Les hommes sont-ils violents par nature ou à cause de la vie sociale ?



popsye
Cette question a été posée par Popsye, le 15/12/2011 à à 08h02.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Psychologie.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 bougainvilliee a écrit [16/12/2011 - 09h05] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
bougainvilliee

Bonjour, La violence habite certains hommes, comme l'amour habite...



[ Lire la suite de la réponse écrite par bougainvilliee ]



Réponses



 Popsye a écrit [15/12/2011 - 08h02 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Popsye

Selon vous, Les gens sont-ils violents par nature ou à cause de la vie sociale qu'ils sont amenés à vivre ?




 AnneM a écrit [15/12/2011 - 09h09 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
AnneM

Hello, un peu des 2, mais beaucoup à cause de la 2ème raison : de la vie sociale ! L’environnement d’une personne a un impacte direct sur sa morale ! Je ne généralise pas, mais un enfant qui a été bien encadré sera plus posé qu’un autre qui a grandi dans un environnement mouvementé ! L’exemple vient d’en haut, aussi d’en bas !




 Mana a écrit [15/12/2011 - 09h43 ]  
Mana

Bonjour.
Tu parles peut-être de ça à cause des évènements récents qui se sont produits à Liège cette semaine ?
Pour parler de la violence des hommes, c'est vrai qu'on peut parfois l'expliquer par l'environnement dans lequel ils ont grandis. Comme on dit : "maman calme = bébé calme", et bien à plus grande échelle, quand on grandit dans une famille aimante, il y a très peu de chance pour que l'on cède à la violence. Il n'y a qu'à voir les biographies de plusieurs tueurs en série, on constates que beaucoup étaient persécutés, humiliés, maltraités, etc... Bien sur, ça n'excuse pas tout, c'est certain mais ça nous permet aussi de mettre une petite réponse sur le "pourquoi" de tels actes de violence gratuite.




"If you talk to God you're religious. If God talks to you, you're psychotic."


 Wisty a écrit [15/12/2011 - 13h22 ]  
Wisty

Re- Mana,

Tu as tout à raison, une origine éducative, est souvent la base des réflexes du futur.

Mais il faut reconnaître aussi, que le système de vie actuel n'est agréable pour personne, et quand le système devient mafieux, on fini par ne plus aimer la société, d'où cette violences, qui peut-être communicative par excès. ;-)




Wisty


 bougainvilliee a écrit [15/12/2011 - 16h14 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,
Tout cela repose sur ce que l'on a reçu en héritage.
Ceci implique que l'on doit savoir quel est le vécu de celui ou celle dont on veut partager la vie.

Si on a eu en héritage des coups, comme on ne peut donner que ce qui vous a été donné, ce sera des coups.

Si vous avez-eu la chance d'avoir été aimé, votre héritage sera d'amour et vous le répandrez autour de vous.

Cependant comme nos héritages sont divers. Ce sont les aimants qui sont les perdants (celui qui ne frappe pas est un lâche, un sans caractère, un faible)

De tous temps ce sont (aujourd'hui encore) les plus cruels qui gèrent le monde ?

Sait-on de quels amours et qu'elles haines ont hérités nos candidats à la Présidentielle ?
C'est de leur enfance qu'il s'agit et non de leurs expériences (toujours entachées par ces héritages, positifs ou négatifs).

Et donc de savoir s'ils ont été aimés (non pas aujourd'hui par le peuple, mais par leur parents).

"Lorsque les hommes vivront d'amour..."




Le doute est ma seule certitude


 framboise72 a écrit [15/12/2011 - 22h56 ]  
framboise72

L'homme ne naît pas violent,pas plus que le bébé.C'est un ensemble de facteurs,environnement aimant ou pas maman aimante et père aimants,donc rassurants pour l'enfant.Ceci dit le passé n'excuse pas tout.ON a aussi le libre arbitre ne l'oublions pas,la capacité,le choix de pas reproduire ce qu'on a vécu ou subi.C'est une décision a prendre et on peut pas se cacher tout le temps derrière des "oh peuchère il a souffert,il a eu un père alcoolo ou qui le tapait,c'est pour ca qu'il tape""oh la pauvre,son père ou sa mère buvaient,n'étaient jamais la,alors il faut la plaindre,c'est normal qu'elle fasse des conneries!NON.Moi je dis non!le passé ne justifie pas le présent,tout le présent.Adulte il faut choisir d'etre qui on est.L'enfant subit oui,les violences et c'est pas juste.L'adulte n'est plus l'enfant qu'il a été et il doit choisir.Aussi pardonner ou excuser toujours les mafieux,les criminels c'es trop facile!ils ont la responsabilité de leurs actes.On est jamais complètement innocent voir innocent tout court quand on frappe,tue quelquesoit son passé.Il faut que la société responsabilise et les hommes se responsabilisent eux.




 framboise72 a écrit [15/12/2011 - 22h59 ]  
framboise72

Mana oui en partie quand on a été humilié on peut humilier mais on peut aussi décider de ne pas faire subir aux autres ce qu'on a subi et qui serait injuste pour eux.




 Wisty a écrit [15/12/2011 - 23h01 ]  
Wisty

Re-bonsoir framboise,

tu sais un enfant en bas-âge, perçoit inconsciemment la violence qui lui est démontrée pendant son éducation,et des parents violents,n'ont pas le temps d'éduquer leurs enfants,bien souvent. ;-)




Wisty


 framboise72 a écrit [15/12/2011 - 23h05 ]  
framboise72

Je suis d'accord sur le fait qu'il perçoit la violence mais il peut faire des rencontres plus tard ou ado et changer et décider adulte,car l'adulte n 'est pas l'enfant de changer d'être aimant de donner ce qu'il a pas eu.Il ny a pas de fatalité a la violence ni au mal.On peut avoir un parent violent ou néfaste et ne pas l'être.J'en suis un exemple.Mais je rentrerai pas dans les détails et bien des jeunes ou adultes choisissent aussi de donner l'amour qui'ls n'ont pas eu.Mon cousin a fait ainsi,j'ai lu deux biographies d'hommes ayant connu la violence et devenus des gars chouettes avec le temps,les rencontres,le choix aussi...rien n'est figé mana ni déterminé d'avance...




 betinaweb a écrit [16/12/2011 - 01h25 ]  
betinaweb

Ce n'est pas si évident ta façon de voir les choses framboise.
Beaucoup reproduisent ce qu'ils ont reçu comme éducation,parfois cela dure sur plusieurs générations et tout d'un coup un caractère plus fort que les autres va briser cette chaîne.
Certains portent des séquelles très graves des violences subies.On ne peut pas comparer une histoire à une autre.
Si les enfants battus,violés,humiliés pouvaient tous avoir un suivi psychologique,il y aurait certainement moins de problèmes par la suite.
Une personne à qui on n'a jamais dit je t'aime aura du mal à le dire.

Les difficultés de la vie,les inégalités,les humiliations dues au chômage etc...peuvent conduire à la violence qui peut même se retourner contre soi-même ou sa propre famille.
Nous avons tous entendu parler d'hommes ou de femmes qui tuaient leur famille à cause de difficultés.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [16/12/2011 - 07h43 ]  
cochise_fr

Bonjour,
La violence n'est que l'expression d'un manque de culture, parfois même d'un manque de capacité à seulement s'exprimer parce qu'on ne sait pas le faire pour ne pas l'avoir appris.

Dès que l'on a un peu d'éducation, la violence disparait, tout au moins la violence non maitrisée.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [16/12/2011 - 09h05 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
La violence habite certains hommes, comme l'amour habite d'autres hommes.

Ce n'est pas une question de nature, et cela n'a pas pour cause les difficultés ou problèmes de la vie sociale (ce dernier argument, peut cependant être utilisé comme argument de justification de la violence. Cela n'en est pas moins faux).

On ne peut donner que ce que l'on a reçu (amour ou violence).




Le doute est ma seule certitude


 attikson a écrit [13/06/2012 - 18h51 ]  
attikson

je pense un peu comme Freud, que l'on contient des pulsions,qui sont en conflits a l'intérieur, de nous, et qui peuvent trouver un mode d'expression dans la réalité. Je pense que la violence fait partie de l'homme.




Répondre à Popsye






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.