Serez-vous devant l'assemblée nationale ce 11 février 2012 ?



baba2
Cette question a été posée par baba2, le 26/01/2012 à à 18h10.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Protection des animaux.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 papiguy a écrit [27/01/2012 - 23h21] 
1 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
papiguy

Mais non, bougainvilliee ! A l'Assemblée on peut tuer...



[ Lire la suite de la réponse écrite par papiguy ]



Réponses



 baba2 a écrit [26/01/2012 - 18h10 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
baba2

Le 11 février 2012 à l'assemblée nationale une manifestation se tiendra pour protester contre l'inscription de la corrida au patrimoine culturel.

Y serez-vous ?




 papiguy a écrit [26/01/2012 - 18h53 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
papiguy

On peut venir avec ses vachettes, histoire de mettre un peu d'animation ?




 symbol a écrit [26/01/2012 - 20h53 ]  
symbol

Combien de temps me faudra-t-il pour y venir avec ma chariote ? Combien de vachettes dois-je atteler ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 betinaweb a écrit [26/01/2012 - 20h59 ]  
betinaweb

Je veux bien signer une pétition contre la corrida mais aller devant l'assemblée nationale non.
Penses-tu qu'il y aura beaucoup de monde?

Les déplacements coûtent chers,par les temps qui courent,tout le monde surveille ses dépenses.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 helo92 a écrit [26/01/2012 - 22h16 ]  
helo92

Moi je n'ai que 14 ans mais j'y serais!!

Betina, tu es sure que dépenser un peu d'argent est plus grave que de militer pour sauver des milliers d'animaux qui meurent chaque année?!

Réfléchis, dans ces temps actuels, je pense que les animaux sont ceux qui souffrent le plus...




If you want breakfast in bed, sleep in the kitchen!!!


 betinaweb a écrit [26/01/2012 - 22h39 ]  
betinaweb

Du 92 à Paris,ce n'est que le prix d'un ticket de métro,ça ne te coûtera pas trop cher mais sur ce site,tout le monde n'habite pas à côté.Réfléchis un peu Helo avant de parler.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 bougainvilliee a écrit [26/01/2012 - 22h54 ]  
bougainvilliee

Après avoir manifesté contre l'abattage au grand jour et en grande pompe, il faudra aussi manifester contre l'abattage sordide, en catimini et en plus grande quantité.

Je savais que l'Assemblée Nationale était une vraie corrida, sinon un grand abattoir, mais pas à ce point là...




Le doute est ma seule certitude


 freddyvegan a écrit [27/01/2012 - 07h53 ]  
freddyvegan

Bougainvilliee, totalement hors sujet !

Monsieur veut faire de l'esprit, il se ramasse !

Que vous vous foutiez du sort des animaux, c'est votre droit, mais de grâce épargnez-nous votre sordide ironie !

Pour ma part, j'y serais, cette barbarie d'un autre âge doit être abolie !




Les animaux ne nous appartiennent pas Nous n'avons pas le droit d'en disposer, que ce soit pour notre alimentation, notre habillement, nos loisirs et nos expériences scientifiques


 bougainvilliee a écrit [27/01/2012 - 08h25 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Je viens de regarder mon agenda : le 11 février, j'ai soirée Choucroute hallal, toute la journée, dans mon village de haute-France.

De plus pour aller à l'Assemblée nationale qui se trouve (je crois à Paris), c'est assez compliqué d'ici.

La "corrida" classée au patrimoine culturel de la France, cela veut dire que l'on fait mieux que Barcelone.
A quand les abattoirs classés.

Ceci dit, bien qu'originaire d'une ville célèbre pour ses corridas (de mon temps, le dimanche il y avait deux clameurs qui s'élevait de la ville, l'une venant du Stade de football, l'autre des arènes), je ne suis pas farouchement pro-corridas, après avoir vu les toros fringants entrer dans l'arènes, transformés une demi-heure plus tard, en loque sanglantes.




Le doute est ma seule certitude


 symbol a écrit [27/01/2012 - 09h44 ]  
symbol

Ah ! Moi, c'est Kellogs hallal, bougainvilliee... Je plaisante, je n'ai pas encore compris comment cela fonctionne, à notre insu, il semblerait.
Il y a de quoi être ironique freddyvegan ! Même si le sort de nos animaux m'importent plus que vous ne croyez, vu le nombre d'animaux en détresse. La barbarie d'un autre âge, c'est au quotidien que cela se constate.
A helo92 : " des milliers d'animaux ", vous englober tout ce qui se passe dans le monde, j'imagine, en allant plus loin que la corrida ? Réfléchir, c'est à partir de données exactes !




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [27/01/2012 - 10h39 ]  
papiguy

Il est vrai que mettre au même niveau un monument historique et le spectacle de l'abattage d'animaux est d'une stupidité sans nom, que l'on soit pour ou contre la corrida ou tout simplement indifférent à ce sujet.
Pourquoi ne pas classer la guillotine, la roue et le bûcher utilisés pour supplicier des hommes ?

C'est par ailleurs une technique bien connue qui consiste à agiter le mouchoir rouge devant le taureau pour attirer son attention pendant qu'on prépare l'épée (dans les entreprises on appelle cela la technique de la chaussure de sécurité). Nos députés et notre gouvernement se foutent de nous et comme des boeufs nous tombons dans le piège.

Si vous n'avez pas compris allez manifester contre la corrida pendant qu'on continuera à nous tondre la laine sur le dos.
Si vous voulez manifester faites le contre le projet d'inscription et non contre la corrida qui est un autre sujet.




 Dunamis a écrit [27/01/2012 - 12h29 ]  
Dunamis

Concernant la guillotine, Papiguy, elle n'a pas été créée pour supplicier les hommes, mais bel et bien pour abréger leurs souffrances.
S'il y a eu des dérives, elles étaient le fait de bourreaux cupides (paies-moi et j'aiguise ma lame).

Sinon, je suis contre l'inscription de la corrida, mais en même temps, pourquoi n'y a t-il pas de manifestations devant l'assemblée contre le transport des animaux à l'abattoir ? A moins que je sois mal informée...




L'espace d'une vie est le même qu'on le passe en chantant ou en pleurant. Proverbe japonais


 symbol a écrit [27/01/2012 - 13h12 ]  
symbol

Tellement de choses aberrantes que je serai volontiers de l'avis de papiguy quant à la technique employée.
Tout y passe, la corrida, la reconnaissance du génocide, etc. et l'histoire de France a des problèmes de mémoire et de calcul depuis une de ses phases marquantes " la révolution française " vers 1789 où le méchant roi fut guillotiné pour que le peuple s'affranchisse d'un esclavage millénaire et " Liberté, Égalité, Fraternité " s'incarna en Napoléon Impérator et les guerres intestines de la révolution et de l'Empire firent 1 400 000 morts.

Quant dernièrement j'ai visionné un safari humain en Afrique et que j'entends que l'on se préoccupe de corrida au patrimoine culturel, on peut se poser des questions. Quel rapport ? Et pourquoi pas y inscrire le Tiercé ? Les touristes aussi qui voient des gens, des êtres humains, danser et chanter dans une peuplade reculée forcée à le faire pour avoir un bol de nourriture en échange.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [27/01/2012 - 14h18 ]  
papiguy

Dunamis,
aiguise aussi ton vocabulaire: donner la mort est infliger un supplice, puisque ce mot a pour synonymes exécution, châtiment, punition. Le supplice peut être accompagné ou non de tortures. ;-)

Complètement d'accord avec toi symbol,
Mais à l'inverse, et alors qu'on nous rappelle souvent le devoir de mémoire, ne peut-on penser que notre patrimoine, reflet de notre histoire, ne peut être idéalisé en ne retenant que ses aspects positifs à la lumière de la morale du moment.

L'inscription de la corrida au patrimoine n'aurait-il pas par le plus grand des hasards, des motifs trivialement économiques pour certains ?




 symbol a écrit [27/01/2012 - 15h09 ]  
symbol

On a toujours intérêt à se demander pourquoi on tient tant à le faire, qui tient les rênes, à qui cela rapporte ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 bougainvilliee a écrit [27/01/2012 - 20h58 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Le 11 fevrier, il vaut mieux être devant un abattoir.

A l'Assemblée, on tue rarement.




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [27/01/2012 - 23h21 ]  
papiguy

Mais non, bougainvilliee !
A l'Assemblée on peut tuer beaucoup de choses, les libertés, l'espoir, les droits de l'homme, le pouvoir d'achat, l'industrie, l'égalité....quand cette institution est contrôlée par une majorité de godillots serviles suivant les dictats d'un gouvernement au service d'autres intérêts que celui du peuple.




 betinaweb a écrit [27/01/2012 - 23h36 ]  
betinaweb

Et ils ne se gênent pas de le faire,je vote pour ta réponse papiguy qui me plaît bien.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 bougainvilliee a écrit [28/01/2012 - 07h47 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Mais qui participe à élire ces hommes ?




Le doute est ma seule certitude


 symbol a écrit [28/01/2012 - 10h10 ]  
symbol

bougainvilliee, t'sais bien que le refus de la responsabilité est un jeu de société très apprécié et très pratique. Nous sommes prêts à l'assumer pleinement que si tout va bien.
Même si papiguy n'a pas tort quant à l'Assemblée... les gouvernements successifs nous prouvent combien leurs propres intérêts sont immenses.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [28/01/2012 - 10h12 ]  
papiguy

Hé oui, les électeurs sont souvent comme Jocrisse, crachant sur les hommes politiques mais votant pour eux Les électeurs ne sont pas les seuls responsables, les puissances d'argent intervenant massivement dans les campagnes électorales pour soutenir les politiciens qui vont bien sur renvoyer l'ascenseur, et pas seulement en fournissant le vernis pour faire briller le miroir aux alouettes.




 helo92 a écrit [28/01/2012 - 12h24 ]  
helo92

Symbol, tu veux des données exactes?

Ok, donc on va compter ensemble:

- Rien que pour l'Espagne , la France et le Portugal près de 40.000 taureaux sont mis à mort que ce soit dans des corridas officielles ou des entraînements. Car comme tout sportif, le torero a besoin de parfaire ses gestes pour tuer à l'arme blanche.

- Il ne faut pas oublier l'Amérique du sud et le Mexique. Les chiffres sont quasiment impossibles à obtenir. On évalue les animaux sacrifiés à plus de 30.000 par an.

- Ne pas oublier les pertes avant l'arène dues aux mauvaises conditions de transport, aux blessures et maladies provoquées par l'injection de produits soit calmants soit excitants. Les entraînements font aussi beaucoup de dégâts et les chiffres sont difficiles à obtenir.

L%u2019animal est-il condamné à nous servir de nourriture ou à assouvir nos instincts sadiques ?
En élevant la corrida au rang de patrimoine culturel immatériel !!??
On est en droit de se poser des questions !!!

Conclusion, excuse moi pour ma réponse précédente inexacte: non pas des milliers, mais des dizaine de milliers et cela rien que pour la corrida!!

En france, si on comptait tous les animaux victimes des horreurs de l'homme chaque année (fourrure, vivisection, viande, sadisme, course de chevaux, combat d'animaux, abattoirs, corridas, abandons, cirque, cruauté, et j'en passe...) on arriverais a environ 4 milliards d'animaux.
(Officiellement, 2,5 millions d%u2019animaux sont torturés et tués chaque année dans les laboratoires français, 1 milliards d'animaux pour la viande, etc...)

C'est pour cela que je pense que les animaux méritent largement notre soutient, et que ceux qui prétendent aimer les animaux ne devraient pas rester spectateurs de ces horreurs quotidiennes!!




If you want breakfast in bed, sleep in the kitchen!!!


 symbol a écrit [28/01/2012 - 13h03 ]  
symbol

C'est bien, cela vous a donné l'envie d'aller aux données et personnellement je défends la cause animale depuis longtemps. Mais pas ainsi !
C'est avant que cela s'inscrive, qu'il faut réagir. En quoi une manifestation devant l'A Nle va-t-elle faire revenir sur des décisions déjà prises ?
Une thérapie de surface et chacun peut s'endormir satisfait : une parade de cirque.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 papiguy a écrit [28/01/2012 - 13h34 ]  
papiguy

Une question à poser aux candidats à l'élection présidentielle: êtes vous pour ou contre l'inscription de la corrida au Patrimoine ?

La manifestation ne changera rien, au contraire vu le nombre limité de participants cela passera inaperçu ou sera exploité à l'inverse de l'effet recherché.

Une pétition, département par département, remise à chaque député aurait eu plus de poids.




 helo92 a écrit [28/01/2012 - 13h34 ]  
helo92

Qui a dit qu'on ne peut pas revenir sur une décision déjà prise? Peut être toi, mais pas la loi.
Le monde évolue avec le temps, plus on avance, plus il y a des changements.

Il est primordial que cette manifestation compte un nombre très important de participants, pour faire pression sur les politiques de tous bords, avant les élections présidentielles. Il faut que les candidats aux élections comprennent enfin qu'un certain nombre de français ne veulent plus de la corrida en France.




If you want breakfast in bed, sleep in the kitchen!!!


 Lambda11 a écrit [28/01/2012 - 14h08 ]  
Lambda11

Personnellement, je ne pourrai pas me déplacer, mais je suis une anti-corrida convaincue.

Si le principe de la corrida devait devenir "culturel" et "patrimonial", que les taureaux qu'on garde tout le "folklore" qui l'entoure sous forme de spectacle, mais on se trouverait grandi de remplacer le taureau par un toro de plâtre, comme un toro de fuego par exemple !...

Les manifs sont importantes en effet. Faute d'être présente physiquement, on peut signer un manifeste s'il en existe.

Et pourquoi pas un candidat anti-corrida à la présidentielle ? ça vaut bien un candidat Chasse et Pêche, ou Coluche et autres petits candidats pour des causes humanitaires, comme Cantona ?

On sait bien qu'ils n'ont pas forcément vocation à gouverner, mais leur présence sur la scène politique attire l'attention sur des phénomènes de société importants et tire la sonnette d'alarme...




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 Lambda11 a écrit [28/01/2012 - 14h12 ]  
Lambda11

Flûte, j'ai posté plus vite que mon ombre, et j'ai écrit du baragouinage ! :-/

Vous l'aurez sans doute rectifié de vous-mêmes, mais je voulais dire :

Si le principe de la corrida devait devenir "culturel" et "patrimonial", qu'on garde tout le "folklore" qui l'entoure sous forme de spectacle, mais on se trouverait grandi de remplacer le taureau par un toro de plâtre, comme un toro de fuego par exemple !...




"Les paroles s'envolent, les écrits restent !"


 bougainvilliee a écrit [28/01/2012 - 14h48 ]  
bougainvilliee

Bonjour,
Il y a lieu de saluer l'avant dernière intervention de helo.
Encore qu'elle oublie les sacrifices religieux, en France (eh, oui), d'animaux lors de certaines cérémonies : plus 140 animaux, hors les poules et poulets, tués rituellement au cours d'une seule prestation (mais c'est culturel).

En dehors des combats de coqs (sur lequel notre wallonne reste silencieuse, car cela ressort de la culture de son pays), de chiens (où contrairement à la corrida, l'homme ne se met nullement en péril, mais seulement en pari ), le principal tueur d'animaux reste, dans des conditions abominables, l'abattoir (mais c'est nourricier et cela ressort de l'économie).

Fermer les abattoirs ne semble guère être un impératif de la campagne présidentielle actuelle.




Le doute est ma seule certitude


 papiguy a écrit [28/01/2012 - 15h27 ]  
papiguy

Revenons un peu au sujet au lieu de faire des digressions inutiles sur les mérites respectifs de telle ou telle coutume ou rite.

Il s'agit de l'inscription au Patrimoine culturel de la corrida
- non de la suppression de la corrida
- pas plus de l'abattage des animaux pour des raisons alimentaires
- encore moins de rites religieux

C'est un acte symbolique qui au delà du débat sur la protection des animaux pose une question de morale: peut-on de cette façon légitimer la souffrance des animaux utilisée comme spectacle ?

Le Patrimoine Culturel se conçoit facilement comme l'ensemble des oeuvres qui construisent l'image d'un pays, au delà des hoquets de l'histoire.
La corrida disparaîtra, pas les pyramides ou les cathédrales...
Les oeuvres de Ludwig van Beethoven seront toujours vivantes alors qu'on aura oublié les camps de concentration.

Les Pyramides, cathédrales, chefs d'oeuvres musicaux font partie du Patrimoine culturel.
La corrida et les camps de concentration font partie de l'histoire des pays, impliquant, à des degrés divers, des sentiments et des actes qui ne grandissent pas l'humanité.


On parle de "léguer son patrimoine à ses enfants". Personnellement je n'aurais pas envie de leur léguer le résultat de mes turpitudes. Par contre, je trouverai utile d'attirer leur attention sur les épisodes sombres de l'histoire ou les attitudes inacceptables des hommes.


Encore une fois, c'est une manoeuvre pour mettre des bâtons dans les roues à ceux qui, en voulant obtenir l'interdiction de la corrida en France, feraient disparaître une activité lucrative.




 symbol a écrit [28/01/2012 - 18h03 ]  
symbol

Les pétitions ont déjà été faites et envoyées à chaque député. Mais voilà...

helo92, nous avons en France des lois. Chose intéressante, c'est qu'au fur et à mesure de l'avancement, les nouvelles lois n'annulent pas les anciennes. Elles s'additionnent. Ce n'est pas moi qui légifère et qui me permettrait de décider, ni de m'avancer sur ce chemin.

C'est devenu tellement complexe que l'on retrouve toujours un texte permettant de contrer un nouveau texte. La jurisprudence est là pour nous le prouver.

Pour le reste, je ne peux dire mieux que papiguy sur cette dernière réponse.




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 baba2 a écrit [21/02/2012 - 21h48 ]  
baba2

4000 personnes y étaient !
Merci pour les taureaux c'est magnifique !

http://www.youtube.com/watch?v=3VEAbfz4a88&feature=related




 bougainvilliee a écrit [21/02/2012 - 22h57 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,
4.000, c'est-à-dire bien moins que dans les arènes au mois de juillet.
Il n’y a pas quoi pavoiser, mais c’est vrai qu’il faisait plus froid qu’en juillet (ceci excusant cela).

Remarquez cela n'a servis à rien, sinon de se geler : la corrida ayant bien été inscrite au patrimoine culturel.
Et les députés restants, n’ont même pas évoqué les abattoirs.




Le doute est ma seule certitude


 baba2 a écrit [22/02/2012 - 10h09 ]  
baba2

Il n'y a pas 4000 personne qui sont contre la corrida en France.

Une grande majorité des francais sont contre la corrida et c'est une petite minorité qui assiste à cette barbarie.




 bougainvilliee a écrit [22/02/2012 - 18h45 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,
Il faut quand même remarquer que 4.000 personnes sur les 65 millions d'habitants que compte la France, le pourcentage est très faible sinon infinitésimalement marginal.

Que l'on ne trouve pas dans ce pays, davantage de personnes pour se mobiliser contre cette barbarie, en dit assez long sur l'indifférence que l'on accorde à la souffrance animale.

Doit-on indiquer, ici, l'impact que cela a eu ?
En sachant que les CRS et les Gardes-Mobiles, n'ont même pas eus à charger, pour dégager le temple des représentants du peuple, face à cette marée humaine.

Maintenant certains afficionados, vous diront qu’il est interdit de faire souffrir un animal aux yeux de tous, mais que beaucoup se cachent pour le faire.

Les coups, les insultes, les abandons, les tortures (on castre, on coupe les queues et les oreilles (comme à la corrida), on les attache avec des laisses étrangleuses, on les affubles de colliers anti-aboiements.
Mais cela ne se fait pas en public.

Dès lors l'honneur est sauf et les défenseurs des animaux peuvent garder la tête haute.




Le doute est ma seule certitude


Répondre à baba2






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.