Comment percevoir les sentiments d'amour chez un homme ?



velour
Cette question a été posée par Velour, le 10/05/2010 à à 05h27.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Québec.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Velour a écrit [10/05/2010 - 05h27 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Velour

Un homme qui n'est pas en couple avec vous...mais dans une relation illégitime avec vous. Un homme timide...extrêmement doux et timide, et un homme qui n'avait jamais trompé sa femme, il a 51 ans...même conjointe depuis 25 ans...Cet homme n'est pas très démonstratif...il est...gentil, très gentil, accepte tout, serviable,mais la passion ou la démonstration de sa passin ne se fait que sous l'effacement de ses inhibition, ie, en prenant un peu d'alcool..ooooh! Eh oui! Comment on fait pour se sentir aimée, sans passion...voilà ma question?




 Velour a écrit [10/05/2010 - 05h36 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Velour

:-/Oui, j'ai une relation avec un homme marié, mais qui ne connaît pas ce genre de relation 8-O..Il ne s'avance pas bcp et je suis obligée de faire les premiers pas, pour le premier baiser de la soirée...il s'ouvre avec les minutes qui passent, il me dit que je lui fait "trop" d'effet, que je lui fait faire des choses qu'il n'a jamais fait, mais est sur la retenu autrement...On se voit au travail, on s'est connu là...Il a aussi une retenue à cause de mon âge, j'ai 35 ans, et il est pourtant si amoureux les rares fois ou on se voit à l'extérieur de bureau...J'aimerais comprendre pourquoi il n'est pas plus enclin à me faire des petits gestes amoureux, des câlineries, mais passe bcp de temps avec moi...Comment pense un homme de son âge face à l'amour...comment extériorisent les hommes qui ont passé les 50 ans....Est-il en malaise parce qu'il ne sait pas quoi faire, ou ce définir, ne l'ayant jamais fait, ou il n'est tout simplement pas amoureux. Peut-on aimer et se retrouver sous l'emprise de ces sentiments lorsqu'on a passé un âge certain, ou l'Amour à perdu sa saveur avec le temps, et il est tout simplement trop âgé pour moi?

Bougainvillie, j'aimerais bien une réponse de toi...

Velour !(pas de s...c'est voulu




 Lambda11 a écrit [10/05/2010 - 05h51 ]  
Lambda11

La différence d'âge, ce n'est pas trop un handicap entre deux êtres qui s'aiment vraiment...

C'est le reste qui me gêne davantage. Va donc faire un tour sur un autre post du forum intitulé "Peut-on pardonner l'infidélité ?"... Lis, réfléchis, et on en reparle, si tu veux !




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 Velour a écrit [10/05/2010 - 11h32 ]  
Velour

J'ai un peu l'impression que tu penses que je me suis embarqué ectionSuggest('reponse','0',this);">là-dedans sans réfléchir? J'ai lu et mainte fais réfléchit au sujet que tu me proposes. Aussi, je répond oui, qu'on peut,...pas que tout le monde peut, mais qu'on le peut et je l'ai fait. Mon pardon s'est fait par la compréhension de moi-même surtout.

La blessure narcissique qu'apporte l'adultère est souffrante mais causé par l'egoégo. Nous cautionnons et maintenons une intolérance face aux infidèles, mais nous ne voulons que les faire entrer dans une catégorie où ils ne peuvent aller, au profit de notre égo, pour nous seuls, pour contrôler et se rassurer...Et en plus, ayant besoin de se rassurer, notre blessure narcissique n'est que plus grande...La monogamie n'est pas la vie de tous et le couraillage de jupons non plus, au fait! Il y a une infinité de catégorie intermédiaire, et si tu discute avec ton conjoint de la sorte de fidélité que tu veux, et qu'il s'y accorde, tant mieux pour toi, mais moi aussi j'ai discuté avec mon conjoint, et que cela ne te plaise pas, n'est pas vraiment approprié, nous ne formons pas de couple. Je crois qu'il y a un peu d'intolérance mal placer de ta part envers moi, et il faudrait que tu réfléchisses à cela. Moi et mon conjoint avons définit nos limites ensemble et merci de t'en inquiéter, mais malgré que lui aussi m'a trompé, nous formons notre petit couple sans prétention. Tu ne me répond pas, mais tu me juges aussi. J'aurais préféré une réponse à ma question, et aussi ne pas me faire juger.

Selon toi, la différence d'âge n'est pas un handicap, je suis d'accord avec toi, mais je voulais surtout avoir l'impression des hommes qui pensent le contraire et le pourquoi de leur pensée (idéalement qui pourrait avoir les même difficulté apparente que l'homme de qui je parle)

Je voudrais q1 qui connait et peu me parler de la psychologie des hommes dans ce type de situation, des peurs et émotions, ect...Et j'interdis aux gens de me juger sur l'infidélité, d'autant plus que cela est déjà discuté dans mon couple, je l'ai subit, et ça m'a permis de comprendre plein de choses...Vais-je me mêler de vos couple, moi?

Désolé pour la catégorie, j'ai rien trouvé qui concernait la mienne.

Velour




 Wisty a écrit [10/05/2010 - 12h42 ]  
Wisty

;-) Bonjour,
Si ce Monsieur extériorise une aventure, c'est qu'il y a une raison ; peut-être ne trouve t-il pas chez lui, de ce qui trouve chez vous, en plus si vous êtes séduisante, il se sent attiré, dans des attitudes de rajeunissement le concernant. Pour lui, c'est une passion, qu'il exploite à son bien-être personnel.
Vous voudriez qu'il soit plus expansif, tout cela dépend de sa personnalité, et de son entourage familial, il se peut qu'il ait le même comportement chez lui ; donc il n'a pas l'intention de changer d'habitude dans votre relation. Vous vous demandez, s'il vous aime, sûrement que oui, mais il préfère se réserver, peur d'être mis devant un fait accompli, de devoir quitter son foyer, par une exigence de votre part. Maintenant, je pense que vous devriez approfondir vos inquiétudes avec lui, en dialoguant franchement, afin de ne pas rester sur votre faim, dans le doute.




Wisty


 Lambda11 a écrit [13/05/2010 - 20h06 ]  
Lambda11

Bonjour Velour (sans "S" ! )

Apparemment, je n'ai pas fait dans la dentelle et ma réponse t'a blessée.
Dommage, ce n'était pas le but. Mais, à l'évidence, j'ai touché un point sensible.

A presque 6 heures du matin, après une nuit d'ordinateur et juste avant de partir en voyage quelques jours, ma réponse à ta question, courte et directive, avait tout pour te paraître abrupte.

Mon jugement sur ce que tu vis importe peu. Ce qui m'intéresse, en tant qu'observatrice des comportements humains (sur un plan quasi anthropologique, tout au moins purement sociologique), c'est d'avoir un maximum d'éléments de réflexion.

Tu nous avais longuement parlé d'une partie de ta problématique, mais peu de cette part un peu plus obscure concernant, non pas TON infidélité, mais celle de ton partenaire sexuel, et TA perception de SON infidélité. C'est bien toi qui nous en a parlé en premier ! Je n'aurais pas essayé d'approfondir la question autrement... Au vu de ta réaction, c'est que ce n'est malgré tout pas un élément anodin.

A mon invitation, tu as lu... tu as réfléchi... et me voilà un peu plus informée pour te répondre maintenant, avec un peu plus le temps de développer le fond de ma pensée.

Essayons donc de resituer votre histoire dans son contexte. Si je comprends bien, tu as déjà vécu en couple et subi toi-même l'infidélité dans ta relation amoureuse. Tu nous expliques que, par "la compréhension de toi-même", tu es parvenue à dépasser ta blessure narcissique et à accorder ton pardon à l'infidèle...

Bel effort de résilience. Bel effort de réflexion sur la monogamie. Un ami français d'origine togolaise, polygame décomplexé (une femme et deux enfants en France, et deux femmes et plusieurs enfants au pays), me chambrait un jour sur nos "coutumes tribales" concernant la monogamie. Selon lui, nos hommes se targuent d'avoir une épouse légitime, mais plusieurs maîtresses plus ou moins cachées, dont ils se gardent bien, la plupart du temps, d'assumer la charge, alors que lui veille financièrement sur le bien-être de toute sa petite tribu familiale, avec laquelle il partage son affection, son temps et le fruit de son gagne-pain... Mouais, ça donne à réfléchir ! :-o

Pour revenir à ton histoire... Couple... Tromperie... Résilience... et un homme de ton entourage professionnel, de seize ans ton aîné, attire tes faveurs.... plus que tu n'attires les siennes quand il n'est pas un brin pompette ! D'où ta question : "Comment percevoir les sentiments d'amour chez un homme ?"

Je comprends tout à fait que tu préférerais qu'un de ces messieurs à la cinquantaine flamboyante te donne le mode d'emploi. Dommage, ils ne se sont pas encore manifestés. Je dis dommage car leur réponse m'aurait bigrement intéressée. Est-ce par pudeur affective qu'ils montrent plus facilement le chemin de leur braguette que celui qui mène à leur coeur ? :-/

Faute de leur avis sur la question, je m'interroge avec toi sur le comportement de ton sex partnair. Que tu le grises (dans tous les sens du terme) ne fait aucun doute. Qu'il culpabilise par rapport à la femme qui a partagé bon an mal an trente-cinq ans de sa vie n'est peut-être pas impossible. Et ne vois là aucune ombre de jugement ! La souffrance qu'il craint de lui infliger par son infidélité n'est peut-être pas étrangère à son comportement gêné avec toi, ni sa désinhibition l'alcool aidant...

Encore une fois, s'il te plaît, ne vois pas de jugement malveillant dans ce que je dis, mais juste des pistes de réflexion. Toi qui as l'habitude de laisser ton ego au vestiaire, je reconnais que ma réponse risque encore une fois de le mettre à mal... Pourtant, je le répète, ce n'est pas le but.

Pouvons-nous encore en parler ensemble puisque, pour l'instant, ces messieurs ne sont pas rentrés dans le débat, qui est pourtant fort intéressant ?




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 Velour a écrit [17/05/2010 - 06h12 ]  
Velour

Je ne suis pas touchée comme tu le suggères dans ta réponse Xan, c'est que depuis un long temps, j'ai répété souvent certaine choses que je t'ai dites dans le post, et je l'ai fait trop rapidement, ce qui a laissé une impression d'être touchée, mais le sentiments qui m'habitais quand j'ai répondu n'est pas comme tu le penses dans ta réponse. Ce sont des choses fréquentes car par écrit, y'a tellement de subtilités que je n'arrive pas à passer, qui donnerait une couleur autre à mon message.

Très contente de pouvoir te lire d'ailleurs, et ce que tu as pu ressentir dans ma réponse est plus une exaspération (d'avoir l'impression de devoir encore expliquer un point que j'avais expliqué trop souvent et de devoir le refaire encore. Je suis d'une impatience pathologique, ça, je ne peux pas le nier. Mais non, je vois mieux maintenant que je peux dialoguer avec toi sans passer par une étape que j'étais fatiguée de réécrire...loll...déjà que je suis pas patiente, mais je m'excuse si j'ai été expéditive, je ne voulais pas. Et j'ai pas voulu être susceptible, mais je crois que c'est difficile à cacher, lolll...dsl! Y'a bcp de nuance qui n'ont pas passé, et d'autres qui ont prédominés faussement, mais merci de répondre encore.

Car la réponse est pas bête, et oui elle donne à la réflexion. Et j'ai l'impression que tu es une comique...lolll...je veux dire que j'ai l'impression que tu aimes employé des bouts de phrases qui sont à tournures pointues et drôles et ça fait bien 3 fois que je relis...loll...Merci encore.

Je vais relire et repenser et voir avec ce que tu me dit.

Merci pour Wisty aussi, qui me donne une réponse qui est difficile à prendre en compte quand on nie l'évidence, loll...Je viens ici pour savoir ce que quelqu'un ne veut pas me dire...ouais...
Mais bon..j'ai déjà entamé un début de questionnements, mais imaginez-vous donc que je l'ai fait avec ma susceptibilité...Demain, j'aurai la réponse, un bout sûrement et je revient vous en parler.

merci bien à vous deux.

Velour...




 Lambda11 a écrit [17/05/2010 - 11h21 ]  
Lambda11

Hello Velour ! Super, le dialogue est encore possible !
Pour quelqu'un qui se dit susceptible, je constate que tu te soignes ! Et en revenant du côté de chez "Dr Xan", tu fais preuve de beaucoup d'humour :-D

L'autodérision permet d'aborder les problèmes les plus épineux. Tu l'as compris, ma devise se résume à rire des choses sérieuses et à parler sérieusement des choses légères...

Connais-tu la série d'ouvrages de John Gray, dont le premier, "Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus" est un best seller international ? Ils traitent avec beaucoup d'humour de la communication dans le couple (tu en trouveras même un sur Mars et Vénus au travail).

Il me semble que tu es en plein dedans avec ton partenaire. Tu essaies de "mentaliser" ce qui devait n'être, au départ, qu'une relation "physique". C'est toujours comme ça entre les hommes et les femmes. Sitôt fini le crac-crac, Monsieur s'assoupit en se demandant s'il a assuré sportivement pendant que Madame, comblée, vient lui sussurer à l'oreille : "Dis, chéri, tu m'aimes ?"... Ce qui plombe les hommes et les fait fuir !

Toujours là dans ta lecture ?... Pas trop de mal ?... Dr Xan peut continuer ?... Parce que maintenant on passe à la vitesse supérieure. :-D

A l'évidence, vous n'êtes pas sur le même registre. Ce qui au départ devait être une "bouffée d'oxygène coquine" pour les deux se transforme ostensiblement de TON côté en un désir plus ou moins conscient de s'installer dans le temps, voire d'envisager des perspectives d'avenir à plus ou moins long terme.

Cela nous ramène à SON infidélité envers une femme qu'il a aimée au point de l'épouser, peut-être de l'enfanter, de construire un petit patrimoine commun, et à laquelle il n'a peut-être pas grand-chose à reprocher sinon la force routinière et inéluctable du temps qui passe et une tendresse infinie devenue non-verbale parce qu'elle tombe sous le sens.

C'est bien connu qu'en prenant de l'âge, le démon de midi les prenant, les messieurs ont tendance à préférer la présence de deux jeunes femmes de 25 ans plutôt que d'une seule de 50... Ces vampires sexuels se nourrissent voracement d'une jeunesse qui leur échappe auprès de jeunes femmes éblouies par le charme de leurs tempes grisonnantes et l'assurance affichée et rassurante de leur expérience socioprofessionnelle. Bref, chacun y trouve son compte !

Heureusement, il y a une justice, l'inverse est aussi vrai, même si on en parle peu !... Certains hommes jeunes se nourrissent avec gourmandise de relations torrides auprès de femmes décomplexées à la maturité épanouie et affichant une expérience enviable et enrichissante dans plusieurs domaines de leur vie. Relation qui permet à ces hommes jeunes d'affirmer leur virilité marsienne en construction... tout en comptabilisant au passage une conquête de plus à leur palmarès !

(Perso, quand un jeune collègue s'y est tenté, il y a quelques années, impossible de franchir le pas. J'aurais trop eu l'impression de commettre une forme "d'inceste", même si nous étions adultes. Et surtout, à l'époque, j'aimais trop mon mari pour lui faire une entourloupe pareille. Mais ses avances troublantes m'avaient redonné du peps au moral quant à mon pouvoir de séduction... Pas toujours besoin de consommer pour bénéficier d'une expérience ! L'homme propose et la femme dispose !)

Alors, ton partenaire aura-t-il envie de tout foutre en l'air dans son "pays" matrimonial où il jouit d'attaches sentimentales fortement enracinées par le temps ? Préfèrera-t-il s'aventurer plus avant, en Indiana Jones sexuel et tendre, de ta planète Vénus ?

De son côté, Velour va-t-elle continuer à se triturer les méninges sur le divan virtuel de Dr Xan ? Va-t-elle s'interroger sur le POURQUOI de son attrait pour ce collègue d'âge mûr mais au charme envoûtant ? Va-t-elle chercher à découvrir ce qui se passe VRAIMENT sous la cicatrice apparente de sa blessure narcissique de femme trompée et son besoin de restaurer son propre pouvoir de séduction ?

C'est ce que vous saurez peut-être dans le prochain épisode de... ;-)




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


Répondre à Velour






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.