Que pensez vous de la violence conjugale ?



petronille
Cette question a été posée par petronille, le 25/11/2009 à à 13h20.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Réflexions.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 hitman62190 a écrit [25/11/2009 - 13h37 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
hitman62190

je trouve cela horrible




xxx


 petitbissous a écrit [25/11/2009 - 13h56 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
petitbissous

;-(je pense que il y a des hommes qui subisse auci des violencesen que leur femmes leur font et que certaine femme qui profite de cela pour faire des fausse pleinte au commissaria de police personnellement pour moi j'ai pri 6 mois de prisons ferme et 1000 euros d'amende a causse de mon ex femme qui se saoul et se drogue au canabis et qui a voulu a titre gratuit me frappé et me platé avec un couteaux ., elle crier tellement ford que le surveilland du camping a crue que s'etait moi qui la frappé alor que mon mon ex avait 0.8 gramme d'alcool dans le sang et s'est moi qui a etait en garde a vue et en attendant elle a prie la fuite avec s'est deux fille alor qu'elle en avait pas la garde ., j'ai fait appel au tribunal de cette decission de condanation avec des preuve a l'appuit .




 Tofinho a écrit [25/11/2009 - 13h59 ]  
Tofinho

C'est un sérieux problème qu'il faudrais vraiment essayer de résoudre. Cela touche beaucoup plus de monde que l'on peut penser, et c'est un phénomène qui tue quand même pas mal de personne. Ici, l'année dernière, 25 femmes sont morte victime de violence conjugale. Par contre, pas de chiffres pour les hommes. Le gros du problème est le silence. Beaucoup connaissent des cas mais ne disent rien, ou pensent simplement que c'est un cas isoler. Pour ne pas parler des victimes qui elles en parlent très (trop) rarement. Le seul moyen de luter est d'en parler.




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


 cochise_fr a écrit [25/11/2009 - 14h07 ]  
cochise_fr

Bonjour,
On enseigne la violence à l'école,
On enseigne la violence dans les jeux réels,
On enseigne la violence dans les jeux virtuels.
On enseigne la violence dans l'entreprise,
On enseigne la violence judiciaire,
On enseigne la violence policière,
On enseigne la violence verbale,

La violence contre les femmes est bien sur inadmissible, mais ce n'est qu'une violence parmi d'autres, et toutes devraient être sanctionnées..... sans exception, sauf l'auto-défense, et quel que soit l'âge.

Je sais, ce n'est pas pour demain.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 domie a écrit [25/11/2009 - 14h41 ]  
domie

Impensable cette violence conjugale, je ne sais pas si le téléphone portable leur sera bien utile, car le temps de l'attraper s'il n'est pas prés d'elles, de biper, et que les secours interviennent, la pauvre peut s'en prendre encore plein la figure. Pourquoi pas leur initier le self défense ou des notions de bases, et surtout de ne pas avoir peur de leur sa***ds de maris ou de compagnons afin qu'elles leur envoient un coup bien placé aux endroits les plus vulnérable chez l'homme.




bonjour à tous les Web librers


 coeur de patate a écrit [25/11/2009 - 16h44 ]  
coeur de patate

ah oui aujourd'hui c'est la fête de la violence conjugale ?
moi je n'aurais pas la temps de toute façon je n'ai pas de femme à battre ! désolé !

mais non je déconne !
mais comme le dit cochise bien souvent le plus idiot c'est qu'il reste 364 jours ! pour ne pas y penser ,

j'en sais quelque chose , parce que l'Espagne je crois qu'elle détient le record
de ce genre de violence ! en Europe




ciao!


 Tofinho a écrit [25/11/2009 - 16h54 ]  
Tofinho

Ouh la... Ça doit être serré entre vous et les italiens. C'est hélas triste que de beaux pays soit étiqueter par ce genre de pratique.




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


 lucius a écrit [25/11/2009 - 17h00 ]  
lucius

Et les hommes qui se font taper par leur femme(ne riez pas ça existe)?
Et les parents qui se font taper dessus par leurs enfants?
Et les enfants par leurs parents?
Et les vieux?
Et les animaux?


Si on va par là,faut des années de 1000 jours!
Comme le dit cochise et coeur de patate,
ce n'est pas cette journée qui changera grand chose.

Néanmoins,il faut réfléchir à une chose autre:On n'accepte plus la violence physique,
mais la violence?La violence psychologique?La coercition?
La violence d'un juge burgeau qui met en prison des innocents?

La violence physique,bou,c'est pas bien,
mais le reste est-il acceptable?

Un juge Burgeau peut emprisonné des innocents,il n'a qu'un blame(et encore).
Mais si vous mettez votre poing dans la gue*le du juge en question,aie!

Si on condamne la violence,condamnons là dans tous les cas de figures.

Et meme la violence soit-disant lègitime qui nous permet de bombarder un pays dans lequel se cache un soit-disant terroriste!




Gare au gorille !


 Tofinho a écrit [25/11/2009 - 17h12 ]  
Tofinho

Et pas que... La violence psychologique peut faire bien plus de mal. Vous avez un bon exemple avec France Telecom... Mais comme on ne peut pas résoudre tous les problèmes d'un coup, ça ne fait pas de mal de remémorer les gens de certains problèmes. Et dans ce cas de figure, cette journée dédier à la violence conjugale ira au moins alerter encore et encore sur se problème.




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


 petitbissous a écrit [25/11/2009 - 23h51 ]  
petitbissous

on devrait faire une grande manifestation pour la violence conjugale que les hommes subisse de leur femme :-)., après tous on et le sexe faible ,on fait des enfants pour vivre an couple et être heureux mes pas pour subir a payer des pensions alimentaire toutes la vie , de plus ayant moi même subie des violences verbale de mon ex femme je décrie qu'elle que fait ., si tu ne m'achète pas de chic je quitte le domicile conjugale., si tu machette pas d'alcool je te fait pas l'amour. ou des crises de folie complément hystérique du a l'alcool et le cannabis., des crachats a ala figure. menace avec couteaux et fourchette . des insultes . avec tous sa s'est elle qui déposés plainte mes comme un homme et plus for qu'une femme ,on croie toujours la femme . , une femme peut se mètre a crier, le voisin appelle la police en pensant qu'elle et battu et s'est vous qui aller en garde a vue meme si vous avez rien fait que ferrer vous ?




 Tofinho a écrit [26/11/2009 - 00h40 ]  
Tofinho

Bah quitte à être en garde à vue... Au moins ne pas l'être injustement.




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


 missminimi a écrit [25/11/2010 - 10h25 ]  
missminimi

La violence conjugale a des conséquences insoupçonnées. L'acte de violence place les victimes dans une situation psychologique menant à la dépression, au stress, aux insomnies, la femme est partagée entre l'amour et la haine, la violence conjugale a toujours existé, mais jadis, les femmes n’osaient pas en parler.




Don't panic let love in !


Répondre à petronille






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.