Soigner le psoriasis aigu du cuir chevelu, conseils ?



andro42
Cette question a été posée par andro42, le 10/02/2011 à à 18h37.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Psoriasis.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 symbol a écrit [11/02/2011 - 09h56] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
symbol

Bonjour andro42, Ce sont des lésions dues à une...



[ Lire la suite de la réponse écrite par symbol ]



Réponses



 symbol a écrit [11/02/2011 - 09h56 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
symbol

Bonjour andro42,
Ce sont des lésions dues à une fabrication exagérée de cellules épidermiques de la peau pouvant siéger aux coudes, aux genoux, sur le dos ou sur le cuir chevelu, plus souvent gênantes par la disgrâce ou les démangeaisons que menaçantes.
C'est une maladie bénigne d'évolution capricieuse pour laquelle on retrouve la notion de facteurs familiaux, psychologiques susceptibles de déclencher les poussées (caractère obsessionnel, hyperexcitabilité...).

Si cela fait 30 ans, vous devriez peut-être vous tourner vers des médecines naturelles qui prennent en compte l'équilibre énergétique comme en médecine traditionnelle chinoise respectant le fonctionnement biologique du corps humain où l'on travaille sur les méridiens, lignes de force énergétiques, qui parcourent ainsi la profondeur du corps, mettant en liaison les différents organes internes et la surface de la peau. Leur trajet superficiel est parsemé de points d'énergie ou points d'acupuncture.

Selon la conception énergétique, le psoriasis est une traduction au niveau de la peau des altérations énergie-sang provenant de l'organisme. la peau correspond à la couche la plus superficielle et est contrôlée par le mouvement énergétique de l'organe poumon. La lésion psoriasique est essentiellement due à un conflit d'équilibre entre l'énergie de défense et l'énergie nourricière.
Les facteurs qui peuvent occasionner les poussées : Lorsque l'énergie de défense est défaillante (surmenage, fatigue, froid et humidité de l'hiver...) mais aussi lorsque l'énergie nutritionnelle est perturbée (alimentation toxique, abus d'alcool, de tabac ou de saveur piquante, atmosphère polluée, intabilité psychique...).

C'est vrai que les résultats sur des formes récentes et localisées sont plus rapides. La chronicité de votre psoriasis me fait dire que cela risque d'être plus long à traiter.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 andro42 a écrit [11/02/2011 - 10h33 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
andro42

Merci de me répondre. J'ai un peu tout essayé,sans résultat probant. Il est certain que c'est un vrai calvaire,cette maladie! Un de mes enfants,l'a 'hérité' en partie...... Par contre,mon spécialiste ne m'a jamais parlé d'autres traitements,sauf l'éternelle corticothérapie...!!! Amicalement




 symbol a écrit [11/02/2011 - 12h15 ]  
symbol

Il est évident que tant que vous n'en viendrez pas à bout, votre enfant risque de manifester les mêmes symptômes. Là cela va plus loin, c'est en rapport avec la biologie des émotions qui s'inscrit inconsciemment dans nos petites têtes. Y a-t-il eu déjà dans vos familles des antécédents ? Cela pourrait aussi expliquer ce symptôme. Cela peut être lié aussi à des émotions mal vécues dans votre enfance et votre enfant va reproduire par fidélité à la sacro sainte famille, et ce totalement inconsciemment.

Non votre médecin ne risque pas de vous orienter autrement car il n'est pas formé à cela. En général, comme vous dites, le traitement se fait par corticoïde. Sauf que lorsque l'on rentre un peu dans l'énergétique chinoise, le corticoïde détruit la flore intestinale et ne peut que provoquer l'inverse, soit rendre chronique ce psoriasis puisque cela l'entretient. Si vous dites cela à votre médecin, il vous rigolera au nez.

Acupuncture, homéopathie peuvent vous aider. Un bon magnétiseur peut le faire aussi puisqu'il travaille sur les énergies des méridiens. Il va falloir que vous appreniez à vous traiter avec douceur, à vous aimez tout simplement, et que vous vous en occupiez sérieusement. C'est le premier pas vers la guérison que de tenter de se mettre en harmonie avec soi pour se maintenir en bonne santé.

Les problèmes de peau, j'en ai eu et dès qu'une émotion trop forte me submerge, que ma tête se met en alerte et me dit danger, la réaction est immédiate, boutons qui grattent, peau qui démange. Comme maintenant j'ai à peu près compris, j'analyse très vite les événements et je m'aide par moi-même en homéopathie et en massage sur mes points énergétiques. J'ai appris ce qui m'intéressait, je me connais et j'agis. Le yoga à une époque m'avait aussi permis de me recentrer sur moi et respirer correctement.

Non, ce n'est pas un calvaire, c'est quelque chose qui sort pour vous mettre en alerte. Pas sympa ce qui se passe dans nos têtes et qui se mémorise en s'ancrant s'y profondément qu'il est difficile de retrouver l'émotion de base.
Notre médecine allopathique agit sur une cause, soit plie le tuyau d'arrosage en oubliant de fermer le robinet, soit oublie de relier le corps à la tête. Et pourtant nous ne sommes pas des legos.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 symbol a écrit [11/02/2011 - 13h11 ]  
symbol

J'ai fait une erreur en parlant d'action sur la cause en médecine occidentale, c'est plutôt action sur l'effet et non sur la cause.

Vous voyez andro42, je trouve cela triste que jamais une fois en 30 ans un spécialiste n'en venant pas à bout, ne tente pas de vous orienter.
Initialement, toute médecine se devait être dans l'accompagnement : celle de l'écoute où l'on regarde son patient en le prenant dans sa globalité : interrogation pour relever les points importants de l'histoire de la maladie, tendances constitutionnelles héritées des parents, etc...
Notre médecine c'est totalement éloignée de cela, elle s'approprie une maladie sans même prendre le temps de connaître le patient. Elle n'en est pas propriétaire et si les autres médecines le reconnaissent, elle devrait faire de même.
Ce n'est évidemment pas l'intérêt de certains enjeux. Nous commençons à comprendre avec les différents scandales qu'il est temps d'agir.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


Répondre à andro42






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.