d'une liste qui aurait été trop longue et fastidieuse à écrire et à lire.
Face à cette liste, tu n'as pu citer que la Suisse, pays en train de se refermer en votant des lois qui ne l'honorent pas et qui risquent de mettre fin à ton rêve.

http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20140209.OBS5638/la-suisse-vote-sur-l-immigration-de-masse.html




 Pouxiz a écrit [15/05/2015 - 22h04 ]  
Pouxiz

Je ne m’intéresse pas particulièrement à la Suisse se qui d’ailleurs n'est pas très intelligent de ma part pour l'avoir sité. Ce que je veux dire c'est qu'il y'a un certain nombre de pays (pas énormément) qui respecte aussi ce qu'on appelle la "liberté d'expression"

Mon rêve est belle est bien un rêve... Le rêve est quelque chose fictif donc il ne peux pas prendre fin. x) J'espère bien qu'un jour le peuple français sortiras de son trou... Ce jours la vous me verrez surement dehors.

Je pense personnellement que se jours-la est pour bientôt en vu des élections du 2017... MLP serras élus et nous n'aurons plus que nos yeux pour pleuré au-revoir douce France bienvenue en enfer.




Même la pensée d'une fourmi peut touché le ciel...


 cochise_fr a écrit [16/05/2015 - 20h43 ]  
cochise_fr

Bonjour,
A 16 ans, c'est vous qui êtes l'avenir.
Et vous ne serez jamais seul(e), il suffit d'exprimer des idées constructives et créatrices pour trouver d'autres personnes qui partagent votre avis, quel que soit votre avis. Ensuite, à plusieurs il faut militer pour devenir majoritaire, ce qui ne se fait évidemment pas du jour au lendemain, mais ce qui peut aller très vite si les idées émises sont partagées par un très grand nombre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Pouxiz a écrit [16/05/2015 - 23h25 ]  
Pouxiz

Vous avez tout à fait raison :-) néanmoins on a besoin des génération précédente pour avancé et nous guidé... mes idées se nomment impossible.




Même la pensée d'une fourmi peut touché le ciel...


 didibee a écrit [20/05/2015 - 21h47 ]  
didibee

c'est du n'importe quoi de tout supprimer elle pense a quoi la ministre de l’éducation ( a mon avis elle a pas d'enfants) je fais du Latin Allemand et l'année prochaine je vais commencer euro mais les pauvres cm2 ne pourrons même pas faire bilingue tout ces option c'est pour cultiver les élèves pour qu'on ai un travaille meilleure grâce a nos compétence ça me déçoit beaucoup car ma petite sœur ne pourra même pas faire une des options.Nous das notre collège ont est plus de 100 latiniste sur 500
JE N'APPROUVE PAS CETTE DÉCISION ! :-C




 cochise_fr a écrit [24/05/2015 - 21h18 ]  
cochise_fr

Bonjour....Didibee,
Continuez le latin et l'allemand.....mais n'oubliez pas d'améliorer le français, son orthographe et sa grammaire....ce qui est quand même la base de la langue en France.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [24/05/2015 - 22h33 ]  
betinaweb

"Une ânerie de plus dans l'éducation nationale, en attendant d'avoir l'arabe en première langue obligatoire, comme c'est le cas de l'islam en cours d'histoire. "

Encore une réponse digne de cochise et de ses idées frontistes.Je ne vais pas en remettre une couche.

Je ne pense pas que l'on amuse la galerie avec des yoyos,on ne sait plus trop où on en est avec toutes les annonces lancées par cette ministre.J'ai l'impression que l'on veut niveler par le bas sans vraiment aider les enfants en difficultés car il y en a beaucoup.

Par contre il est vrai que d'autres mesures passent inaperçues et ne semblent pas non plus intéressées grand nombre sauf les personnes concernées.
Etre handicapé aujourd'hui est un luxe.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [28/05/2015 - 10h22 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Bah oui, ce sont des âneries:
- d'apprendre des langues étrangères à des mômes qui ne parlent pas la leur correctement, et qui ne maitrisent pas l'écriture et les calculs de base.
- d'apprendre des foules d'informations maintenant disponibles sur internet alors même qu'on n'apprend pas à simplement vivre dans la société actuelle.
- d'apprendre des civilisations alors qu'on ne connait pas la sienne.
- d'apprendre des tas de choses inutiles sans savoir dire 'bonjour', sans savoir se nourrir pour être en bonne santé, sans savoir se comporter en société en personne civilisée.

"Etre handicapé aujourd'hui est un luxe. "
Qu'entendez vous par cela.?...car il me semble qu'on les laisse plutôt à l'abandon, non.?




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [28/05/2015 - 13h21 ]  
papiguy

se','0',this);">Et quelques âneries de plus de la part de ceux qui confondent instruction et éducation, mélangeant les responsabilités de l'Education Nationale et de la famille.
La responsabilité première de la famille consiste à apprendre aux enfants les règles de la vie en société, les enseignants n'ayant que celle de les rappeler, si nécessaire.

" d'apprendre des langues étrangères à des mômes qui ne parlent pas la leur correctement": l'apprentissage des langues étrangères doit se faire le plus tôt possible alors que le cerveau est encore "malléable", et cet apprentissage ne nuit pas à celui de la langue maternelle, voire le favorise car toute version ou tout thème se fait avec la langue maternelle en contrepoint.

Disposer d'informations sur internet ne suffit pas. Encore faut-il savoir les trier, les interpréter, les commenter, et les utiliser. L'école a la responsabilité première d'apprendre à apprendre, chose qu'on ne peut trouver sur internet. Tout apprentissage est utile, car d'une part il permet de "muscler" sa mémoire, et car d'autre part rien ne permet d'affirmer qu'un apprentissage est inutile, car il permet d'éveiller la curiosité.




 cochise_fr a écrit [29/05/2015 - 07h06 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"mélangeant les responsabilités de l'Education Nationale et de la famille."

Tout le problème est là.!!
Beaucoup de familles n'assurent plus l'éducation de leurs enfants (avec toujours de bonnes excuses) à la vie ordinaire, ses pratiques, ses contraintes ou obligations, ce qui reporte cette éducation (car il est quand même souhaitable qu'elle se fasse) sur l'éducation nationale dont ce n'était pas la vocation d'origine. Mais une grande partie de cette éducation relevant du simple bon sens, et les enseignants étant aussi des parents (en principe), elle est accessible et possible au sein des autres cours faute d'avoir des cours spécifiques sur ces pratiques de vie courante.

"L'école a la responsabilité première d'apprendre à apprendre"
Je suis tout à fait d'accord avec cela, sauf qu'il y a déjà des années que cela ne se fait plus. On en voit les résultats dans la première année d'université ou d'école supérieure ou de prépa aux concours où l'abandon ou le découragement (quand ce n'est pas l'incapacité) son énormes faute de formation antérieure au travail de formation personnel permanent avant le BAC. Cette capacité à la l'auto-formation permanente sert d'ailleurs autant aux études supérieures qu'à la vie courante tout au long de la vie.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [29/05/2015 - 10h55 ]  
papiguy

Si nous se','0',this);">pouvons être d'accord sur le constat, comment peut-on se contenter de mettre une béquille aux comportements laxistes et irresponsables de parents démissionnaires ?

Les institutions de l'Etat n'ont pas à pallier auprès des enfants les déficiences d'une minorité de parents. Ce sont ces derniers qui devraient recevoir des cours de rattrapage, voire d'initiation, aux règles élémentaires de la vie en société, comme cela se fait lors du processus de naturalisation.

Tout le monde s'accorde à dire que le présent et l'avenir des individus puisent leurs forces dans les racines du passé.
Comment peut-on trouver nécessaire d'effacer d'un trait de plume, les racines de notre société et de notre civilisation.
Ces dernières, pour se construire, ont emprunté aux sociétés et civilisations disparues des connaissances et des valeurs qui font maintenant leur richesse. C'est vrai pour les sociétés de la Rome et de la Grèce antiques, mais aussi d'autres civilisations méditéranéennes ou du nord de l'Europe.




 cochise_fr a écrit [30/05/2015 - 15h18 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"Les institutions de l'Etat n'ont pas à pallier auprès des enfants les déficiences d'une minorité de parents"
Bien sur, mais il faut quand même bien donner une éducation à ces 'sauvageons' aux parents défaillants, avant (si possible) qu'ls ne fassent leur éducation sur le tas dans la rue, ou par les médias et la télé, et avant (si possible) que leurs lacunes ne deviennent un vrai problème pour leur vie, et accessoirement celle des autres.

Il serait sans doute bon de mettre les enfants des parents défaillants sous tutelle de l'état pour leur éducation, de préférence avant qu'ils ne deviennent délinquants ou n'empruntent des voies sans retour qui conduiront à n enfermement plus contraignant.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [30/05/2015 - 16h52 ]  
papiguy

Si se','0',this);">l'Etat doit compenser les injustices en assurant un minimum de répartition des richesses au moyen de l'impôt, des taxes, et des prestations sociales, il n'a pas à se substituer aux individus dans l'exercice de leurs responsabilités.
Il y aurait une certaine contradiction entre l'acceptation d'une irresponsabilité à ce propos et l'exercice du doit de vote par exemple.
Dans la plupart des cas, quand on a un comportement irresponsable à l'égard de la société, on est passible d'une sanction :
Une famille qui ne permet pas à ses enfants de recevoir l'instruction obligatoire à l'Ecole peut être sanctionnée. Pourquoi ne pourrait-t-elle pas l'être si elle ne fait pas le minimum en matière d'éducation (après les avertissements et mises en gardes utile) ?




 cochise_fr a écrit [01/06/2015 - 10h30 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je doute fort qu'une seule famille interdise l'éducation à ses enfants, mais sa situation sociale et-ou financière peut conduire à de mauvaises conditions d'éducation, de même que les éventuelles dérives personnelles des parents qui ne sont quasiment jamais inquiétés pour leurs incapacités, qu'elles soient volontaires ou pas.
Peut on reprocher à une femme seule d'élever plus ou moins mal 4 enfants dans 30m2 tout en travaillant.? Surement pas.
Doit on pour autant laisser cette situation perdurer.?
Je pense que dans ce cas (qui n'est qu'un exemple parmi de nombreux autres) les enfants pourraient être mis sous tutelle de l'état dans des établissements adaptés, et bien sur sans restriction à la visite de leurs parents.
Le problème est qu'il risque d'y avoir de très nombreux postulants à un tel traitement, ce qui suppose des infrasructures et du personnel en conséquence....actuellement inexistant.... tout cela n'étant pas gratuit.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [01/06/2015 - 11h30 ]  
papiguy

se','0',this);">Il ne faut pas tout mélanger ! La situation socialepeut effectivement favoriser les dérives parentales en matière d'éducation, mais elle ne les crée pas.
Croire que la charge de travail à la maison empêche une éducation élémentaire est une bêtise, c'est au contraire un investissement qui à terme court libère du temps. L'éducation ne se fait pas qu'avec des mots et des explications qui demandent du temps, elle se fait essentiellement par l'exemple.

Séparer les enfants des parents n'est à envisager que si les enfants sont en danger, et s'il n'y a pas danger immédiat, risque au contraire de faire plus de mal que de bien. En cas de carence parentale, ce seraient plutôt les parents qui devraient être aidés par une forme de tutelle moins coûteuse et plus "productive" que la séparation.




 cochise_fr a écrit [01/06/2015 - 17h20 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Dans le principe (éduquer les parents), je suis d'accord, mais il faudrait pour cela que lesdits parents soient d'accord et reconnaissent donc implicitement leurs carences ce qui n'est pas gagné d'avance. Demander à des adultes de changer de mode de vie n'a rien d'aisé, quel qu'en soient le ou les motifs. De plus, il faudrait immédiatement leur fournir des moyens améliorant leur situation en plus d eleur bonne volonté, ce qui qui n'est pas du tout à disposition des services de l'état pou le nombre de personnes concernées et sur l'ensemble du territoire.

Et on en revient à ma proposition de "revenu minimal garanti pour tous les citoyens français de leur majorité à leur décès".....ce qui est, je le concède, une toute autre politique que celles menées depuis plus de 40 ans.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [01/06/2015 - 18h34 ]  
papiguy

Quand les Services de l'Etat imposent des mesures, ils ne demandent pas l'accord des intéressés. Si les parents ne défèrent pas aux convocations de ces services, ces derniers disposent de moyens coercitifs. Mais il ne serait sans doute pas nécessaire d'en arriver là, car des parents normalement constitués ne pourraient qu'apprécier toute forme d'aide, étant par ailleurs aussi les victimes de leurs propres carences.




 cochise_fr a écrit [02/06/2015 - 04h37 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Sauf qu'ajouter des moyens coercitifs à des gens qui ont déjà des problèmes de toutes sortes (logement, revenus, éducation,santé..etc) n'améliorera certainement pas leur situation.
D'autre part, le principal reste l'éducation de enfants, indépendamment des problèmes des parents, et indépendamment de leur responsabilité ou pas dans l'existence de leurs problèmes. Le placement d'enfants mineurs en centres éducatifs surveillés ne doit pas priver les enfants des visites de leurs parents. Ce ne doit pas devenir des prisons, et c'est même justement pour éviter que les enfants s'y retrouvent ultérieurement. Mieux vaut prévenir que guérir.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 papiguy a écrit [02/06/2015 - 12h59 ]  
papiguy

Le manque d'education et de sens civique n'est pas l'apanage des classes sociales défavorisées. Les exemples fournis par les médias concernant par exemple des hommes politiques (dont certains briguant la tête de l'Etat, le démontrent.
Par ailleurs, la sanction, comme la récompense, fait partie du processus éducatif, et l'écarter à priori au prétexte de difficultés financières, n'est pas raisonnable.




Répondre à betinaweb






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.