Avez vous déjà imaginé le monde ultra-libéral vers lequel on veut nous conduire ?



hyvan
Cette question a été posée par hyvan, le 24/11/2011 à à 01h42.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Réflexions.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 hyvan a écrit [24/11/2011 - 01h42 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
hyvan

Dans ce monde merveilleux,l'Etat sera réduit au strict minimum : garantir le respect de la loi et de la propriété.
Le seul élément nécessaire de l'État est la justice. Tout le reste peut être privatisé. La police peut être privée,de même que l’armée peut être gérée par des milices privées.
L'éducation : privée également.
Avec la loi de l'offre et de la demande comme horizon donc forcément faudra aimer les déménagements.Un équilibre universel basé sur l'économie ou les hommes ne seront plus que les paramètres d'une équation.Je n'ai pas compris ou ils plaçaient l'amour et les sentiments là-dedans,quelqu'un peut me renseigner?




 cochise_fr a écrit [24/11/2011 - 02h02 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Il n'y a rien à imaginer, il est en action dans plein d'endroits dans le monde.....et la planète va en crever, et sans doute pas mal d'humains avec.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 hyvan a écrit [24/11/2011 - 03h29 ]  
hyvan

Le libéralisme est né à une époque ou les aspirations de la bourgeoisie aisée était en phase avec les catégories les plus pauvre à savoir abolir l'aristocratie.Ainisi ceux qui possédaient les richesses ont alors pris le pouvoir .

Aujourd'hui,on peut constater qu'il n'est pas adapté à l'être humain.Pas plus que le communisme d'ailleurs.Alors pourquoi continuer à faire d'immenses sacrifices pour lui?

Avec comme une base très louable, " la liberté et la responsabilité individuelle contribuent au bien commun ",mais qui a des conditions non respectées:
- Un seul intervenant ne peut pas influencer le marché à lui seul. Or, c'est ce vers quoi tend le capitalisme actuel par la concentration du capital.
- tous les emplois, tous les produits doivent être interchangeables : utopie ?
- Le marché doit être transparent : vous y voyez quelquechose vous?
- Le marché doit être accessible : la plupart du temps le coût d'entrée sur un marché, les habitudes et les ententes instaurent naturellement des barrières.
-à celà,il faudrait aussi que les consommateurs et les producteurs sachent immédiatement replacer leurs capitaux en fonction de leurs intérêts...hum,t'es gentil mais moi la bourse hein...

N'est il pas temps de passer à autre chose avant qu'ils ruinent complètement notre pays pour faire de nous des esclages?




 bougainvilliee a écrit [24/11/2011 - 06h02 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
En réponse on peut citer la définition idéale de la République (telle que nos révolutionnaires de 1793 la définissaient)

"La République, où le peuple exerce la souveraineté, suppose la vertu des citoyens. C’est-à-dire l’effacement des intérêts personnels devant le bien commun."

En se demandant si leur voeux, plus de deux siècles après, se sont réalisés.




Le doute est ma seule certitude


 hyvan a écrit [24/11/2011 - 06h58 ]  
hyvan

Si on prend la définition de république au sens des valeurs républicaines : la République indivisible, laïque, démocratique et sociale.Les libéraux ne sont pas républicains.
Il n'en demeure pas moins que des libéraux (par exemple Jules Ferry avec l'école publique gratuite, laïque et obligatoire) ont participé à certaines grandes conquêtes républicaines, puisqu'ils partagent avec les républicains des valeurs communes.




 Wisty a écrit [24/11/2011 - 10h51 ]  
Wisty

Bonjour,

Je pense qu'il faut obligatoirement imaginer et bien réfléchir de la façon d'obtenir un scrutin social à la valeur de chacun (une), ;-)




Wisty


 mrcballan84 a écrit [07/12/2011 - 07h45 ]  
mrcballan84

Ma Princess' est pas d'acc'
Jues Ferry est pour z'elle un n'affreux colonialiste
(elle est venue de Constantine, comme ce gros nul d'Enrico Macias
et chuis d'accord
Mais, étant issu de son école obligatoire & gatuite
à Jules Ferry
j'y dis merci




Certitude n'a pas d'enfant (proverbe marsien)


Répondre à hyvan






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Produits de la même thématique :

• Tout le monde veut prendre sa place


Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.