Les parents de nos jours laissent t'ils trop de latitude aux adolescents ?



nicoleleli
Cette question a été posée par nicoleleli, le 28/06/2011 à à 10h45.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Problèmes et débats.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

La meilleure réponse



 dette a écrit [29/06/2011 - 15h01] 
2 vote(s)  scorescorescorescorescorescorescore
dette

Bonjour, Je pense que les enfants et adolescents ont tout sans...



[ Lire la suite de la réponse écrite par dette ]



Réponses



 nicoleleli a écrit [28/06/2011 - 10h45 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
nicoleleli

Les jeunes sont devenus, pour la plupart exigeants, je veux... et j'exige, je couche avec mon ami ou amie et j'ai 13 ans ou 15 ans... je veux me maquiller ... je veux mettre des chaussures aux talons... Plus grave, ils boivent de l'alcool. Selon vous les parents, de nos jours, laissent t'ils trop de latitude aux adolescents ?. Les enfants d'aujourd'hui sont t'ils encore éduqués comme il le faut ou l'éducation des parents est t'elle trop permissive ou démissionnaire ? En deux mots, les parents sont t'ils laxistes ? et pourquoi ?




 Tofinho a écrit [28/06/2011 - 11h09 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
Tofinho

Le problème est qu'une vaste majorité des parents n'ont même pas idée des enfants qu'ils ont.

La télévision, internet et ses réseaux sociaux, l'accès facile à toute sorte d'informations, une société de plus en plus consommatrice, etc...

Il est cependant certes que de leur coté, les parents ont un "laisser faire". Punir son enfant et le privé de télévision pour le laisser aller dans sa chambre sur internet n'est pas une punition. Et maintenant avec l'accès internet sur les téléphones, il n'y à plus grand moyen d'empêcher qui que ce soit d'aller voir ce qu'il veut.

Et bien sur, une école sans pouvoir, où le peu d'autorité qui y existait à été simplement éliminé fait que les enfants n'ont plus de respect envers la personne devant eux.

Tout ceci mélanger à des séries ou l'héros est le vilain bad boy qui fait face à l'autorité, ça ne fait pas bon ménage, hélas.




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


 bougainvilliee a écrit [28/06/2011 - 14h15 ]  
bougainvilliee

Bonsoir,
La société va mal lorsqu'elle s'interroge sur les voies qu'elle ouvre à ses adolescents.

Trop permissive pour les uns, pas assez pour les autres, c'est assez dire que la plupart des gens ne savent rien de leurs adolescents et n'ont pas su leur inculquer la façon dont on doit se comporter dans la vie.

Les voyous ne feront que des voyous... les malades mentaux que des malades mentaux...
Le monde sera ce qu'en feront les hommes...

Une chatte, malgré tous ses efforts idéalisés ou transcendés, ne mettra au monde qu'un chat.

On peut toujours lire "Kant", rêver d'un homme pur et sans tâche, s'écorcher les doigts pour jouer de la mandoline, ou prier Dieu, nous ne serons, en fin de compte, que des hommes.




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [28/06/2011 - 17h00 ]  
cochise_fr

Bonjour,
La différence entre les humains et les animaux devrait être justement leur éducation.

Mais voilà que cette éducation (ou ce manque d'éducation... au choix.... c'est le résultat qui compte) rapproche les humains des animaux de plus en plus. L'humain civilisé devient l'humain sauvage.... avec les dérives que l'on constate.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Chataîgne a écrit [28/06/2011 - 18h46 ]  
Chataîgne

J'ai 15 ans, je suis "propre" enfin disons ça comme ça, je bois qu'en soirée et je n'suis pas d'accord. Si on est comme on est c'est parce que les adultes ont changés ou alors au contraire n'ont pas changés, toujours à être comparée ect... comme des gamins c'est gênant, parfois même humiliant, alors le manque de respect ou plutot la recherche de l'autonomie plus rapidement c'est la lumière au bout du tunnel qu'on veut tous ; Et selon moi les parents ne laisse pas de liberté, c'est pour ça qu'on est surement les être les plus chiant du monde à harceler mais ce qu'on veut c'est tendre le bras et attraper la vie, le plus jeune possible.




 Tofinho a écrit [28/06/2011 - 18h54 ]  
Tofinho

Mais bizarrement, vous ne cherchez pas de solutions à vos caprices... Vous voulez des chevaux, des téléphones, des ordinateurs, des scooters mais... vous ne vous souciez pas de comment papa ou maman font pour arriver à vous donner tout ça.

La recherche de la liberté, je veux bien, mais une liberté totale, pas que une liberté qui convient.




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


 cochise_fr a écrit [28/06/2011 - 19h30 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Que cela vous plaise ou pas, Chataigne, une enfant de 15 ans n'a pas a dire "je veux".... quelque soit le sujet. Et une enfant de 15 ans n'a pas d'avantage à contester les décisions parentales, fussent elles désagréables, ni à décider comment doit être organiser la famille.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 betinaweb a écrit [29/06/2011 - 00h11 ]  
betinaweb

Nous aussi à 15 ans,on rêvait de liberté mais quand on nous disait non,nous obéissions,nous exigions pas de nos parents l'impossible.D'ailleurs,nous n'exigions pas.Si nous faisions une demande,elle était en rapport avec les moyens du foyer et si elle nous était refusée,même si nous n'étions pas contents,nous n'avions pas une rancoeur qui durait.
C'est vrai que nous avions moins de tentations que vous,mais comme vous nous avions des copains et copines,il y avait des soirées,le tabac, l'alcool,la drogue existaient.Nous ne vivions pas comme des ermites mais nous avions un peu plus de respect de nos parents,de nos professeurs et des adultes en général.




"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 hyvan a écrit [29/06/2011 - 05h02 ]  
hyvan

Elles sont tristes ces mamans parfaites,imbues de leur rôle d'adultes,qui tranchent sans expliquer,qui imposent sans discuter,qui ne tiennent jamais compte des avis enfantins parce que ce "ce n'est tout de même pas les enfants qui vont faire la loi".
Mais sans les laisser faire la loi,pourquoi accentuer cette ségrégation:les enfants d'un côté,les parents de l'autre,ceux qui commandent,ceux qui obéissent?

L'expérience des vieux ne sert plus aux jeunes.Les différences d'une génération à l'autre sont beaucoup trop importantes.
Quand on est parent il faut essayer d'arriver se mettre sur la même longueur d'onde qu'eux: leur demander conseil par exemple est un bon moyen d'amorcer un dialogue enrichissant.

L'adolescent vit de manière souvent difficile la formation de son identité.C'est un âge ou il faut leur laisser prendre leur responsabilité,se tromper,se brûler les ailes.




 cochise_fr a écrit [29/06/2011 - 10h27 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"L'expérience des vieux ne sert plus aux jeunes"
C'est exactement cela.
Mais il ne faut pas ensuite s'étonner quand les jeunes foncent dans le mur.
Faire ses expériences 'sur le tas' présente à la fois et des avantages, des plaisirs,..... et de très gros risques. Pour les avantages et les plaisirs, tout va bien, mais quand il s'agit d'assumer les risques et leurs conséquences, il n'y a plus personne et on revient pleurer dans les jupons de maman.

Si pour vous l'éducation est une ségrégation, c'est la vôtre d'éducation qui est à revoir.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 hyvan a écrit [29/06/2011 - 11h32 ]  
hyvan

N'ayant jamais dit que l'éducation est une ségrégation,je ne peux qu'en déduire que pour toi l'éducation se limite à commander et à obéir...c'est un peu une vision limité d'un vaste sujet pour se permettre de donner des leçons.




 cochise_fr a écrit [29/06/2011 - 13h18 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"pourquoi accentuer cette ségrégation:les enfants d'un côté,les parents de l'autre,ceux qui commandent,ceux qui obéissent?"
C'est vous qui l'avez dit, non.?

Bah, oui, les parents commandent et les enfants obéissent..... puis quand ils deviennent adultes ET autonomes, ils font ce qu'ils veulent.... et assument éventuellement leurs conneries. Il ne s'agit en rien d'un échange de point de vue, mais d'un enseignement et accessoirement de la responsabilité qui va avec.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Wisty a écrit [29/06/2011 - 13h23 ]  
Wisty

-----Bjr,

Je pense, que pour commencer, les couples qui veulent des enfants, doivent prendre consciences, de leurs responsabilités ; et de UN.
On éduque pas un enfant comme un animal, et de DEUX.

On sait aussi que l'adolescence est une période difficile, et qu'un adolescent recherche son identité et sa personnalité. Mais si avant cet âge,on ne le drile pas, en lui expliquant les pourquois ?
On empêche ceci ou cela ? Ou donner des explications de certaines attitudes prises dans telles ou telles circonstances, il ne lui sera pas possible d'évaluer un discernement, à respecter les autres.
Ni même de favoriser des contacts positifs dans la société.

Somme toute,une éducation de base normale et sociale est tout à fait indispensable. ;-)




Wisty


 betinaweb a écrit [29/06/2011 - 13h41 ]  
betinaweb

Nous n'étions pas parfaits hygan,nous avons nous aussi de temps en temps tenté de dépasser les limites ça fait partie du jeu quand on est adolescent mais il nous en cuisait quand les parents s'en rendaient compte.Car il y avait toujours une bonne âme pour répéter ce qu'elle avait vu.
Ce qui me gêne le plus aujourd'hui de la part de certains jeunes c'est le manque de respect,c'est de vouloir mettre la charrue avant les boeufs dés l'âge de 12 ans.

Quand j'ai eu mes enfants ados,je n'ai pas fait comme mes parents,j'ai discuté beaucoup avec mes enfants,expliquant pourquoi je disais non pour telle ou telle chose.Avec mon mari,nous avons toujours eu le même discours face à eux.Lui aussi prenait beaucoup de temps pour discuter avec eux.
Les ados demandent du temps,et c'est vrai qu'on ne peut pas tout leur refuser.Le plus important est d'établir un climat de confiance.





"La connerie,c'est la décontraction de l'intelligence" Serge Gainsbourg.


 cochise_fr a écrit [29/06/2011 - 13h43 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Faut il rappeler que tout l'art de commander est de faire accepter les directives par ceux et celles qui devront les exécuter comme si elles venaient d'eux-même.. Toute l'éducation des enfants n'est faite que de cela.

Il est certain que le principe "tu fait ce que je te dis ou je t'en colle une.!!" n'est pas un bon principe.
Mais "faits ce que tu veux, je m'en fout.!!" n'est pas mieux.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 dette a écrit [29/06/2011 - 15h01 ]  
dette

Bonjour,

Je pense que les enfants et adolescents ont tout sans aucun effort , ils n'ont plus aucun plaisir ...

Ils n'en n'ont jamais assez , il n'ont plus aucune limite . Les parents en ont fait des enfants roi , dont de plus en plus se rebellent contre les adultes et gouvernent .




 bougainvilliee a écrit [29/06/2011 - 20h50 ]  
bougainvilliee

Bonsoir...

Je me pose la question :

Lorsqu'un adolescent fonce, sans casque, avec sa moto (achetée par les parents), dans un mur.
Doit-on lui dire qu'il y a un mur ?

Est-ce que cela ne risque pas d'empiéter sur sa liberté et son autonomie ?




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [29/06/2011 - 21h51 ]  
cochise_fr

Bonjour,
"Est-ce que cela ne risque pas d'empiéter sur sa liberté et son autonomie ?"
Mais l'éducation est la suppression des libertés et de l'autonomie, c'est bien pour cela que ce sont les parents qui sont responsables jusqu'à ce que le jeune devenu adulte recouvre l'un et l'autre.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 hyvan a écrit [30/06/2011 - 02h41 ]  
hyvan

L'éducation n'est certainement pas la discipline comme tu as l'air de le croire Cochise.La discipline n'est qu'un outil pour que l'éducation se fasse dans de bonnes conditions.Elle fait partie de tout l'attirail qui permet de créer des conditions propices pour développer une conscience nouvelle dans laquelle le désir d'apprendre est éveillé: c'est à partir de là que l'enseignement commence.

J'ai connu des profs très sévères au niveau de la discipline,cela ne rendait pas leur enseignement plus efficace:pour ma part,je les regardais parler pendant une ou deux heures en pensant à autre chose et j'étais nul dans leur discipline.

Il est vrai que une des difficultés majeures de l'enseignement aujourd'hui est l'agitation.Notre société produit beaucoup d'excitation mentale,ce qui rend l'esprit superficiel.Tout le contraire de l'état recueilli ou on peut apprendre.Et on voudrait qu'ils apprennent 7 heures d'affilés dans cet état?

Contrairement à un préjugé tenace,l'attention ne repose pas sur l'effort : il n'y a pas d'effort quand nous faisons ce que nous aimons.C'est une question de présence.Il faut essayer de ramener l'attention vers le présent et faire apprécier le fait d'être là ensemble.









 cochise_fr a écrit [30/06/2011 - 03h11 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Où vous ai je donc parler de discipline.? Ce sont vos suppositions.... pas les miennes.
Le fait d'avoir des libertés réduites et surveillées est tout à fait normal chez n'importe quel enfant, justement parce que c'est un enfant. Cela n'implique en rien de lui casser la gueule pour que l'éducation se fasse..... au contraire.

D'autre part, on ne parle pas de l'enseignement scolaire qui est un autre problème, mais de l'enseignement parental qui devient dans beaucoup de familles grandement laxiste avec les conséquences dramatiques que les faits divers relatent chaque jour.

Un parent est beaucoup plus qu'un prof, n'importe quel prof...... ou tout au moins devrait être.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 hyvan a écrit [30/06/2011 - 03h34 ]  
hyvan

Tu ne parles que de discipline,c'est ta solution a tout.
"les parents commandent et les enfants obéissent","tout l'art de commander","l'éducation est la suppression des libertés"...

Regarder la vie d'un adolescent de façon parcielle et rejeter des fautes tout aussi particielles,ici sur des parents,est totalement inutile.




 cochise_fr a écrit [30/06/2011 - 03h43 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Mais justement, le fait de commander n'impose pas particulièrement de discipline. le simple respect et un peu d'amour suffisent amplement la plupart du temps. Quand on doit user de la force pour enseigner, c'est que l'enseignement est mal fait, que cela soit scolaire ou parental.

C'est ce que j'avais exprimé ici:
"Il est certain que le principe "tu fait ce que je te dis ou je t'en colle une.!!" n'est pas un bon principe.
Mais "faits ce que tu veux, je m'en fout.!!" n'est pas mieux."




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 hyvan a écrit [30/06/2011 - 04h08 ]  
hyvan

Sur ce point ,je suis d'accord avec toi.Sans hiérarchie contraignante,chacun trouve plus facilement sa place dans un projet commum.




 Tofinho a écrit [30/06/2011 - 08h35 ]  
Tofinho

Ceci est bien joli, mais dans un monde ou l'enfant est justement obéissant ou coopérant. Un enfant sage, quoi.

Mais quand l'enfant devant vous n'est autre qu'un petit rebelle qui ne veut en faire qu'a sa tête, le cas change totalement di figure. Et dans bien des cas, ce n'est pas faute d'une mauvaise éducation à la maison...




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


 cochise_fr a écrit [30/06/2011 - 10h51 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Si c'est toujours, au départ, la faute des parents.
Car il y a eu un début, un point zéro avant de devenir l'enfant rebelle ingérable, et c'est à ce point zéro que le laxisme a fait son oeuvre.
Il n'y a pas de recette miracle qui fonctionne avec tous les enfants, c'est le propre de l'espèce humaine d'avoir des individus différents. Chaque enfant demande une éducation adaptée à lui même, y compris si elle s'inspire d'une éducation générale, sorte de tronc central pour tous.
Ensuite, c'est la durée dans la dérive qui la fait s'ancrer de plus en plus fort dans le psychisme de l'enfant, et il sera alors de plus en plus difficile d'en venir à bout, y compris parfois pour des institutions spécialisées.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 Tofinho a écrit [30/06/2011 - 10h59 ]  
Tofinho

Mais il faut tenir compte des influences des espaces extérieurs, notamment des écoles et/ou centres de loisirs.

Les enfants ont tendance à écouter ce qu'il leur sonne plus juste à l'oreille. Nous avons des preuves précisément ici, sur web-libre, ou des enfants préfèrent écouter les "conseils" d'enfants du même âge (qui ne sont pas des conseils, mais plutôt ce que eux même voulaient entendre) à la voix des plus âgées. Et ce phénomène est de plus en plus courant, avec des enfants qui ont à caractère à la maison, et un autre complètement différent à l'extérieur. Un comportement très difficile à détecter par beaucoup de parents.

Et, bien entendu, à force de prendre gout au style de vie et aux attitudes "avec les potes", peu à peu se comportement s'introduira à la maison, devenant difficile à corriger.




www.olhares.com/Tof - http://locaisesquecidos.webnode.pt/


Répondre à nicoleleli






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !










Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.