Selon-vous, la Laïcité peut-elle être ou devenir une nouvelle forme d'intolérance ?



bougainvilliee
Cette question a été posée par bougainvilliee, le 18/02/2011 à à 08h33.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Problèmes et débats.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 Chantal D a écrit [18/02/2011 - 09h13 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Chantal D

La Laïcité est devenue un principe, elle différencie de la religion et le pouvoir politique tout en laissant le choix et la liberté du culte. La laïcité n’est pas faite pour combattre les religions mais elle veut mettre un obstacle sur l’influence que pourrait exercer certaines religions sur le pouvoir politique. La Laïcité permet à toute personne de penser librement, elle veut tout simplement privilégier l’égalité républicaine. La Laïcité à l’école permet à l’élève une liberté de conscience, et de ce fait cet élève est à l’abri de certaines pressions que pourrait exercer par exemple la religion, et c’est d’ailleurs ce qui a été imposé aux élèves. Je ne pense pas que la laïcité puisse devenir une forme d’intolérance puisqu’elle nous permet de penser, de croire, de pratiquer. Un exemple frappant, les fêtes religieuses sur le calendrier sont l’image de la tradition catholique et sont fêtées chaque année. Bien sûr la liste des jours fériés des autres religions n’a pas été retenue mais des autorisations sont accordées aux élèves pour participer aux grandes fêtes religieuses.




 symbol a écrit [18/02/2011 - 12h25 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
symbol

Sur le principe, la laïcité devrait... Par contre dans une application extrême, comme toute idéologie, elle peut amener au conflit.
Si je me réfère à l'école laïque, je ne suis guère persuadée dans mon vécu, en écoutant, en analysant les événements qu'elle s'ouvrait à une liberté de conscience. Je pense même avoir ressenti plus d'intolérance chez certains prônant la laïcité à tout prix car s'entêtant à juger et donc à créer une division aussi bien politique que religieuse.
Parler de laïcité de façon théorique ne mène nulle part. La vie et l'expérience nous permettent de voir les résultats. On pensait que l'école devait être transformée sous des prétextes égalitaires pour qu'enfin l'élève change. N'est-ce pas un leurre total car l'école, n'est-elle pas composée d'êtres humains différents ? Il en résulte un blocage, une situation où responsabilité et pouvoir sont rejetés.

Aussi longtemps que nous voulons améliorer le monde en changeant les autres, en les rendant meilleurs, et la doctrine de la laïcité est explicite car toute aussi imposée, nous continuerons à créer de nouveaux conflits. Ce qui est valable pour l'humanité ou pour un peuple l'est aussi pour un individu.

La seule liberté que je puisse reconnaître est celle du libre arbitre, soit la possibilité de penser ce que l'être humain veut de la vie, du monde, des autres et de lui-même, ce qui implique la responsabilité pour tout ce que nous pensons et qui affectent nos sentiments et nos actes. Est-ce que la laïcité va avec le principe du libre arbitre ou n'est-elle pas plutôt en contradiction avec celui-ci ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 cochise_fr a écrit [18/02/2011 - 12h55 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Surement pas.!!
C'est la meilleure expression de tolérance au contraire, n'acceptant l'hégémonie d'aucune religion, et les tolérant toutes dès lors qu'elles respectent la neutralité de la République.
C'est aux religion à s'adapter à l'état, et non à l'état à devenir une religion forcément sectaire envers les autres..




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [18/02/2011 - 14h42 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,
J'acquiese totalement à la dernière intervention de symbol.

La laïcité est un concept de division (ce que ne voudront jamais analyser les tenants de la laïcité).

L'acceptation de toutes les croyances, mêmes celle que nous ne partageons pas, devrait être le but de la laïcité. Mais elle se ridiculise chaque fois que quelqu'un manifeste sa foi. Prenant cela comme une atteinte à la laïcité.

Or la laïcité bien comprise (et non celle, sectaire et extrémiste des athées) c'est d'accepeter toute forme de croyance, y compris leurs manifestations publique.

C'est avoir la laïcité peu solide, que de craindre une procession, l'érection d'un crucifix ou des croyants se prosternant dans une rue.

Le vrai laïque est celui qui ne s'offusque pas devant les manifestations de foi des autres.




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [18/02/2011 - 17h21 ]  
cochise_fr

Bonjour,
C'est bien mal connaitre la gouvernance d'un état que de dire ce que vous dites Bougainvilliée.

Personne ne craint les processions.... quand elles sont organisées, prévues et réglementées pour la paix publique de ceux qui défilent et de ceux à qui cela ne convient pas.
Sur l'ensemble des croyances existantes, on pourrait sans mal avoir autant de défilés que de jours dans l'année, mettant une sacrée pagaille dans les lieux de défilés.

Les manifestations de foi sont du domaine privé sur du domaine privé, et n'ont rien à imposer aux autres.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [18/02/2011 - 18h18 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,

Je suis laïque et même mécréant.

Mais je demande




Le doute est ma seule certitude


 bougainvilliee a écrit [18/02/2011 - 19h31 ]  
bougainvilliee

Les athées (qui sont des croyants, puisqu'ils croient que Dieu est une affabulation), se sont engouffrés dans la laïcité et en ont fait leur cheval de bataille et leur sauveur (sans jeu de mot : Sauveur étant synonyme de "Christ").

Dès lors, en lieu et place de leur tolérance (prétendue), ils pourchassent la moindre manifestation religieuse (rien ne doit dépasser, ni croix, ni minaret). Seule est acceptable leur laïcité triomphante.

Dans leur intégrisme fascisant, il veulent réduire la foi à rien, au domaine intime, au domaine privé (privé de tout de manifestation, de mosquées, de temple, d'expression, de croyance et même, un joiur prochain, d'Eglise et de calendrier grégorien).

Leur but est réduire les religions à néant, imprégnés qu'ils sont d'un marxisme éculé, héritage des années 1950-60 et de l'Ecole Normale à papa, car seule leur vision des choses est la bonne (oubliant en cela qu'ils remettent l'Inquisition au programme, mais cette fois à leur profit).

Demain, ils élèveront des bûchers, pour réduire le moindre signe de foi.




Le doute est ma seule certitude


 symbol a écrit [18/02/2011 - 19h58 ]  
symbol

Comme toi, je me demande et ce après avoir fréquenté et l'enseignement catholique, et l'enseignement public.
Le caractère de la laïcité se veut bien d'être indépendant des conceptions religieuses et partisanes. Ce système exclut bien les Églises de l'exercice du pouvoir politique ou administratif, et en partie, de l'organisation de l'enseignement public organisé selon les règles et les valeurs de cette laïcité avec obligation de neutralité sur le plan confessionnel.
Cette neutralité est-elle respectée dans la réalité ? Je ne pense pas. Ces manifestations de foi (largement détournée de leurs fondements par des gens à qui les conflits profitent) n'auraient pas lieu d'être sinon.
Ce n'est pas le rôle de la religion que de s'adapter à un État. Son rôle serait plutôt d'apprendre à ne pas juger, étiqueter, à respecter des valeurs universelles pour que chaque individu puisse vivre en bonne entente. Et bien sûr nous en sommes loin.

Oui, la laïcité devrait être une expression de tolérance mais dans la réalité, ne s'ingère-telle pas en tentant de résoudre certains conflits et en passant obligatoirement par le jugement ?




"L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais le permettre" A. de St Saint-Exupéry


 Chanteur Royal a écrit [20/02/2011 - 20h22 ]  
Chanteur Royal

Ceux qui ont (beaucoup) souffert de l'oppression des religions sont infiniment plus nombreux que ceux qui ont (un peu) souffert de l'intolérance des athées. Non?




 bougainvilliee a écrit [20/02/2011 - 22h15 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,

Tu as sans doute raison Chanteur Royal, mais maintenant qu'ils triomphent, qu'ils aient le triomphe modeste, de peur de chausser les bottes de l'intolérance.

Lorsqu'on est vainqueur, lorsque nos idées triomphent, il ne faut pas enfoncer davantage le clou et traîner dans la boue, ce que l'on a enfin vaincu.

Il faut, au contraire, montrer de la sagesse, de la magninité et répandre la tolérance (celle que les athées n'ont pas eut) pour montrer qu'une autre humanité est possible.

Ne pas donner l'exemple, c'est dresser contre soi les soifs des libertés et les vents contraires.




Le doute est ma seule certitude


Répondre à bougainvilliee






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.