Comment gérer la haine que l'on en soi ?



attikson
Cette question a été posée par attikson , le 16/06/2012 à à 19h45.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Psychologie.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 attikson a écrit [16/06/2012 - 19h45 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
attikson

voila, je me laisse souvent aller a des sentiments haineux envers des personnes de mon passé:je ne les vois plus aujourd'hui, mais j'ai un beosin de rendre,d'éxterioriser ce que m'ont fait ces personnes,en étant arrogante:ou éspérant qu'elles ne soient pas heureuses.
Après je culpabilise.
je n'aime pas avoir ce genre de pensées, est ce que ca vous arrive et que faîtes vous après?




 Wisty a écrit [16/06/2012 - 22h48 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Wisty

Bonsoir,

Décidémment, attikson, celat'arrive souvent d'avoir des pensées de ce genre ?

Bien que cela peut arriver à n'importe qui, mais bon, il faut se dire, qu'il vaut mieux éliminer le négatif de son esprit.

Même si l'on tient de l'animosité qui pourrait être justifiée de vengeance, mais je pense, que si l'on est intelligent, on ne se sali pas les mains,ni les pensées. ;-)




Wisty


 steph34 a écrit [17/06/2012 - 08h49 ]  
steph34

Oui, cela m'arrive. J'ai l'esprit de vengeance pour certaines personnes et j'aime rendre à César ce qui est à César (enfin pas les mérites mais bien la haine contre la haine).

Et puis si j'ai le malheur d'être méchante involontairement sur l'instant avec des personnes qui ne le méritent pas, je m'en excuse. Après ceux qui me connaissent un peu savent qu'il n'y a rien de profondément méchant en moi mais cela peut créer une certaine distance... j'en suis consciente mais c'est ainsi.

Mais ne t'en fais pas trop pour cela.

Bon dimanche.




Au revoir


 cochise_fr a écrit [17/06/2012 - 10h36 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Petit rappel:
On ne dit pas "je m'excuse"....ce qui ne sert à rien ni personne.

Tout au plus peut on présenter des excuses à la ou aux personnes concernées qui auront la liberté de les accepter....ou pas...en fonction des meurtrissures dont elles auront été victimes, et non en fonction des sentiments de l'agresseur, quel qu'il soit.

L'auto-excuse est une agression supplémentaire qui dénie le droit des victimes à être victimes.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 steph34 a écrit [17/06/2012 - 12h28 ]  
steph34

Eh bien, on ne s'excuse plus. ;-)




Au revoir


 symbol a écrit [17/06/2012 - 16h03 ]  
symbol

J'imagine que cela nous est tous arrivé que d'entretenir des rancoeurs, de la violence, du ressentiment contre le " passé et les personnages du passé ".

Comment gérer, comment renoncer au ressentiment ? En avançant à son rythme et en s'apercevant à un moment qu'une énergie considérable est utilisée à entretenir le ressentiment. Tout un vocabulaire est consacré à rappeler, à raviver les injustices, les frustrations et les méfaits reçus.
Quand on se polarise sur certains personnages du passé, on occulte le présent et cela paralyse la rencontre.
Renoncer à entretenir la purulence du ressentiment va libérer des énergies et des ressources insoupçonnées auparavant.

Dis-toi que c'est bien toi qui a la charge de ton épanouissement et ce n'est pas en tentant de rendre que cela comblera ce que tu as mal vécu. Il faut pouvoir refaire pour son propre compte les chemins vers soi, poser sur soi un regard différent pour voir les autres nouvellement.
Quand on arrive à se réparer, parfois s'amorcent et se nouent des échanges nouveaux car bien souvent ce ressenti se joue entre soi et les images déformées des autres que l'on porte en soi.

Pas évident que de sortir de cette haine, sauf qu'elle empoisonne plus la personne qui la ressent que la personne, objet de la haine.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 steph34 a écrit [17/06/2012 - 18h32 ]  
steph34

symbol, es-tu psychologue ?




Au revoir


 symbol a écrit [17/06/2012 - 21h19 ]  
symbol

Non steph34, j'ai juste depuis quelques années essayé de comprendre et cela m'a amené à m'intéresser à mon/notre comportement, à aborder la psychogénéalogie sous divers angles, à travers différents auteurs.

Notre vie commence dans l'arbre généalogique, s'y intéresser lorsque tout devient incompréhensible, c'est tenter d'élucider notre organisation secrète. Comment les évènements familiaux qui nous précèdent peuvent-ils nous influencer ? Quels sont-ils et comment agissent-ils dans notre vie affective, sociale, économique et parfois jusque dans notre santé ?

Nous avons beau tous avoir des histoires différentes, nous retrouvons des ressentis, comme le sentiment de haine, la jalousie, la peur, etc.
Il est évident que l'exploration et les cheminements par le psychodrame est complexe et à chacun son histoire, mais cela réveille l'imaginaire, rencontre et emporte les peurs et les résistances pour peut-être nous déposer plus proches de nous-mêmes.

J'ose maintenant l'aborder car cela me parle dans mon expérience de vie. Par contre, je sais que ce n'est pas évident à comprendre si on n'a jamais entendu parlé de cela, tenter de parvenir soi-même afin d'exprimer son individualité et élargir ses possibilités d'existence.
Cela me concerne et bien heureusement pas tout le monde et cela m'a permis d'avancer.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 Wisty a écrit [17/06/2012 - 21h33 ]  
Wisty

Bonsoir steph,

j'aime rendre à César ce qui est à César
----------------------------------------------

Que veux tu rendre à mon Loulou , il ne t'a rien fait, ....lui,il est gentil comme tout....il n'a pas besoin de de haine.....Il ne demande que tule caresse à travers la toile, dis donc, attention àma petite boule de poils....MDR LOL




Wisty


 steph34 a écrit [17/06/2012 - 22h17 ]  
steph34

J'aime tes contributions Symbol, un grand merci !
Revenir à sa source, à son passé, à ses ancêtres. J'ai voulu réaliser mon arbre généalogique mais je ne savais pas trop comment m'y prendre, peut-être pourras-tu me donner des conseils si je venais à m'y replonger.




Au revoir


 steph34 a écrit [17/06/2012 - 22h22 ]  
steph34

LOL
Doux César, pardonnes mes paroles qui n'ont jamais voulu te blesser... Je ne voudrais pas me mettre à dos un autre jolie toutou même si mon rho minet Célestin le détesterait certainement :-D
Bisous à vous deux.




Au revoir


 betinaweb a écrit [17/06/2012 - 22h27 ]  
betinaweb

Entretenir de la haine,c'est se faire du mal à soi-même.
Mais quand le mal fait n'est pas lointain,il est difficile de s'en détacher,nous ne sommes que des êtres humains,il faut du temps pour digérer.

Il faut couper tous contacts avec les personnes qui nuisent à nos vies et rencontrer des personnes en harmonie avec nous.

On ne peut avancer dans la vie en portant de grosses valises de haine,c'est trop lourd.
Il vaut mieux chercher le positif dans ceux qui nous entourent ,les excès de bagages se paient cher à la longue.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [18/06/2012 - 00h01 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Pour le coup, je partage volontiers cette description de Betinaweb.....que je l'invite chaleureusement à s'appliquer à elle-même, quand ses propos transportent de la haine trop lourde pour elle, comme elle dit.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Wisty a écrit [18/06/2012 - 00h31 ]  
Wisty

Hello !

beti, quand tu voyageras avec des valises de haine..... :-D Mets du poivre et du vinaigre balsamique, pourun bon assaisonnement....MDR

cochise, beti,ne ferait pas de mal à une mouche, ses valises sont souvent facile à porter... :-D




Wisty


 Wisty a écrit [18/06/2012 - 00h33 ]  
Wisty

Hello ! steph......Wouaah Wouaah, il a compris ton pardon,

Après ce coup d'oeil, je vous dis bonsoir et bonne nuit ,ceci sans haine..... :-D




Wisty


 betinaweb a écrit [18/06/2012 - 03h33 ]  
betinaweb

Je ne vois pas où j'ai de la haine mon cher cochise.Ce n'est pas moi qui ait la haine et qui suis pour la peine de mort,qui tient des propos honteux sur les détenus.Ce n'est pas moi qui n'accorde pas mon pardon,etc...

Il ne faut pas tout mélanger quand même.Le fait de ne pas partager les mêmes idées ne fait pas de moi quelqu'un qui a de la haine.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 symbol a écrit [18/06/2012 - 10h03 ]  
symbol

C'est un peu le parcours du combattant, l'arbre généalogique, car c'est plein de trouées, d'oublis. Ou alors, cela donne des noms mais pas l'histoire qui s'y rattache, le vécu émotionnel, les répétitions...

Avant donc d'ouvrir des bouquins en psychogénéalogie, j'ai vécu une expérience en constellation familiale.
Je t'en cite un, celui que je connais, Bert Hellinger, qui animait une constellation et tu peux retrouver sur www.hellinger-France.com la démarche, etc.
Il y en a plein d'autres, des, qui réunissent des salles entières. Je me méfie cependant de tout ce qui peut faire commerce de cette nouvelle vague dans la recherche du " bonheur " et des dérives sectaires.

Je n'en dirai pas plus car il s'agit de mon expérience dans ce domaine et chacun a le droit de vivre la sienne comme il l'entend, au travers de ce qu'il veut, au moment où il le décide.

J'aime beaucoup ta phrase betinaweb " On ne peut avancer.. "
De Placide Gaboury dans " Paroles pour le coeur ", je relève "... On ne détruit pas le mal en luttant contre lui, mais en faisant le bien. On ne détruit pas la haine ou la peur en s'acharnant contre elles, mais en laissant monter la tendresse et l'amour..."
De Tahar Ben Jelloun dans " La nuit sacrée " " Ce ne sont pas les années qui pèsent le plus, mais tout ce qui n'a pas été dit, tout ce que j'ai tu et dissimulé. Je ne savais pas qu'une mémoire remplie de silences et de regards arrêtés pouvait devenir un sac de sable rendant la marche difficile."

C'est Rosette Poletti, infirmière en soins généraux et psychiatriques, psychothérapeute que j'ai pu rencontrer lors d'une conférence, qui m'a sans doute incitée à aller un peu plus loin dans cette dimension psycho-spirituelle ( aux éditions Jouvence, on retrouve bien des textes de toutes provenances sur la pensée humaniste ). Pour la première fois, je me disais, tiens, une psy que beaucoup aimerait croiser.







"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 missterre.80 a écrit [18/06/2012 - 12h12 ]  
missterre.80

En la renvoyant à ceux qui t'ont faite souffrir dans le passé...
Il vaut mieux rendre sa haine à l'envoyeur plutôt que de la projeter sur soi ou sur les autres.
Écris une longue lettre à tous ceux qui sont responsables de la violence qui couve en toi, même si tu ne l'envoies pas ce sera salutaire pour toi.

Bon courage !




Natacha


 Wisty a écrit [18/06/2012 - 12h17 ]  
Wisty

Bonjour missterre,

Je pense que la plus des haines, c'est L' INDIFFERENCE. ;-)




Wisty


 Wisty a écrit [18/06/2012 - 12h23 ]  
Wisty

Correction : oubli d'un mot

Je pense que la plus belle des haines est L'indifférence




Wisty


 steph34 a écrit [18/06/2012 - 14h48 ]  
steph34

Pas facile d'être indifférent. J'ai de la haine en moi et je t'assure que lorsque j'ai pu revoir certaines personnes de mon passé, j'ai pris un malin plaisir à me foutre d'elles. Cela a pu m'arriver deux fois, deux fois qui n'ont pas pu durer autant de temps que je l'aurai voulu.
Symbol, je reviendrai te répondre sur ta contribution. :-)




Au revoir


 steph34 a écrit [18/06/2012 - 21h25 ]  
steph34

Rajout pour Symbol.
"On ne détruit pas le mal en luttant contre lui, mais en faisant le bien. On ne détruit pas la haine ou la peur en s'acharnant contre elles, mais en laissant monter la tendresse et l'amour..." => de très belles paroles mais très théorique car en pratique, lorsque tu as mal, tu n'as pas envie de te faire du bien.
...............
"Ce ne sont pas les années qui pèsent le plus, mais tout ce qui n'a pas été dit, tout ce que j'ai tu et dissimulé. Je ne savais pas qu'une mémoire remplie de silences et de regards arrêtés pouvait devenir un sac de sable rendant la marche difficile." => tellement vrai. Dolto disait que l'on vit sur la planète TAIRE, cela rajoute un complément à cette citation. Il reste alors les regrets, c'est de là que part le mal une fois que la personne n'est plus là... Finalement, on a mal par notre faute si l'on analyse bien les choses sous cet angle. La faute de ne pas avoir pu dire ce que l'on ressentait au bon moment.

Je m'égare.

Bonne soirée à tous.




Au revoir


 symbol a écrit [19/06/2012 - 09h12 ]  
symbol

Tu n'as pas tort steph34... De la théorie à l'application, il y a un sacré chemin. A 28 ans, je n'aurai même pas pris le temps de lire ce que j'écris, ce que je lis. Je disais d'ailleurs, " C'est quoi ces ' coeurneries ' ?

Wisty l'aborde : Le contraire de l'amour, est-ce la haine ou plutôt l'indifférence ? L'indifférence, c'est s'en ficher complètement alors que si quelqu'un me hait, c'est qu'il ressent quelque chose à mon sujet, sinon il ne pourrait même pas me haïr. Donc, il y a sûrement un moyen pour moi de communiquer avec lui. Mais si quelqu'un ne me voit même pas, je suis fichu, il n'y a aucun moyen pour moi d'entrer en contact avec lui.

betinaweb écrivait aussi de couper tous contacts, une manière d'installer un nouveau décor, de s'entourer de nouveaux acteurs, d'écrire une nouvelle pièce si la pièce n'est pas bonne.
Des millions de pièces possibles, autant que d'individus.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 steph34 a écrit [19/06/2012 - 09h54 ]  
steph34

Très beau néologisme. ;-)
Tu as raison, le contraire de l'amour, c'est l'indifférence. On a toujours tendance à reprendre ce que dit l'ensemble des gens comme la dualité Amour - Haine. D'ailleurs, il me semble bien qu'il s'agit d'un cours de philo de terminale... vague souvenir...




Au revoir


 symbol a écrit [19/06/2012 - 10h43 ]  
symbol

Ah oui ! J'ai un vague souvenir de mon premier sujet en philo " Est-ce que la vie vaut la peine d'être vécue ? "
Depuis, je n'ai jamais arrêté d'en entendre parler. Je pourrai peut-être mieux y répondre qu'après la sortie de l'adolescence en plein questionnement sur ce sens de la vie.
;-)




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 steph34 a écrit [19/06/2012 - 10h52 ]  
steph34

Très juste, la philosophie en terminale est enseignée de cette manière n'a aucun sens. A contrario, une question aussi anodine que "qu'est-ce que la vie ?" posait à des élèves de primaire prend tout son sens. Nul besoin de grand penseur pour s'exprimer et donner son opinion, voilà aussi ce qui manque cruellement dans ce que l'on nomme "philosophie" en terminale.




Au revoir


 symbol a écrit [19/06/2012 - 11h01 ]  
symbol

Pour moi, cela voulait dire enchaîner des hypothèses, citations prémâchées par les auteurs, philosophes, etc. et cela se terminait toujours par des points d'interrogation.
Donc expérimentations et ressentis n'y avaient pas leurs places, et les notes sanctionnaient durement certaines libertés de paroles.
Juste un savoir intellectuel donc, c'est ce que l'enseignement devait faire passer.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 steph34 a écrit [19/06/2012 - 11h04 ]  
steph34

Tu dis vrai et la peur de la sanction empêche donc d'être philosophe durant l'année ou le jour du bac.




Au revoir


Répondre à attikson






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.