Quel avenir pour Kaliningrad ? Russe ou Européen ?



bougainvilliee
Cette question a été posée par bougainvilliee, le 22/08/2010 à à 17h06.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Références en géographie.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Patriksson a écrit [22/08/2010 - 20h43 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Patriksson

A mon humble avis l'intérêt du Kremlin pour l'Oblast de Kaliningrad ne fera que s'accroitre dans les années à venir, ce territoire présente pour le pouvoir russe un intérêt stratégique sur le plan militaire et diplomatique de part sa proximité avec l'Europe occidentale. Mais c'est aussi une région avec un potentiel économique qui s'accroitra avec le développement économique de ses voisins polonais et lituaniens. Et nous avons vu avec la Tchétchénie ce que le Kremlin pensait des velléités indépendantistes sur son territoire, même lorsque c'est le Kosovo qui proclame son indépendance la Russie est toujours là pour jouer les rabat-joie de service histoire de ne pas légitimer les revendications de certains !




 bougainvilliee a écrit [23/08/2010 - 08h22 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
bougainvilliee

Bonjour,
Ton analyse, Patricksson, est intéressante et juste.
Il est vrai que l'intérêt militaire est important pour la Russie, car c'est l'un des rares port en eau libre toute l'année ou presque.

Ce qui a toujours été recherché par le Russie.

C'est d'ailleurs une base navale stratégique russe de première importance.

Cette présence navale militaire est cependant combattue, par une partie de la population de l'enclave de Kaliningrad, qui voudrait élargir l' accueil de riches yachts et donc la "Marina" actuelle.
Le tourisme lui semblant, économiquement plus avantageux qu'une présence militaire. Qui outre qu'elle occupe une grande partie des infrastructures, dérange par une trop voyante présence militaire russe. Ce qui ne saurait plaire aux touristes occidentaux argentés.

Intérêt diplomatique de par cette présence militaire et la proximité de l'Europe.

De plus, et c'est vrai le potentiel économique fait un bon en avant de par l'essor économique de ses voisins et du fait que c'est le principal port de la région, par lequel transite un grand nombre de marchandises à destination de la Pologne, la Lituanie, la Biélorussie et bien sûr la Russie.

C'est aussi un espace, nous l'avons dit de tourisme, non seulement avec le développement de la Marina, mais aussi de part l'implantation d'un nombre très considérable de "Casino" (jeux).

Mais également parce que c'est un lieu historique et une façon d'être en Russie tout en restant en Europe, tout en y craignant (de par l'éloignement et illusoirement) moins le régime russe ou Poutine.

Le déséquilibre économique, entre la prospérité de cette enclave russe en Europe, va encore s'accentuer avec le reste de la Russie, après la canicule de cet été et les incendies.

Cet épisode (les incendies) de l'été, ont révélés les faiblesses de la Russie et de ses dirigeants, et mis à mal une économie très fragile (basée principalement sur le pétrole et le gaz, qui ont baissés mondialement et sur une politique mal menée, tant au niveau économique, qu'au niveau international).

L'enclave de ce fait, au fil des jeunes générations (qui n'auront pas connu l'ère soviétique et, éloignés de la Russie, se sentiront moins russes, sinon européens), se détachera de la mère patrie, qui a tendance, déjà à s'isoler.

La tentation d'intervenir militairement pour maintenir l'enclave dans le giron russe, ne peut avoir la même forme et intensité qu'en Tchétchénie.

D'abord parce qu'il n'y a pas d'espace commun et qu'il sera plus difficile d'intervenir sous les yeux direct de l'Europe, avec les intérêts croisés qui s'y sont établis.

Le parallèle avec le Kosovo, semblerait plus probant. Mais sans commune mesure entre les deux.

Toujours est-il, me semble-t-il, que dans les années à venir, les crises entre la Russie et l'enclave, se feront toujours plus dures et menaceront la paix de l'Europe. Le fait de contester la main mise russe en rejetant un gouverneur imposé par le Kremlin, en est un des prémices.




Le doute est ma seule certitude


 pottoka64 a écrit [02/09/2010 - 08h13 ]  
pottoka64

vaudrait mieux que se soit européen.




 bougainvilliee a écrit [12/09/2010 - 04h18 ]  
bougainvilliee

Peut-être, ou, sans doute...

Mais ce ne sera pas sans crise, tensions, et drame...




Le doute est ma seule certitude


Répondre à bougainvilliee






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.