Pensez-vous que toutes les mesures soient prises pour enrayer ce fléau ?



poetogrankeur
Cette question a été posée par poètogrankeur, le 05/01/2010 à à 16h28.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Réflexions.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 poètogrankeur a écrit [05/01/2010 - 16h28 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
poètogrankeur

Dans les actualités, nous entendons souvent parler dans le domaine de la délinquance de récidive ?




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 Nono182 a écrit [05/01/2010 - 17h08 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Nono182

ta question me fait penser à comment agir:
par le dialogue, le discours, l'encouragement ou l'autre extreme, les crs dans la rue!

toutes les mesures ne sont certainement pas prises! et un peu plus de discours aiderait peut etre!
mais bon nous sommes des etres humains et nous avons des limites aussi!

si vous passez du temps pour raissoner les gens... mais que vous n'obtenez jamais de resultat, a un moment donne d'autres methodes s'imposent!




 Leumas80 a écrit [05/01/2010 - 17h32 ]  
Leumas80

Véritable histoire entendue il y a quelques années déjà, mais toujours d'actualité.
Les mots entre parenthèse sont des notes persos.
Un mineur multi (et je pèse mes mots) récidiviste passe avec sa mère devant un juge des enfants.
Le juge : "Tu viens de commettre un vol de sac à main à l'encontre d'une vielle dame (encore), qu'est ce que tu as à dire?"
L'ado : "Je regrette."
Le juge : "Bon, c'est bien, comme punition, tu vas écrire sur un bout de papier que je conserverais que tu ne recommenceras plus."

Ma question : Pensez vous que la discussion a servi avec cet enfant ? Je vous aide en signalant que celui ci, maintenant majeur, a déjà passé plusieurs mois en prison.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 Nono182 a écrit [05/01/2010 - 17h36 ]  
Nono182

mon avis rejoint leumas! travaux d'interet generaux pour le multirecidiviste pendant 6 mois!
etant donne que les parents faillent dans l'education, on va devoir le faire nous-meme!




 poètogrankeur a écrit [05/01/2010 - 17h40 ]  
poètogrankeur

Dramatique ! Des histoires comme ça y en a trop ! Faudrait arrêter tout ce laxisme. Qu'en penses-tu ?
Bisous et Bonne Année 2010 ! Que tout ce que tu espères (de bien si possible !) :-D se réalise !




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 Leumas80 a écrit [05/01/2010 - 17h42 ]  
Leumas80

Je réponds maintenant à la question séparément pour que ce soit plus clair.

Quand j'étais jeune (houlà, on croirait mon père), jusqu'à 13 - 14 ans, je ne pouvais pas sortir dehors après une certaine heure. Ca devait être exceptionnellement 20 heures et encore, je devais être devant chez moi. De même, le simple fait de croiser une fourgonnette possèdant un gyrophare (police, gendarmerie, pompier ou même ambulance), me faisait baisser les yeux et jamais il ne me serait venu à l'esprit de dénigrer ces professions. En cas de non respect de ces règles, je recevais une punition adaptée qui pouvait aller jusqu'à ne plus voir les copains avec qui j'avais fait la bêtise pendant quelques temps. Je n'aurais pas eu l'idée d'ailleurs de contester cette punition. J'oubliais, je respectais déjà mes parents. Il m'est arrivé, bien sûr, d'essayer de titiller ces règles pour aller voir ailleurs si l'herbe était plus verte, mais mon derrière s'en souviens encore et ce n'est pas pour cela que j'en veux à mes parents.

Je ne ferais aucune comparaison, je dirais simplement qu'on m'a fixé des règles, des limites, des consignes. On m'a aussi inculqué le respect de l'autre, le respect de l'autorité, le respect des lois.
Mes parents n'étaient pas toujours sur le dos, n'étaient pas toujours en train de me surveiller, mais j'ai accepté ce qu'ils me disaient, même si ça ne me plaisait pas.

Voilà ma réponse.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 Leumas80 a écrit [05/01/2010 - 17h46 ]  
Leumas80

Vous avez répondu quand j'écrivais.
;-)
Je préfère préciser tout d'abord que je suis contre la tolérance zéro.
Néanmoins, chaque problème est à étudier au cas par cas, pour justement éviter les extrèmes.
Mais le laxisme a été créé déjà depuis très longtemps. Il a eu un essai de récupération de ce laxisme, mais pour ma part, je pense qu'il est trop tard pour certaines personnes. Mieux vaut s'occuper déjà de la génération future.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 lucius a écrit [05/01/2010 - 18h17 ]  
lucius

Pries donc pour les enfants victimes de violence,
parce qu'apparement ton dieu les a oublié. :-C




Gare au gorille !


 cochise_fr a écrit [05/01/2010 - 19h07 ]  
cochise_fr

Bonjour,
On peut avoir des jeunes même pas majeurs avec 40 à 60 présentations de justice, quelques condamnations de principe.... et ils sont le plus souvent dehors... et RIEN, ABSOLUMENT RIEN POUR LEUR VICTIMES dont toute la justice se moque éperdument.

Tous les jours, les policiers rencontrent les délinquants de leurs quartiers "bien connus des services de police" au point de parfois se voir aidés par ces même services de polices pour de la ré-insertion.... quand rien n'est fait pour soulager les victimes de leurs agressions.

De plus, compte tenu du contexte, la sortie d'un garde à vue ou d'une interpellation est considérée comme un acte de bravoure.... et justifie de recommencer.

Seules des peines dissuasives pourront enrayer le problème.... et leur application immédiate, ainsi que le remboursement automatique des frais engagés et des dégâts aux victimes.... et aucune libération avant la fin de la peine et des remboursements.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 poètogrankeur a écrit [05/01/2010 - 23h42 ]  
poètogrankeur

Merci cochise, entièrement d'accord avec toi, surtout quand tu dis : aucune libération avant la fin de la peine et des remboursements. Donc pas de remise de peine !!! bisouxxx à+




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 betina a écrit [06/01/2010 - 00h14 ]  
betina

La société ne donne pas de travail aux jeunes,nous sommes dans une société de consommation à outrance,les plus gros voleurs ceux aux gants blancs ne sont pas punis et on crache sur cette délinquance qui n'en vole pas le quart,quel exemple ont-ils?je ne cherche pas à les excuser car leur attitude embête tous ceux qui y sont confrontés.La justice n'est pas complètement laxiste mais il n'y a pas assez de places dans les prisons qui sont déjà plus que surchargées et mettre des jeunes voleurs avec des personnes liées au grand banditisme ou des criminels ou des caïds les entretiendra dans leur délinquance,il faudrait trouver des peines en relation avec le délit et pas tout le monde dans le même panier.Face au laxisme des parents dans l'éducation de leurs enfants,je suis très inquiète pour leur avenir,les institutrices se plaignent de l'attitude de certains enfants qui se comportent déjà comme des petits caïds avec la bénédiction des parents.
une femme de 85 ans m'a raconté qu'elle a demandé à un petit garçon de 8 ans d'arrêter de faire du vélo dans le hall d'entrée de son immeuble qui est dans une résidence.elle lui a demandé avec gentillesse lui disant qu'il faisait beaucoup de bruit et qu'il serait peut-être mieux dehors.Le gamin est monté chez lui,le répéter à son père,il est venu voir la vieille dame et lui a dit "mon fils fait du vélo dans le hall si ça lui plaît" puis a dit à son fils "si la vieille te redit d'arrêter tu lui fous ton poing dans la gueule,je te l'autorise".et ce n'est pas dans une ZUP.un futur délinquant !!!!
qui est responsable?




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 cochise_fr a écrit [06/01/2010 - 00h15 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Ne te réjouis pas trop vite Poetograndkeur, parce que ça c'est pour les petits délinquants (au regard des dégâts commis)..... mais pour les grands, je suis beaucoup plus sévère et définitif que cela.
Je ne suis pas non plus pour l'entretien à vie de délinquants qualifiés et dangereux.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 cochise_fr a écrit [06/01/2010 - 00h27 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Betina, tous ces 'petits' délinquants n'ont rien à faire en prison. Ils doivent assumer leurs âneries et payer leurs dettes par leur travail. Pour eux, travailler sans rien gagner est bien pire que de les mettre entre quatre murs.
Ce sont des camps de travail qu'il faut installer (ce qui est actuellement interdit) et surveiller, le tout sans aucun confort si ce n'est le minimum sanitaire.

Quand aux parents tels celui que tu décris, ils sont très dangereux et ce sont eux qu'il faut isoler de la société. D'ailleurs, la première violence devrait être interdite ET sanctionnée très lourdement.... quel qu'en soit l'auteur et son âge..... ce qui inclue les écoles.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 poètogrankeur a écrit [06/01/2010 - 00h30 ]  
poètogrankeur

Et les victimes potentielles t'en fait quoi ? Il faut bien se dire que si on le relâche ils recommencent. Je vais vous quitter car j'ai sommeil. Bonne nuit mes petits(tes) chéris(es). A demain poète




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 betina a écrit [06/01/2010 - 00h33 ]  
betina

Le travail d'intérêt général marche très bien encore faut-il que l'on veuille bien les prendre.Dans ma commune,il y en a régulièrement et les jeunes font très bien le travail qui leur est demandé et sans râler.




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 Nono182 a écrit [06/01/2010 - 00h35 ]  
Nono182

@betina

une femme de 85 ans m'a raconté qu'elle a demandé à un petit garçon de 8 ans d'arrêter de faire du vélo dans le hall d'entrée de son immeuble qui est dans une résidence.elle lui a demandé avec gentillesse lui disant qu'il faisait beaucoup de bruit et qu'il serait peut-être mieux dehors.Le gamin est monté chez lui,le répéter à son père,il est venu voir la vieille dame et lui a dit "mon fils fait du vélo dans le hall si ça lui plaît" puis a dit à son fils "si la vieille te redit d'arrêter tu lui fous ton poing dans la gueule,je te l'autorise".et ce n'est pas dans une ZUP.un futur délinquant !!!!
qui est responsable?

le pere est responsable de son eduaction... le pere! plus tard quand l'enfant grandira, il devra lui etre resposable de ses actes! moi j'aurai fais ça mon pere m'en aurait mise une!




 betina a écrit [06/01/2010 - 00h36 ]  
betina

tous les délinquants ne récidivent pas,heureusement le droit à l'erreur existe,une erreur de jeunesse ne va quand même pas pénaliser quelqu'un toute sa vie.Beaucoup ont su reprendre le droit chemin et sont aujourd'hui des pères de famillehonorables!!!!




"La violence est le dernier refuge de l'incompétence".Isaac ASimov "la connerie c'est la décontraction de l'intelligence" S.Gainsbourg


 Nono182 a écrit [06/01/2010 - 00h41 ]  
Nono182


betina

tous les délinquants ne récidivent pas,heureusement le droit à l'erreur existe,une erreur de jeunesse ne va quand même pas pénaliser quelqu'un toute sa vie.

je suis d'accord on n'a le droit a l'erreur! mais selon la gravite de l'erreur il faudra etre plus ou moins severe! si un gosse de 12 ans agresse un prof au couteau... il doit etre sanctionner sur son acte afin qu'il puisse reflechir!

apres oui le pardon c'est beau! cela dit, si recidive il y a... la sanction doit etre plus severe!




 poètogrankeur a écrit [06/01/2010 - 00h47 ]  
poètogrankeur

Et que proposez-vous pour qu'il n'y ait pas récidive ? Bonne nuit et à demain. Bisous. Poète




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 cochise_fr a écrit [06/01/2010 - 00h48 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Le problème des TIG est qu'il ne sont pas généralisés et obligatoires. Quand il fonctionne bien, c'est une excellente solution de ré-insertion, mais la punition financière peut durer longtemps si les dégâts et-ou les préjudices ont été importants, ce qui est le prix à payer pour les fautes commises.

"une erreur de jeunesse ne va quand même pas pénaliser quelqu'un toute sa vie."
Éventuellement Si.!! Si.!!
Un conducteur mineur sans permis qui tue quelqu'un par exemple..... DOIT payer toute sa vie durant. Le mettre en prison ne servirait à rien. De toute façon, il ne remboursera jamais sa dette puisqu'on ne fait pas revenir les disparus. Il sera juste un exemple pour les autres candidats aux conneries de ce genre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Nono182 a écrit [06/01/2010 - 00h53 ]  
Nono182

Et que proposez-vous pour qu'il n'y ait pas récidive ?
des travaux d'interets generaux avec du temps de reflexion pour reflechir sur les vie et ses actes!




 cochise_fr a écrit [06/01/2010 - 01h07 ]  
cochise_fr

Bonjour,
A la place des prisons que je réserverai aux délinquants dangereux pour la société, il faut des TIG partout pour les délinquants mineurs (dans l'objet du délit) et les conséquences financières, ainsi que pour les délits financiers "en col blancs", des camps de travail sans confort surveillés par l'armée pour les récalcitrants.

La prison pour les délinquants récupérables quand c'est possible et-ou délit sans mort..... et l'élimination physique pour les dangereux et-ou violents ayant entrainer la mort volontairement.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 poètogrankeur a écrit [06/01/2010 - 11h58 ]  
poètogrankeur

Et côté moeurs qu'avez-vous à m'en dire ? Merci et bisous




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 Leumas80 a écrit [06/01/2010 - 13h00 ]  
Leumas80

Re bonjour,
Voilà ce que je pense des TIG, si je peux me permettre.
Les TIG sont pour la plupart du temps, des petits travaux qu'auraient pu faire un employé payé à plein temps (ramasser des feuilles mortes, faire traverser les enfants sur les passages cloutés, laver les graffitis sur les murs...)
A force, j'aurais peur que les administrations n'utilise cette main d'oeuvre à bon marché pour éviter d'embaucher réellement.
Deuxièmement, le saviez vous? Une loi existe pour l'absentéisme scolaire qui permet aux services sociaux de couper les aides sociales (CAF) alloués aux parents qui se fichent de l'éducation de leurs enfants (bien qu'elle ne soit jamais appliquée), pourquoi ne pas le faire question justice? Vous allez me dire : " Oui, mais les parents n'y peuvent rien.", ben si, si au bout de 3 co...ries, les parents expliquent à son fils ou sa fille rebelle : "Regarde, c'est à cause de toi qu'on est obligé de se serrer la ceinture." et non : "Pauvre bout de choux, tu vois ce que la société a fait de toi et de mon compte en banque", peut être que l'enfant comprendra (je l'espère), qu'il faut se tenir à carreau, du moins pendant sa minorité.
Enfin, savez vous que, si les victimes sont si mal défendues, c'est principalement aux diverses associations de défence de ces "malheureux délinquants" qui estiment que leur droits ne sont pas garantis.
Pour donner un exemple concret :
Une personne va en garde à vue a des droits dont deux sont payants (avocat et médecin), elle est nourrie pendant sa garde à vue, à raison de trois repas par jours. Une garde à vue dure 24 heures et peut être prolongée de 24 supplémentaires (pour la plupart des cas). Durant ces 24 heures supplémentaires la personne peut redemander un avocat et un médecin. Par la suite, lorsque cette personne est présentée, puis jugée, l'avocat est obligatoire pour sa défense. S'il ne peut se le payer (pour beaucoup des cas), l'avocat est commis d'office.

Ma question est : Combien coûte une garde à vue de 48 heures et une présentation au tribunal à l'issue, pour le contribuable? Ben oui, c'est la société qui paye les frais de ce cher chérubin.
Ensuite, le saviez vous, si vous déposez plainte contre cette personne et que vous avez le malheur de travailler, savez vous que les frais d'avocats sont à votre charge?

Je vous aide pour la première question : Une visite du médecin en garde à vue coute environ 50 euros (calculez donc 2 visites pour 48 heures)
Sachez également qu'il peut y avoir dans certains commissariat plus de 100 gardes à vue par semaine.

On peut parler de la justice qui ne fait pas son travail, mais le problème, c'est que tous ces droits ont été réclamés par les associations et acceptées par les gouvernements par soucis des droits de l'Homme.




Prends la pilule bleue et découvre la vérité.


 poètogrankeur a écrit [06/01/2010 - 13h11 ]  
poètogrankeur

Leumas80, Peux-tu nous suggérer des solutions, si bien sûr tu en as !

Je vous embrasse tous et toutes. A ce soir ! J'ai ma répèt chant ! Bisous mes petits(es) chéris(es) !

Votre dévouée poète




Il n'y a rien de plus beau qu'une clef, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre.


 cochise_fr a écrit [06/01/2010 - 13h35 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Les délinquants ont plus de droits que les victimes.... ce n'est hélas pas un scoop Leumas80, toute victime a pu en faire les frais..... d'autant que le vrai montant du préjudice total subit n'est JAMAIS pris en compte.

Les TIG:
Bien sur que cela peut servir à remplacer des fonctionnaires non qualifiés, ce qui fait cela de moins à payer pour les contribuables, les fonctionnaires pouvant être reclassés à des tâches plus gratifiantes et-ou plus utiles aux services publics.
Il y a aussi tout une grande quantité de travaux d'intérêt général qui ne sont jamais mis en oeuvre en raison de leur 'non-rentabilité immédiate" et qui peuvent être confiés à des TIG sous surveillance d'un ou plusieurs professionnels.

Supprimer les allocations:
Cela part d'un simple calcul financier sans commune mesure avec les délits et les dégâts en cause. En général, les allocations sont octroyées à ceux qui ont de faibles moyens financiers, et les réduire encore un peu plus ne servira à rien et surtout ne servira pas de leçon. La seule chose que cela peut faire, c'est attiser la haine de tous les membres de cette famille (délinquants ou pas) envers la société et leurs représentants.... ce qui ne me semble pas du tout salutaire.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à poètogrankeur






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.