La directive Bolkenstein revient... ATTENTION, DANGER !!!



cochise_fr
Cette question a été posée par cochise_fr, le 09/03/2008 à à 01h44.  *  Alerter les modérateurs
Vous trouverez peut être plus d'information dans l'annuaire de Web-Libre, dans la catégorie Problèmes et débats.

Vous pouvez y répondre en utilisant le formulaire situé ici.
 


Liens commerciaux

Réponses



 cochise_fr a écrit [09/03/2008 - 01h44 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
cochise_fr

Bonjour,
Pour ceux qui ne s'en souviendraient plus, c'est la directive européenne qui a été abandonnée en 2005 (quand les français ont rejeté le projet de constitution européenne) et qui autorisait une entreprise A (par exemple polonaise) a employer des salariés dans le pays B (par exemple la France) aux conditions sociales et financières du siège de l'entreprise (ici, la Pologne) évidemment moins chères que celles où travaillent les salariés concernés;

Eh bien ?! La cour européenne de justice vient de rendre deux arrêts qui sembleraient re-autoriser ces pratiques.....

Lisez.... et dites ce que vous en pensez !!

http://www.betapolitique.fr/La-creature-du-docteur-Bolkenstein-03243.html




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 carter a écrit [09/03/2008 - 02h12 - Avis,définition, témoignages et conseils sur le guide du savoir Web Libre.org]  
carter

Dans l'idée européenne des pères fondateurs, l'euro aurait du homogénéiser les économies des pays européens, de sorte que la circulation des travailleurs, de part et d'autre de la zone euro ne pose aucun problème en soi ...La libre circulation des biens, des capitaux et des hommes étant quand même l'objectif de base!

Or, cette prévision de l'Europe ne s'est pas réalisée, bien au contraire...C'est même l'inverse qui s'est
produit...les différences se sont creusés d'un pays à l'autre. L''Irlande a embelli son économie tandis que l'Italie et la France peinent; les économies des pays européennes différent de plus en plus du faitmême de l'euro et de la structure du capital des les différents pays...L'italie a industrie de bas couts: le haut niveau de la monnaie euro la déstabilise. Tandis que l'Irlande fait du dupimg social... Et l'introduction des pays de l'est n'améliore pas cet état de fait...

Du coup, la directive Bolkenstein devient de plus en plus problématique dans une euro ou indéniablement, les économies se concurrencent alors qu'elles étaient censé se soutenir les unes des autres...

D'où la crainte (de plus en plus légitime) du plombier polonais...
Le hic est que la libre circulation des travailleurs est un indispensable de l'Europe!

Pourquoi? Parce nous sommes censé être les États unis d'Europe! Nos élites nous rétorquent qu'aux USA, la circulation des travailleurs d'un État à l'autre ne posent pas de problème. Pourtant cela met en difficultés les états défavorisés par les transferts de main d'œuvre! De plus, les industries qui font affluer des travailleurs d'un etat à un autre ne se dérangent pas...

Sauf que chez nous, nous ne serons jamais les USA:
-un pays européen lésé par sa perte de compétitivité de sa main d'œuvre n'est pas dédouanée comme le font les états américains entre-eux...
-nous n'avons pas d'unité culturelle: le plombier français ne se reconnait pas spécialement chez son homologue polonais...

Bref, cette directive est un indispensable mais les peuples de l'ouest n'en veulent pas...Conclusion:
Elle reviendra toujours sur la table des négociation...Bolkeinstein, ce sera avec ou sans notre consentement.
on l'a boutée hier par la porte? elle reviendra aujourd'hui par la fenêtre...Ou demain ...ou après demain. Tôt ou tard , elle sera votée




"Ne prenez pas la vie trop au sérieux. De toute façon,vous n'en ressortirez pas vivant!"


 cochise_fr a écrit [09/03/2008 - 12h42 ]  
cochise_fr

Bonjour,
Je suis d'accord avec l'analyse mais pas du tout avec le futur que tu décris.

Ils ont mis la charrue avant les boeufs..... et cela depuis des années.

Ils ont mis ensemble de force des pays et des économies sans aucuns liens commun.

La seule chose qui soit commune, c'est l'argent et la finance.
D'ailleurs, l'Europe devait initialement mettre en commun des moyens industriels et financiers pour les industriels et les financiers, mais pas du tout une uniformisation des peuples. C'était la CECA.

Le bon sens des choses, est que chacun des pays indépendamment mette son économie à la hauteur des autres, et quand elles sont à hauteur, que les salaires et les conditions sociales deviennent proches ou identiques, puis alors seulement, on fait une union si les peuples acceptent aussi l'union culturelle et historique...... toute autre Europe s'apparente à une dictocratie (dictature déguisée en démocratie).

Il faudra sortir de l'Europe actuelle pour remettre la charrue après les boeufs.


Car l'application de la directive Bolkenstein, ce serait un nivellement par le bas de toutes les économies européennes avec une baisse globale de tous les niveaux de vie de tous les habitants des pays les mieux développés actuellement, au seul profit des industriels et des financiers seule gagnants de l'affaire.

Bon courage à tous en ce jour d'élection.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


 bougainvilliee a écrit [09/03/2008 - 19h58 ]  
bougainvilliee

Bonjour cochise,
Il faut bien lire cette directive et en bien comprendre le sens, pour éviter de mal l'apprécier (ce qui est actuellement de bon ton).

Cette directive est, sans être parfaite (mais il n'y a rien de parfait dans ce monde), une solution aux problèmes soulevés par l'échange des compétences et la dissemblance économiques dans une Europe dont les composantes sont encore disparates.

Il est vrai que les hommes politiques, en opposition avec les gouvernements, s'en servent (avec de bonnes et de mauvaises raisons) comme d'un repoussoir.

Pourtant ils en connaissent parfaitement les tenants et les aboutissants (pas toujours d’ailleurs, ce qui peut les laisser paraître sincères).

Lorsque on est dans l'opposition on doit, envers et contre tout s'opposer au décideurs en place (ce qui n'est pas très démocratiques, puisque ces derniers ont été élus pour décider). Mais c'est un principe de base en politique hexagonale. Il en résulte un frein important, qui ne permet pas à la France de s'adapter à un monde qui continue sa course sans elle.
Mais c'est notre époque.
Cordialement.




Le doute est ma seule certitude


 cochise_fr a écrit [09/03/2008 - 21h25 ]  
cochise_fr

Bonjour,
" Cette directive est, sans être parfaite (mais il n'y a rien de parfait dans ce monde), une solution aux problèmes soulevés par l'échange des compétences et la dissemblance économiques dans une Europe dont les composantes sont encore disparates."

C'est exactement pour cela que cette Europe doit disparaître au profit d'une autre plus réaliste et orientée vers le bien être des citoyens et non vers le bien être des financiers.

Comme vous le dites, il est déraisonnable de vouloir assembler des pièces disparates pour réaliser un tout cohérent.




La richesse d'un pays ne se mesure pas à son PIB. mais à celle du plus pauvre de ses habitants. Améliorez son sort et toute la société en sera meilleure. Dans un pays riche, l'existence de la pauvreté devrait être un délit.


Répondre à cochise_fr






Attention vous n'êtes pas connectés !!! sad

Renseignez vos identifiants de connexion au site, sinon votre réponse ne sera affichée qu'après avoir été validée par notre équipe de modérateurs (et sera en plus postée en "Anonyme")

Votre pseudo :
Mot de passe :

smile wink confused normal lol laugh sad angry cool surprised cry eek

    


 Je souhaite être alerté des prochaines réponses !








Poser votre question !   Poser votre question !
* Avertissement : les propos tenus sur cette page sont le fruit de la discussion entre les internautes membres de la communauté Web-Libre, et ne reflètent en rien la conviction personnelle des administrateurs du site.
Copyright © 2013 - Weblibre / Tous droits réservés, propriété exclusive de web-libre.org - Toute reproduction même partielle de ce site sans consentement est interdite et donnera suite à des poursuites.